225
Commentaires

Faites exploser la France : j'ai vu l'épisode 2

Au programme du matinaute, au réveil, trois vidéos.

Derniers commentaires

FInalement, pas tant besoin que ça d'une chronique pour se justifier de mettre des liens bizarres vers de telles vidéos, semble-t-il : pour peu qu'elles soient bien gerbantes et qu'elles excitent la curiosité la plus répugnante, Fox se charge de vous les montrer sans s'embarasser de pudeur ou presque : 10 secondes de contextualisation avant. Le temps de faire sortir les enfants. Parce qu'à Fox, ils ont leur professionnalisme, pardi.

Et heureusement qu'ils sont là : c'est sûr que si on n'avait pas pu voir cet homme brûler vif, cela aurait été une atteinte insupportable au droit à l'information..

Moralité debordienne : on peut parler journalisme, déontologie, morale, argent, éthique et tout le toutim, à la fin, c'est décidément toujours le Spectacle qui gagne.
http://www.newyorker.com/news/daily-comment/isis-murdered-kenji-goto?intcid=mod-yml
La barbe
Regarder pour quoi ? Pour apprendre quoi ? Pour en tirer quelles conclusions ?
Au risque de répandre massivement l'idée qu'il y "eux" et "nous", et que la guerre est inéluctable. Mais qui sont "eux" et qui sont "nous" ?
Ah ! J’oubliais :
«Version grand spectacle, le crash d’un avion taïwanais dans une rivière, filmé comme si on y était depuis une voiture.»

Donc, maintenant, le truc, c’est que tout est filmé, partout, tout le temps. Tout le monde filme et est filmé, c’est ça ?
Au secours ! Je ne veux pas être filmée et filmer ! Pas de télécran, s’il vous plait !
«Regardez la. Commentez la.»

Nion.
Après les Cathares et Simon de Montfort et les autres dont Arnaud, le Légat du Pape
je ne vous parlerai pas des Conquistadors et du plaisir extrème qu'ont eu les différentes civilisations indiennes à se faire décimer, exterminer...mais pour s'absoudre avaient-ils seulement un âme ces cuivrés là? ( La contreverse est, dans la dialectique, sublime à ce sujet...)

Bref, il est temps pour nombre d'entre nous à commencer à SE construire de nombreux abris AntiConneries.

Celles-ci arrivent en escadrille.

Au fait, le chomage ça va?
Au fait le TAFTA ça va? On va se faire sacrément avoir mais...
Au fait les gaz de schiste ça va?
Au fait le Macron nouveau est en vente dans tous les bons bistroquets. (Parfum cerise, banane en fond de gorge..)
Au fait l'Ecole, à part les signalements à la justice, ça va? Va-t-elle continuer à fabriquer chomeurs brisés et consommateurs mutiques?
Au fait les "affaires" casseroles des hommes et femmes dits "politiques", ça va?

Je vais continuer les plans de mon abri. Je peux les fournir contre enveloppes timbrées (ça existe encore car je n'échange que par pigeon voyageur?)
Lire les passages de Claude Levi Strauss au sujet de l'Islam. Ne devrait-on pas les interdire ???????????? Je rigole.
http://www.lemonde.fr/arts/article/2015/02/04/le-street-artiste-combo-agresse-a-paris_4569284_1655012.html

Courageux artiste, haï par les extrémistes de tous bords.
C'est le dernier Monty Python ?
Ils ont baissé, je trouve ; ils sont moins drôle, sauf le petit(e) à droite qui se gratte le nez...
Pas d'accord : on n'a pas à se sentir obligé de "répondre", c'est-à-dire accepter "leur" façon de poser le problème (et quelle façon !). Doit-on avoir lu Mein Kampf pour faire reculer les idées nazies ? Doit-on écouter les extrêmistes des deux bords pour comprendre Israël/Palestine ? Je dirais plutôt au contraire !

Il faudrait avant tout ne pas laisser s'installer le sentiment d'être victime, et les discours haineux cesseront faute d'auditeurs. De ce côté il y a vraiment du boulot, mais ça demande des remises en question plus difficiles que de monter Vigipirate d'un cran.

Notez que je ne dis pas non plus qu'il ne faut pas étudier ça, juste qu'il y a un piège à écouter ceux qui font le plus de bruit.
> DS: un kafir, des koufar.
Je sais bien que vous êtes pluriel, mais quand même.
"Tuez les tous, Dieu reconnaîtra les siens" Arnaud Almaric Siège de Béziers 1209 Guerre contre les Cathares.
A chaque époque les fous des Dieux ( proclamés) ou des Hommes (auto-proclamés)
n'empêche qu'ils n'ont pas tout à fait tort sur Siné..
Je viens de visiter un site Jihadiste, Incroyable !

ils disent qu'ils ont vu la chronique de "koufar Daniel Schneidermann" de ce matin ! Apparemment ils ont compris qu'on parlait d'eux et ça leur a fait plaisir mais je crois qu'ils ne l'ont pas lue. :)

ils disent aussi qu'ils adorent Judith et que ça leur a donné l'idée de cette mise en abîme :)
Hihihi ! Boy c'est moi ! J’avais créé ce compte dormant en 2014 (aucun commentaire depuis, troi seulement aujourd'hui) !

Et j'ai posté ces messages pour essayer de faire passer tout musulman pour un intégriste*. Et vu les réactions, j'ai touché le gros lot !

* Sérieusement, vous croyez qu'un gars qui n'écoute pas de musique et ne va pas à la piscine de peur qu'on voie que sa quéquette tient plus du vermicelle anorexique que du saucisson de Lyon, ce gars-là viendrait frayer avec des chiens d'infidèles ?
Monsieur Schneidermann, Daniel, cher Daniel
suite à votre chronique et à l'emission de vendredi dernier, me vient une idée. Dans votre émission d'avant sur les ondes, vous aviez mis en place une séquence durant laquelle des lycéens ou collègiens (je ne sais plus) analysaient des images de la télé. Pourquoi ne pas tenter de le refaire ? Vous participiez à l'éducation de la lecture du message.
Bien cordialement
Je ne voulais pas la regarder car je ne voulais ps voir d'images de tueries horribles ou de torture. Mais non la vidéo ne montre rien de très violent sauf les images de l'assassinat du policier à la sortie de C.Hebdo. Donc vous pouvez y aller c'est pas traumatisant...
Juste que ces loustics nous propose contre la violence de nos états ou sociétés contre des musulmans ou l'islam lors de guerres ou parce que notre pays n'aurait pas soutenu les musulmans tchétchènes, de commettre des violences du même ordre ou pires, de s'attaquer à des civils désarmés et pacifiques.

Bon pour l'instant ça va hein, sur tous les cibles potentielles de cette vidéos seul 4 sont passés à l'acte ! Les français musulmans sont pas si cons quand même, même s'ils croient au paradis !

C'est quand même dingue qu'un être humain puisse penser que le créateur du monde, donc de tout ce qui existe, puisse lui demander de s'habiller de telle ou telle façon, de ne pas écouter de musique, j'imaginais qu'il était un tant soit peu au dessus de tout ça ... Enfin moi ça me fait chier de parler de ça, je trouve ça débiles ce qu'ils font même si j'en comprends les raisons y compris sociales et politiques (non militante). si Il était si grand si fort alors il défendrait ses fans ? non ? Enfin les catho ont eu l'inquisition ! Pourquoi les musulmans pourraient pas avoir leurs djihadistes tueurs ? M'enfin l'inquisition ils s'avaient plus de style quand même. Parce que le sabre de samouraï est un tantinet iconoclaste, non ?
La vidéo méticuleusement démontée et commentée dans une prochaine émission?
Appeler fièrement au combat tout en oubliant d'enlever sa cagoule... C'est fou ce qu'il y a comme étourdis parmi les gens courageux ! :-D
C'est toujours pareil avec les suites... Le niveau baisse...

J'ai regardé cet épisode 2 : est-ce que c'est vraiment-vraiment une vraie vidéo propagandiste tournée par des vrais fanatiques du vrai méchant Etat Islamique ? J'ai du mal à le croire. A mon avis, ils ont coupé au montage les pouffages de rire des zozos à fausse barbe qui n'auraient humainement pas pu garder leur sérieux pendant un aussi long sketch.
Le lien n'est pas très éclairant sur l'émetteur.

En tout cas, bel hommage à OSS117

Y a moyen de voir le 1er épisode?
Bon, ce genre de video c'est encore plus gonflant à regarder et à écouter qu'un cours de civisme à l'école. Bravo Daniel pour votre patience...

Si les médias ne leur offraient pas la caisse de résonance que souhaitent leurs auteurs, pas grand monde ne les regarderaient en dehors d'un petit milieu de gens déjà fanatisés.

