194
Commentaires

Ersilia Soudais : la députée et l'affichette

Commentaires préférés des abonnés

Cette député utilise des mots crus pour qualifier ceux qui nous gouvernent, députés de la majorité,  gouvernement, jusqu’à Jupiter. Les définir comme une bande de cinglés, c’est pourtant la réalité. Soutien inconditionnel à Netanyahu. Pas de con(...)

,Je propose une autre affichette : " Les bébés palestiniens,   survivants des bombardements israéliens,  deviendront les terroristes de demain ".

Avec un ministre Israélien qui s'en prend au secrétaire général de l'ONU, devant le Conseil de Sécurité c'est toujours la meme hystérie hors sol. Ca me gave tellement que je zappe le sujet le plus possible.

Derniers commentaires

Au-delà, énonçons clairement le principal reproche adressé à Ersilia Soudais par ses harceleurs anonymes. Depuis le 7 octobre, elle n'a exprimé publiquement aucune compassion pour les victimes israéliennes du Hamas. Dans toutes ses expressions publiques sur le sujet, elle a privilégié l'explication de l'assaut terroriste du Hamas par le contexte de la politique israélienne de colonisation.  



Combien de figures publiques pro israéliennes n'ont jamais exprimé la moindre compassion pour les victimes palestiniennes 4 fois plus nombreuses depuis le 7 octobre?


Si quelqu'un a déjà vu un journaliste sommer un invité de condamner les crimes de guerre en cours je serai content qu'il m'envoie le lien.

Je conseille à Escalona de Mefiapart la lecture du communiqué de l'AFP.

Peut-être jugera t il utile de faire "pression" sur elle pour semelle "s'amende"

soutien à Mathilde Panot !


https://www.egaliteetreconciliation.fr/Israel-Palestine-Mathilde-Panot-sauve-l-honneur-de-la-France-73954.html

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Dominique de Villepin aujourd’hui. (Désolée si quelqu’un a déjà donné le lien dans ce forum.)

Magistral !


Merci d'avoir souligné. J'ai failli ne pas regarder, Villepin.... bof... Or il est effectivement magistral. C'est la première fois que j'entrevois ce qui pourrait peut être un petit peu avancer vers une solution.


La clé de son discors, c'est "je suis un diplomate". C'est son expertise professionnelle qui parle et qui lui permet de se dista

... de se distancier de toutes les fureurs improductives de ces derniers jours. 


La journaliste... est merveilleuse! elle tente bien de s'indigner, de lui prêter des mots qu'il n'a pas prononcé, des opinions qui ne sont pas les siennes, mais il ne lui laisse aucun espace. Et puis, le respect qu'elle a, quand même, pour lui, fait le reste, et la voilà qui l'écoute quasi humblement. C'est jouissif. 


J'ai bien aimé la façon dont il l'enveloppe en l'appelant pas son nom entier pour mieux la méduser.

Je suis obligé de reconnaître, que si on  le compare  à not' petit Président....

La vache, Galouzeau  arrive presque à parler trente secondes de suite sans se faire interrompre par Appolherbe !   


Elle en a meme oublié de placer l'obligatoire " Est-ce que vous condamnez ? " ... 

Je ne suis pas abonnée à Twitter, par conséquent je ne peux pas vous montrer un touitte qu’a publié « Caisses de grève ». Mais il y écrivait, juste après le touite ci-dessus, qu’il retire beaucoup de questions de l’intervieveur pour que la parole de l’intervieuvé soit à peu-près cohérente.

Dans sa vidéo de Villepin, on devine des coupures.

Alors, Appol a peut-être placé des « Est-ce que vous CONDAMNEZ ?! »

Galouzeau avec un "G" est grillé, avec un "g". Ils vont dire qu'il se prenait pour Melenchon.


Dominique Galouzeau de Villepin qui tient des propos de gauche (avec quel "g" ?), c'est le monde à l'envers.



Merci Monsieur DS ! Votre conclusion est parfaite et apporte un regard équilibré sur cette polémique. 

Manif pro-Palestine à Bruxelles avec croix gammée. La convergence des luttes.

