77
Commentaires

Filoche, Haziza, vrais faux morts de la guerre blanche

Impossible de ne pas faire le rapprochement. Tous deux étaient installés depuis longtemps dans le paysage.

Derniers commentaires

Je complète mon message pour dire qu'effectivement, le lien entre le drapeau israélien et une suprématie de l'argent dans le monde n'est absolument pas pertinent, et ne prend de sens que si l'on considère israel=juif, et juif= argent, et prend alors de ce fait une dimension antisémite.

Mais je maintiens que ce peut ne pas être ce qui saute au yeux en premier, surtout pour qui n'a pas l'obsession de ce sujet.
Merci pour les explications.

Vous vous rendez compte quand même que pour avoir cette interprétation, il faut savoir un certain nombre de choses sur les personnes qui sont là, et regarder l'image d'une certaine façon. Ça parle peut êtres aux "initiés", je veux dire aux militants antisémites et aux militants anti-antisémites, mais moi dans Attali, qui est le seul que j'ai reconnu avec Macron, je vois d'abord le conseiller "économique" depuis des lustres, de différents gouvernements qui font la même politique qui ne marche pas (pour les peuples), avant de voir un juif, si il l'est car en fait je ne me suis même pas intéressé à la question de sa judaïté (et elle ne m’intéresse pas).

N'y a t il pas une sorte de fascisme au sens étymologique du terme (référence aux fasces lictoriae punitifs) à casser un gars connu fondamentalement pour être anti capitaliste et qui a très certainement d'abord vu dans cette image Macron et Attali comme serviteurs d'une politique au service de l'argent, avant de la voir comme vous dites qu'on peut la voir.
Ce que j'en retiens, de cette suite de séquences hallucinantes, c'est une sorte de fébrilité de cette classe médiatique dont Twitter est le surmoi, qui s'accompagne d'un dégagisme forcené.
Toi tu as fait ça, peu importe ta bonne foi, tu dégages. Toi, tu es accusé par une seule personne, mais peu importe, tu t'en vas !
De ce champ de ruines, on ne tirera pas grand'chose.
Et je regrette pour Filoche, (mais que diable restait-il faire au PS, surtout celui-là ?) mais franchement, je trouve tout ça jouissif.

Une classe médiatique qui s'agite comme la petite fourmilière inutile et parasite qu'elle est, pour oublier qu'elle est en train de sombrer...

Je me gausse !
Bonjour à toutes et tous.

D'abord je tiens à préciser que mon post n'a aucune velléité de provoquer qui que ce soit, et que ma question et très naïve.

J'avoue humblement que je ne vois pas en quoi l'image postée par Gérard Filoche est, en tant que telle, antisémite. Et j'aimerais que quelqu'un m'explique objectivement les éléments qui en font une image antisémite.
Je crois que ce serait de plus dans le rôle de @si que de décoder ça.

Bien entendu, je m'attends à ce que l'on me réponde que si je ne vois pas que c'est antisémite, c'est que je serais antisémite (j'ai déjà eu ce genre de réponse, mais du coup je ne suis pas plus avancé...). Je prends les devant tout de suite. Je me contrefous de l'origine des personnes que je rencontre, et de leur convictions religieuses, donc je ne crois pas que je sois antisémite. Mais rationnellement, je ne comprend pas sur cette image quel est le message ou les symboles qui en font une image antisémite.

Merci à celles et ceux qui pourront m'aider à comprendre.
Pour le fond, ce que dit Daniel, chers @sinaute, c'est que nous sommes en pleine Loi de Lynch.
Pour ceux qui pensent qu'il n'y a pas de mort, attendez un peu.
Pour le reste, vu la démesure de la situation actuelle, personne ne devrait penser que c'est un nouvel équilibre qui s'installe.
Attendons le retour du bâton... et la guerre civile.
Cher Daniel,
Vous devriez lire l'excellent article de Laurie Penny : "Harcèlement sexuel : c’est la société tout entière qui est malade" disponible sur le site de Courrier International. Il remet les pendules à l'heure sur les "mains aux fesses" et la "maladie" des victimes qui devient "maladie" des auteurs.
Mais vous avez raison, il n'y a aucune comparaison possible entre ses deux attitudes tout aussi : répréhensibles, odieuses, minables...
Seule leur dénonciation, j'emploie ce mot à dessein, est nécessaire.
Après la nature de notre société décidera de leur sort.
Bref, et donc, Valls a bien raison, c'est la faute aux rezosocios s'il y a une "crise d'identité culturelle", c'est ça ? Ah, Internet, la Kommandantur libérale ! Les grands esprits se rencontrent ! http://www.acrimed.org/Philippe-Val-epurateur-chronique

Franchement tirée par les cheveux, cette chronique.
mal placé
[quote=Daniel Schneidermann]
Mais ce qui les rapproche, c'est la brutalité de la sanction. Le cas de Filoche a été tranché en quatre jours.


