143
Commentaires

En (quasi) direct de la manifestation à Radio France

2000 présents selon les syndicats de Radio-France (pas de comptage de la police) ; Christophe Alévèque encouragé par la foule à accepter la proposition de Stéphane Bern d'une chronique au Fou du Roi ; et la confirmation par Stéphane Guillon d'une info donnée par Didier Porte, nouveau chroniqueur "vedette" de notre site, selon laquelle Philippe Val aiderait, chaque mercredi, Carla Bruni à écrire son nouvel album : telles sont les informations rassemblées par notre reporter embedded, et totalement partial, Sebastien Rochat, au coeur de la manif de soutien aux humoristes de France Inter, devant le siège de Radio France.

Derniers commentaires

J'y étais et j'y avais pris le micro :-). Mais @si ne parle pas de moi hélas :-(.

Voir maintenant Porte remplacé par Dahan, ça laisse songeur. Regardez l'article de Rue89 sur la question, je ne répéterai pas le commentaire que j'y ai laissé mais les propos de Val sont choquants, et le manque de réaction de la part des autres prétendus "journalistes" tout autant. Je pense à ce qu'a dit Charb à ce propos, sur le fait qu'on ne reproche jamais aux journalistes de mal "faire leur boulot", qui, dans leur cas, est une fonction essentielle à la démocratie - et qui est effectivement extrêmement mal fait en France, entre autres par Demorand et ses amis ; alors qu'on tombe sur l'humoriste à la moindre erreur.
trés bien ce "vignette reportage".
Impec le Mélenchon aussi.
Damned ! Je voulais y aller mais ma dulcinée m'a traîné voir Shrek 4 avec sa petite soeur, j'ai craqué par peur de l'engueulade ... En plus il était pas terrible. Stéphane Guillon et Didier Porte, organisez un autre truc de ce genre et je suis là direct ! (étant donné que maintenant Porte est à @si je suppose que les messages de soutien des forums lui parviendront d'une façon ou d'une autre).
Même s'il n'a pas soutenu Didier Porte, je trouve regrettable que Nicolas Demorrand soit lui ausii viré de la matinale, je serais curieuse de voir quel petit chien du Roi interviewra à sa place ...
J'espère que "là bas..." sera au moins maintenu ......

La rentrée promet d'être triste pour la liberté d'information et d'expression......
A simple titre d'information, manifestation du 1er juillet 2010 à 18h00 à Périgueux devant les locaux de France Bleu: 2 personnes......

Dans ces deux personnes, aucun ne faisait partie d'un des syndicats de Radio France, pourtant à l'origine de cet appel à rassemblement.

Je ne vous cache pas que cela m'amène à me poser de nombreuses questions. Comment se fait-il qu'une intersyndicale appelle à une action et qu'aucun de ses représentants locaux n'y participe (et le nombre de syndiqués, toute obédience confondue est important à Périgueux comme dans la plupart des stations FB) ? Ce n'est certainement pas la distance puisque que l'action se déroulerait à quelques mètres de leurs bureaux. Pourquoi un nombre important de salariés de cette station ont appelés sur facebook ou sur d'autres médias à venir nombreux et ne sont pas sortis du bâtiment à l'heure dite ? Franchement, tout cela me laisse songeur....
Ce matin au rendez vous du médiateur de France Inter ( émission d'autopromotion ou d'autocritique ?) P.Val a expliqué que si SG et DP n'ont pas eu de renouvèlement de leur contrat c'est parce qu'ils étaient trop insultatnt envers leur direction.
Peut donner des exemples de ce qu'il affirme ? Mystère...

Rendez vous du médiateur de France Inter:
http://sites.radiofrance.fr/franceinter/em/mediateur/emission.php
http://www.lesinrocks.com/actualite/actu-article/t/46493/date/2010-07-02/article/france-inter-bonjour-triste-hees/
Prochaine manif' pour offrir une bonnette à @si ?
Il se trouve que j'étais pile à côté de Guillon quand Dieudonné a tenté l'approche. Pour être parfaitement honnête, le premier avait l'air aussi gêné que le second était empressé. La "rencontre" n'a duré que 2 à 3 secondes, le temps pour Guillon de se faufiler... le véritable échange a plutôt été avec la jeune femme qui le suivait (sa compagne ?... n'étant pas très people je ne peux être affirmatif) qui, alors que Dieudonné tentait la bise, a poliment mais fermement refusé, invocant le fait que c'était "au-dessus de (ses) forces". L' "humoriste" du FN a eu beau tenter de plaider sa cause, il n'a pas été en mesure de s'afficher avec les virés de France Inter.