Elle était au Japon où elle a soumis le cas de Boris Le Lay à l'ambassadeur de France.
Ce néonazi multi-condamné s'est réfugié dans ce pays, mais l'ambassadeur n'en a jamais entendu parler. Tout à fait crédible.
Mais bon, même si sa démarche risque de ne pas aboutir, elle aura au moins promu dans ce pays l'élégance à la française.

Hier, à un meeting appelé à Paris par la Ligue des Droits de l'Homme, Sophie Binet a taclé les responsables politiques français qui font de la politique politicienne, à l'occasion des massacres du 7 octobre et de l'agression de vengeance sur Gaza. 

Des invités de diverses organisations ont rendu compte de la situation humanitaire, sanitaire à Gaza : entre autres, plus d'eau potable ou presque, la seule eau disponible est de l'eau salée ; plus d'anesthésiants pour opérer, opération avec paracétamol,  et j'en passe. 

Un autre intervenant fait état du fait que des chercheurs (au niveau international) commencent à parler de génocide à propos des bombardements de Gaza, mais les mots doivent être pesés ; en tous cas, crime de guerre (y compris pour les dommages collatéraux) ou crime contre l'humanité (catégories à utiliser aussi pour les massacres du Hamas, mais l'un ne compense pas l'autre, ça s'additionne - commentaire personnel)). 

Ce que cela m'inspire, c'est qu'il faut sortir un peu de notre regard  franco-français et du blabla sur l'arc républicain et du  "il a pas assez condamné", etc. Ce qui se passe est effroyable, pour le présent et pour l'avenir, et nos politiques et médias officiels regardent ailleurs. Énorme responsabilité de tous les darmaninés. 

Je note l'intéressant "pro-palos"...

Daniel, je suis extrêmement surpris par la phrase :

> L'extermination nazie du peuple juif, dont la création d'Israël est la conséquence.


Déjà, vous savez bien que la (re)création d’Israel à été théorisée bien avant la 2eGM, et mise en branle dès la fin du 19e siècle, avec une accélération dès les années 1920. 

Il me semble plus factuel/correct de dire que la Shoah à poussé l’ONU à entériner un projet qui se mettait en place depuis déjà 50 ans.

Dit autrement : la création d’Israël conséquence de l'antisémitisme du 19/20e siècle, oui ; conséquence la Shoah, par contre, il y a un hiatus qui me dérange.


Ensuite, d’autres historiens peut-être, mais Warchawski explique dans plusieurs de ses livres le rejet d’Israël envers les rescapés de la Shoah. Donc la mise en parallèle des deux événements me met un peu mal à l’aise.

Parlons bébés

Je découvre et lis ce matin cet article de Daniel Schneidermann

Il fait écho dès sa première photo qui m'attriste à la rubrique entendue sur France Inter quelques minutes auparavant


Je la résume car je n'ai pas trouvé de lien : 21 octobre une famille Palestinienne de Gaza va fêter l'anniversaire de leurs jeunes enfants, des jumeaux. Le père monte sur le toit de l'immeuble vérifier l'état de la citerne d'eau. Un missile ou n'importe quoi d'autre frappe l'immeuble. Le père n'est pas touche, redescend, trouve son appartement touché, les jumeaux carbonisés. La mère enceinte qui était sur le balcon a été projetée plusieurs étages plus bas et avant de mourir a le temps de demander qu'on veille à ce que l'enfant qu'elle porte naisse (l'accouchement était prévu sous peu). Le bébé naît mais son cerveau a été gravement endommagé. Son anniversaire sera le 21 octobre.


Pour le reste j'éteins mes écoutilles de ressentiment ou de sentiment


Je sais que des navires hôpitaux Français envoyés par notre plus grand Stratège et Homme politique Français depuis oncques recueilleront les victimes de Gaza tandis que Tsahal fera sa noble tâche approuvée par l'Europe et notre plus grand Stratège et Homme politique Français depuis oncques

Et pendant ce temps, l’humanité devrait s’occuper des deux problèmes les plus pressants qui menacent son existence même : le réchauffement climatique et la disparition dramatique de la biodiversité mais bon quand dans un cycle infernal de traumatismes et de reproduction à l’échelle sociale des connards se tapent dessus, c’est quand même beaucoup plus intéressant.

