80
Commentaires

Evasion fiscale : "Avec Juncker, il faut faire du judo !"

Et si ça bougeait enfin dans le paradis fiscal du Luxembourg? Et si sous les coups conjugués des voisins européens, de l'OCDE et des quarante médias réunis dans l'opération LuxLeaks, le Luxembourg était contraint de renoncer aux avantages fiscaux exorbitants qu'il consent aux entreprises, et qui ont détourné des centaines de milliards d'euros des caisses des pays voisins ? Le Luxembourg peut-il changer ? N'est-il pas - en fait - l'arbre qui cache la forêt de l'évasion fiscale ?

Derniers commentaires

Je suis abonnée à @si (et à Mediapart, etc.) mais j'ai voté OUI en 2005 et j'en suis très fière!

Il est trop facile de blâmer les institutions imparfaites (excuse bien facile pour ne rien faire), alors que s'il y a quelque chose à blâmer, c'est le manque de courage et de volonté politique!

Merci à Monsieur Canfin de l'avoir souligné.

Excellent plateau, excellente émission!
C'est une blague ?
Le loup a pris la tête du troupeau, c'est tout.
J'imagine que Canfin voulait dire Aïkido plutot que Judo, en utilisant la force de l'adversaire contre lui. Je formule mal mais vous voyez c'que j'veux dire..
Lu dans Politis n° 1329 du 27/11/2014.

"La coupe de l'évasion fiscale
Branle-bas de combat à France Télévisions, le week-end dernier, pour la finale de la Coupe Davis, opposant la France à la Suisse.
Comme l'ensemble de la presse, le groupe public n'a pas lésiné sur les moyens ni les vivats pour encourager ses Bleus à grands coups de cocorico.
Et puis les joueurs suisses, Fédérer et Wawrinka, sont rentrés chez eux, victorieux, en Suisse.
Les Bleus aussi, largement battus, sont rentrés chez eux... en Suisse. Car cette finale, jouée à Lille, avait la particularité de réunir exclusivement des résidents suisses ! En effet, Jo-Wilfried Tsonga et Gaël Monfils vivent dans la paisible campagne de Nyon, Richard Gasquet et Gilles Simon demeurent à Neuchâtel et Julien Benetteau à Genève.
En termes d'évasion fiscale, la coupe était pleine. Mais de ça, France Télé n'a dit mot."

Et qui étaient dans la tribune officielle ? Hollande et Aubry...
Ah si tous les pauvres du monde pouvaient se donner la main... et foutre sur la gueule des riches !!!
Par "pauvres", j'entends ceux qui sont sous les 500000€ annuels... (je précise que je suis sous les 50000)... Ben oui... car là, on parle bien de Très Très Très gros !!! et c'est bien ces Très Très Très GROS qui posent problème !!!! .
Je suis persuadé que c'est une "petite" poignée de Très Très Très GROS fraudeurs qui foutent l'Europe (et donc la France) dans la merde !!!!
Donc, la solution est simple... le législateur (français ET européen) vote une belle et bonne loi... et on fait rentrer tous ces milliards qui s'évadent !!!
Sinon... on pourrait finir par croire que le législateur en "croque"... Mais non, hein ??? NOS politiques sont trop honnêtes pour en croquer !!!! HEIN ??? Héééé... rassurez-moi !!! Sinon, faut "aussi" foutre sur la gueule des politiques... ben oui... on ne les a pas élus pour truander !!!!
Bon soyons réaliste, depuis 2012 mes impôts sur le revenu ont augmenté de plus de 50% à revenu égal, j'aide mon fils qui a un boulot qui est payé en dessous du smig. On me dit que des "économistes distingués" trouvent que nos salaires sont trop élevés (finesse sémantique salaires pas les revenus) et qu'ils vaudraient les bloquer pendant au moins 4 ans.
Pendant ce temps avec les impôts on a renfloué les banques qui se portent d'ailleurs très bien, et nos patrons pleurent sur la transmutation possible (mais peu probable) de parachute doré en parachute argent, mais que fait la police ?
Ce débat entre gens bien élevés ne m'a rien apporté on savait déjà tout ça....et lorsque j'entends "rolling", "trading" je pense que je me fais "enculing"
J'attends de recevoir un chèque, comme chaque contribuable, de ces sociétés bancaires ou non qui se foutent de notre gu...le avec l'appuie nos politiciens.
Et si ça bougeait enfin ?
C’est qui qui a eu cette brillante idée ?
Comme disait Coluche, « faut pas être sorti de la cuisine de Jupiter » pour avoir une idée pareille !!!
-Relancer le bâtiment !!? Oui, mais il faudrait des milliards !!! (même que quand le bâtiment va, tout va) !!!
-Créer des emplois "jeunes" ... des emplois "séniors" !!? Oui, mais il faudrait des milliards !!!
Aider les entreprises (celles qui en ont "vraiment" besoin) en les défiscalisant !!? Oui, mais il faudrait des milliards !!!
-Venir en aide aux laissés pour compte… aux sans abris !!? Oui, mais il faudrait des milliards !!!
-Boucher le trou de la sécu !!? Oui, mais il faudrait des milliards !!!
-Aider les industries polluantes à moins polluer !!? Oui, mais il faudrait des milliards !!!
-etc… etc…
Bravo ! Vous avez trouvé ces milliards… ils sont là… fraudes fiscales… évasions fiscales… exil fiscal… Ils n’y a plus qu’à les récupérer…
Etonnent, non ? :o))
Allez, histoire de reunir en un, tous les sujets, la precarite des pigistes, l'evasion fiscale et le plagiat,

