564
Commentaires

De quoi Dieudonné est-il le nom ?

Ce dossier-là, on aurait préféré ne pas le créer.

Derniers commentaires

La dernière fois qu'on nous a sploutché du Dieudo c'était en décembre 2006, une histoire de Toto. Si on nous le resploutche comme par hasard encore quelques mois avant des élections, c'est qu'il doit y avoir un livre, un universitaire, un communiquant, un théoriste.. que sais-je, un équivalent de la crystallization of the opinion de Edward Bernays, qui donne une recette de cuisine, une formule de magicien, un montage-média. Il faudrait qu'on trouve où est-ce écrit noir sur blanc cette petite manipulation de grosse propagande, consistant à ça.
Peut-être que Valls en ayant tout faux a tout bon, car il démolit la stratégie? Enfin là je ne crois pas moi qu'on peut avoir des certitudes sur rien, je ne crois pas à ce que je viens d'écrire petit, sauf que je me sens très sploutchée et usée, désabusée au niveau du vote. Je ferais un plouf, c'est comme un tirage au sort.. et on m'a dit qu'il en faut du tirage au sort, pour l'équité. (je déforme pas, enfin si).
les différences sont individuelles, non collectives.
Hier soir, j'ai visionné cette émission, de Ardisson (2004).
Bon, je ne m'aventurerai pas à essayer de formuler une conclusion, mais je relève deux points qui me semblent importants.

Premièrement, il serait complètement malhonnête de dire que DD ne tient pas une rhétorique caricaturale qui fleure ce que l'on appelle l'antisémitisme. Question qu'il s'abstient de développer, préférant à chaque fois répondre par une autre question.

Deuxièmement, il décrit sa folle excursion intellectuelle (en dehors même de la raison) comme prenant sa source dans le refus par les autorités compétente d'un projet de film sur le code noir. http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=177426.html.

(N'étant pas non plus passionné par ce débat, je n'ai pas poussé plus avant mes "investigations".)

Mon interprétation.
Si DD n'avait pas était injustement bannis des médias, aurait il rencontré Soral et sa clique.
Si la France n'était pas si gênée sur la question du Racisme (et des exactions qui vont avec), saurions nous même que DD pouvait ressembler à un Antisémite.
L'antisémitisme, ça ne veut rien dire. Le fait même de ne pas être juif est déjà de l'antisémitisme. Mais c'est moins grave que de vouloir les exterminés. C'est un mot à la con qui nous évite de réfléchir.
Dieudonné se dit immigrationniste. Il n'est pas Soral, il n'est pas Lepen. Les médias, Valls et toute cette clique poussent DD et des types comme Chouard à l’extrême droite. Et sur ce forum, où la vrai gauche est en force, je n'ai pas l'impression que cela dérange grand monde...
Je suis consterné par le manque de discernement et la violence de cette conversation.
le dossier Dieudonné n'est qu'une des branches de l'arbre d'extrême droite nationaliste.
Parler du cas Dieudonné sans parler de Soral et de Ayoub, c'est manquer la mise en perspective qui permet de comprendre la maladie qui s'exprime à travers l'épisode symptomatique Dieudonné.

Si Dieudonné est le bateleur, Soral est l'idéologue et le complice, pourquoi pas le tireur de ficelles… N"oublions pas qu'à l'origine d'E&R il y a philipe Penninque, l'avocat de la bande du Gud et le copain de Cahuzac et Châtillon, autre Gudar lié à la famille lepeniste, les d'Herbais de Thun. Marc Georges, qui a été viré par Soral, était de la bande et maintenant il anime le site de désinformation medialibre, un relais quenelliste et antisémite de plus.
Taper Dieudonné c'est bien, mais ce n'est que le traitement d'un symptôme.
D.S. condescent , contre lui-même , avec peine , affectation et un leger degout ( ne dit-il pas " je ne sais ce que Dieudonné pense de lui-même..." ) de laisser les asinautes ( mazette , mais c'est nous ! ! ) parler , entre-eux , de Dieudonné ( en volant au passage un titre de Badiou.....).C'est touo ientil , not'bon maitwe !