Donc meurt, humanité, tu l’auras mérité.

le règlement de l'assemblée doit mettre un tableau de libre expression à disposition de tous, l'affichage sauvage n'importe où n'est certainement pas autorisé

c'est clairement une nouvelle provocation de la droite qui ne cesse de matraquer les représentants de la NUPES, faudrait pas qu'ils s'étonnent que cela leur revienne comme un boomerang

s'ils pouvaient la limoger comme Pierre-Louis Bras, ils n'hésiteraient pas une seconde

d'après les palestiniens 50 otages ont déjà péris sous les bombes israéliennes, il semblerait que le commandement militaire s'empresse de se débarrasser de cette épine dans le pied, de toute façon toutes les armées du monde s’apprêtant à entrer en opération s'attendent à un certain pourcentage de perte humaine dans son propre camp, c'est bien pourquoi l'offensive attends que l'ensemble des troupes au sol soit disponible pour intervenir avec le plus de chance de succès, les otages relèvent de ce pourcentage, bébé ou pas! je ne parle pas des handicapés, des amputés, des gueules-cassées, qui hanteront encore trop longtemps leur société

Le plus "rigolo" dans les réactions du gouvernement, de la majorité, de la droite en général et de leurs soutiens, c'est que si on suit leurs arguments envers des députés comme cette dame, alors L'Onu, son secrétaire général ou encore le principal quotidien israélien sont tous des antisémites pro-Hamas. C'est ballot.

S'il m'est permis un petit commentaire sur un point mineur de votre chronique : ne pourrait-on pas avoir un minimum de sobriété dans l'expression ? Des phrases comme "je suis, comme elle, quasiment sorti de l'humanité" : franchement, à quoi ca sert ? Vous allez sur twitter, le réseau le plus polarisé, le plus toxique, que vous n'arrivez pas à désertez, vous y intervenez sur un sujet incandescent où tout le monde est à bout de nerfs, vous vous prenez donc un retour de bâton ô surprise (non) violent, souvent disproportionné,  de la part de ceux qui sont en désaccord ponctuel, ceux qui vous détestent depuis 350 ans, ce qui le disent poliment, les abrutis qui insultent anonymement et vous appelez cela "être sorti de l'humanité".  SVP arrêtez d'alimenter ce jeu de postures contre postures. Personne ne vous sort de l'humanité, vous n'êtes menacé en rien, 10 minutes après les mouches changent d'âne et vous le savez très bien. Ceux qui sont sortis de l'humanité ce sont les civils massacrés par les terroristes du Hamas, ce sont les civils massacrés par les bombardement de vengeance de l'armée israélienne, puisque c'est d'eux dont il est supposé s'agir. Pas vous, ni la députée Soudais 

On aurait pu tout autant poser une affichette sur le bureau de la présidente Braun-Pivet, montrant un bébé palestinien tué dans les bombardements de Gaza. Sous entendu, "voilà le résultat du soutien inconditionnel à Israël" !)


Les bébés israéliens semblent décidemment avoir plus d'importance pour certaines personnes. Cela s'appelle de l'indignation à géométrie variable.

Maryam Abu Daqqa. 88 ans, membre d'un groupe terroriste en sommeil depuis les années 70, est censée incarner une parole saine, tournée vers l'avenir. les jeunes diront "lol".

et pourquoi ce fameux Salah Hamouri, que la gauche fait passer pour le Jean Moulin palestinien, n'est jamais venu sur ASI, sur Le Média, Blast et consorts?

instrumentaliser cet "attentat"  a l'affichette est bien décevant, elle aurait sans doute pu se montrer a la hauteur de l'offense et  la mettre  à la poubelle. Et je ne vois pas en quoi c'est céder au "chantage émotionnel" que de montrer un peu d'empathie, un discours de radicalité n'empêche pas de faire preuve d'un peu de sensibilité. 

  

Je ne comprends vraiment pas votre tweet kamikaze par ailleurs, faut il y voir une manière d'alimenter vos obsessions  ?

Les nouvelles déprimantes bonus du jour :


Aucun parlementaire n'a encore placardé cet article sur la porte du bureau parlementaire de Meyer Habib.


Suite à son retour dans l'arc républicain (merci au susnommé) le RN retourne aussi à ses fondamentaux en s'opposant à l'asile de femmes afghanes* et affirmant que les Français subissent "tous les jours la violence de gens n'ayant rien à faire sur le territoire", sachant que pas grand monde n'y réagira sauf peut-être quelques déjà excommuniés ou orgas que personne n'écoute plus.