voila Agnes Chauveau, qui est membre de la societe de gerance du Huffington Post Maghreb, societe basee au Luxembourg.

http://www.etat.lu/memorial/2014/C/Html/1860/2014068194.html

Huffington Post Maghreb, qui avait eu des debuts mouvementes

http://www.arretsurimages.net/breves/2013-06-29/Huffington-Post-maintenant-le-Maghreb-id15793

Surement aucun lien, mais ca m'amuse !

Sources:
http://www.ndf.fr/poing-de-vue/13-11-2014/scandale-luxleaks-le-huffington-post-et-lex-femme-de-matthieu-pigasse-acteurs-de-loptimisation-fiscale-via-le-luxembourg
http://www.atlantico.fr/decryptage/directrice-ecole-journalisme-sciences-po-epinglee-pour-plagiat-cette-vieille-tradition-francaise-agnes-chauveau-gilles-gaetner-1870634.html
Ce rêve étrange et pénétrant… de faire payer les autres !

Car les meilleurs impôts sont ceux que paient les autres, pas ceux qu’on paie soi-même ! Pour des raisons pratique de stricte économie…

L’oligarchie a donc trouvé des moyens merveilleux pour discourir sur les thèmes de la fiscalité.

En commençant par escamoter en totalité tous les fondamentaux et les présupposés, ce qui simplifie grandement la manipulation des esprits déjà largement facilitée par le fait qu’il ne s’agit pas de faire payer les membres de l’auditoire, mais bien les autres, les méchants, les évadés... Et ça c’est bien agréable, non ?

Toutes les facilités du vocabulaire et des champs sémantiques seront utilisées sans aucun scrupule :

- Évasion
- Cadeau fiscal
- Paradis fiscaux

Il y en a beaucoup d’autres mais ceux-là sont très éclairants car ils mobilisent les champs judiciaires (évasion) cadeau et don (cadeau fiscal) et imaginaire religieux (Paradis fiscaux)

En arrière-plan, non nommé si possible, mais omniprésent, le justicier (Contrôleur des Impôts) officiellement prêt à tout pour faire rendre gorge au mauvais riche qui planque son magot afin de le soustraire aux griffes de Bercy (ou équivalent chez nos voisins). En oubliant les petits camarades de bureau (Cahuzac et la Suisse, Thomas Thévenoud et sa phobie administrative…)

Ceci posé quelle est la réalité ?

