30
Commentaires

De Rugy : le Canard met en doute un scoop de Mediapart

Un article du Canard enchaîné met à mal un scoop de Mediapart sur François de Rugy. Si l'ex-ministre s'était bien acquitté de ses cotisations EELV sur ses indemnités de frais de mandat, le palmipède révèle qu'il aurait par la suite remboursé les sommes en question depuis son compte personnel. Une information que Rugy n'aurait pas donnée à Mediapart... tout simplement parce qu'il ne s'en souvenait plus.

Commentaires préférés des abonnés

Merci pour les précisions mais la façon que vous avez de présenter ("met à mal un scoop de Médiapart") donne vraiment l'impression de s'inscrire dans les termes de la campagne politique insensée contre Médiapart alors que comme c'est précisé cela ne (...)

Le remboursement "après-coup" semble être la marque de De Rugy. Peut-être fera-t-elle jurisprudence et pourra-t-elle s'élargir à d'autres délits : "Tenter la fraude, et annoncer le remboursement dès qu'elle est repérée."

Le Canard dégommant Mediapart est un classique, cela fait des années que cela est ainsi. D’ailleurs j’ai remarqué que les piques du Canard culminent lorsque Mediapart secoue un peu trop  Sarkozy... Je crois qu’il s’agit de concurrence, le Canard(...)

Derniers commentaires

Le Canard dit: "La veille, François de Rugy s’était rendu à Nantes, à l’agence du Crédit Coopératifpour récupérer les relevés de son compte spécial IRFM"...


Ah bon....Il est nécessaire maintenant de se rendre à la banque pour consulter un compte?

Pour tout le monde aujourd'hui c'est Internet+téléchargement, non?

Paris-Nantes c'est quand même près de 400 kilomètres...

Il y a tout de même le fait que le ‘feuilleutonnage’ de Médiappart avec des vidéos de réponse sensationnalistes mettait  mal à l’aise les petites gens un peu éprises de pondération que nous ambitionnons d’être (ne serait-ce que du simple fait de fréquenter ASI par exemple).


Il y avait également le risque que Médiappart se soit laissé instrumentaliser sur ce coup-là. L’avenir nous le dira peut-être. M’enfin, on devrait être en droit de rêver que la liberté de la presse serve des causes plus opérantes (moi aussi je cause novlangue) que la guéguerre entre égos ou les règlements de comptes entre anciens militants d’un parti zombi. Wait and see !


Dans tous les cas, pendant qu’on parle de cette affaire de Rugy, on ne parle pas (plus) d’autres choses. En sortons-nous réellement gagnant ?

Bonjour, les sommes ne correspondent pas, et De rugy ne s'en souvenait pas, la conclusion du Canard comme quoi De Rugy aurait remboursé est donc vraiment douteuse.

Pour moi, le plus choquant reste que De rugy s'est servit de sa position en tant que président de l'assemblée nationale et des moyens publics mis à sa disposition pour organiser des diners luxueux afin d'obtenir les faveurs de ses invités, des personnes bien placées pouvant servir sa carrière ou son groupe politique. C'est de la corruption.


votre prise de position me sidère

êtes vous naïf ou ... ?

un bon édito de Françoise Degois sur LCI https://www.youtube.com/watch?v=b5eTvzcfkIY 


Je ne suis pas d'accord avec le fait de conclure que cette "information" met à mal les faits rapportés par MDP : déjà, la somme étant différente, il me parait précipité de conclure que c'est un remboursement. Moi j'en fait des remboursements de ma société vers mon compte perso (quand je paie avec ma CB perso un truc pro), et je veille à ce que la somme corresponde exactement à ce que j'ai avancé.
Et dans la mesure du possible j'essaie de faire plusieurs virements si j'ai fait plusieurs dépenses, pour que la comptable retrouve facilement à quoi correspond chaque virement.

Donc la différence au total et le fait que ce ne soit pas bien segmenté me parait suspect. Au minimum c'est révélateur d'un manque de rigueur difficilement acceptable à ce niveau de responsabilité, au pire ça cache autre chose.

---

Ensuite, même en admettant que ce soit bien un remboursement ça pose toujours 2 GROS problèmes :
- le détournement de fonds publics
- la fraude fiscale (les 0 € d'impots)

Deux cas possibles : 

- soit c'est une manipulation volontaire donc le but était de ne pas payer d’impôts, et là ça mérite une grosse sanction.
- soit c'est faire cas de peux de scrupules vis à vis de l'utilisation des fonds publics.

Je me permets de rappeler une chose : on a pu constater que fréquemment, les politiques les plus médiatisés sont très en retard sur leurs cotisations (parfois plusieurs années de retard).
Donc on peut se demander ce qui pourrait justifier que le versement d'argent à un parti soit tellement urgent qu'il ne puisse pas attendre quelques mois.

Pour moi, les indices actuels tendent vers une volonté consciente de frauder.

