60
Commentaires

Diffamation : les députés s'octroient du rab aux dépens de la presse

Tous les samedis, l'édito médias de Pauline Bock, envoyé la veille dans notre newsletter hebdomadaire gratuite, Aux petits oignons : abonnez-vous !

Commentaires préférés des abonnés

Dans son livre La Dictature, une antithèse de la démocratie ?, Eugénie Mérieau explique le cloisonnement de deux langues. D'un côté le vocabulaire appliqué par les médias du camp du bien aux dictatures, de l'autre, celui de ses mêmes médias appl(...)

Je tiens:

1) à remercier tous les gens qui ont voté pour Macron croyant échapper à l'XD

2)à demander aux grands politologues de tous bords de m'expliquer en quoi Macron est démocrate et qu'il n'est pas lui-même d'XD?

Petit point de lexique. On ne dit plus "journaliste", on dit "agent étranger".

Derniers commentaires

Après la fin de la NUPES, il n'aura pas fallu longtemps au PS pour revenir pleinement la parodie de gauche qu'il faisait semblant de ne plus être. Répugnant...

Les députés LFI sont les seuls à avoir voté contre cette disposition. Espérons qu'ils vont porter l'affaire devant le conseil constitutionnel. Même si les décisions du CC sont elles-mêmes de plus en plus contestables.

Cliquets après cliquets , l'illibéralisme "démocratique" !

Quelle bande de salauds (j'en profite avant que ça passe! Après, il faudra serrer les fesses pendant un an :))

Le parlement n'est pas censé être un contre-pouvoir du gouvernement au service du peuple ? Plus ça va, plus il est évident que quand il n'est pas une simple chambre d'enregistrement, qu'il n'est pas zappé par ce dernier à coup de 49.3, il est en fait un pouvoir au service du gouvernement contre le peuple... Et ce ne sont pas les quelques députés Lfiste et associés qui vont faire pencher une quelconque balance à l'heure actuelle. 

Les dominant.es dominent et ne veulent pas laisser la moindre miette aux dominé.es ou à celles et ceux qui pourraient les protéger des abus.

J'imagine qu'il y a des degrés dans l'autoritarisme, on en est auquel ?

Et donc on fait quoi pour se mobiliser ?

Il est peu probable que le conseil constitutionnel valide une telle loi.  Ça n'est pas moins inquiétant que l'assemblée nationale vote une telle loi.

La marmite chauffe, chauffe et les grenouilles sont encore trop rares à s'en inquiéter.


Depuis de trop longues années, la démocratie se résume au droit de voter pour machine ou machin tous les cinq ans quand il ne s'agit pas de voter contre machine ou machin, faute de mieux.


Une fois machine ou machin élus, à l'exception de celles et ceux qui sont (dis)qualifiées et (dis)qualifiés de "radicaux"  voire extrémistes" ou "en dehors de l'arc républicain", une fois élus, disais-je, ils se gavent à qui mieux-mieux en et quand on leur en fait le reproche, ils votent des lois pour que les reproches soient qualifiés de diffamation.


Tout va bien vous dis-je. On pourrait être chez Poutine.

Les lois de confort  petits bourgeois de nos assemblées sont non seulement indignes, mais elles sapent la démocratie. Ces gens utilisent leurs mandats pour nous supprimer notre liberté. Je te vote une augmentation de mes frais par là, une loi anti squatter ici, une petite épée de Damoclès pour suivre...

D'autant qu'en plus ces gens là ne paient pas leurs frais d'avocats. 

Le principe du parlementarisme est une bonne chose à condition et à condition seulement qu'il soit au service du peuple.  Là ces gens qui se servent sont contre nous. J'ajoute que parmi les parlementaires, la droite française et assimilés (genre macronistes) a le chic pour se servir.

On se demande où ils trouvent leurs électeurs, s'ils sont comme eux, on peut comprendre... J'espère que non, qu'ils sont seulement distraits.

Bonjour,

"S'il n'a fallu que quelques minutes à l'Assemblée pour voter une telle disposition"

Savez-vous si les député(e)s (ex ?) NUPES ont voté pour cette loi et si oui, lesquel(le)s ?