Nul ne peut contester qu’un État, un pays, appelez-le comme vous voudrez, a besoin de recettes pour fonctionner. Il y a en effet des dépenses à prévoir : payer les politiciens et leurs nombreux collaborateurs et domestiques, payer une police destinée à faire régner un prétendu ordre public (en réalité à faire les poches de ceux qui tentent de se déplacer), une armée capable de défendre le pays et ses intérêts à domicile et à l’extérieur, une justice capable de punir ceux qui font des choses inacceptables et même des geôliers pour maintenir au trou ceux qui l’ont mérité. Une Université capable d’enseigner de définir des programmes et de délivrer des diplômes reconnus.

Ici pointe une première faille dans le consensus autour de ce qui est (ou non) nécessaire :

Est-il indispensable d’avoir une école libre et gratuite (mais d’État) Ce n’est pas le cas dans beaucoup de pays. Il est indispensable de permettre à chacun d’étudier sans condition de ressource : l’État est là pour ça, et ça s’appelle des bourses.

La santé et la protection sociale dépendent-elles obligatoirement de l’État, singulièrement maladroit, dépensier et inefficace ?

Je recommande une lecture attentive de ce texte fondateur et qui a malheureusement été tant trahit au profit de petites vermines… http://www.conseil-constitutionnel.fr/conseil-constitutionnel/francais/la-constitution/les-constitutions-de-la-france/constitution-du-24-juin-1793.5084.html

… Paradis fiscaux avez-vous dit, ce mot m’enchante et me fait rêver… Luxembourg, Suisse, Monaco, Saint Marin,


• Anguilla ( Royaume-Uni)
• Antigua-et-Barbuda
• Aruba
• Bahreïn
• Barbade
• Belize
• Bermudes ( Royaume-Uni)
• Îles Caïmans ( Royaume-Uni)
• Îles Cook ( Nouvelle-Zélande)
• Costa Rica
• Curaçao ( Pays-Bas)
• Delaware ( États-Unis)
• Dominique
• Émirats arabes unis
• Gibraltar ( Royaume-Uni)
• Grenade
• Liberia
• Malaisie (Labuan)
• Îles Marshall
• Montserrat ( Royaume-Uni)
• Nauru
• Niue ( Nouvelle-Zélande)
• Panama
• Philippines
• Saint-Christophe-et-Niévès
• Saint-Vincent-et-les Grenadines
• Sainte-Lucie
• Samoa
• Seychelles
• Sint Maarten ( Pays-Bas)
• Îles Turques-et-Caïques ( Royaume-Uni)
• Uruguay
• Vanuatu
• Îles Vierges britanniques ( Royaume-Uni)
Centres financiers offshore selon le FMI de 2007
Afrique

• Maurice
• Djibouti

Amérique
• Antilles néerlandaises ( Pays-Bas)
• Bahamas
• Bermudes ( Royaume-Uni)
• Îles Caïmans ( Royaume-Uni)
• Panama
• Uruguay
• États-Unis

Asie
• Bahreïn
• Hong Kong ( Chine)
• Singapour (refuse les avoirs venant des pays européen depuis fin 2013)

Europe
• Guernesey ( Royaume-Uni)
• Chypre (n'est plus un paradis fiscal depuis février 2013)
• Jersey ( Royaume-Uni)
• Luxembourg
• Lettonie
• Malte
• Île de Man ( Royaume-Uni)
• Irlande
• Royaume-Uni
• Suisse (selon les estimations de Boston Consulting Group, en 2013, la Suisse est le premier centre financier offshore mondial avec 1 600 milliards d'euros d'avoirs)

Océanie
Vanuatu

Pour l’ENFER, prenez plutôt la direction de la France, vous êtes arrivés, il y a plus d’un siècle Georges Clémenceau largement célébré par Hollande ces derniers jours disait déjà : « La France est un pays extrêmement fertile, on y plante des fonctionnaires, il y pousse des impôts ! »

Qui décide des dépenses délirantes essentiellement destinées au confort des oligarques et à leur sécurité ainsi qu’a leur réélection (achat de voix)

Qui décide de l’inégalité devant l’impôt ?

