33
Commentaires

Des flingues et des mômes

L'homme est un loup pour l'homme, dit-on. Aussi est-il judicieux de s'en protéger en prônant le port d'armes individuel, lequel permet de rapidement résoudre toutes sortes de conflits. C'est du moins la philosophie de la National Rifle Association (NRA), charmante organisation amerlocaine qui aime à persuader les petites têtes blondes qu'elles auraient tout bénéfice à manier le plus tôt possible une arme, ne serait-ce qu'un fusil 22 long rifle allégé.

Derniers commentaires

D'ailleurs depuis 2002 aux USA les armes à feu des citoyens américains ont tué plus de 90.000 fois plus de personnes que le terrorisme !

Bref chercher l'erreur...
Aux USA en 2015 les enfants ont tué par armes à feu plus de personne que le terrorisme.

21 tués par des enfants, 20 tués par des terroristes.

Bon les enfants ont l'excuse de l'âge, mais c'est quand même révélateur d'un sacré problème de société...
Parfois je me dis, en lisant certains commentaires, que ça y est, on a touché le fond. Et puis non…
Et pour Gavroche ? Pistolet de couleur rose bonbon ou vert fluo ?

La "bien-pensance" au sujet des armes à feu de l'auteur et de ses lecteurs, ici même, ne fait que confirmer la nature petit-bourgeois et contre-révolutionnaire de ce média. Renseignez vous un peu de ce qu'on fait les résistants après le 8 mai 1945 de leurs armes.
Petit Chaperon rouge en version USA parfum NRA.
Petit chaperon rouge remarqua des traces de pattes de loup vers la maison de grand-mère. "In the name of djizeuss", s'exclama t elle: "le bloody loup est entrée chez grand-ma!" Elle arma son colt 45, le doigt sur la gâchette. Elle poussa lentement la porte d'entrée de mère-grand, vit un truc debout à coté du lit et fit feu -"make my day!"-! Blam!
La balle fit un gros trou dans le poumon droit de grand-maman. Elle venait sortir du lit pour prendre son fusil à canon scié en entendant la porte grincer: sûrement le loup qui tentait d'entrer. Mamie riposta instinctivement "from my cold dead hand!": re-blam! Petit chaperon rouge eu le crane défoncé par une balle de fusil type Brenneke. Grand-ma décéda peu après d'une hémorragie interne.
Le loup, qui, en bon loup hispter américain, était devenu végétalien et était aller piller le jardin, entendit les détonation. Il bondit, une carotte bio à la gueule, sur sa trottinette électrique Pear® et s'enfuit en direction de la ville. Quand au chasseur, il était trop occupé à jouer à Brokeback Mountain avec son pote Tom et cru que les détonation venaient d'une party de hillbillies.

Au final, la morale est sauve.
Grâce à leur courageuse action, Petit chaperon rouge et Grand-Ma ont fait fuir le loup qui pillait d'innocents légumes américains dans une propriété américaine sur le territoire américain.
Devant la maison de grand-ma, il y a maintenant une stèle commémorant leur action. Elles sont mortes les armes à la main pour la défense des droits fondamentaux des américains et il est d'ailleurs question de leur attribuer la Medal of Honor.

Et à ceux qui diraient que sans armes le drame n'auraient pas eu lieu, ils se trompent! Le vrai traître, c'est ce bastard de loup qui n'a pas joué franc jeu. S'il avait attaqué grand-ma comme prévu, grand-ma et petit chaperon ne seraient pas morts.
Cette génération dégénérée de hipster est la cause de nombreux morts, not guns!
Y a bien un gamin qui va demander un 22 rose.
Naturellement mettre des armes dans les mains des enfants n'est pas sans conséquence, y compris pour les farouches défenseurs du droit aux armes : http://www.theguardian.com/commentisfree/2016/mar/13/the-macabre-truth-of-gun-control-in-the-us-is-that-toddlers-kill-more-people-than-terrorists-do (anglais)
Rassurons-nous, une étude australienne de grande ampleur vient de mettre en évidence la perte de 25% des capacités cardio-vasculaires chez la jeunesse !

Vont tous crever devant leurs tablettes de jeux-vidéos, le smartphone dans une main, un pistolet entre les dents de lait !

gniarf gniarf gniarf !!!

;-))
Remerciements au timide pour sa petite liste récapitulative! Elle montre un très petit nombre de morts en 50 ans.Rien à voir avec Jim Jones et ses 909 morts sans le moindre coup de feu...La bêtise tue plus certainement que les armes à feu!
"I'll give you my gun when you pry (or take) it from my cold, dead hands" tel est le slogan de la National Rifle Association (passez-moi le dégueuloir SVP). Le petit gars qui a abattu sa petite sœur de 3 ans a dû remettre son arme, les mains encore chaudes mais la tête refroidie à vie.

Elle est mignonne l'image de la petite panthère rose jusqu'aux babouches qui est armée de son fusil rose et qui se dit être terrorisée par les dinosaures. Vu l'arme qui se trouve derrière, dad ou mum sont bien armés aussi. Les dinos n'ont qu'à bien se tenir. A moins que ce soit elle qui a tué le lion Cecil. Le sourire carnassier de celle-ci a du abattre le lion avant que la balle ne l’atteigne.

"I'll give you my gun when you pry it from my cold, dead hands" ont dû être les derniers mots de ces collégiens qui ont visé dans le tas. Une petite liste récapitulative. On comprend que les USA aient peur du terrorisme.
Pour rire ou pleurer, combinaison de plusieurs sujets en cours : l'expert tout terrain expliquant combien les jeux de guerre sont nécessaires à la paix civile.

Extrait :
"Il vaut même mieux que le jouet soit ressemblant. Du temps où on les fabriquait dans du bois, l’enjeu était de les rendre les plus semblables possible à un vrai fusil. (...) Quoi que disent les partisans de la théorie du genre, il est indéniable que les jeunes garçons joueront toujours à la guerre. (...) Si on aseptise la société à outrance pour arriver à une évacuation de tout mimétisme de la violence, nos sociétés risquent de devenir comme les hôpitaux, où l'on rentre avec un bras cassé pour ressortir avec une maladie nosocomiale. C'est d'ailleurs ce qui est en train de se passer actuellement, avec des voitures qui brûlent par milliers sur le pourtour des villes, des rodéos sur les périphériques, des jeux de strangulation chez les écoliers, etc. Sans « homéopathisation » de la violence, on tombe dans le pervers, non maîtrisable, et qui mène au sanguinaire."
Je suis rassuré, je pensais que le armes allaient être interdites pour les enfants.

"Il y a des menaces de paix, mais nous ne sommes pas prêts." (Tristan Bernard)

Armons-nous, vite!
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.