Il est difficile dans une guerre d'éviter les balles et les explosifs, mais dans une guerre de communication c'est beaucoup plus simple :
il suffit de tourner l'interrupeur !
Ma seule interrogation: une alliance contre des salauds aux pratiques monstrueuses arrivera-t-elle un jour ?Ils torturent , tuent des innocents et s'en vantent. Qui aura raison de leur folie destructrice au nom d'une religion qu'ils ont détournée.?
Le lien vers "Si vous voulez regarder "Faites exploser la France", épisode 2, la vidéo est là. est cassé ... Erreur, blocage de l'url ?
Merci de nous avoir tenu au courant, je vais jeter un coup d’œil mais vraiment à contre-cœur et pour vous faire plaisir.
La nature d'une civilisation, c'est ce qui s'agrège autour d'une religion. Notre civilisation est incapable de construire un temple ou un tombeau. Elle sera contrainte de trouver sa valeur fondamentale, ou elle se décomposera.
C'est le grand phénomène de notre époque que la violence de la poussée islamique. Sous-estimée par la plupart de nos contemporains, cette montée de l'islam est analogiquement comparable aux débuts du communisme du temps de Lénine. Les conséquences de ce phénomène sont encore imprévisibles. A l'origine de la révolution marxiste, on croyait pouvoir endiguer le courant par des solutions partielles. Ni le christianisme, ni les organisations patronales ou ouvrières n'ont trouvé la réponse. De même aujourd'hui, le monde occidental ne semble guère préparé à affronter le problème de l'islam. En théorie, la solution paraît d'ailleurs extrêmement difficile. Peut-être serait-elle possible en pratique si, pour nous borner à l'aspect français de la question, celle-ci était pensée et appliquée par un véritable homme d'Etat. Les données actuelles du problème portent à croire que des formes variées de dictature musulmane vont s'établir successivement à travers le monde arabe. Quand je dis «musulmane» je pense moins aux structures religieuses qu'aux structures temporelles découlant de la doctrine de Mahomet. Dès maintenant, le sultan du Maroc est dépassé et Bourguiba ne conservera le pouvoir qu'en devenant une sorte de dictateur. Peut-être des solutions partielles auraient-elles suffi à endiguer le courant de l'islam, si elles avaient été appliquées à temps. Actuellement, il est trop tard ! Les «misérables» ont d'ailleurs peu à perdre.

Ils préféreront conserver leur misère à l'intérieur d'une communauté musulmane. Leur sort sans doute restera inchangé. Nous avons d'eux une conception trop occidentale. Aux bienfaits que nous prétendons pouvoir leur apporter, ils préféreront l'avenir de leur race. L'Afrique noire ne restera pas longtemps insensible à ce processus. Tout ce que nous pouvons faire, c'est prendre conscience de la gravité du phénomène et tenter d'en retarder l'évolution.


André Malraux (prix Goncours, officier de la Légion d'honneur, prix de la Libération, médaille de la Résistance, militant anticolonialiste, et antifasciste, etc.), 1956
msg supprimé
J'ai répondu à l'invitation d'aller voir la video. Un salmigondis, une salade, mal dits par un mauvais acteur. Curieusement, bien que la "menace" soit sérieuse, envie de rire. C'est un véritable prêche pour des convertis. Si on regarde et on écoute attentivement, c'est surtout le vide. Quant à la terre promise, on comprend que le paradis (qui prend parfois les allures de la sortie d'un magasin casher) soit plus séduisant.
Bien sûr, c'est sérieux. Mais, si l'on fait abstraction des armes, c'est pitoyable. Et même la peur devant ce fanatisme (désespéré ?) ne donne pas envie de renoncer à nos pauvres sociétés injustes et maladroites, mais pleines de rêves pour demain sur la terre, pour cette misère de l'espoir.
Quel sens de la mise en scène outrancière ! Je suis révoltée, je vois tout à fait l'impacte que cela peut avoir sur de jeunes esprits ( ou moins jeunes ?) savent ils que loin de nous effrayer cela nous rendra durement combatifs. C'est une mise en scène digne d'un mauvais film d'horreur. Pouah !
Oui. 100% d'accord. La censure, l'auto-censure et le déni de réalité ne résolvent aucun problème.
Et c'est la vocation de @si, il me semble, de le dire.
A 10h05 ce matin, sur Google News FR, aucune mention de cette video de l'EI qui menace le France, sauf erreur ... Les 3 premiers titres de la rubrique France sont : le profil de l'agresseur de Nice, la partielle du Doubs et un braquage à Brie-Comte-Robert ...

Continuez !
200% d'accord... Mais je n'ose pas...

Pourquoi ? Parce que je suis musulman, pratiquant, barbu, parce que je mange halal (et bio, mais ça c'est pas grave), parce que je n'écoute plus de musique, parce que je ne vais plus à la piscine parce que je n'ai pas envie de m'y montrer en slip de bain, parce que je sors parfois en "djellaba" (qamis en fait).

Et que voilà, j'ai déjà pas mal de "signes de radicalisation", je ne veux pas en plus ajouter la consultation de site terroriste à mon profil.
joli troll
Ce type est musulman comme moi je suis pape
Et votre femme elle a le droit de sortir?

Et votre femme elle a le droit de sortir?


Bah oui. Elle le fait d'ailleurs, même si elle me confie parfois avoir peur dans le climat actuel. Vous comprenez, elle se voile, donc est potentiellement terroriste et il semble y avoir de plus en plus de courageux justiciers anti-terroristes dans nos rues. Je comprends l'ironie de la question étant donné votre commentaire précédent, d'un autre côté c'est tellement habituel de devoir montrer patte blanche.

J'ai été un peu court sur mon précédent message. 200% d'accord car oui, argumenter, réfléchir, travailler sur les causes est la solution au problème du terrorisme. Tant qu'on se concentrera sur l'explication religieuse pour éluder les aspect sociaux et politiques de la chose, on continuera de la nourrir.
c'est dommage pour les terroristes, ce sont les musulmans (très) pratiquants qui ont peur maintenant.
Ce qu'il décrit, c'est pas un musulman (très) pratiquant, c'est un intégriste.
Mais que fait un intégriste sur arretsurimages?

Par contre je sens qu'il a un message politique à faire passer...
Evidemment que c'est un troll, c'est pour ça que j'ai écrit: "ce qu'il décrit".
Le message semble être: ça devient compliqué d'être un intégriste musulman dans cet horrible pays de collabos.
Pas assez compliqué encore, de toute évidence.
Qu'est-ce qui motive votre propos?
Je ne vois pas d'intégrisme dans les propos qu'il a tenus, mais vous, si. Quoi alors?
"parce que je n'écoute plus de musique, parce que je ne vais plus à la piscine"... Heu... Il vous faut quoi à vous pour parler d'intégrisme??
Je vous laisse relire votre post, ce sera beaucoup plus productif que quelque réponse que je puisse apporter.
Vous contestez le fait qu'il y ait une volonté de l'Islam fondamentaliste d'ordonner la vie en société?

La place des femmes notamment?
William Perrin, relisez les définitions d'intégrisme.
On a tellement peur d'offenser le musulman lambda, qu'on en vient à oublier le sens des mots et à défendre les pratiques sectaires. Pourtant oui, il y a des mumus pratiquants et des mumus intégristes. Comme il y a des cathos pratiquants et des cathos intégristes. Un barbu qui n'écoute plus de musique, ne va plus à la piscine et sort en djellabah au nom de l'Islam, c'est un intégriste (et un crétin à mon avis, mais chacun son truc, hein).
Je sens que vous allez vous faire un nouveau copain, là !

Allez, un peu de provoc, à base de piscine et de musique :

(Surtout que c'est chanté par une "Arabe de service")

http://www.dailymotion.com/video/xja4y_isabelle-adjani-pull-marine_news
"On a tellement peur d'offenser le musulman lambda, qu'on en vient à oublier le sens des mots et à défendre les pratiques sectaires."

Ouais contrairement aux briseurs de tabous par paquets de 10, pour qui décider pour soi de pratiques qui ne nuisent à personne relève de l'intégrisme.
"'gardez, Mme Michu, ils se permettent même de ne plus aller à la piscine, si cen 'est pas de l'intégrisme ça. Et vous vous plaignez du jeune du 3° qui vous saoule avec sa musique, eux n'en écoutent même plus, c'est vous dire la radicalisation."