- Le pauvre, et c’est heureux en paie très peu : la TVA quand même, mais largement compensée par diverses aides…
- La classe moyenne, baisée désignée, crache au maximum : elle a un peu de sous car elle travaille et est économe… Et elle est très nombreuse : il est bien plus rentable de prendre 500 € à 10.000.000 de contribuables impuissants (5 milliards de Z€uros in ze pocket) que de tirer 10.000 € à 500 sales riches récalcitrants (au mieux 5 millions, 1.00 fois moins que dans le coup d’avant, et moins facilement, le choix est vite fait chez les courageux qui font mine de nous gouverner pour mieux nous piller…)
- Les vrais riches qui sont TOUS domiciliés à l’étranger (nul ne peut les obliger à se laisser étrangler sans réagir, c’est la faiblesse des tentatives d’extorsion de fond dont ils sont l’objet)
- Les « un peu riches » dont le patrimoine dépasse honteusement 1.300.000 € (en général c’est surtout la résidence principale voire quelque succession déjà lourdement pillée au moment de la succession) sont priés, sous peine de saisie et d’amende croquignolette de bien vouloir régler le si bien nommé « Impôt de Solidarité sur la Fortune » Cet impôt qui n’existe pratiquement qu’en France (même si quelques ramasse-miettes en faillite nous copient depuis peu…) et un impôt sur l’ impôt sur l’impôt sur l’impôt. Le patrimoine est en effet constitué de revenus du travail, lourdement ponctionné de charges, taxes et impôts variés, CSG comprise, TVA sur chaque achat, Impôts fonciers, taxes d’habitation… Avec le peu qui aura été sauvé de ce pillage en règle se constituera le patrimoine, écorné chaque année pour le bon plaisir de l’État Vampire et surtout pour la démagogie du pathétique : « Nous faisons payer les riches ! » Quel résultat ! : 300.000 assujettis qui crachent 5 milliards d’€ (ce que l’État emprunte sur les marchés tous les 15 jours…) Et 600 exilés fiscaux supplémentaires chaque année (dans 500 ans plus personne ne paiera cet impôt imbécile)
- Les sociétés : les petites font vivre le pays (mal, la preuve il faut emprunter comme des fous) lourdement rackettées de diverses manières, dont le sinistre IS (impôt sur les sociétés) soit 33% d’impôt sur les éventuels bénéfices. En cas de pertes l’Etat se sauve sur la pointe des pieds et envoie des huissiers au service de l’URSSAF pour réclamer les lourdes cotisations impossibles à payer. Ce qui déclenche le dépôt de bilan. Les multinationales pour leur part font leurs bénéfices dans les pays imposés et expédient le pognon à l’abri dans les innombrables régions du globe moins voraces envers l’argent qu’elles n’ont nullement gagné !

Le résultat est double : ce sont toujours les mêmes qui paient (classe moyenne et petites entreprises), ils paient d’ailleurs toujours plus et le déficit ne cesse d’augmenter malgré tout puisque rien n’est géré et que ceux qui pourraient payer se sont fait la valise depuis longtemps. La règle principale pour qu’un impôt soit bon (ça existe) c’est qu’il soit acceptable, faute de quoi il engendre deux « évasions », celle de ceux qui partent à l’étranger (et qui sont privés de leur pays par des escrocs sans scrupule) et ceux qui renoncent totalement ou partiellement à bosser, n’ayant pas envie de s’épuiser pour enrichir un monstre pas même reconnaissant !

Juste pour rire, au pays où les politiciens et les journalistes jonglent matin midi et soir avec des milliards sans avoir la moindre idée de ce que ça représente : Un milliard d’€uros c’est tout simplement le SMIC annuel de 73.529 honnêtes travailleurs.

Une paille !

Pouf ! Pouf !