Par contre, une rencontre qui est passée inaperçue - et qui s'est déroulée à peine 3 minutes avant l'approche de Dieudonné et dans le même rayon d'action - c'est celle de Mélanchon saluant Guillon et semblant lui prodiguer des encouragements (la petite tape paternaliste, par le leader du Parti de Gauche, sur la joue de l'humoriste qui va quand même sur ses 46 ans pouvait prêter à sourire). Un moment sympathique et avec quelque émotion entre les deux hommes.
Bonjour,

merci pour votre reportage... François Morel dit qu'il ne faut pas boycotter France Inter et parle d'un service publie "libre, indépendant et insolent" : ce n'était toujours pas le cas ce matin à 8 h 45 sur cette radio, où la "chronique du médiateur" consacrée à "l'affaire des humoristes" a été pitoyable !!! Voici le courriel que j'ai envoyé après à la rédaction de France Inter :


<< je suis très déçue et même écœurée par la chronique du médiateur de ce matin, et la façon dont l'affaire Porte-Guillon a été "traitée" (si l'on peut dire...) dans cette chronique : à nouveau la même ligne de "défense" (ou d'attaque) de Philippe Val : il a été selon ses propres paroles "diffamé et insulté" à longueur d'antenne par les humoristes : mais « quand ? quel jour ? dans la chronique de qui ? avec quels mots ? » : PAS UN seul journaliste présent pour lui poser, de façon courtoise, ces simples questions... (à laquelle il eût été, je pense, bien en peine de répondre...). Mais j'en ai eu honte pour eux !!! C'est tout à fait le genre de précisions que Nicolas Demorand et d'autres auraient immédiatement demandées à un politique interviewé ; mais pas à Philippe Val. Ce silence, cette absence de réaction, sont affligeants... pour des gens qui applaudissaient S. Guillon à sa dernière chronique ! Ou pour des "journalistes", tout simplement. Que je sache, "diffamation et insulte", c'est net et précis, c'est d'ailleurs défini par la loi, cette accusation devrait donc pouvoir être étayé de faits précis, de citations précises des chroniques incriminées...

<< Par ailleurs, le médiateur se dit incapable de nous dire à l'antenne combien de courriels de protestations ont été envoyés à France Inter sur cette triste affaire, "beaucoup, beaucoup" dit-il... quelle précision dans l'info : là aussi, j'en ai honte pour lui / pour la rédaction ! Quelle transparence à France Inter dites-donc : donner un simple chiffre ou une estimation, c'est aussi explosif que cela ? M. Hees estimait il y a quelques jours que "France Inter recevait à peu près autant de courriels de protestations que de soutien" ; "à peu près autant", j'en doute très fortement voyez-vous ! Mais je ne demande qu'à être informée et éclairée... Sérieusement, y a-t-il UN seul journaliste de France Inter qui nous donnerait des chiffres et des faits précis ? Même ça personne ne peut le faire ? Il ne faut surtout pas le dire ? Il y a une telle peur de "déplaire" ? Poser des questions précises, sans prendre parti, donner des faits et des chiffres exacts, c'est impossible à faire pour un "journaliste" d'Inter ? Eh bien c'est triste... Je me demande où sont la fameuse "différence", "l'impertinence", "l'indépendance" et le simple "devoir d'informer" !!! Il est vrai que c'est plus facile d'informer sur ce qui se passe chez les autres...