Je tiens:

1) à remercier tous les gens qui ont voté pour Macron croyant échapper à l'XD

2)à demander aux grands politologues de tous bords de m'expliquer en quoi Macron est démocrate et qu'il n'est pas lui-même d'XD?

Bonjour,


Souhaitant compléter mon dictionnaire français/arrêt sur image, pourriez-vous, s'il vous plaît traduire "XD".

Merci d'avance.

Extrême droite. Quelqu'un qui rigole largement en (nous) fermant les yeux.

Ah oui… sauf que non.

Dans mon dictionnaire, je ne peux pas faire une entrée à "E" comme "Extrême", puisque l'acronyme commence par "X". 

Ou alors on dit que cette lettre est prononcée à l'anglaise. Dans ce cas, je pourrais inclure "XD" dans mon dictionnaire Anglais/Arrêt sur Images.

Sauf que, là non plus, ça colle pas. Extrême droite se dit "Far right" en anglais. Donc une entrée à "F".

Quand je disais qu'Arrêt sur Images est une mine de "US". * 


* Ultimate Snobbery


Hey l'ami, on écrit extrême droite 10 fois par jour et ça va pas aller en s'arrangeant. Avant on disait FN, mais maintenant ils pulullent. Alors XD perso ça me plaît bien. Si tu as mieux n'hésite pas. L'usage tranchera. 

Je propose désormais "Front National Républicain".

Hey, ma vieille Brenda,


Je propose : "Renaissance Nationale", soit la fusion de Renaissance et Rassemblement National. Même pas besoin de changer les lettres pour le logo. 

Et en plus ça sonne pétainiste, ce qui ne sera pas pour déplaire à notre souverain.

T'en penses quoi, la môme ?

"Renaissance Nationale-Républicaine", n'oublions pas Ciotti! 


Ben quoi, yen a bien qui se sont prétendus "National Sozialistes".

J'expliquais, je ne défendais pas. Pour ma part, j'écris ED, mais yen a aussi qui ne comprennent pas.... 


Ceci dit, nous devrions désormais parler de "Droite Dure" tellement les discours de l'ED, des LR et même des macronistes se rapprochent. 


Un vrai "Front National Républicain".

Cultivez votre jardin, 

J'avais bien compris et j'ai oublié de vous remercier pour votre traduction.


Mais… c'est si difficile que cela d'écrire en toutes lettres ?


Je pense que c'est une habitude prise sur un truc en réseau où l'on est contraint de s'exprimer par tranches de deux cent quatre-vingt caractères.


C'est la foire aux acronymes.

Surtout que la première fois je veux bien, mais la seconde on commençait à avoir une idée plus précise du gus. Personnellement j'espérais un vote blanc massif qui aurait été dur à ignorer (à 20% c'est compliqué de dire "les gens ont choisi mon programme").

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Ma députée, une pure Playmobil, a été élue avec 11 % des inscrits. Cela ne l'empêche nullement de prétendre représenter les Français de sa circonscription, d'avoir voté toutes les saloperies de son roi et d'autres à venir et d'assurer le service après vente. Ces gens n'ont que faire des symboles. Ils ne comprennent que l'émeute.

Un conseil de lecture : lisez "La lucidité" de José Saramago. Un beau conte sur l'abstention et le pouvoir. Très agréable en plus.

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

ne pas voter lepen, ça ne signifie pas voter macron  (Oméganne)


Et vice inversa !      ( Bibi ) 



" Oui,  mais est-ce que vous condamnez,

Oui,  mais est-ce que vous condamnez,

Oui,  mais est-ce que vous condamnez,

etc-etc-etc  " 


ils sont très puissants, en face.

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Les votes blanc massifs sont toujours très faciles à ignorer. Ils seront toujours traités comme des abstentions. Avec les mêmes "n'oublions pas que j'ai été élu(e) par les citoyens avec trois points d'avance sur mon adversaire".  

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Les 10% de 2017 avaient un peu fait parler. Macron s'est assis dessus on est d'accord mais ça avait fait parler. À 20%, je pense (mais je peux me tromper) qu'il est plus difficile de les passer sous le tapis.