"Un barbu qui n'écoute plus de musique, ne va plus à la piscine et sort en djellabah au nom de l'Islam, c'est un intégriste"
Ouais ou un pratiquant qui a fait son hajj (donc barbe et djellabah), et ui n va pas à la piscine et n'écoute pas de musique.
Tain si un jour on m'avait dit que ma grand-mère (qui n'allait jamais à la piscine, portait le foulard et avait horreur de la musique) était une dangereuse intégriste musulmane, je me serais méfié d'elle quand elle me donnait des bonbons (oui, vous avez bien lu, des BONBONS!!!)
C'est fou où peut mener l'ignorance crasse.
Quant à la mauvaise foi, bonjour!
Votre pauvre grand- mère eut été certainement ravi que vous la compariez a un mec qui se promène en chemise de nuit et savates dans la rue. La malheureuse!
Elle n'avait pas de barbe au moins?
Ne vous en faites pas Toto, ma grand-mère savait lire, elle.
Et ne vous apitoyez pas trop sur ma elle, elle vous aurait connue, elle vous aurait foutu un coup de fourche dans la gueule. Moi je n'aurais que poussé le manche.
Heureusement, elle ne vous connut jamais...
Vous êtes assez violent comme intégriste vous.
Votre grand- mère m'aurait po si to ve ment adorée et m'aurait expliqué a quel point elle était navrée d'avoir un petit- fils si antipathique et mauvais.

A part ça, j'ai vu la vidéo.
C'est que dalle, vous verriez celles du Hamas et ce qu'ils promettent a Israël question défonce, ça semble du petit lait celle- ci.
Leur point commun est une immense bêtise et une immense violence.
Genre le cas de Perrin.
"Vous êtes assez violent comme intégriste vous."

C'est ma grand-mère qui était violente, pas moi. Vous l'avez cherchée, et si elle était encore du monde, elle vous savaterait la guleule grave, elle aimait pas les sionnistes. Mais comme j'ai dit précédemment, elle ne vous connut pas.
Je finirais preque par trouver ça con, que vous ne vous soyiez pas connues.
Mais je vous remercie de me permettre d'exprimer tout le bien que ma grand-mère aurait pensé de vous, ça fait du bien...

La bise Toto
Ma grand-mère n’allait pas à la piscine (à la campagne, ça ne courait pas les champs) mais portait un chapeau. A la fin de sa vie car, quand elle s'est mariée (en 1912) elle qui était jusque là « en cheveux » (un magnifique chignon noir) avait dû contre son plaisir adopter la coiffe de rigueur dans le pays de son mari, mon bigot de grand-père. Et elle aimait la musique : la seule façon de la faire s'arrêter de travailler était de jouer de l'harmonium qu'avait donné un oncle prêtre. Cette passion s'est transmise dans toute la famille, qui regorge de musiciens, de chanteurs, de collectionneurs, on a même un luthier.

Et ça fait quarante ans qu'elle est morte, alors que notre djellabiste (heureusement pour lui) vit maintenant.

A part ça, non, rien.
Bienvenu dans le monde de William Perrin, où l'intégrisme n'existe pas.
Sinon merci de me donner la définition d'un intégriste musulman ou catholique. Mais vu ta mauvaise foi crasse (no pun intended), je pense que je peux toujours attendre.
Quant à ta grand-mère, je me souviens que tu avais dit un jour qu'elle mangeait du chien, avant de reconnaître que c'était un bobard, alors franchement j'y crois pas trop.
Je suis en revanche persuadé que si elle a vraiment existé, et qu'elle n'écoutait pas de musique, c'est parce qu'elle n'aimait pas ça, pas parce que le coran lui avait dit que c'était pêché. Ou alors c'était une intégriste. Et une crétine.
Ma grand-mère avait plusieurs fourches, vous savez...
La mienne aussi.
Ah je la connaissais sous la forme "toi-même", ou "miroir magique", mais ça faisait une bonne trentaine d'années que je ne l'avais pas entendue...
Merci de me rappeler ma jeunesse, ça fait toujours plaisir.
Ouais... C'est bien ce que je pensais: un bouffon.
Vous êtes d'une famille diabolique?
Non, juste ma grand-mère.
Et vous, vous êtes d'une famille stupide, ou bien c'est juste vous?
La fourberie qui se cache trop souvent sous la bigoterie, on en a eu un terrible exemple dans la famille :

Un mien cousin, prêtre, a eu l'honnêteté de reconnaître au grand jour son amour pour une femme. Il fut renié par ses parents, chassé du ministère par son évêché comme un malpropre. Et parmi ses oncles, un autre prêtre était un des plus virulents. Quand il ne nous faisait pas sa morale sur un ton de père-la-grogne.

A la mort du sermonneur, on a découvert qu'il avait une maîtresse depuis des années, que son évêché le savait mais n'avait jamais moufté, ne lui avait retiré aucune fonction (ni retraite alors que le cousin, quéquette). Et que la maîtresse avait bouffé l'héritage et, pire, brûlé les archives familiales qui lui avaient été confiées à la mort de nos grands-parents.

Alors, la curaille...
"la famille, qui regorge de musiciens, de chanteurs, de collectionneurs, on a même un luthier. "
une prêtre défroqué, un autre parjure, un troisième pédé? non c'est ma tante qui est gouine.
Putain de famille !
Écrivez une saga !
Elle est écrite, et même publiée. Mais je me garderai bien de vous dire où, pas question de jeter de la confiture aux cochons !

Je peux quand même vous en donner des bribes : le prêtre "défroqué" était devenu ambulancier et je pense qu'il vous aurait ramassé sur la route, bien que si on vous juge à la qualité morale et à l'élégant vocabulaire (pédé, gouine, putain) de votre intervention, il aurait eu toutes les raisons de faire demi-tour. Mais que voulez-vous, prêtre un jour prêtre toujours.

Sa femme est cardiaque grave depuis des décennies. Elle ne vit pas, elle survit. Quand on est avec eux, on est ému de la qualité de leur relation, d'une gentillesse tellement réciproque qu'elle déborde sur nous.

Vous, on aurait trop peur de ce qui déborderait si par malheur on devait vous approcher.
" La numéro un, ses grosses roues pètent (plus exactement : dribblent, mais comment résister à un calembour aussi bassement flatulo-couillu)'
Je vois donc que vous connaissez certains de mes écrits.

Vous confondez écrits à destination littéraire et vos petites déjections frontales, ici.

Avec un procédé de mouchard qui relève de ceux des détectives spécialisés dans les affaires de bidet. On se demande bien ce que vious allez tripatouiller maintenant, à quelle basse besogne de maitre-chanteur vous allez vous abaisser

Et cela pour vouloir salir quelqu'un qui, ici, ne vous a jamais chiqué de prime abord (de deuxième, je dis pas non)

Vous ne perdez rien pour attendre.
Vous salir ? Et pourquoi ?
J'ai seulement voulu plaisanter sur le fait qu'à deux reprises en peu de temps vous nous avez exposé votre famille presque au complet (grand-mère, cousins, etc.). Il semble que vous en ayez écrit l'histoire.
Super !
Ma pochade (certes un peu poussée) a réveillé votre extrême susceptibilité que j'avais déjà constatée par ailleurs, et vous avez voulu me donner une leçon en me révélant la réalité de la vie de votre cousin prêtre. Je l'ignorais comme d'ailleurs je ne sais rien de votre éventuelle tante. Je ne les évoquerai plus jamais, je le promets.
Bonjour chez vous.
Mon extrême susceptibilité ne s'exerce que sur ceux qui viennent me mordre les talons sans que je les aie en rien provoqués. Avec les contradicteurs francs du collier et qui s'en prennent à mes idées et non à ma personne, je suis courtois.

Je ne les évoquerai plus jamais, je le promets.


Ça vaut mieux. Et si vous pouvez me lâcher la grappe à l'avenir, ça vaudra encore mieux. Dites tout le mal que vous pensez de mes idées, panipwoblem. De moi : pour un oeil ce sera les deux et pour les deux, toute la tronche.

Bonjour chez vous.

Chez moi c'est chez moi, et vous y voir ne serait pas un bon jour.
Harmonieux et nuancé???
C'était pour bâcher quelqu'un qui avait ironisé sur le blogue où j'ai écrit un temps.

Quelqu'un de la catégorie des petits chiens qui viennent sans bruit vous mordre les talons (c'est tout ce qu'ils peuvent chiquer, vu leur taille) par derrière. Un chien normal, pas vicieux, prévient, et par devant.