<< Quant aux propos de M. Val, on est content de savoir que ce que nous prenions, nous auditeurs, pour un "licenciement" n'en est pas un : pas du tout, nous nous trompions, ce n'est pas le bon mot, ce n'est en fait qu' "un contrat qui prend fin"... Effectivement la précision sémantique ou lexicale est d'importance : cela change tout pour l'auditeur qui appréciait l'impertinence et le côté "poil à gratter" de cette radio ET de ces deux humoristes ! ... Quand je pense que derrière tout ce fatras d'imprécision, d'insinuations non étayées, de manque total d'information et de courbettes, les gens présents dans le studio ont osé s'applaudir, et que pour sa dernière matinale, Nicolas Demorand proclame sa joie d'avoir été au service des auditeurs pendant tant d'années... Et juste avant, vous veniez de disserter longuement sur la morale, la déontologie et l'éthique (des hommes politiques, il est vrai)... Vous parliez des politiques qui, par manque de courage, par imprudence, ou par manque de respect des "valeurs", dégoûtent les citoyens de la politique et font le lit des mouvements populistes... Et le paradoxe entre leur attitude et la vôtre ce matin-là ne vous saute pas aux yeux (ou aux oreilles) !!! Cette cécité me consterne... Quelle farce ! Quelle grotesque et triste farce...

<< Faisant partie de ces gens qui ont en effet grandi avec cette radio, qui y sont très attachés, pour qui elle était une référence en matière d'information et de service public, je suis triste pour tous ceux et toutes celles qui dans cette estimable maison qu'est France Inter faisaient et font encore un travail de qualité, avec des valeurs, justement : ils /elles vont subir le contrecoup de la colère des auditeurs qui se sentent méprisés par des telles "tranches d'info". Je suis triste de quitter par dégoût cette radio que j'aimais. J'ai définitivement éteint France Inter ce matin après vos dérisoires auto-congratulations de 9 h. >>
Désolé cher Sébastien, mais je ne comprends pas la teneur de votre papier dont le contenu rédactionnel n'est qu'une légère paraphrase des contenus vidéo... Ok, Dieudonné est venu.... et ?... après ?... Qu'est-ce que ça a donné ? Comment les manifestants ont-ils réagi ?... Bien les petites interviews de "stars"... et les 2000 personnes présentes, qu'avaient-elles à dire ?... enfin je sais pas, vous étiez présent et ne nous dîtes rien... bizarre. Il faisait chaud surement.
J'ai entendu hier devant Radio et France et lu ici et là un appel au boycott de France Inter ! Ce serait je pense une erreur fatale et un cadeau fait sur mesure à NS et à ses copains des autres médias ! Soyons fous, imaginons que tous ces gens qui annoncent qu'ils ne vont plus écouter FI, le fassent ! Résultat plus d'audience, donc plus besoin de radio de service public ! Je l'imagine déjà : NS " Pourquoi voulez que je donne de l'argent à une radio qui n'est écoutée par personne" , version audio de la Princesse de Clèves !
Je crois qu'il faut plutot agir, mais comment th'ats the question ? D'ailleurs hier soir je fus un tantinet triste de voir que cette énergie se délite comme ça, sans action concrète envisagé, alors qu'il y avait certainement matière....la Guillon..tine !
sorry, ça marche !
Juste pour vous signaler que les 2 dernières vidéos (Guillon et Morel) ne se lancent pas ...
et bien alain b et moi étions devant les locaux de france bleu à Montpellier. y'avait pas foule mais c'est le geste qui compte :-)
N'empêche Sébastien, doucement sur le côté "embedded". Quand j'entends ce mot, je repense immanquablement, chépapourkoi, à Patrick Bourrat de TF1 qui a fini en délicat carpaccio sous les chenilles d'un char américain en Irak. Le match était trop déséquilibré.

Char Abrams: 1- Patrick Bourrat: 0

Nan voilà, c'était pour dire ça.

Nan bon ben je dis pu rien alors.
J'ai beaucoup apprécié ce reportage. N'hésitez pas en refaire quand vous en avez l'occasion. Merci.