Sinon j'en veux beaucoup aux journalistes qui face à des assertions comme "n'oublions pas que j'ai été élu(e) par les citoyens avec trois points d'avance sur mon adversaire" ne répondent tout simplement pas : "oui avec X% d'abstention et X% de nuls et blancs". Bon après ca voudrait dire qu'ils font leur boulot, et s'ils font leurs boulot ils n'interrogent pas les présidents, ministres, députés qui plutôt les évitent.

Voter pour l'exécutif et le législatif sont deux choses différentes au cas ou cela échappe à quelqu'un 

Aux USA, toujours un peu en avance sur l'Europe dans certains domaines, en Floride plus précisément, un sénateur républicain d'état, Jason Brodeur, "a récemment présenté un projet de loi qui révoquerait certains privilèges accordés aux journalistes de l'État, notamment le droit de garder leurs sources anonymes. Le projet de loi rendrait également diffamatoire l'accusation de racisme, de sexisme, d'homophobie ou de transphobie, même si l'accusation est fondée sur les « croyances scientifiques ou religieuses » d'une personne."
Pour en savoir plus

" Leur amendement était en réalité plus large, puisqu'il allongeait les délais pour toutes les personnes dépositaires de l'autorité publique se plaignant de diffamation et toutes les personnes injuriées."


Je me demande bien à quelle catégorie de fonctionnaires de l'état cette mesure aurait pu profiter, tiens...


En tout cas les choses se précisent. Un peu trop rapidement peut-être ?

Réaction d'Aziliz Le Berre  (SNJ) lors de la table ronde de jeudi dernier à l'Assemblée Nationale  ( à 19' 40" )



https://videos.assemblee-nationale.fr/video.14625555_65c4927516fd2.commission-des-affaires-culturelles---etats-generaux-de-l-information-8-fevrier-2024



Encore un scandale de plus venant de parlementaires ! Une énième tentative de ne pas être concerné par les lois du peuple, une recherche d'un entre-soi permanent avec bien sur des attentions particulières pour eux.

Un scandale qui doit être dénoncé par tous.

Dans son livre La Dictature, une antithèse de la démocratie ?, Eugénie Mérieau explique le cloisonnement de deux langues. D'un côté le vocabulaire appliqué par les médias du camp du bien aux dictatures, de l'autre, celui de ses mêmes médias appliquant des euphémismes. Cela donne les équivalences qui suivent :

 

Chez les méchants                 Chez les gentils 

Purge du pouvoir                     Remaniement ministériel

Corruption endémique          Conflit d'intérêts

Arrestation de dissidents       Interpellations ciblées

Répression violente                 Maintien de l'ordre

Verrouillage du régime          Stabilité de l'exécutif

Bâillonnement de la 

société civile                              Concentration des médias

Durcissement de la censure Rassemblements non déclarés

Gouvernement                         Régime






Petit point de lexique. On ne dit plus "journaliste", on dit "agent étranger".

Tout un programme cette députée du NORD.    :o)


https://fr.wikipedia.org/wiki/Violette_Spillebout

DÉCOUVRIR NOS FORMULES D'ABONNEMENT SANS ENGAGEMENT

(Conditions générales d'utilisation et de vente)
Pourquoi s'abonner ?
  • Accès illimité à tous nos articles, chroniques et émissions
  • Téléchargement des émissions en MP3 ou MP4
  • Partage d'un contenu à ses proches gratuitement chaque semaine
  • Vote pour choisir les contenus en accès gratuit chaque jeudi
  • Sans engagement
Offre spéciale
3 mois pour 3 € puis 5 € par mois

ou 50 € par an (avec 3 mois offerts la première année)

Sans engagement
Devenir
Asinaute

5 € / mois
ou 50 € / an

Je m'abonne
Asinaute
Généreux

10 € / mois
ou 100 € / an

Je m'abonne
Asinaute
en galère

2 € / mois
ou 22 € / an

Je m'abonne
Abonnement
« cadeau »


50 € / an

J'offre ASI

Professionnels et collectivités, retrouvez vos offres dédiées ici

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.