Vous m'encouragez dans mon projet de changer de pseudo, tiens...
Inutile! on vous reconnaîtra partout à votre tare radiophonique:
préférer le fade et pompeux Fabrice Drouelle au (parfois
génial) Daniel Mermet.
... [quote=qu'elle mangeait du chien]
Du chat en fait... sa religion interdisait peut-être de manger du chien...
Enfin quelqu'un qui suit.
Mais c'était un peu dans la même démarche que boy. Créer un personnage qui mange du chat pour montrer que ce n'est pas interdit.
boy a servi à faire sortir du bois ceux qui se réclament de l'islamistophobie (il n'y a que celui qui a tendu le piège qui ne prenait pas le risque d'y tomber et de fait n'y tomba point), en n'étant que bassement bougnoulophobe, et qui transforment tout musulman en intégriste pour pouvoir déverser leur fiel, pour finir sur l'invective qu'ils apprécient tant (du moment qu'on vient leur causer calmement par après), tous couverts de la honte de s'être fait avoir par un malin.

C'est un fake! C'est un fake!
Ouais mais toi t'es un fumier de raciste.

(Seules les 2 premières lignes vous sont adressées évidemment)

Tain si un jour on m'avait dit que ma grand-mère (qui n'allait jamais à la piscine, portait le foulard et avait horreur de la musique) était une dangereuse intégriste musulmane, je me serais méfié d'elle quand elle me donnait des bonbons (oui, vous avez bien lu, des BONBONS!!!)


La différence entre votre mamie et un intégriste musulman, c'est que si elle n'écoutait pas de musique, c'est parce qu'elle "avait horreur de la musique". Et j'imagine qu'elle n'interdisait pas de le faire à ses enfants. C'est un choix personnel.

Alors que pour votre copain barbu, c'est une interdiction et qu'il y a de grandes chances pour qu'il l'interdise à ses gosses, au nom d'un pseudo dogme religieux…à la con.
Donc la différence se résume à vos fantasmes à mon sujet ? C'est en partie le problème que j'essaie de soulever...
Vous : Pourquoi ? Parce que je suis musulman (...) parce que je n'écoute plus de musique,

Fantomas : Alors que pour votre copain barbu, c'est une interdiction

Vous : Donc la différence se résume à vos fantasmes à mon sujet ?

Heu... ce "je n'écoute plus de musique" exprimé avec un verbe à l'indicatif, mode de la réalité, en continuité de phrase avec l'affirmation que vous êtes un musulman pratiquant.. c'est un fantasme ? On m'a trompé sur le sens de ce mot à l'école républicaine ? Remboursez !
D'abord deux choses pour un tout petit recadrage. On parle d'une différence qui ferait de moi un danger et on parle d'une interdiction faite à des enfants que je n'ai d'ailleurs pas et considérée comme très probable.

A partir du moment où je vous dis que je suis musulman, vous allez lire tout le reste de mon propos sur cette grille de lecture. Je ne suis plus une personne comme une autre, je suis un musulman et donc en ces temps troubles un danger potentiel. Il en va de même quand on me voit musulman, que ce soit pour mon habit ou simplement pour ma barbe. Donc on commence à compter les points "iste" (islamiste, fondamentaliste, intégriste, djihadiste, terroriste...), raison pour laquelle je donne mon profil #StopDjihadisme qui pourrait aujourd'hui en France et à l'appel du gouvernement, justifier un signalement (qui a dit délation ?). Si j'avais le même profil sans être musulman, je ne serais pas considéré comme un danger. Ma religion devient le facteur déterminant de dangerosité et par simplification la cause de dangerosité, abstraction faite de toute cause sociale ou politique, "et il ne faut plus regarder ailleurs" comme dirait l'autre.

Qui vous a dit que moi, je n'ai pas simplement horreur de la musique comme la grand-mère de William Perrin ? Qui vous a dit que je n'ai pas sur la mémoire de mon téléphone portable de vidéos de mes neveux (comme je n'ai pas d'enfants...) se trémoussant sur "Party Rock Anthem" ou "Gangnam Style", ou chantant leur propre chanson rock en yaourt ? Qui vous a dit que la raison pour laquelle j'ai fait au collège un exposé sur un groupe que mon grand frère écoutait n'était pas tout simplement parce que moi-même je n'étais pas déjà, à l'époque, pas attiré par la musique ? La réponse est toujours la même, vous n'en savez rien, vous ne faites qu'extrapoler parce que je suis musulman et que ne plus écouter de musique est devenu un "signe de radicalisation" dans la "lutte contre le terrorisme".

Et si la raison pour laquelle je n'écoute plus de musique est religieuse, en quoi ferait-elle de moi un danger en dehors de vos fantasme ? Parce que je l'imposerais à mes enfants (vous ne citez pas ces fantasmes là) ? Et si je ne leur autorisait de n'écouter que des chants religieux, ce serait pire ou mieux ? Et si je leur imposait ? Et si je leur imposait de la musique classique, ce serait bon ? Et si ce n'était que The Cure ? Et si ce n'était que Mike Oldfield ? Et si ce n'était que Kyary Pamyu Pamyu ? Et si je ne leur interdisait que ces "musiques de sauvage" que sont le Rock'n Roll et le Rap ? La réponse est toujours la même, ça ne dépend que de ce que vous projetez autour de mon image de musulman. Si j'étais un catholique intégriste qui impose des chants religieux et interdit le rap à mes gosses alors que c'est la seule musique qu'il veulent écouter, je ne serais pas considéré comme un danger pour la sécurité publique. Et si vous alliez me répondre que "ça n'a rien à voir puisqu'aujourd'hui, les terroristes ne sont pas catholiques intégristes", c'est que vous n'avez toujours pas compris ce que je vous explique.

En usant de raccourcis, en analysant les choses que trop partiellement, en faisant abstraction quasi totale des aspect sociaux, économiques et politiques, on ne fait qu'alimenter ce qu'on essaie de combattre. La France est aujourd'hui en train d'essayer d'inculquer avec plus de force ses valeurs à ceux qui n'ont supposemment pas comprises : la liberté avec plus de contraintes, l'égalité avec plus de discrimination, la fraternité avec plus de suspicion.

Je vous laisse sur cette déclaration d'un collègue de travail, qu'il m'a faite avant hier, sans que je ne lui demande rien, et en toute confiance à mon égard : "Il y a des gens dans le monde, avec [...] leur morale qui pensent qu'ils peuvent faire tout et n'importe quoi. Ces gens-là, il faut les tuer, le plus tôt sera le mieux". Ca pourrait être une déclaration du leader d'al Qaida au Limbourg (BE), mais ça sort de la bouche d'un "Charlie" défenseur de la liberté contre la barbarie. La citation complète est "avec leur religion et leur morale". Je travaille avec cet homme depuis 8 ans, il sait que je ne suis pas terroriste, que je ne suis pas un danger et donc il m'associe à sa manière de penser. Ce type a un discours plus radical et dangereux que tout ce que j'ai pu entendre en allant à la mosquée.

Qui vous a dit que moi, je n'ai pas simplement horreur de la musique comme la grand-mère de William Perrin ?


Pardonnez-moi, mais vous avez écrit : "parce que je n'écoute plus de musique, parce que je ne vais plus à la piscine parce que je n'ai pas envie de m'y montrer en slip de bain"

Votre phrase sous-entend que par le passé, vous écoutiez de la musique, vous alliez à la piscine et que vous montrer en maillot de bain ne vous posez alors aucun problème.

Or, quels sont les pays de culture musulmane, où il est devenu interdit d'écouter de la musique par dogme religieux ? L'afghanistan sous les Talibans, L'EI… et puis ?

On ne peut pas dire que cette vision de l'Islam soit parmi les plus modérer qu'il soit.

Dans ces conditions, ne soyez pas surpris que l'on puisse considérer vos soudaines interdictions comme une radicalisation.
Merci d'avoir répondu à ma place.

M'a l'air d'un bon jésuite, notre boy...
/facepalm

Ce n'est même pas un sous-entendu de ma phrase, c'est une affirmation. Mais qui vous dit que je n'ai pas écouté de la musique dans mon adolescence par convention sociale sans jamais y avoir un réel intérêt ? Qui vous dit que je n'ai pas arrêté la piscine quand le short est devenu "hors-le-règlement" pour "question d'hygiène" et bien avant de devenir pratiquant ? Et quand bien même j'ai tout arrêté soudainement, du fait de mes convictions religieuses, en quoi celà vous permettrait-il de m'associer au régime taliban ? En quoi celà vous permet-il de voir en moi un danger ?

Pour vous, c'est tellement évident puisque tout s'explique par une chose simple, ma religion. Et c'est encore une fois ce que j'essaie de vous expliquer: moi, comme des million d'autre musulmans en France, qui suis français, né en France, élevé en France, et qui me sens toujours français et lié à ce pays après l'avoir quitté il y a plus de dix ans pour raisons professionnelles, je n'ai a priori rien à voir avec, par exemple, un régime totalitaire né d'un mouvement de réponse à l'envahissement soviétique soutenu par les Etats-unis, dans un pays dont le tissus socio-culturel est aux antipodes du miens.