Ils sont où les reportages de la manifestation sur le site de france Info?
pour moi, Porte ou Alevèque sont tous deux des héritiers directs de la revue de presse que Bedos intégrait chaque soir à son spectacle. Une revue de presse qui présente des faits vus et interprétés depuis un point de vue "de gauche". Alévèque n'as pas fait que ça à al élévision mais à moment donné chez Ruquier il a fait exactement ça, on peut penser qu'il fera de même sur France Inter. Pour moi il est donc exactement dans le même créneau que Porte.
Et la l'humeur de François Morel? personnes n'en parle?
Elle va me manquer tout autant sinon plus
Profitons-en pour se rappeler de RFI.
Ça a été la plus longue grève de l'audiovisuel public, et les problèmes ne sont pas terminés. Or ce qui se passe à RFI est assez énorme, et semble constituer un laboratoire de ce qu'"on" voudrait bien faire de l'audiovisuel public, et d'un média à l'international. Et c'est souvent loin des yeux du grand public que se prépare les sales changements...

RFi riposte
RFI, un an après
C'est à ce stade que l'on va voir si Val à un peut d'amour propre pour choisir de partir. Mais en général quand un patron fout une merde pareille dans sa boite, il saute lui aussi rapidement. Pour 10 chroniques un peu dérangeante dans l'année il va devoir affronter toute une radio qui va vouloir "tenter de prouver" sa liberté et cette fois ça va vraiment être dur.

Enfin, il faut penser aux autres. A Eric Lange, Jean Marc Four aux grandes Kathleen Evin et Paula Jacques qui ont été traités sans ménagement.

C'est pas inter qu'il faut boycotter c'est la future tranche 17/19h de Demorand. Si ce type avait pu au moins une fois faire une interview avec autant d'énergie qu'il en a mis à défoncer Porte sur canal+.

Enfin et peut être qu'ASI pourrait un peu travailler sur les "influents" du PAF. L'allumage régulier par Porte de l'Obs et d'Olivennes, les allumages d'Europe 1 n'ont ils pas aidé ???
Guillon et Porte meritent ils autant de compassion et de mobilisation?
Etaient-ils aussi "borderline'" que ça?
Pourquoi Dieudonné, après un fameux sketch chez Fogiel n'a t'il pas eu droit aux mêmes égards?
Le fait est qu'avec le soutien de la majorité des médias, l'individu reste tout à fait audible et populairement intacte.
Le fait est qu'avec un acharnement médiatique tonitruant, il est condamné à l'abîme...

Arrêt Sur Images, une réelle et profonde critique des médias, ou simplement une plateforme comme les autres, en plus maligne ?
Ha Dieudo!! Ca doit être un ami d'Isa, le même manque de clarté!

Ha Dieudo!! Ca doit être un ami d'Isa, le même manque de clarté!

Je pense que c'est bien le vôtre, le même clairvoyant antiséionisme.
Je n'ai aucun doute sur votre bulletin de vote aux européennes.

Guillon et Porte meritent ils autant de compassion et de mobilisation?

Etaient-ils aussi "borderline'" que ça?

Pourquoi Dieudonné, après un fameux sketch chez Fogiel n'a t'il pas eu droit aux mêmes égards?

Le fait est qu'avec le soutien de la majorité des médias, l'individu reste tout à fait audible et populairement intacte.

Le fait est qu'avec un acharnement médiatique tonitruant, il est condamné à l'abîme...

Arrêt Sur Images, une réelle et profonde critique des médias, ou simplement une plateforme comme les autres, en plus maligne ?


Oui, juste après le sketche chez Fogiel il était défendable.
Le fait est qu'aujourd'hui, il est passé de l'autre côté et il l'est beaucoup moins.
De la clarté....
Certes un peu brouillon parfois, je ne le nie pas.
Bref on ne diabolise pas un comique pour son manque de clarté à ma connaissance.
Quand à Guillon et Porte je doute qu'ils soient totalement exempts de ce reproche eux aussi...
Tout à fait Dominique je voulais le préciser dans mon précédent post (son obsession concernant les juifs est souvent nauséabonde et ses mini sketchs de 10 min qui circulent sur le net sont très peu drôles et généralement tout à fait malvenus) mais la n'est pas la question.
Toute la presse à l'unisson s'est mise à cracher sur Dieudo peu après ce sketch précis, chez Fogiel.
Le fait est que souvent, Dieudo est le seul comique à avoir le cran d'affirmer haut et fort certaines vérités si difficiles à entendre pour cette si pathétique corporation...
"Je suis bien persuadé que ce qui a fait que Dieudonné à pris ce cap prend inexorablement ses origines dans le comportement post-Fogiel des médias, et que rien que pour ça, je trouve sa démarche très intéressante." Goldy

Totalement d'accord avec vous sur ce point là, même si évidemment on peut ou non défendre la forme....

