31
Commentaires

Fuite de données Facebook : médias timides, gouvernement muet

Depuis cinq jours, près de 20 millions de numéros de téléphone portable, associés à des noms et à des profils Facebook de Français, sont publics. Arrêt sur images a appris à plusieurs ministres que leur numéro circulait. Le gouvernement n'en dit pas un mot, et la plupart des médias restent timides. Pourquoi ?

Commentaires préférés des abonnés

"Alors, qui s'attaquera frontalement à Facebook ? "


Je m'attaque frontalement à Facebook en étant absent des rézosocios.

Je n'ai pas de compte Facebook, Twitter, Instagram, etc. Et pourtant, j'existe.

Epatant, non ?

(...)

Bravo et merci pour cet article.

20 millions de français "numéro de téléphone, nom et identifiant" en accès libre?! 

C'est une sacrée bombe ça! 

Non!? Non? non... Mince, c'est vrai, on a profité du covid et des confinements pour tout miser sur le numérique, faudrait pas effr(...)

Derniers commentaires

Le Canard de mercredi dernier - page 4 - explique la nouvelle stratégie d'espionnage mise au point par les GAFA (Théorie du privacy sandbox)  pour identifier les "cohortes"  de prospects à partir seulement des navigations sur Internet. 


Et qui met des boutons Twitter et Facebook sur son site et contribue au succès de la privacy sandbox ?


Pour celles et ceux qui n'ont pas la possibilité de lire le Canard et souhaitent en savoir un peu plus :


https://web.developpez.com/actu/313130/Le-FLoC-de-Google-est-une-idee-terrible-affirme-l-EFF-la-nouvelle-methode-de-pistage-visant-a-remplacer-les-cookies-tiers-creerait-de-nouveaux-risques-pour-la-vie-privee/

https://www.antvoice.com/fr/privacy-sandbox-fin-cookie-tiers/

https://www.journaldunet.com/ebusiness/publicite/1494771-privacy-sandbox-google-devoile-les-premiers-resultats-de-la-methode-floc/

https://www.journaldunet.com/ebusiness/publicite/1489199-privacy-sandbox-que-contient-l-alternative-de-google-aux-cookies-tiers/

https://www.entreprendre.fr/fin-des-cookies-tiers-et-privacy-sandbox-une-excuse-pour-eviter-les-conversations-qui-fachent/

Merci pour cet article ... Édifiant !

Un lien vers le fameux fichier? Ou est ce reservé aux hackers?

Je ne comprends pas en quoi télécharger ce fichier serait illégal ? Ce n'est qu'un annuaire si j'ai bien compris. Ce qui est illégal c'est de l'avoir piraté, pas de posséder une copie que l'on a télécharger gratuitement depuis sa diffusion massive. Quelqu'un pour m'expliquer ?

PS : Pour les ministres pas de soucis, ils ont d’autres numéros de téléphones comme Paul bismuth, non ?

20 millions de français "numéro de téléphone, nom et identifiant" en accès libre?! 

C'est une sacrée bombe ça! 

Non!? Non? non... Mince, c'est vrai, on a profité du covid et des confinements pour tout miser sur le numérique, faudrait pas effrayer les gens.

Surtout qu'on nous prépare l'identité numérique avec reconnaissance faciale pour accéder aux services publics.

https://www.numerama.com/politique/663831-reconnaissance-faciale-alicem-survit-au-recours-depose-par-la-quadrature-du-net.html

https://www.interieur.gouv.fr/Actualites/L-actu-du-Ministere/Alicem-la-premiere-solution-d-identite-numerique-regalienne-securisee

"Alors, qui s'attaquera frontalement à Facebook ? "


Je m'attaque frontalement à Facebook en étant absent des rézosocios.

Je n'ai pas de compte Facebook, Twitter, Instagram, etc. Et pourtant, j'existe.

Epatant, non ?

Moi pour lutter contre le réchauffement climatique je n'ai pas de voiture, vous en avez une? Si oui est-ce que je pourrai dire que ce n'est pas grave si des militants démolissent votre bagnole?

Pour ne pas se faire violer, il suffit de rentrer tôt chez soi et de ne pas porter de jupe ou de croptop.


Il y a plein d'autres arguments dans ce genre. Ce n'est pas parce que votre comportement est plus à risque que cela justifie qu'on commette des actions illégales.

Vos raccourcis sont inappropriés et injurieux. Je n'ai a aucun moment suggéré que cette attaque était justifiable. 

Je boycotte Facebook, la télé, la bagnole et quelques autres trucs dans le même genre. C'est par choix politique, pas pour éviter de m'exposer, ce que je fais régulièrement par ailleurs, en raison de mes choix politiques, justement.

Je ne vous fait pas dire que vous dites ce genre de choses, j'illustre juste avec des exemples caricaturaux.


Désolé d'avoir insinué que vous le justifiez, c'était en effet une supposition plus qu'une évidence (en vous relisant).


Cependant, il «suffit de ne pas les utiliser» n'est pas une réponse satisfaisante. Personnellement j'ai tenté d'arrêter Facebook, et ça correspond à la mort de ma vie sociale.  Car dans mon milieu, qu'on aime ou pas Facebook, c'est là que ça se passe. D'autres ont le même genre de rapport envers d'autres réseaux, que ce soit par leur milieu social ou professionnel.

Ensuite pleins de choses positives peuvent aussi s'y dérouler. Plein de choses positives s'y sont déroulés aussi, des contestations sociales, de l’apprentissage par exemple.


Et pour finir, ni vous ni moi ne pouvons garantir que les outils que nous utilisons pour avoir cet échange ou les serveurs sur lesquelles il est hébergé sont issus de circuits courts, sans exploitation minière qui repose sur la misère humaine et la destruction de l'environnement. Ma réponse est plutôt que de dire «j'arrête internet, je me débarasse de mon téléphone et de mon ordinateur», utiliser ces outils pour justement porter cette contestation, profitter que cela nous permette de discuter et se mobiliser, plutôt que se déconnecter.



Et pourtant, j'existe

Vous êtes sûr ?

Vous me faites douter...

Vous existez sur ASI, d'autres sur Facebook ; c'est la même chose à deux échelles différentes.

moi non plus, je ne suis pas sur les rézosocio. N'empêche qu'il y a des gens qui y sont obligés, professionnellement ou pour chercher du travail, par ex.

Quelle idée de s'afficher parmi tous les bobos - zozos - zizines - de la planète. 

Bien fait. 

Qui est obligé de s'inscrire sur ce moulin à imbéciles?

Donc no problem

Un seul espoir : que la maire de Poitiers figure parmi les heureuses élus.

Les politiques ne s'expriment pas sur le sujet par peur de froisser FB ? A moins que...à moins que toutes ces questions de fuites de données, d'agrégation par les GAFAM ou autres databroker leur passent à 30000 pieds au dessus de la tête.

Sincèrement, vous les imaginez comprendre quoi que ce soit sur des questions de réseaux ? Ou pire, d'éthique ?!

Où on constate que Zuckerberg, ce n'est pas que des montagnes de fric, mais aussi une puissance politique considérable devant lesquels les gouvernant se couchent, et que lui même ne fait aucune confiance à ses propres outils (dont il sait que ce sont des passoires à absorber et à monétiser des données personnelles). Bon papier au passage.

Ah bon ? Qu'y a-t-il de secret à s'exhiber sur les réseaux sociaux ? N'est-ce pas un peu paradoxal ?

Bravo et merci pour cet article.

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.