PG
La seule façon d'éradiquer la fraude fiscale, c'est de supprimer l'impôt. Assurances privées facultatives pour tout le monde, et si les pauvres refusent de payer, que Darwin fasse son œuvre: " Au grand banquet de la Nature", ils n'ont pas d'invitation.
Très bonne émission
Merci
Une des émissions les plus intéressantes depuis longtemps.
Excellente émission, super plateau.
Mais à mon avis il manque quelque chose : si tout le monde est d'accord, qu'est-ce qu'on fait , IMMEDIATEMENT ?
Si il manque 500 milliards dans les caisses de l'état à cause de l'évasion et de l'optimisation fiscales (Antoine Peillon), on va quand même continuer à obéir aux injonctions de Bruxelles comme si de rien n'était ?
On va subir "les-réformes-structurelles-et les-baisses-des-dépenses-publiques" qui nous plongent dans la récession ? Ou bien on choisit de faire payer les vrais responsables de l'état des finances publiques ?
Raccourci : Junker a vidé nos caisses et maintenant il nous demande de les renflouer ...

Propositions :
1) arrêt des mesures d'économies et des réformes qui n'ont aucun résultat sur l'équilibre des finances et qui accroissent chomage et inégalités
2) on rassure Bruxelles sur le fait qu'on se préoccuppe d'assainir nos finances publiques en engageant IMMEDIATEMENT la récupération auprès des multinationales des impots sur les bénéfices réalisés en France

Voir une dizaine d'autres mesures à la fin du rapport du collectif pour un audit de la dette sorti en mai dernier.

C'est là : https://france.attac.org/IMG/pdf/note-dette.pdf
Très bonne émission mais je me pose une question ; quid du passé, je veux parler des milliards et milliards détournés durant des années et des années et qui manquent dans les caisses. Autrement dit, en admettant que des mesures soient prises pour lutter contre ces pratiques scandaleuses, demandera-t-on le remboursement des sommes dues ? Parce qu'aujourd'hui si la pauvreté se propage en Europe, si tout ce qui est du domaine public est en train de crever à petit feu, avec toutes les conséquences que ça suppose en terme de créations d'emplois, et pas seulement parce que c'est tout notre vie quotidienne qui est concernée, on le doit à nos politiques qui ont permis, voire organisé, ces pratiques fiscales.
Hors sujet du jour. Un documentaire montre l'échange des 40 otages fidjiens de l'ONU capturés par Al-Quaida en Syrie. L'échange ne se fait qu'après qu'une rançon de 20 millions de dollars ait été versé par le Quatar sur un compte bancaire d'Al-Quaïda. Juqu'à la confirmation du versement par internet, les otages sont restés dans les pick-up. C'est bien pour les otages, mais çà veut dire qu'Al-Quaïda a un compte bancaire? Daeh aussi alors. On va les saisir, alors ces comptes et le bain de sang va s'arrêter faute de salaires versés. Ecomouv et les autoroutes bradées en France , question argent public c'est pas mal non plus, le renflouement des bulles immobilières en 2008, plus ancien. Pour l'instant, j'ai un peu peur d'être décu en regardant l'émission, le forum est déjà très instructif.
Avant il y avait la Suisse et quelques petits pays qui participait à l'évasion fiscale.

Après les financiers, conseillers fiscaux en tout genre et tout ce monde plein de fric qui décident de fait en économie, ont trouvé plus astucieux de mettre des paradis fiscaux à l'intérieur de l'Europe. Là au moins c'est plus tranquille . liberté des frontières...

Alors, vous pensez vraiment que les mêmes font défaire ce beau travail ...

Pour cela il faudrait l'intervention des cioyens dans toute l'Europe et ... ailleurs. Mais les pauvres sont tellement occupés pour essayer de boucler leurs fins de mois qu'ils n'ont pas le temps d'y penser...
Cela viendra peut être un jour... à force de trop tirer sur la ficelle et l'on revient à ce qui a fait la Révolution !
mj
Je ne sais pas si c'est un problème technique chez moi, mais quand Daniel Schneidermann parle, l'image est grise. Le fond est gris, les cheveux sont gris, les lunettes sont grises, la barbe est grise, la chemise est grise. Il y a juste un peu de rose par endroits... Est-ce que je dois régler mon moniteur ?
On appelle "optimisation fiscale" la manœuvre qui consiste à priver son pays de moyens légitimes et indispensables...Intéressant...
Est-ce que ici les gens se souviennent que Ce Monsieur a été mis en cause dans l'affaire du Gladio en Belgique ?? Non ?