Alors, je sais bien qu'il y a tellement de choses qui vous semblent évidentes qui vous font penser le contraire, des indices qui vous semblent accablants, comme le fait que je sois musulman, que je n'écoute plus de musique et que je n'aille plus à la piscine, mais si vous n'êtes pas capable de comprendre qu'il y a des facteurs plus importants et plus déterminants que ça, vous ne valez pas mieux que ceux qui associent automatiquement les "juifs" à la politique israëlienne, les "occidentaux" à la politique américaine ou les "communistes" à la politique russe.
C'est lus qui l'avez écrit que votre religion faisait que vous n'e lutiez pas de musique et que vous ne pouviez vous rendre a la piscine.
Ceci dit, vous faites bien ce que voulez!
Pourriez vous sourcer le lien entre la religion et l'arrêt de la musique et de la piscine?
(question réthorique, en fait. Pirate, faudrait arrêter de nier trois paragraphes qui expliquent par trois lignes qui assènent, ça va se voir à un moment...)

Et quand bien même j'ai tout arrêté soudainement, du fait de mes convictions religieuses, en quoi celà vous permettrait-il de m'associer au régime taliban ? En quoi celà vous permet-il de voir en moi un danger ?


Ma religion ne me l'interdit pas.
moi, comme des million d'autre musulmans en France,
Oh, boy, ta gueule... Les millions d'autres musulmans en France, ils écoutent de la musique et ils t'emmerdent. Evidemment tu trouveras toujours des crétins genre Willliam Perrin pour rentrer dans ton jeu. Alors qu'il est tout aussi évident que t'es un fake.
Et en même temps, boy pourrait très bien être un type qui se dit "oh bon sang, je suis musulman, je ne suis pas fan de musique et je n'aime pas la piscine, ça y est, on va me dénoncer comme dangereux extrémiste."

Peut-être que c'est un fake, mais j'aurais tendance à préférer laisser courir un fake que prendre le risque d'insulter quelqu'un de sincère, d'autant plus que pour le coup, c'est assez intéressant, comme point de vue.
Son premier message: Parce que je suis musulman, pratiquant, barbu, parce que je mange halal (et bio, mais ça c'est pas grave), parce que je n'écoute plus de musique, parce que je ne vais plus à la piscine parce que je n'ai pas envie de m'y montrer en slip de bain, parce que je sors parfois en "djellaba" (qamis en fait).

Donc il n'écoute plus de musique, il ne va plus à la piscine à cause du maillot du bain. Ca veut dire qu'il le faisait avant et qu'il ne le fait plus. Et vu le début de sa phrase, il sous-entend très fort que c'est à cause de sa pratique religieuse. Si ce n'était pas le cas, rien ne l'empêchait de formuler plus clairement les choses dans son premier message ou de les préciser dans les suivants, ce qu'il a refusé de faire. Ce qu'il décrit, jusqu'à preuve du contraire, c'est donc une pratique intégriste de la religion, issue d'une lecture obtuse de je ne sais quel texte, un peu à la manière de ses collègues cathos de Saint-Nicolas du Chardonnet ou de Civitas par exemple.

Mais oui je pense que c'est un fake soit d'extrème-droite dont le but serait d'assigner "le" musulman à son irréductible singularité; soit juste un paumé de gauche tendance lmsi qui voudrait pointer le danger de l'amalgame, en choisissant un exemple complètement con. Parce que si vous vous connaissez un peu les musulmans, mais c'est peut-être pas le cas, vous devez savoir que des profils dans son type il y en a très peu, et que les quelques ouailles qui s'interdisent la musique et la piscine sont à recruter parmi la branche la plus sectaire et la plus agressivement prosélyte de leur religion.

Le seul truc que je trouve "dangereux" chez Boy c'est de laisser croire qu'un "cas" dans le genre de celui qu'il décrit aurait valeur d'exemple pour qui, bien ou mal intentionné, veut se faire une idée de ce que c'est aujourd'hui d'être "musulman" en France.
L'autre jour je me suis empaillée sur un forum avec un type à propos de Charlie Hebdo. Vu qu'on n'était pas d'accord sur Charlie Hebdo, que j'étais une fille et que je lui ai confirmé que j'étais blanche, il en a déduit dans la foulée que j'étais féministe, vegan et que je professais plein de belles idées de gauche sans trop me préoccuper d'Histoire, de sémantique et de concepts, ce qui m'a, comme tu peux le comprendre, passablement gonflée. Ce a quoi je lui ai répondu "mais tu n'en sais rien, et si je commençais à dérouler des théories à ton sujet de cette façon après juste trois messages, tu m'en ferais un fromage".

Bref. Pour en revenir à boy, la teneur de son message était de dire tout ce qui, à son sujet, pouvais faire croire à un dangereux extrémiste, donc nécessairement le trait est forcé. Peut-être que c'est un fake, j'en sais rien (mais pourquoi ? Pourquoi un type d'extrême droite irait représenter un musulman d'apparence extrémiste qui discute poliment ? Un fake de gauche serait plus crédible, mais la blague aurait-elle tenu plus de deux messages ?), mais si c'est le cas, rien qui mérite l'insulte. Et si ce n'est pas le cas, eh bien ce qui est présenté dans ce message ne rentre pas dans les cases que je connais, donc nécessairement ça m'intéresse. Par ailleurs, dans le doute, je trouve cette volée de bois vert un peu limite. Hormis cette description initiale qui tient un peu de la boutade, rien dans ses propos n'est dangereusement extrémiste.

Quand à chercher des valeurs d'exemple chez un pauvre anisaute qui tiendraient pour 5 millions de personnes, faut pas déconner. Il n'y pas de raison pour que boy en ai plus pour des musulmans qui mangent du halal bio que moi pour des filles blanches ni féministes, ni vegans ou toi pour les gens dont les pseudos me font vaguement penser à un mix entre Don Draper et Daniel Day Lewis dans le Temps de l'Innocence (en terme d'image projetée, c'est plutôt bien choisi).
Daniel Day Lewis, pas touche.
Plus sérieusement, que veut dire vegan?
Vegan, c'est le terme in pour parler des végétaliens, c'est à dire ceux qui non seulement ne mangent pas de viande, mais refusent également de toucher à tout ce qui a une origine animale (lait, oeufs, cuir...)
Je pense qu'il est préférable quand on veut donner une leçon de le faire à visage découvert, et en recourant à des exemples adaptés. Choisir un musulman aux pratiques extrêmes pour illustrer les dangers de la suspicion sur l'Islam, c'est à mon sens à peu près aussi con que de mettre en avant, je sais pas moi, ça par exemple, pour appeler à la tolérance et au respect pour nos amis gays: ces gens-là sont sans doute très gentils et très agréables au quotidien, il n'empêche qu'ils ont fait le choix d'une marginalité qu'ils doivent assumer, au risque de l'incompréhension et du rejet.

J'ai eu ma période Edith Wharton, qui m'a poussé à choisir initialement "Archer" comme pseudo, et j'adore Mad Men, mais j'ai mué en Sterling Archer il y a quelque temps, et Sterling Archer c'est lui!
Et je suis 100% homo, 100% gay-friendly et 100% arabo-friendly, il est parfois nécessaire de rappeler certaines choses.
L'auto persuasion est parfois un exercice de salubrité mentale nécessaire...

Sinon j'aime bien le "Je pense qu'il est préférable quand on veut donner une leçon de le faire à visage découvert". Sterling Archer, ça doit pas être facile à porter au quotidien, surtout quand on entend donner la leçon aux homosexuels qui "ont fait le choix d'une marginalité qu'ils doivent assumerr, au risque de l'incompréhension et du rejet" de la part de connards d'homophobes qui pensent que c'est un choix de leur part.

Sinon, j'ai compris au moins aussi vite que vous que c'était un fake, mais ce n'est pas parce qu'un problème est soulevé par un fake qu'il n'y a pas de problème. Et pour moi, voir de l'intégrisme partout est dangereux (un peu comme la présomption de culpabilité)

Alors "Oh, [Sterling Archer], ta gueule"?
Je ne parlais pas des "homosexuels" en général, mais bien des zigotos dans le lien, peut-être ma formulation n'était pas limpide, ou peut-être aviez-vous trop envie de trouver un truc à me reprocher.

Quant à invectiver un fake animé d'intentions douteuses ou ceux qui font semblant (ou non) de le prendre au sérieux, je crois qu'en fait j'assume assez bien.