Jean Marc je trouve, moi aussi, ce sketch peu drôle mais encore une fois, remettons le dans son contexte (la date du sketch et les événements
politiques à ce moment là).
Fameux non pour sa qualité mais bien pour l'incroyable précédent qu'il a crée.

Quand à la comparaison de Porte et de Dieudo en spectacle, pour moi, vous vous en doutez, c'est d'un tout autre niveau.
Nous sommes on ne peut plus d'accord sur ce point.
Et tout le monde n'a pas les moyens d'avoir on demand ses propres négationnistes personnels dans son spectacle.
La petite touche de charme qui fait la différence que seul un humoriste dont l'un des gosses a Le Pen pour parrain, et qui connait parfaitement les précautions de langage quand il évoque le sujet de son obsession, peut obtenir.
Vous me direz, glacemax, qu'avec notamment Ahmadinejad pour sponsor officiel (pour ceux qui méconnaissent ce personnage, Dieudonné dit de lui qu'il est un humaniste, surtout qu'il vit, toujours selon Dieudonné, dans un pays qui est selon lui un exemple de démocratie), ce brillant iconoclaste peut effectivement prôner qu'il est de la "vraie gauche" - comme aimait à le dire Moon sur ce forum quant à lui-même, mot pour mot...
Au moins, on ne peut pas lui enlever son côté "sacré blagueur" !

Donc oui, définitivement, en spectacle, Porte et "Dieudo" (diminutif affectueux ?)...
... c'est effectivement d'un tout autre niveau.
Ce n'était pas une petite manifestation.

JJe ne vois pas de compassion, ni ce mobilisation pour le « borderline » de Guillon et Porte, mais une manifestation pour la liberté de parole, pour l'indépendance de la radio publique, pour la démocratie.

Val et Hees, comme il a été dit par l'un des intervenants, auraient eu un honneur à défendre, s'ils avaient refusé d'être nommés par Sarkozy. En virant les deux chroniqueurs, ils n'ont fait qu'obéir à leur maître.

Quant à Dieudonné, je ne pense pas qu'on puisse être du côté de la liberté et de la démocratie et ami de Le Pen en même temps ; il a de plus été condamné plusieurs fois pour antisémitisme, alors que Porte et Guillon peuvent espérer des tribunaux d'être réintégrés à France Inter.

Fameux ce sketch ? Vous savez ce que veut dire « fameux » ? Cela a plutôt très mauvais goût. Le problème est qu'on est ici au premier degré, on n'est pas dans la critique, mais dans le prosélytisme. C'est bas dans le propos (comprenne qui peut, n'est-ce pas ?), et artistiquement, ado en colo de vacances qui ne sait pas même lire son texte... Mais là, c'est style télé qui se joue à la télé où qu'on est entre potes et qu'on vous fait notre cinoche à nous entre nous. France Inter n'est pas encore tombée aussi bas que la télévision en général.
Ils ne sont pas salariés Porte et Guillon. Mais même si Porte joue sur son contrat de grille de 10 ans, sauf avec l'accord du patron, personne ne peut exiger sa réintégration sauf un salarié protégé. Nous n'en serions pas à 4 000 000 de chômeurs.
il a de plus été condamné plusieurs fois pour antisémitisme
Etes vous bien certain??
Sur une trentaine de comparutions pour antisémitisme et diffamation, Dieudonné a effectivement plusieurs fois été condamné, 3 ou 4 fois au total, pour 1 ou 2 fois pour antisémitisme (dont l'une pour avoir comparé des juifs - "les" juifs pour le tribunal - à des négriers, les autres pour diffamation). Le reste s'étant clôturé par des relaxes...
1 à 2 fois, ne sont donc pas "plusieurs" C'est ce que je voulais entendre. j'en ai compté une seule en fait sur sa fiche sur wiki. mais j'ai lu rapide. Sur celle ci la fiche précise l'opposition du parquet et de S. Klarsfeld.
En effet Agathe...
Une chose amusante, j'ai remarqué que dans la quasi totalité des articles plus ou moins récents traitant du désormais pestiféré bouffon, on prend toujours le soin de préciser que Dieudonné à plusieurs fois été condamné par la justice pour propos antisémites, l'argument judiciaire, on ne le sait que trop en journalisme, suffisant amplement à disqualifier un individu, même avec de si malhonnêtes raccourcis...