Corrigez-moi si je me trompe, mais le cas de Manuel Valls (qui a soutenu l'adversaire de son parti aux élections présidentielles) n'est toujours pas tranché ...

PatriceNoDRM
Les "cas" de M. Haziza & Filoche sont très différents et il semble que dans le cas d'Haziza ça n'ait finalement rien a voir avec "l'oiseau bleu" si bien dépeint par Stromae dans "Carmen".

- M Haziza a fait l'objet du plainte qui a abouti a un simple "avertissement" suite à un CHSCT.
La proposition de M Haziza d'acheter un pain au chocolat pour "calmer" la plaignante me semble d'ailleurs pire que la "main aux fesses" initiale.
Ca semble assez peu probable que la plainte ait été examiné en CHSCT si l'auteur n'etait pas coutumier des faits.
Si cette plainte en bonne et due forme peut décourager leurs auteurs et leur faire comprendre que des soutiens ne leur garantiront plus l'impunité, c'est salutaire.
Il sera interessant de voir si Mme de Villaines ne doit pas quitter LCP dans l'année comme c'est semble t il souvent le cas suite a ceux qui "osent' porter plainte contre leur supérieur hierarchique.

- M Filoche a eu le tort de poster un montage litigieux, qu'il a retiré dans l'heure apparemment. Beaucoup de ses "collègues" n'attendaient que ça pour le "virer". La vraie question est plutot: "Que faisait il encore dans l'ex-parti de Manuel Valls ?!" ...
Déçu de cette chronique bien creuse... Qu'importe l'outil des excommunications, Twitter ou vieux bûcher papier ou TV. Ce qu'on voit, c'est surtout que l'objet du délit n'est pas ce qui intéresse la plupart des commentateurs.

Beaucoup au PS et ailleurs se foutent éperdument de l'antisémitisme du tweet de Filoche (sans quoi les mêmes se seraient émus en chœur du "problème musulman" proféré par cette raclure de fond de Gobineau de Manuel Valls, dans El Paìs) ; ce qu'ils voient, c'est une occasion inespérée d'évacuer le vieux gauchiste en se donnant, cerise sur le gâteau, des airs de garants du respect des droits humains.

D'un autre côté, beaucoup se foutent éperdument de la main aux fesses de Haziza, et plus encore de la victime qui l'a subie ; ce qu'ils voient, c'est l'occasion rêvée de pourrir le journaliste en tant que Juif, dans le pire des cas, et en tant que sioniste, dans le moins pire - du type "alors, les sionistes, vous bronchez plus, là, vous allez peut-être arrêter de brandir l'accusation d'antisémitisme contre toute critique d'Israël", comme s'il y avait un quelconque rapport entre le fait d'être Juif et/ou sioniste, et une agression sexuelle, et comme s'il existait une communauté juive et/ou sioniste dans laquelle les individus ne réagiraient qu'en tant que Juifs et/ou sioniste, et à laquelle il faudrait soit imputer une tendance biologique à l'agression sexuelle, soit demander de se désolidariser.

Ce dernier cas est sur ce point le sosie du cas Ramadan, dont beaucoup se contrefichent des crimes eux-mêmes (les viols), pour sombrer au choix dans le "vous voyez bien qu'un musulman même progressiste ou éclairé, c'est toujours un sale type fourbe et violent", ou dans le "je demande à tous les musulmans de condamner fermement les viols de Ramadan" (alors qu'on n'a jamais demandé au moindre Français, encore moins encarté au PS, de se désolidariser des viols du "socialiste" DSK).

Se débarrasser d'un type de gauche quand on est de droite (Filoche)
Pourrir les Juifs et/ou les sionistes quand on est antisémite et/ou antisioniste (Haziza)
Humilier une fois encore les musulmans quand on est islamophobe (Ramadan)

Voilà ce qui domine de très loin dans la teneur des réactions. Et ça n'est pas rassurant...