En revanche, vos insultes délirantes ("bougnoulophobe" dans un message plus haut, dont je suis semble-t-il destinataire) me semblent sortir d'un cadre de discussion raisonnable et honnête. Comme à priori vous n'êtes pas fou, je me demande ce qui vous fait à ce point sortir de vos gonds. Peut-être vous êtes-vous laissé prendre au petit jeu de Boy et vous sentez-vous un peu bête ? ou alors c'est parce que je vous ai traité de crétin et que vous êtes très susceptible ? Ca me semble en tout cas aussi wtf que si je vous avais traité de djihadiste en puissance.

Enfin, je ne vois pas de l'intégrisme partout; je ne le vois pas non plus nulle part .

Larousse internet

intégrisme
nom masculin

-Attitude et disposition d'esprit de certains croyants qui, au nom du respect intransigeant de la tradition, se refusent à toute évolution.
-Conservatisme intransigeant en matière de doctrine politique.

Wiktionnaire

intégrisme /??.te.??ism/ masculin

(Religion) Doctrine qui prône le maintien, l’intégrité de la tradition religieuse.
-L’intégrisme de Mgr Lefevre.
-Le mot « intégrisme » a fait son apparition en France, dans le monde catholique. En 1907, le pape Pie X condamne par l'encyclique Pascendi le « modernisme », une école de pensée qui revendique d'examiner les données de la foi à la lumière des sciences et de manière autonome. Les adversaires les plus violents des modernistes se définissent comme des catholiques « intégraux » parce qu'ils défendent l'intégrité de la foi. Ils sont à leur tour dénoncés par le camp opposé sous le nom d' « intégristes ». [...] À la fin des années 1970, ceux qu'on appelle les orientalistes - arabisants pour la plupart, et qui abordent le fait musulman à partir de l'angle religieux - ont encore recours au concept d'« intégrisme » pour décrire les évolutions du monde musulman, ébranlé par la révolution iranienne. Maxime Rodinson en donne la définition suivante : « Aspiration à résoudre au moyen de la religion tous les problèmes sociaux et politiques et simultanément à restaurer l'intégralité des dogmes. » — (Le Monde, 8 octobre 2001)
-(Par extension) Se dit de tout mouvement réclamant un retour aux sources.
Volonté d’appliquer une doctrine dans son intégralité et sans jamais la remettre en question.
"En revanche, vos insultes délirantes ("bougnoulophobe" dans un message plus haut, dont je suis semble-t-il destinataire) me semblent sortir d'un cadre de discussion raisonnable et honnête"

Vous avez assez bien défini ce cadre en me traitant de crétin d'emblée. Dieu se rit de ceux...

Sinon, de deux choses l'une. Soit vous collez à la définition ci-dessus de l'intégrisme, et alors je ne vois pas en quoi c'est dangereux => vos fantasmes le rendent dangereux
Soit l'intégrisme religieux est un cléricalisme (qui cherche à transformer une religion en pouvoir politique, ou du moins l'influencer le plus possible), et alors c'est dangereux, mais je ne vois pas en quoi boy rentre dans cette définition, le mec ne se l'applique qu'à lui => vos fantasmes le rendent intégriste.

Dans les deux cas, à part vos fantasmes, je ne vois pas ce qui fait le lien entre boy et un mec dangereux.
C'est vous qui fantasmez. Relisez mes posts. Je n'ai jamais dit que Boy était dangereux, j'ai dit que ce qu'il décrivait c'était de l'intégrisme. C'est vous et d'autres qui avez parlé de "danger" pour éviter de répondre sur l'intégrisme.

J'ai employé le mot dangereux avec des guillemets dans un de mes derniers posts, ça disait:
Le seul truc que je trouve "dangereux" chez Boy c'est de laisser croire qu'un "cas" dans le genre de celui qu'il décrit aurait valeur d'exemple pour qui, bien ou mal intentionné, veut se faire une idée de ce que c'est aujourd'hui d'être "musulman" en France.

Enfin bref, vous êtes malhonnête.
Alors je ne comprends pas bien ce que ça peut vous faire qu'il soit intégriste. On ne dénonce pas l'intégrisme de quelqu'un sans raison. Quelle est votre raison si vous ne pensez pas boy dangereux?
"peut-être aviez-vous trop envie de trouver un truc à me reprocher"

Ah non depuis que vous avez décrit comme dangereux un musulman qui dit qu'il a arrêté d'aller à la piscine et d'écouter de la musique, je ne cherche plus...
Vous vous enfoncez.
(Voir réponse juste au-dessus).
Je ne m'enfonce pas, on a posté en même temps voilà tout.
Mince, et je le savais en plus, qui c'était, Sterling Archer. Mais j'oublie fréquemment, pour des raisons inconnues, Archer me renvoie décidément à l'ami Newland.

Mais ce qui me gène, c'est qu'on est sur Internet, et qu'on ne sait donc pas vraiment si c'est un fake, cette histoire. Si c'est un fake, le procédé est idiot. Mais sinon ? Même si ce n'est pas l'exemple à choisir comme représentatif dans un débat sur l'adoption chez les homosexuels, le jour où tu tombes sur un adepte de la domination bondage à tendance furry dans un diner en ville, il faut bien admettre qu'il existe et qu'il peut avoir une certaine idée de ce qu'il fait.
Alors bon, l'invective. A la rigueur, les questions (mais pourquoi arrêter d'écouter de la musique ?) ça marcherait mieux pour dévoiler un imposteur.
Je peux évidemment me tromper sur "boy". Mais même s'il est "réel", je ne trouve pas l'étalage de ses particularités très utiles au débat, même si d'un point de vue sociologique ou anthropologique, tout est intéressant.
Quant à l'invective, je la revendique assez, étant attendu que si on me répond, je sais discuter calmement, voire même reconnaître mes erreurs (je sais, c'est fou), sans polluer les forums d'ergotages égocentrés sans fin. (C'est un clin d'oeil à une autre conversation). Mais oui, il y a des trucs qui m'énervent peut-être un peu trop.
Certes.
J'avoue que j'ai plus de doutes sur la véracité de boy depuis que j'ai vu qu'un article sur le halal bio vient de paraître sur Reporterre.
"Quant à l'invective, je la revendique assez, étant attendu que si on me répond, je sais discuter calmement"

Ben ouais il veut bien discuter calmement avec les personnes qu'il traite de crétins d'emblée, la classe quand même.
Et si la raison pour laquelle je n'écoute plus de musique est religieuse

On a là un début de réponse...

Mais qui vous dit que je n'ai pas écouté de la musique dans mon adolescence par convention sociale sans jamais y avoir un réel intérêt ?

Vu toutes les références musicales qu'il donne (et qui me laissent pantois par leur variété), combien il a dû souffrir....

Imposer la musique aux enfants ? Je n'ai jamais rien imposé aux miens (zut je vais faire rappliquer Bob!), c'est juste qu'il y en avait sans arrêt à la maison, et de toutes sortes. Mon fils (pitié, Bob, je le referai pas) a demandé tout seul pour le Noël de ses 11 ans.... une K7 Trénet, à ma grande stupéfaction, je le pensais plutôt Cure ou Kate Bush (ce qu'il a été été) et je ne les ai pas traînés de force aux concerts de Chanson plus Bifluorée (dont ils sont restés fans).

Au risque de passer pour un dangereux intégriste, j'avoue que j'ai du mal à commander qu'on puisse s'auto-mutiler en n'écoutant plus de musique. De là à jeter une fatwa sur qui ne veut plus...
" "Il y a des gens dans le monde, avec [...] leur morale qui pensent qu'ils peuvent faire tout et n'importe quoi. Ces gens-là, il faut les tuer, le plus tôt sera le mieux"
Sauf incompréhension de ma part c'est aussi ce que dit l'imam d'al-Azhar
Il y a les bons fanatiques (l'imam d'Al Azhar) et les mauvais (le collègue de Boy, qui ne va sans doute pas vous répondre)
Et si la raison pour laquelle je n'écoute plus de musique est religieuse, en quoi ferait-elle de moi un danger en dehors de vos fantasme ?

La question n'est pas de savoir si vous êtes un danger, mais un integriste...
Avec tous vos "et si, et si", on n'a toujours pas compris votre position.
Je crois que vous noyez le poisson pour pouvoir placer la soit-disant citation d'un "Charlie" appelant au meutre collectif.

J'étais septique depuis le début de cette discussion. Mais vous avez fini de me convaincre.
J'étais septique depuis le début de cette discussion. Mais vous avez fini de me convaincre.

Pareil !

Le coup du short qui cache est une constante des bigots : on a ça aussi aux Etas-unis, où il est impensable qu'un homme montre avec un speedo qu'il a un sexe, et qu'il n'y a pas de quoi en chier une pendule.