Surtout que notre brave jeunesse antisioniste (ici celle des beaux quartiers) se dépasse tellement dans un autre registre prévisible que la xénophobie 'ordinaire' de Bardela devrait passer inaperçu.


* à retenir pour la prochaine fois où ils feront la leçon aux féministes qui "ne s'en soucient pas"

Et pendant ce temps Macron dit au Hamas , venez faire quelques attentats chez nous , y' a Mélenchon qui m'emmerde !

Ce matin Soto sur le service public faisait son travail de journaliste c'est-à-dire qu'il faisait "pression" pour que le politicien  deviant qu'il interview "s'amende". Ce matin cela est tombé sur Aymeric Caron.

Sa réponse : "la prochaine fois donnez moi une feuille avec les réponses que je dois vous faire"

A retenir.

Parmi les twittos qui ont dezingué la député, on trouve… le compte officiel de la Licra !


En tant qu’assoc de lutte contre le racisme, ils ne sont pas censés être tolérants et apaiser les tensions ?


Et après on s’étonné que le débat se polarise…

La position d'Israel sur le principe et la pratique du terrorisme a pu évoluer , au fil du temps.


En 1946, les groupes activistes (Irgoun, Hagannah) qui s'opposent à l'administration britannique, mandataire de la Palestine, n'ont pas vraiment de pantalons garance ou d' uniformes réglementaires.  


Lorsque l'Hôtel King David s'effondre, en juillet 1946, ce  n'est pas dû à la fatalité d'un séisme. Mais à une opération audacieuse qui a introduit des explosifs dans les sous-sols : 91 morts.


La plaque commémorative posée  avec le recul du temps, en 2006 , n'évoque pas les "terroristes" de l'Irgoun.

Elle mentionne les "combattants" de l'Irgoun ( Irgun fighters)  sous les ordres du "Mouvement de Résistance Hébraïque" ( Hebrew  Resistance Movement).


Les mots ont un sens ?

Je partage votre avis : ce placardage "anonyme" d'affichette est symboliquement obscène et sordide (un bébé...), et d'une certaine façon il renvoie au "catéchisme" nazi qui faisait placarder des inscriptions tout aussi "anonymes" sur les boutiques et les maisons des juifs dès le début des années 1930, en Allemagne et ailleurs.


Well... S'il s'agit d'un·e collègue député·e, il y a quelques dossiers de fauconnerie dans l'hémicycle ;-) Sérieusement, cela reste vraisemblable, je vois mal une femme de ménage défendue par Ruffin coller une affichette pareille sur la porte d'une députée... Ou alors c'est Jason Bourne.


Cela dit en effet, je ne crois pas non plus qu'il soit du devoir d'une élue de la nation d'aller remettre du bois dans le feu de l'hystérie collective ; tout serait question de nuances alors, de choix des mots...


Décidément, je ne comprends pas du tout la tactique de comm de la FI, si tactique il y a (probablement non, finalement). C'est très dommage parce qu'en face, y en a de la comm, il n'y a même plus que ça, même quand c'est raté.

Ahlala ! "L'arc républicain" qui va de la macronie de gauche (rires) à la macronie de droite.

Il ne faudrait plus employer ce terme. Tout député élu de la république, qu'on l'aime ou pas, qu'on soit d'accord avec lui ou pas, fait partie de l'arc républicain.

Mais il est plus simple d'exclure par principe, que combattre les idées.

Mais la France n'est pas partie prenante à cette guerre 


Permettez-moi d'en douter....


La France a choisi son camps ( ah merde ! le mot interdit ) et elle le fait savoir via les médias et les sorties/annonces gouvernementales

De mon point de vue c'est surtout une erreur de considérer nuisibles des affiches rappelant l'existence des otages (pour les raisons déjà exprimées ici). Bon après dans le cas de celle ci qui profite d'un (probablement) vivant pour parler des morts (et uniquement israéliens), ça l'est peut être un peu moins.