Juncker et GLadio Belgique en 2013 il a été contraint à la démission de son poste pour cette raison mais le Monde n'en parle que de façon subliminale :

Démission de Juncker

Comme quoi les gens que les peuples élisent sont bien plus dangereux que de simples voleurs, et pourtant on finit par faire oublier qu'ils le sont bien réellement....
M. Saint-Amans je ne vous connaissais pas avant cette émission mais maintenant je vous aime. Grace à vous enfin chacun paiera ses impôts en fonction de ses revenus et puis comme vous dîtes l'ONU c'est trop compliqué, il y'a trop de monde tandis que l'OCDE y'a moins de monde et puis on est entre gens raisonnables et soucieux de l'intérêt mondial.
Quant à toi ( je dis tu à tous ceux que j'aime ) Pascal Canfin je t'aime encore plus. J'ai compris que j'ai eu tord de voter non au traité européen ta démonstration à été éblouissante. Et puis lors de ta présence au gouvernement hollandais celui ci a incontestablement lutter contre l'injustice fiscale.
Je peux répondre à mon compte ce qu'à dit à la fin du débat DS : j'ai tout compris
J'ai qu'un seul souhait : SVP continuez
Ce réseau de journaleux d'investigation est tout de même une merveille. On leur doit la mise à disposition des Offshores Leaks, dans laquelle j'aime bien à l'occasion fureter pour voir si j'y connais quelqu'un ou juste pour le fun, et maintenant ce Lux Lix dans lequel on peut vraiment consulter les documents. Bref, c'est une bienvenue mise en lumière d'agissements qui se passe généralement dans l'ombre.
91 000 Lorrains travaillent quotidiennement au Luxembourg, avec des salaires plutôt comfortables (comparés à ceux en France). Je ne connais pas le chiffre pour les frontaliers allemands et belges qui prennent le même chemin. Beaucoup travaillent dans des banques mais aussi dans des secteurs aussi variés que la santé, le commerce, le nettoyage, la restauration ou le BTP. Pour amener une partie de ces travailleurs frontaliers, des trains et des bus circulent vers le Grand Duché engendrant de l'emploi. Les lottissements fleurissent dans les localités lorraines avec des maisons KoloSSales. Les "Lulus" (c'est comme cela qu'on appellent parfois les travailleurs frontaliers en Lorraine du Nord) roulent en grosses voitures et consomment dans les innombrables hypermarchés qui poussent dans nos contrées enneigées de l'Est ce qui génère aussi de l'emploi. Dans les établissement scolaires, près d'un tiers des élèves ont des parents "lulus".
Imaginez la catastrophe économique et sociale pour la Lorraine, la Sarre, le Palatinat et la Wallonie si le Luxembourg n'était plus un paradis fiscal et s'il ne blanchissait plus l'argent pas très propre ! Jamais les Etats européens frontaliers du Luxembourg ne prendront de sanction contre ce pays.

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Arrêtez de rouspéter l'Europe c'est le fascisme on l'avait bien dit mais quand on accuse certains pays il parait que c'est de la propagande russe :l'Europe a besoin du fascisme partout

L'Ukraine le nouveau laboratoire de la nouvelle société est en place et personne ne dit rien pas même le FdG dénonce l'innommable ...5000 ukrainiens russophones sont morts bombardés, par leur propre état ou dictateur et les médias continuent de parler de propagande russe ??