Ces refoulés ne seront jamais comme Dorine répondant moqueusement à Tartuffe (qui se crève les yeux à loucher sur son décolleté tout en lui ordonnant de le cacher) : qu'elle le verrait tout nu du haut en bas que toute sa peau ne la tenterait pas. Ils ne pensent quà ça !
Pour commencer, remontez, relisez: mon intervention porte sur la différence qui fait que la grand-mère de William Perrin n'est pas une "dangereuse intégriste musulmane", à pratique équivalente aux miennes. On parle bien de danger et d'intégrisme.

On a pas attendu mes "et si" pour me faire passer pour un dangereux intégriste avec pour seule preuve des fantasmes, et c'est à ça que je réponds. Je pointe la présomption de culpabilité liée à l'islam et vous me reprochez de ne pas avoir encore prouvé mon innocence. Fantastique.

Et au final, vous ne retenez donc que la citation d'un "Charlie", comme si elle était une finalité alors qu'elle n'est qu'une illustration de la complexité de la crise que nous traversons en montrant que cette logique qui pourrait être celle de l'EI ou d'Al Qaida se retrouve aussi chez certains "Charlies" auto-proclamés combattants contre la barbarie (Bush était aussi fort là dedans, Al Azhar s'y est mis sérieusement).

Mais bon, tout ça est manifestement trop complexe, restons-en donc là, vous avez vaincu un dangereux intégriste musulman dans sa dangereuse croisade pour la réflexion.

Bisous.

PS: MATL, non, je vais pas répondre directement à Robert., ça y est, j'ai la flemme et ça me fait plaisir de vous donner raison au moins sur ça. Vous pouvez toujours lui copier coller le chapitre correspondant sous son intervention.
Vous pouvez toujours lui copier coller le chapitre correspondant sous son intervention.

Quel chapitre ?

PS Je ne vois pas où quelqu'un ici vous aurait explicitement accusé d'être dangereux.
Bon courage boy ! Sachez néanmoins qu'il n'y a pas que des intolérants ici bas, même si nous ne sommes pas les plus voyants (ni les plus virulents, évidemment !)
C'est merveilleux le sophisme quand même!
Même si vous ne me répondez pas, je vais préciser ici le sens de mon message ci-dessus. Je considère l'appel de l'imam d'al-Azhar (tel qu'il est rapporté car je ne l'ai pas entendu et l'aurais-je entendu que je ne l'aurais pas compris), comme extrêmement dangereux.
Je considère aussi comme déplacé l'appel (métaphorique certes) à « écraser » , « exterminer" ou à « couper les têtes de ceux qui sont derrière cette idéologie » énoncé (lancé serait abusif vu l'audience de cette émission ) dans le dernier quart d'heure de Répliques (time code 42'30") d'Alain Finkielkraut de samedi dernier par l'iman Abdelali Mamoun.
Que l'on puisse encore, sur un site aussi nuancé qu'ASI, faire de la pub à un idéologue réactionnaire comme Finky, non, Robert, vous n'êtes pas digne de vous.
Oh vous savez, ici,, d'aucuns vouent France-Inter aux gémonies, d'autres font la pub de RMC ou la leur propre. C'est le ......., je ne l'ai pas promis mais je dois quand même rester correct.
boy,
comme le disait, à peu près, Sterling Archer juste qq messages plus haut: il est parfois nécessaire de se dévoiler, pour clarifier un peu le sens de nos paroles.
On est sur un forum, c'est le premier fil sur lequel vous intervenez, il est parfois plus contributif d'être très clair sur vos position, que de tenter de la jouer subtile pour nous faire réflechir sur nos réactions.
On ne sais pas d'où vous parlez. Et on ne le sais toujours pas malgrès vos multiples interventions. C'est un peu confusionnant, et ca nous force à être, au minimum, sur nos garde.
"J'étais septique "
"J'étais septique "
Le choix du mot le plus juste ;-))
Je ne suis pas bon en orthographe, mais j'essaie de me soigner.
Quand j'ai voulu corriger, il etait trop tard pour un edit...
C'etait "sceptique" qu'il fallait lire.

edit: je viens de lire le titre du post. Très bon!
C'est probablement même un terroriste, un type à foutre en taule sans réfléchir !

En fait on imagine plus un troll, mais franchement tellement de gens tombent dans le panneau que ce serait dmmage de s'en priver. J'avoue avoir une petite tendresse sur la question du droit à sortir de sa femme, ça flure bon l'ouverture d'esprit...

Donc voilà, tout les jours à tout point d evue, tout va de mieux en mieux.
Vous seriez parfait comme second rôle dans un roman de Houellebecq.
A moins que vous ne soyez universitaire...
Je cherche très sérieusement à comprendre la différence entre les deux notions : musulman (très) pratiquant / intégriste
Qui peut m'aider?
Loran, je pense.
C'est un truc qui a à voir avec la piscine et la musique...
Mais j'ai pas tout compris, c'était un truc particulièrement fulgurant.
Lol!

Vous n'avez pas d'avis?

c'est dommage pour les terroristes, ce sont les musulmans (très) pratiquants qui ont peur maintenant.


En quoi c'est dommage pour eux ? Ca ne fait que valider - par raccourcis - leur discours, qui valide leur action, qui valide - par raccourcis - le discours anti-musulman, qui valide l'action anti-musulmane. La boucle est bouclée, et les connards de tous bords entraînent le reste de la population dans leurs batailles. Mais bon, pour comprendre ça, faut avoir un peu de recule et ne pas juste se draper dans des valeurs qu'on ne respecte même pas et qu'on utilise que comme prétexte.

C'est pour ça que cet appel de DS au journalistes est salutaire (mais probablement lancé dans le vide) : analyser, argumenter, lancer la discussion, c'est comme ça qu'on fait avancer le vivre ensemble. Aujourd'hui, "une femme voilée avec une valise, c'est un danger potentiel" (Morano), on a du chemin.
Regarder la réalité en face surtout, les faits. Et pas l'image qu'on se fait de la société ou profiter des évènements actuels pour essayer d'imposer sa vision.
"Tant qu'on se concentrera sur l'explication religieuse pour éluder les aspect sociaux et politiques de la chose, on continuera de la nourrir."

Oui ... mais non... Il y a bien sur des réalités sociologiques qui provoquent certains comportements.

Mais il y a un problème aussi avec les textes coraniques. Et il ne faut plus regarder ailleurs.

Les textes sont (parfois voire souvent) violents, racistes, obscurantistes et mysogines.
Toutes les actions de Daesh (et de l'Arabie saoudite) sont directement inspirées des textes et justifiées par des hadiths.
Euh, pardon, mais l'Ancien Testament, vous le voyez comment vous ? Rigolo, tolérant, sympa, féministe ?
Ce sont de bien vieux textes, pratiquement illisibles si on ne les interprète pas. Vous n'avez qu'à aller voir du côté des évangélistes, par exemple. Pauvres textes qui survivent à leur époque et à la vision "intéressée" de ceux qui les ont rédigés pour aller nourrir les intérêts de nouveaux prophètes en herbe et fournir de mauvais arguments à de souvent bien mauvaises causes.
c'est vrai, mais c'est malheureux que le débat se résume souvent a " il y a écrit ça (tuez les!) ! non il y a écrit ça (ne les tuez pas!) ".

Alors qu'on pourrait dire: "il faut interpréter".

Mais le problème est peut-être que pour certains on ne peut pas interpréter le texte...
Ceci pose immédiatement la question: QUI a le droit d'interpréter les textes "sacrés"... et crac! on se retrouve avec un CLERGE, des hérétiques,des apostats,des réprouvés,des blasphèmes,appel au pouvoir séculier pour punir,réprimer,tuer...
c'est quand même plus cool que de s'étriper pour des puits de pétrole.
Pas sûr! Le pétrole ayant changé de mains il n'y a plus que des escarmouches de la part de ceux qui sont lésés alors que les guerres religieuses sont sans fin,sans pitié. La guerre de trente ans a tellement ravagé l'Allemagne qu'elle a été ensuite terre d'immigration.La guerre proprement dite s'étant prolongée de procès de sorcellerie en épidémies.
On est d'accord... mais quand quelqu'un écrit qu'il n'écoute plus de musique et qu'il ne va plus à la piscine, vous croyez qu'il interprète beaucoup?
Quand Daesh réduit à l'esclavage des milliers de Yézidis, vous avez l'impression qu'il y a une volonté massive, puissante et partagée de Daesh et même des 6 (8?) Millions de Syriens qui vivent sous leur coupe pour interpréter?
Ben non, bien sûr qu'ils n'interprètent pas sinon dans le sens le plus outrancier et désespérant. Pas plus que nous n'interprétons les dogmes qu'on nous inflige depuis toujours, sans compter la doxa présente depuis des décennies. Ils se soumettent parce que c'est plus pratique et ça donne l'impression d'avoir quelque chose à dire comme on s'est gentiment soumis pour les mêmes raisons. Alors, oui, leur soumission est plus archaïque, la nôtre, plus moderne. Mais on parle toujours de soumission, de résignation, et d'adhésion à l'autorité de service qui passe par le fait de se faire désigner les ennemis du mois.
Ben non! Il serait temps qu'on arrête d'avaler les potages qu'on nous sert pour préparer nos menus. Car, parmi les choses qu'ils nous reprochent - paradoxalement -, il y a notre "hypocrisie". Le terme est mal choisi, mais il veut désigner le fait que nous employons de grands mots (liberté-fraternité-égalité) que nous laissons chaque jour se vider un peu davantage de leur sens. En fait, on les piétine allègrement ces mots parce qu'on ne croit plus à leur sens. Et la seule forme de lutte efficace contre ces prophètes avides de pouvoir, c'est probablement de redonner du sens à ces mots et de refuser de les voir brandis pour justifier l'injustice, la haine et l'esclavage (dont le nôtre).
il veut désigner le fait que nous employons de grands mots (liberté-fraternité-égalité) que nous laissons chaque jour se vider un peu davantage de leur sens