Ensuite c'est une maladresse politique d'y réagir comme à "du harcèlement" ou "une agression", au lieu d'en profiter pour dire que celui qui met leur vie en danger c'est Netanyahu qui continue ses frappes au lieu de chercher à obtenir leur libération (tant qu'à tenir un discours qui sera de toutes manières accusé d'être pro-Hamas, comme tous ceux de LFI).


Enfin ça n'améliore pas vraiment son image qu'elle semble, en réagissant à cette provocation, s'apitoyer sur elle même et le méchant sort que ses collègues lui feraient subir, plus que sur ce qui arrive aux victimes du conflit quel que soit leur camp. Après bon c'est humain de s'énerver quand on se fait envoyer des morts à la gueule comme ça, mais ça va pas lui épargner des accusations d'indécence en plus de celles qu'elle subissait déjà.


Toujours est il pour une fois, pas trop d'accord avec Daniel, le problème est moins l'affiche, si mesquine soit la provocation de la coller à sa porte, dont pas grand monde n'aurait entendu parler si elle ne l'avait pas évoquée publiquement, que sa réaction maladroite qui en décuple l'effet (et que ses ennemis vont présenter comme révélatrice de sa haine des bébés juifs etc.).

,Je propose une autre affichette : " Les bébés palestiniens,   survivants des bombardements israéliens,  deviendront les terroristes de demain ".

Boomer Daniel is best Daniel.

Il faut quand même avoir atteint un certain état de pourrissement du débat public pour en être à s'invectiver sur ce qu'on ne dit pas plutôt que sur ce que l'on dit... Il faut avoir un avis sur tout (et surtout un avis) même quand on ne maitrise pas le sujet. C'est assez gerbant en réalité.

On peut désapprouver ce geste anonyme sans pour autant évoquer "une agression".
Tweeter plus vite que son ombre permet rarement de choisir les bons termes.

Cette député utilise des mots crus pour qualifier ceux qui nous gouvernent, députés de la majorité,  gouvernement, jusqu’à Jupiter. Les définir comme une bande de cinglés, c’est pourtant la réalité. Soutien inconditionnel à Netanyahu. Pas de condamnations des bombardements de civils à Gaza. Juste un appel à laisser entrer l’aide humanitaire. Mourir, mais pas le ventre vide.

 L’Occident a choisi son camp et Macron rampe comme d’habitude devant les puissants. Aucun équilibre dans notre diplomatie. Incapacité à comprendre le conflit.

La barbarie que les juifs ont subi dans les camps de concentration et la barbarie qu’ils viennent de subir n’excuse pas celle qu’ils infligent maintenant à Gaza et depuis si longtemps au peuple Palestinien.

En France, aucune critique n’est permise. Il faut marcher du même pas, comme pour le covid, comme pour l’Ukraine. Utiliser cyniquement les drames humains pour attaquer un mouvement politique qui ne pense pas comme eux, ne leur fait pas peur.

Israël peut ainsi  demander tranquillement la démission du secrétaire général de l’ONU, pour avoir condamné les violences commises à Gaza.

Notre monde est devenu fou, et les pays du Sud ont bien compris qu’il ne fallait plus rien attendre de nous.


Image


Avec un ministre Israélien qui s'en prend au secrétaire général de l'ONU, devant le Conseil de Sécurité c'est toujours la meme hystérie hors sol. Ca me gave tellement que je zappe le sujet le plus possible.

DÉCOUVRIR NOS FORMULES D'ABONNEMENT SANS ENGAGEMENT

(Conditions générales d'utilisation et de vente)
Pourquoi s'abonner ?
  • Accès illimité à tous nos articles, chroniques et émissions
  • Téléchargement des émissions en MP3 ou MP4
  • Partage d'un contenu à ses proches gratuitement chaque semaine
  • Vote pour choisir les contenus en accès gratuit chaque jeudi
  • Sans engagement
Offre spéciale
3 mois pour 3 € puis 5 € par mois

ou 50 € par an (avec 3 mois offerts la première année)

Sans engagement
Devenir
Asinaute

5 € / mois
ou 50 € / an

Je m'abonne
Asinaute
Généreux

10 € / mois
ou 100 € / an

Je m'abonne
Asinaute
en galère

2 € / mois
ou 22 € / an

Je m'abonne
Abonnement
« cadeau »


50 € / an

J'offre ASI

Professionnels et collectivités, retrouvez vos offres dédiées ici

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.