En effet Agathe...

Une chose amusante, j'ai remarqué que dans la quasi totalité des articles plus ou moins récents traitant du désormais pestiféré bouffon, on prend toujours le soin de préciser que Dieudonné à plusieurs fois été condamné par la justice pour propos antisémites, l'argument judiciaire, on ne le sait que trop en journalisme, suffisant amplement à disqualifier un individu, même avec de si malhonnêtes raccourcis...


En ce qui me concerne, je m'en fous du nombre de condamnations. Après tout, Le Pen n'a pas non plus été si souvent condamné. Non, je me base sur ce que j'ai entendu de la bouche de Dieudonné, les globalisations "limites", sous forme allusive (du genre "ces gens là, qui tiennent l'industrie du cinéma") le coup de Faurisson, ses alliances avec le FN et Soral. Faut vraiment être de mauvaise foi pour croire à de la simple provoc' quand on voit avec qui il s'acoquine et qu'on entend ce qu'il défend et la façon dont il le défend.
Je vous ferai deux réponses:

Une, par la dérision, : après tout la jurisprudence `Hortefeux l'absout de tout boycott médiatique, qui n'a plus de raison d'être tant que c'est son racisme qui est mentionné, puisque cela n'empêche pas Hortefeux. Réponse à moitié satisfaisante.

Le seconde plus sérieuse,est que depuis qu'il est officiellement en politique depuis les européennes, ce genre de condamnation lui est dorénavant interdite. Il faut choisir, soit l'humour soit le sérieux. Toute fréquentation du FN en tant qu'homme politique qu'il a souhaité être lui est aussi interdite, lui est comme aux autres politiques proscrites. Je considère encore cette seule condamnation comme la résultante de provocation dans son processus d'autoexclusion des médias, qui ne relayent finalement que le limite que vous citez. Au niveau du citoyen, le côtoiement des sympathisants FN n'est pas interdit, presque obligatoire dirai je même pour aller sauver les brebis égarés. En tant qu'homme politique, non. En tant que comique, la situation j'espère que vous le sentez quand même était médiane; la provocation, montrer que les médias ne parlent que du pire (comme pour les dix ans de Porte jugée pour UNE chronique, ou de Guillon), et aller vérifiez par lui même la mauvais foi du FN. Je crois que c'est chose faite.
Il faut maintenant que l'homme assume ses engament, l'antisionisme après tout pourquoi pas, mais ce serait totalement incompatible avec des propos qui seraient jugés antisémite. Il s'honorerait à poursuivre en politique, même si pour passer dans les médias, c'est pas gagner. Le hic c'est que le seul financement sont ses spectacles. Donc soit humoriste avec dérapages contrôlés au plus prêt, soit la ligne droite théorique de la politique.

Je vous ferai deux réponses: Une, par la dérision, : après tout la jurisprudence `Hortefeux l'absout de tout boycott médiatique, qui n'a plus de raison d'être tant que c'est son racisme qui est mentionné, puisque cela n'empêche pas Hortefeux. Réponse à moitié satisfaisante. Le seconde plus sérieuse,est que depuis qu'il est officiellement en politique depuis les européennes, ce genre de condamnation lui est dorénavant interdite. Il faut choisir, soit l'humour soit le sérieux. Toute fréquentation du FN en tant qu'homme politique qu'il a souhaité être lui est aussi interdite, lui est comme aux autres politiques proscrites. Je considère encore cette seule condamnation comme la résultante de provocation dans son processus d'autoexclusion des médias, qui ne relayent finalement que le limite que vous citez. Au niveau du citoyen, le côtoiement des sympathisants FN n'est pas interdit, presque obligatoire dirai je même pour aller sauver les brebis égarés. En tant qu'homme politique, non. En tant que comique, la situation j'espère que vous le sentez quand même était médiane; la provocation, montrer que les médias ne parlent que du pire (comme pour les dix ans de Porte jugée pour UNE chronique, ou de Guillon), et aller vérifiez par lui même la mauvais foi du FN. Je crois que c'est chose faite. Il faut maintenant que l'homme assume ses engament, l'antisionisme après tout pourquoi pas, mais ce serait totalement incompatible avec des propos qui seraient jugés antisémite. Il s'honorerait à poursuivre en politique, même si pour passer dans les médias, c'est pas gagner. Le hic c'est que le seul financement sont ses spectacles. Donc soit humoriste avec dérapages contrôlés au plus prêt, soit la ligne droite théorique de la politique.