---


Concernant Rugy personnellement, à mes yeux, même s'il était totalement innocent, il ne mérite plus d'être élu car il a attaqué le journal qu'il a félicité quelques années plus tôt contre Fillon.
Dans un pays où la presse est de connivence avec les politiques, attaquer un des rares journaux qui fait son boulot n'est pas justifié quand on devient la cible de ses enquêtes.

C'est révélateur d'une mentalité typique de ce qu'il y a de pire en politique :
- ce sont des gens qui veulent une presse aux ordres. (Critiquer une enquête de manière argumentée, oui, mais attaquer le journal lui-même non).
- ce sont des gens qui sont prêts à écraser n'importe qui du moment qu'ils posent une menace à leur pouvoir/course au pouvoir (d'ailleurs pour Rugy il s'est également illustré en traitant Ruffin de fachiste, et les gilets jaunes du même genre d'insinuation).

Ca fait longtemps que le Canard a rejoint la meute MSM.


Qui se paye sur la bête son repas de Noël et son repas de Saint Valentin (fête ringarde s'il en est , il a 365 jours par ans pour prouver son amour en payant lui-même) ?

Il ne se rappelait pas un remboursement de près de 10000 euros. On ne vit pas dans le même monde.

Pas de danger que la France subisse la scandinavisation de la vie citoyenne !!!


C'est comme si Jersey ou le Luxembourg craignaient la fin des paradis fiscaux

Dans la série "on n'est pas à une bourde près", il n'y a plus qu'à reprendre de Rugy au gouvernement... Vont-ils oser ? Le suspense est insoutenable... Je rappelle que la question a déjà été posée à l'intéressé (hi, hi, hi) sur le plateau de France 2. C'était déjà bien culotté, ou alors du second degré...

Nan, sérieux, ASI, on doit déjà se manger la trilogie de défense (par ordre chronologique) "Pas vrai", "Pas moi", "Pas grave" de tous ceux qui sont pris la main dans le pot de confiture et vous voudriez qu'on y ajoute "j'ai remboursé / je vais rembourser" ??? 

La canicule ça vous fait pas du bien.

"Pas de quoi fouetter un ....Canard" a l'air de dire l'hebdo du mercredi, dont nous sommes nombreux à le réserver pour le menu du jour. Même s'il s'exprime peu sur l'im-partialité des commissions d'enquête il ne le dédouane pas tout en minimisant la portée des révélations. 

Cela confirme que dans une société où tous les citoyens sont égaux, de Rugy fait partie de ceux qui le sont un peu plus que d'autres...

 "Qui vole un œuf vole un bœuf" dit le dicton populaire et dans la circonstance si l'ancien ministre se permettait quelques fantaisies avec crustacés géants, des vins "sans" prix et de la trésorerie pour arrondir ses comptes (mais remboursés), on finit par croire à la sagesse populaire!

Article du Monde très intéressant et qui dit

'Ces dépenses d’IRFM sans lien avec le mandat parlementaire peuvent également être qualifiées de détournement de fonds publics, un délit passible de dix ans de prison et d’une amende d’un million d’euros.'

https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2019/07/24/affaire-rugy-l-utilisation-des-indemnites-de-mandat-n-etait-pas-qu-une-avance-de-tresorerie-sans-consequence_5493009_4355770.html

Le Canard dégommant Mediapart est un classique, cela fait des années que cela est ainsi. D’ailleurs j’ai remarqué que les piques du Canard culminent lorsque Mediapart secoue un peu trop  Sarkozy... Je crois qu’il s’agit de concurrence, le Canard supportant mal que Mediapart vienne sur son terrain, celui de la révélation des turpitudes du personnel politique. Bref, je livre là ce que je ressens à lire les deux titres depuis des années.

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Merci pour les précisions mais la façon que vous avez de présenter ("met à mal un scoop de Médiapart") donne vraiment l'impression de s'inscrire dans les termes de la campagne politique insensée contre Médiapart alors que comme c'est précisé cela ne met rien à mal (qu'il ait remboursé ou non ultérieurement ne change pas grand chose à l'affaire et il n'avait qu'à ne pas démissionner s'il était si sûr de sa probité).


Au moment où il y a des torrents de mensonges et d'insultes déversés par les institutions et ceux qui les animent contre Médiapart et tout ce qui peut ressembler à un journalisme indépendant,  ce serait intéressant de recentrer un peu les termes du débat (et le fond de ce que cette affaire révèle)... 

Un article du monde qui complète bien votre article 

Affaire Rugy : l’utilisation des indemnités de mandat n’était pas qu’une « avance de trésorerie » sans conséquence

https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2019/07/24/affaire-rugy-l-utilisation-des-indemnites-de-mandat-n-etait-pas-qu-une-avance-de-tresorerie-sans-consequence_5493009_4355770.html


Le remboursement "après-coup" semble être la marque de De Rugy. Peut-être fera-t-elle jurisprudence et pourra-t-elle s'élargir à d'autres délits : "Tenter la fraude, et annoncer le remboursement dès qu'elle est repérée."

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.