PS : Et diable sait que j'ai perdu toute affection pour Filoche depuis qu'il a publiquement traité les électeurs de Mélenchon d'"inhumains, incultes et dangereux". Diable sait aussi que mon mépris du journaliste Haziza n'a d'égal que celui que je porte à ses confrères et consœurs Aphatie, Saint-Cricq ou Bécard. Diable sait enfin que je n'ai jamais pu trouver quelque intérêt à la soupe idéologique réactionnaire et cul-bénit de l'idole Ramadan. Pas une raison pour être dupe de la manœuvre qui consiste à les juger pas tant pour leurs délits que pour ce qu'ils sont (de gauche, Juif, musulman).
Plantu, l'ascension des neo-populismes ??!!!

quand Plantu dessine un brassard (nazi ?) sur le bras de Mélenchon ça n'émeut gère la sphère chiens de garde ?!!!
et pourtant associer Mélenchon à Le Pen, déjà rien que cette image est choquante !!
au moins ils se dévoilent chaque jour un peu plus : contre Mélenchon, contre Filoche, contre FI, bref contre "la populace"....
la plupart font coucouche panier devant leurs maitres, tous amis de Macron le grand patron actuel de la presse française !!
Yeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeees
Pas tout à fait les mêmes en effet : L'un est un militant passionné, un peu caractériel, pas toujours capable d'exercer son self-control. L'autre est manipulateur et pervers, celui la même qui, il y a peu, suggérait à Frédéric Encel que Plenel et Pascal Boniface pourraient bien être des ennemis de l'intérieur. Mais oui, mais oui, avait renchéri ce dernier, ce sont des ennemis de la Nation. Et tout ceci avec la bénédiction d'Eve Mallouines.
je ne suis pas d'accord avec cette chronique car elle laisse supposer que Filoche aurait pu envoyer un tweet anti-sémite, ce qui est, selon moi, une accusation monstrueuse contre lui ! je trouve cela ignoble de salir une personne qui a toujours milité pour la justice sociale et dans le travail !...
de quoi va t il devoir se défendre exactement : de n'avoir pas vérifier la source ? il se fera traiter d'abruti ! et alors il le dit volontiers lui-même que cette faute d'inattention est une idiotie de sa part !..
de quel droit demander à cet homme de se justifier de n'être pas anti sémite ! ceux qui veulent le faire "avouer" sont indignes des combats actuels de notre société soumise aux pires outrages du couple princier: Jupiter One et sa Junon payée 440 000 euros par an pour être " l'épouse de" !
la meute de journaleux rabattue pour sonner l’hallali m’écœure ! mais pour eux, il faut crier avec le plus fort, et le plus fort à leurs yeux c'est Jupiter....pour le moment mais la roue tourne ! les lâches !
Macron se frotte les mains de ces discussions stériles de guéguerres de journalistes, qui devraient faire taire, pour un court moment je l'espère, un opposant de poids !...
abattre un homme comme Filoche, c'est tirer une balle dans le pied des "riens" et des "fainéants" (signé Macron) dans l'état actuel du pays : c'est ce que viennent de faire les chiens de garde !..
et parler de "brutalité de la sanction" (?) quand il s'agit d'être viré du PS de Valls qui voulait plus de blancos dans sa ville, eh bien je trouve que c'est plutôt un titre de gloire pour Filoche ! les belles personnes ont besoin de lui dans des combats bien plus nobles que cette chasse aux sorcier-es, et ça n'est pas dans ce PS moribond qu'ils sont menés !!!...
désolée, mais une main aux fesses (si elle est avérée,je n'ai pas entendu parler de cette affaire !) est bien plus grave qu'une erreur, et Filoche parle bien d'une erreur de sa part, concernant la transmission sans vérification de ce tweet ! le premier justiciable agresse une personne dans son intégrité physique, le second qui n'est pas justiciable à mes yeux, ne touche personne sauf la propre réputation de Filoche lui-même puisqu'il considère le tweet comme une bêtise !
il ne fait aucun doute qu'il n'est pas anti-sémite et d'ailleurs,à sa place, j'attaquerais pour diffamation, qui met en doute ce fait !
que les orfraies de la république qui jouissent de leurs propres cris s'attaquent à Soral puisque c'est lui qui aurait publier ce dessin il y a déjà quelques mois !! mais bizarrement il n'a pas fait la Une des médias....sans doute parce que Soral n'est pas un danger pour cette petite caste macronienne, contrairement à Filoche !!
"Les vieilles institutions du monde d'avant ne sont pas officiellement abolies."
Vous avez l'air de le regretter, pardon si je surinterprète.
Qu'espérez vous Daniel, que Twitter mène les enquêtes instruise les affaires et rende son verdict en même temps ?
Pourquoi attribuer spécialement à twitter ou aux réseaux sociaux la chute d'Haziza? J'apprenais sur @si même l'historique de sa mise en cause, le fait qu'un conflit interne existait à son sujet et qu'une plainte avait été déposée.