Ah OK je vous ai compris§

passque je connais pas les gens depuis bien longtemps, un vrai vrai défenseur de l'autre affreux, un vrai Raoul Le Haineux!
Et le "on", "nous", de la meute, ça commence pas à vous les briser?
Dieudonné et Porte ont pour point commun que je les ai vu tout les deux en spectacle.

Et finalement, je me suis rendu compte que sur la scène, les deux personnages disent à peu près la même chose en ce qui concerne la religion.

Sauf que y'en a un qui a décidé de jouer le jeu du politiquement incorrect jusqu'au-boutiste. Et c'est au final celui-ci qui dérange tellement qu'on en arrive à l'ignorer pour éviter les emmerdes et qui est devenu un sophisme à lui tout seul (argumentum ad dieudonné), si bien qu'on en vient presque à craindre que penser du bien de lui pourrait faire de nous la cible d'une association anti-raciste quelconque.

Je suis bien persuadé que ce qui a fait que Dieudonné à pris ce cap prend inexorablement ses origines dans le comportement post-Fogiel des médias, et que rien que pour ça, je trouve sa démarche très intéressante.

Je ne serais pas surpris que dans 100 ans, on fasse référence à Dieudonné pour analyser les comportements sociaux de notre époque, en ce qui concerne l'expression réelle ou supposée de l'antisémitisme, ainsi que la norme anti-raciste (enfin ça dépendra de la société que l'on aura dans 100 ans, mais normalement on devrait avoir pris suffisamment de recule pour être capable d'aborder ces questions).
Je conseille la lecture de "Fini de rigoler (Peut-on encore se marrer quand on est de gauche ?)" de Martin Leprince, qui consacre pas mal de page à Dieudonné, il y parle aussi de Porte, Guillon, Val ... et revient sur Deporges, Coluche ... j'ai timidement suggéré à ASI de l'inviter pour un émission, mais ça pas pas du accrocher, c'est dommage. ça rebondit complètement sur les évènements récents et les émissions d'ASI sur le sujet.
Oh ben, ça n'est que mon avis mais... j'aime pas trop lire sur @si des @sinuations digne de médiacrité:

- "Caché sous son chapeau et des lunettes noires" à propos de Morel... euh... pourquoi "caché"? (C'est vrai qu'un chapeau, c'est super discret...)
Peut-on un moment se rappeler de la température qu'il fait...? "Se cacher", c'est tout simplement spécieux comme "affirmation"...

- Quant à Dieudonné, j'ai l'impression d'être sur un média traditionnel... faut arrêter... Ouh la la... "incident"? Ah bon, en quoi...?
Faut pas croire tout ce qu'on dit mais par pitié, faut surtout pas continuer à colporter des foutaises qui continuent à le faire croire... sinon, @si, ça va être assez!

-et quant à l'arrivée de Porte que j'adore réellement, je n'aime pas la façon dont vous l'utilisez lourdement à chaque coin de phrase pour promouvoir le site, presqu'avant de lui donner des moyens de qualité (une rubrique audio sur internet???)


Eh ben, voilà! Je crois bien que c'est mon premier "coup de gueule" envers @si... mais ça fait un p'tit moment que j'observe des p'tites choses qui commencent à me déplaire sur @si et m'inquiète parce que l'idée @si, moi ça me plaisait!! (que dire des émissions sur le foot, Avatar et surtout l'I-Pad... qui m'ont semblé être de simples et vulgaires relais de com' à la solde de gros intérêts marchand... ou alors, problèmes financiers oblige, on ratisse large pour essayer de renflouer les caisses, ce qui peut être tout à fait compréhensible, mais quand on se targue d'une telle éthique d'indépendance, on ne peut pas utiliser ces moyens que l'on incrimine chez ceux que l'on critique sans donner d'explications saines et sans langue de bois à ceux qui vous soutiennent...