Pas même sur a@i qui ne fait que recycler les informations en lissant beaucoup les faits ...OU est l'arrêt sur image là ???? Ou est passé la raison, le bon sens, et l'indépendance des médias alternatifs ??
Je ne vois pas pourquoi. Les entreprises ont pour but le profit, donc qu'elles essaient de maximiser celui-ci ne me paraît pas contre-nature.
En revanche, c'est pas sympa que des législations soient écrites de manière à favoriser ce but dans des proportions telles qu'aujourd'hui le "système" se déglingue de partout.
Mais si le système ne se déglinguait pas, on s'en taperait complètement de tous ces rulings, privilèges, cachoteries, passe-droit... D'autant qu'ils ont sûrement bien plus de partisans que de détracteurs.
excellente émission, entre gens intelligents, qui veulent faire avancer les choses, ou du moins l'espérant.....faut-il y croire......grande question !!!!!
quand p canfin parle d'un retournement de l'histoire qui fera que "la concurence libre et non faussée" incluse dans les traités européens,va aboutir à l'harmonisation fiscale par la bande,c'est un combattant valeureux qui va sur le tatami,pour un combat de judo entre un concurrent:catégorie moins de 70kg et son adversaire:en plus de 100kg.
si l'arbitre est le représentant de l'ocde,le combat est plus qu'incertain.
Super émission!!! Merci.
Interessante cette émission. Avec Eva Joly il y aurait peut être eu plus de contradiction et vu son scepticime passé ça aurait pu être interessant aussi
Émission dense mais instructive. Instructive mais dense. Mais instructive. Et dense.

Merci.
Pardon pour la naiveté de ma question, je n'ai que très peu de connaissances en (macro)économie. Mais je me suis demandé quand Daniel parle des deux possibilités, soit les états souhaitent lutter contre les paradis fiscaux en se servant de Junker, soit ils espèrent le tenir. Est ce qu'une troisième possibilité n'était pas que tout le monde* gagne à avoir des paradis fiscaux ? Finalement, quand les USA luttent contre HSBC et la Suisse, à quoi ça rime d'avoir une sorte de paradis interne au Delaware ?
Donc de deux choses l'une, soit les paradis fiscaux sont mauvais pour l'économie des principaux pays développés, producteurs et consommateurs. Dans ce cas je ne comprend pas que des mesurettes succèdent aux mesurettes. Les politiques sont ils vraiment impuissants face à la mondialisation ? Soit les paradis servent un rôle, qui m'échappe complètement, mais qui justifierai qu'on tolère ces pratiques en faisant semblant de taper du poing sur la table, pour la forme. Parce que c'est un rôle un peu cracra, pas très jojo, et qu'on ne peut pas le faire trop ouvertement. Et que si les paradis fiscaux des autres c'est pas bien, les paradis fiscaux de chez nous, finalement ça nous rapporte.
SI quelqu'un se sent de m'expliquer en termes pas trop compliqués...

* Tout le monde sauf le contribuable de base, particulier ou petite entreprise, qui n'a de toute façon pas de mobilité au sens fiscal.
Faire du judo avec Juncker pourquoi pas, mais il faut assurer la prise et là, bon courage. Quant aux voyous, je pense qu'ils trouveront toujours le moyen de contourner les lois de régulation, si toutefois elles voient le jour et sont appliquées.
Mouais !
Admettons !
Ces invités étaient charmants et très persuasifs. Mais...
Quand on m'aura prouvé que le Luxembourg a quelque chose d'autre à vendre ou exporter que des propositions fiscales alléchantes sous forme d'une prétendue ingénierie financière, à part l'odeur de feu de bois, je voudrai bien croire tout ça.
En attendant, ce charmant petit pays fera le dos rond en attendant que ça passe, et il recommencera.

D'ailleurs, le plus simple pour les banques luxembourgeoises, c'est de faire transférer l'argent vers les Caymans ou autres endroits généreux pour les contribuables, et de créer un style de société holding qui puisse faire ça, ni vu ni connu, et de prélever une petite partie en passant. Plus besoin de révéler les rescrits. Les sociétés feront les transferts tranquillement, ni vu ni connu.
Une telle naïveté, ça frise la bêtise pure et simple.
Passionnante émission avec des intervenants qui maîtrisent leur sujet. On apprend beaucoup de choses.
Je suis même presque convaincu que les choses bougent enfin dans la lutte contre l'évasion fiscale. C'est dire.
Bon, dès qu'on me mélange le jeune couple qui engage une nounou avec le cas d'Amazone ou de Google, une petite voix me dit : "Attention, enfumage !"

Quant à la fameuse transparence... On nous la sort à chaque scandale, pour donner l'illusion qu'on fait quelque chose.

Demander à Junker et cie de lutter contre l'évasion et la fraude fiscales... autant demander du lait à un boeuf.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.