La course à l'immediateté aurait-elle poussé à dénoncer un peu trop vite la course à l'immediateté?
Deux victimes des chasses aux sorcières 3.0.

Haziza, submergé par la vague puritaine déferlant sur twitter. Vague qui lui reproche ses "mains baladeuses" (bien visibles et tolérées jusque-là) quand il y aurait tant à dire par ailleurs sur ce militant déguisé en journaliste. Mais le militantisme masqué ne dérange personne tant qu'il est au service des "bonnes causes"...

Filoche, autre militant, mais du genre poil à gratter. On pourrait lui adresser bien des reproches (incohérence ; obsession du compromis, frôlant la compromission...) mais le racisme, l'antisémitisme, l’extrême-droite... ! Ce serait à mourir de rire si ce n'était pas pris au sérieux par les médias, porte-voix des sycophantes.

Ce qui est sûr, c'est qu'un outil limitant l'expression à 140 signes (le double aujourd'hui) est le média parfait pour les Fouquier-Tinville des machines à café.
Dans l'article précédent, je n'avais pas remarqué le drapeau Israélien ni l'origine culturelle des personnages derrière Macron, j'avais juste vu Macron avec un brassard. Et vu la dictature soft dans laquelle nous vivons où notre Mugabe local a pour nom Macron, j'avais trouvé que la caricature était bêtasse mais avait au moins l'avantage de l'immédiateté. Et que cela valait mieux que d'envoyer un Molotov
Et puis Filoche, l'ami Filoche, le seul qui s'acharne à défendre tout ce que ces bâtards de En Marche et du PS et LR etc n'ont de cesse de mettre en pièce, de sa part jamais j'aurais pu penser qu'il y ait chez lui un sentiment antisémite. Et pourtant, il en a écrit des tartines sur son blog, et il en a dit des choses, et il en a pleuré des colères. Mais jamais je n'ai décelé dans ce que j'ai lu et entendu le moindre soupçon d'une pensée malfaisante.

Filoche s'est laissé avoir par cette connerie de petit oiseau qui pépie plus vite qu'il n'y regarde, risquant à chaque moment de faire exploser la planète avec l'autre impulsif de la Maison Blanche

Quant au PS, dans cette histoire, tombée peu après Halloween, il en profite espérant se refaire une candeur, ce parti fantôme, trucidé et en lequel Filoche continuait de croire, et continue encore !!!

Mais ce parti si prompt à fusiller Filoche ne dit rien tandis que Valls dégaine ses propos anti-musulmans, et n'a jamais fait l'ombre d'un reproche pour ses mots "Tu me mets quelques Blancs, quelques Whites, quelques Blancos"
Aucun média parlant de l'exclusion de Gérard Filoche ne précise que ce dernier avait annoncé son intention de briguer la présidence du PS. Sa candidature avait déjà était refusée lors de la précédente primaire présidentielle. Pour les dirigeants du PS l'occasion était trop belle de se débarrasser d'un vrai socialiste et de passer pour des parangons de vertu, eux les vendus de l'économie libérale.
Je sais que ça donne un air très lyrique, c'est une périphrase, c'est enlevé et tout ça, mais non Daniel,
Filoche et Haziza ne sont pas morts, ils perdent simplement leur place centrale d'hommes publics.
C'est un événement ok, c'est signifiant bien sûr, mais ce n'est pas une mort.
Ils ont toujours twitter, ils ont toujours la place pour se défendre, ils sont toujours vivants.
La mort c'est (pour prendre un exemple d'actualité) une femme assassinée par son compagnon, fusse-t-il flic.
C'est suffisamment dramatique et courant pour ne pas l'utiliser à tort et à travers.
Et il n'y a pas de guerre blanche, d'accord ? Personne n'a été physiquement tué.
La guerre c'est la Syrie, la Lybie, l'Irak, l'Etat Islamique etc ..
C'est encore plus dramatique et omniprésent dans nos têtes et nos écrans pour là non-plus, ne pas l'utiliser à tort et à travers.
Arrêtez de reprendre à votre compte des expressions toutes faites qui ne veulent plus rien dire. Merci.
mouais il ne semble que sur ce coup vous êtes allés la chercher un peu loin cette chronique. je ne trouve guere de difference de traitement entre ces 2 cas et le reste du weinstein gate... quand vous même tirez sur mediapart pour ne pas avoir révélé les travers potentiels fe Tariq R on est dans le bashing généralisé. cette folie ne concerne pas que twitter , elle touche l'ensemble de l'opinion publique et les médias dont vous faites partie.
Ce qui reste du P"S" en a profité pour s'enlever une épine du pied de longue date, à savoir un militant marqué à gauche.
Et, comble du ridicule, Filoche fait appel pour revenir à tout prix vers ceux qui l'ont rejeté, à l'unanimité.
Il est zarbi, ce Filoche! (on dit encore "zarbi"?)
"La guerre blanche à fronts multiples, qui ravage la micro-France virtuelle depuis quelques mois, a fait ses deux premiers vrais-faux morts."
Deux premiers ? Je pense qu'on ne les compte déjà plus... Mais il est vrai que la façon expéditive dont ceux-là ont été traité est symptomatique.
Twitter a changé de logo en 2012!!