Mais on a tous des sensibilités différentes, et aujourd'hui, ça m'a agacé de lire ces insinuations que je trouve indignes de l'idée que je me fais d'@si...
Faudrait pas que j'oublie qu'il n'est guère sain de rester coincé dans sa tête à se délecter de ses propres idées, il faut regarder les choses en face...
Au passage au numérique, je jetterai définitivement ma télé; je serais triste de ne pas renouveler mon abonnement à @si et ainsi marquer la fin d'une idée que je croyais possible... j'espère sincèrement que cela n'arrivera pas.

Amicalement...
A tous ceux et celles qui profitent de cette chronique pour remettre "la bête immonde" (i.e Dieudo) sur le tapis, je fais mes plus sincères salutations !

(ce message n'est pas ironique)

A tous ceux et celles qui profitent de cette chronique pour remettre "la bête immonde" (i.e Dieudo) sur le tapis, je fais mes plus sincères salutations !

(ce message n'est pas ironique)

Vive la "Liberté d'Expression" !

(ce message est ironique)

Citation:
A tous ceux et celles qui profitent de cette chronique pour remettre "la bête immonde" (i.e Dieudo) sur le tapis, je fais mes plus sincères salutations !
(ce message n'est pas ironique)


Vive la "Liberté d'Expression" !
(ce message est ironique)


Et moi, à la liberté d'expression, je me prépare à présenter mes plus sincères condoléances...
Bravo Sébastien,

Mes obligations m'ont empêché de faire fumer les slicks de ma meule jusqu'à la maison ronde où officient deux de mes cousins (France Culture)...

Grâce à vous on y est presque !

J'ai adressé un mail aux "relations clients" (enfin ils ne couchent pas avec moi, que je sache) aujourd'hui pour confirmer que je suis en grève jusqu'au départ de Hess et Val...

Un détail : il n'est pas inutile de mettre Une protection anti-vent sur le micro...

***
Il faut mentionner parmi les prises de paroles, celle d'Alain Krivine, très offensif et très applaudi et, bien sûr, celle de l'increvable Jack Ralite, toujours là quand il faut. Yves Contassot, des Verts, a eu une très bonne idée : pourrir les émissions de France Inter en direct, un peu comme la dernière du Fou du roi à Bordeaux, où l'on entendait des "Val démission !" dans le public. Problème (pas abordé) : ça suppose de l'organisation. Ça risque pas d'arriver avec les syndicats toujours prêts à sonner la fin de la récré quand on commence à discuter organisation pratique. La représentante de la CGT a renvoyé tout le monde à la maison en donnant rendez vous aux calendes (c'est à dire pas avant le 23 juillet) pour la remise des pétitions.
J'aime l'article avec le texte et les mini-vidéos, ça fait émission de télé active. On écoute ce qui intéresse (là en l'occurence tout), on lit ce qu'on veut, et on a une bonne idée de l'ambiance.
Très bien ce genre d'article, alerte, informatif, aéré, bien taillé pour le net....

Et très bien pour ceux qui n'ont pu se déplacer....

Bravo !
Avec Christophe Alévèque , je sens bien le jeu de celui qui se fera viré le plus vite!! Dans le genre Sarko rien à branler, il est pas mal.
Merci Sébastien-embedded-Rochat, une petite manif, donc. Alainb rapporte lui aussi un petit nombre de manifestants à Montpellier, il faut sûrement incriminer la chaleur, pour une bonne part.

Mauvaise nouvelle donc, mais on s'en doutait, la canicule est $arkozyste. Tout ce qui brille aime $arkozy.

Ephémérides, le seul blog qui encule la canicule.
le mercredi les cours de musique à Carlita, pas le vendredi, d'après Guillon.

Et aussi, c'est François Rollin avec eux. Ca compte pour moi.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.