Ce constat est d'autant plus vrai qu'en fait, pour le monde entier, "nous" sommes des individualistes libéraux qui ne voyons comme seul lien social la marchandise, la consommation, le libre marché.
Brandir des grands mots, (et plus encore se polariser sur la religion), semble parfaitement vain tant qu'on ne sait pas trouver une issue à ces passions tristes imposées comme seule société possible et indépassable.
Et toutes les actions des versaillais après la Commune, des fachistes mussoliniens, des staliniens, des nazis, de la CIA-NSA, et de tous les massacreurs officiels ou non se sont appuyés sur des textes irréfutables lus et interprétés de façon tout aussi irréfutable.

Ya un type qui a résumé cela de façon très "synthétique" : Quand j'entends parler de culture, je sors mon revolver

Alors surtout, surtout, ne regardez pas ailleurs.
Euh, je me trompe peut-être parce que je n'y connais pas grand chose, mais je crois bien que même si les groupes terroristes se cassent le derrière pour montrer que ce qu'il font est conforme à la charia, les actions de Daesh c'est quand même plutôt du vaste n'importe quoi, y compris en regard de la charia, qui n'est pourtant pas la base légale la plus progressiste qui se fasse de nos jours.
La musique... Pourquoi ? je n'ai jamais compris...
Celle la elle est pour vous :

https://m.youtube.com/watch?v=9GkVhgIeGJQ

La musique... Pourquoi je n'ai jamais compris...

Celle la elle est pour vous :



[m.youtube.com]


Ah, The Cure, mon frère ainé écoutait ça. Le bon vieux temps.
Heureusement que ce n'était pas "Killing an arab", je l'aurais mal pris, intégriste comme je suis (dédicace à Loran:-).
Ah oui ouf hein !
Par contre votre lien est inactif...
Monsieur Boy, il n'y'a pas que des connards chez les amateurs de musique.. Mahomet s'est-il jamais prononcé sur la question ?
Pourquoi les fondamentalistes musulmans abhorent la musique* ?

Parce que la musique adoucit les moeurs.

(Si je pouvais enfermer un djihadiste dans une cage comme ils ont fait du pilote jordanien, ce n'est pas avec du kérosène que je le torturerais, mais avec l'intégrale de Bach)

* http://bellesplumes.blogs.courrierinternational.com/tag/Afghanistan
Cela se passe sur la banquise. Celle qui gît au nord de la Sibérie
C'est l'hiver et la vie est dure même pour les banquisards aguerris. Même pour les morses.
Et sur la banquise, deux morses se retrouvent en face d'une proie grasse, appétissante, et diététique.
Alors le combat commence. "Ils se battent, combat terrible corps à corps..." les morses aiment bien Victor Hugo, chacun son truc. Le sang commence à maculer l’immaculée banquise.
Et apparaît au fond de l’horizon (le côté du fond qui est illuminé par la pâle lumière arctique) apparaît donc une moudjik. Non, pas une moudjik, LA moudjik. Belle grande, pulpeuse, le regard de feu et la chevelure d’or.
Alors les deux morses se dressent, comme électrisés. Le combat cesse. Et les deux morses s’enlacent dans un grand élan de fraternité morsienne (ou morsique).

Moralité.
La moudjik adoucit les morses.

Je sors
Dites plutôt qu'elle pousse les morses à être pédés comme des [s]fucks[/s]phoques !

Ah bravo, je vous cause plus !
Je parle d'élan de fraternité, s'pèce d'obsédé !
Monsieur Pierre38330,

Essayez-vous de me faire croire que The Cure est une bande de connards ou pensiez-vous que quand je parlais de connards dans mon commentaire plus haut, je visais les amateurs de musique ?

Dans le premier cas, c'est peine perdue, j'ai fait mon exposé de musique en cinquième sur "Friday", je me suis un peu renseigné à l'époque sur la bande à Robert Smith et vous ne me convaincrez pas.
Dans le second cas, relisez ce que j'ai écrit, les connards sont ceux qui usent de raccourcis pour entraîner le reste de la population dans le cercle vicieux de la haine et de la violence. Qu'ils soient amateurs de musique ou pas.
Je n'essaie rien. Et surtout pas de vous faire croire quelque chose ou à quelque chose. J'ai lu votre contribution, sans doute trop vite.

Je ne sais pas grand chose de The Cure. Et jamais je ne me suis permis d'en penser quoi que ce soit.

Je n'essaie rien, c'est un peu vite dit. Ce que j'essaie, ici ou ailleurs, c'est de dire que les quelques ceux qui tentent de s'inventer une "identité" fondée sur le mépris ou la négation de ce que l'on appelle la culture, faute de mieux, ceux-là sont bien pires que les petits kapos coupeurs de têtes et brûleurs d'humains.

Ceux-là n'auront jamais de sang sur les mains. Ceux-là mourront peut-être dans le calme et entourés de l'affection de leurs proches.

Mais écoutez Ravel, ça calme.
Mahomet,je ne sais pas mais la musique a toujours été prisée chez les musulmans (penser à la musique arabo-andalouse) et il faut en venir à des ignares qui détruisent l'architecture musulmane,y compris à La Mecque,pour s'en prendre à la musique!
Enjoy !

https://www.youtube.com/watch?v=ZKLR9jz10-0
https://www.youtube.com/watch?v=XA6fqbrswKo
https://www.youtube.com/watch?v=WBrR1TNfld0
https://www.youtube.com/watch?v=QBFKGBrWTlI&spfreload=10
https://www.youtube.com/watch?v=_h21ZYPlePc
https://www.youtube.com/watch?v=EAvlimEYEpQ&spfreload=10
https://www.youtube.com/watch?v=7wm2eUHc6Ss&spfreload=10
https://www.youtube.com/watch?v=RprFi3e3yHo
Très belle musique religieuse (et ce n'est pas moi qui dirai du mal de la musique religieuse).

Poiurriez-vous nous donner des références de musiques profanes en terre d'Islam (un peu comme la Cantate du Café, que ce bon JSB devait se jouer après l'office religieux et après le repas)
Ah le raï algérien... Fabuleux souvenir de soirée au Printemps de Bourges. Rarement vu et entendu un tel partage public-artistes. Régulièrement, quelqu'un du public montait sur scène faire le boeuf avec les artistes et redescendait sans se taper l'incruste.

On m'a dit que les barbus détestaient cette musique. De mauvaises langues islamophobes, n'en doutons pas.
Je ne connaissais pas la collection ocora. C'est énorme !
Le luth,le rebec et bien d'autres instruments de musique ont été ramenés de l'orient musulman par les croisés...
Ce qui ne nous rajeunit pas...

L'islam a une tradition richissime, qui rend encore plus intolérable les autodafés auxquels se livrent les Daesh, Boko Haram; Aqmi, Talibans.

Ces destructions sont des crimes contre l'humanité entière, et pas seulement contre les habitants des pays d'Islam.

Destructions qui laissent froid les VIP des divers complexes militaro-industriels, dont l'étasunien, qui a protégé le ministère du pétrole de Bagdad* et pas le musée archéologique.

* Chaque fois que je lis ce nom, je revois ma collèque des histoires du calife Haroun el Poussah, et la rage me remonte...

PS Au pasage : j'écoute la remarquable émission de Farbrice Drouelle (aujourdhui, sur Pasolini et Salo, histoire d'une brûlante actualité). Est-ce par révarence pour Saint Daniel Mermet qu'ASI n'en parle jamais ?