* ou alors l'ancien est libre de droits.
Le cas Filoche par le NPA

Je me permet de mettre ce lien ici, je trouve la position courageuse.
Oui, la course à l'immédiateté est lancée.

L'oiseau bleu de twitter va être l'agent blanc qui va laver plus blanc que blanc.
Touiller les fibres tellement profond qu'il ira jusqu'à toucher et s'en badigeonner le noir obscur qui le précède.

Nous vivons une époque formidable.
Pourrait-on m'expliquer comment le point Godwin se transforme soudain en preuve d'anti sémitisme? Une preuve de courte vue, de discours très affectif tout au plus (G FILOCHE est assez productif de ce point de vue).

Quel est l'intérêt politique du PS-fermé-pour-travaux-de-rénovation de virer G FILOCHE? Cet ex PS-parti-de-gouvernement qu'on n'a jamais vu le glaive à la main si prompt. Le PS-parti-du-gouvernement frétille comme un gardon sur la berge, ça éclabousse !

https://fr.wikipedia.org/wiki/Loi_de_Godwin
https://fr.wikipedia.org/wiki/Reductio_ad_Hitlerum
Les mots sont importants: on ne dit pas " une main aux fesses" mais attouchement sexuel.
DS n'est pas juge (dit-il) et il ne compare pas, mais le tweet de Filoche est antisémite alors qu'Haziza est condamné pour une main aux fesses.

Si on voulait se lancer dans la déconstruction des narrations médiatiques, on relèverait au moins :
Que le tweet de Filoche, à l'évidence, n'est que le prétexte à son exécution, et que ses fautes se situent aileurs.
Que la chute d'Haziza n'est pas due à Twitter, mais à une plainte réelle dans la vraie vie, suivie de l'article d'un journaliste qui, lui, a fait son métier.

Donc, lier les deux est abusif.
C'est encore pire que ça :

FILOCHE ÉTAIT BIEN L'AUTEUR DU TWEET ANTISÉMITE et Haziza est VISÉ PAR UNE PLAINTE POUR AGRESSION SEXUELLE

Quand on dit que Filoche était l'auteur on laisse entendre qu'il a réalisé le montage, et quand Haziza est visé par une plainte, il est la cible.
Exactement ce que j'étais en train de me dire en lisant ça : le titre est (volontairement?) mal choisi...
https://www.arretsurimages.net/breves/2017-11-21/En-fait-Filoche-etait-bien-l-auteur-du-tweet-antisemite-id20970
Tiens, voilà que notre très cher BHL soutient Haziza... en comparant Ramadan et Haziza.

Décidément, Il ne rate vraiment jamais une occasion de ferme sa grande gueule!
BHL, pour l'occasion, aurait ouvert un bouton supplémentaire de sa chemise blanche, et chanté :

Ta couleur et tes mots tout me va
Que tu vives ici ou là-bas
Danse avec moi (Danse avec moi)
Si tu crois que ta vie est là
Ce n'est pas un problème pour moi
Haziza (Haziza)
Je te veux si tu veux de moi
L'auteur d'un propos c'est celui qui le prononce ou qui l'envoie dans la cas d'un tweet.

Essayez donc de dire "casse-toi pauv'con" au premier gendarme croisé, à votre chef ou à votre voisin irascible.
L'expression est incontestablement d'un créateur illustre, mais l'auteur de l'insulte est celui qui la répète.

De plus que Filoche qui a pêché par Twitter soit déshonoré à la vitesse de Twitter ça semble cohérent, même si c'est sans doute une goutte (grosse à mon avis, ne pas voir ce que représente cette image avec son expérience et son âge c'est énorme) dans un vase qu'il a quand même contribué à remplir.

La chronique pourrait par contre s'appliquer à Haziza, ou on pourrait en faire une autre sur le fait que Buzzfeed soit devenu une source d'iinfos et se lance dans le journalisme d'enquête, il y a de la matière là aussi.
Je dirais plutôt l'inverse si on cherche à être précis.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.