Mais le sujet de fond , au fond , ce n'est pas Dieudo , ni-meême de quoi il est le nom , non , le sujet , voyez-vous , c'est vous D.S.

Vous nous balader dans votre site et vous amusez bien , tres bien , peut-être même plus que Dieudonné , j'en suis sur.......Aurevoir !

Bastou

P.S.Bises a Yèza
J'aime bien les quenelles, mais j'aime pas la merde. Bye.
On ne m'ôtera pas de l'idée que le complot judéo-maçonnique reste un moyen fiable et éprouvé pour contrer le complot antisémite.
http://colibrinfo.blog4ever.com/les-aventures-magiques-de-l-extreme-droite
Quand tout part en quenelle, il est plus que temps de raviver le complot judéo-maçonnique.
http://www.france-palestine.org/Dieudonne-l-imposteur-raciste-n
A quand une chronique intitulée "de quoi les anti-Dieudonné sont-il le nom?"
Une contribution au débat, tirée de l'excellent blog d'un odieux connard (c'est le titre en vrai).
Probablement pas grand chose de neuf, mais ça a l'avantage d'être rigolo et en règle générale bien écrit.

Et si le style vous plaît, vous avez aussi le guide du petit cumulard, pour mieux comprendre les municipales qui approchent...
c'est ou le bouton pour se désabonner ?
Tiens ! je viens de me souviendre que Dieudonné avait déjà fait la blague de Cohen et du boulot pas terminé en 45 :
c’est dans Cohen et Bokassa, à 2mn.

Mais de l’eau (boueuse) a coulé sous les ponts depuis ce sketch.
Je croyais y couper cette année, je l'ai eu avec la polémique Dieudonné.
je vais me prendre un cacheton moi
pour ceux qui en doutaient, dieu est de retour. chouette, l'avènement de la paix sur terre toussi toussa.

en Espagne l'enseignement catholique est redevenu obligatoire et noté, avec examens ( remplace l'instruction civique)...Sans parler du projet de loi sur l'avortement. ( vu l'intervention d'une députée espagnole qui explique que l'eglise n'a commencé à se préoccuper de l'avortement qu'au XIXème siècle, au moment où les mouvements féministes apparaissent et revendiquent l'égalité politique. 2Le problème, ce n'est pas l'avortement,c'est une atteinte aux femmes dans leur intégralité").

dieu est de retour et on est tous fous de joie...
Bonne année à tous, en espérant que 2014 apporte sérénité et dialogue...il y en a un grand besoin dans ce monde
Ok, Sandy je trouve ce point très intéressant, la censure telle qu'elle est exercée par les médias actuellement n'en est pas une. C'est au contraire une formidable caisse de résonance pour les anti sémites que de dire sur tous les médias et sur tous les tons qu'il faut légiférer la parole de Dieudo et le faire taire. Je pense qu'on a plutôt affaire à une manœuvre politique générale pour utiliser le phénomène DD et cliver les gens sur la question.C'est une manoeuvre perverse pour faire bouger les lignes avant les prochaines élections. C'est trop tonitruant et hurler sur tous les toits pour que cela soit sincère.
Une censure beaucoup plus sournoise elle, est celle qui est réellement efficace: ne pas inviter et black lister réellement les personnes sensées. Lordon subit une réelle censure médiatique, Mélenchon aussi, pas Dieudonné. Ce n'est pas du romantisme dont je fais part, mon point de vue est plutôt que parler d'eux constamment, comme on le fais et populariser leurs gestes, ce n'est pas de la censure réelle même si elle est nommée comme ca.
Il y a une véritable responsabilité des médias et ASI est rentré dans le jeu, ce que je trouve dommage.
C'est dingue ce dialogue de sourd sur le site. Impossible d'avoir un tant soit peu de réflexion sans qu'un extrémiste d'un bord ou de l'autre intervienne.
Alors je reformule mon opinion en général:
- Pour moi il n'y a pas d'ethnie mais des individus qui ont des actes/paroles que l'on peut et doit juger. Apres la liberté d'expression fait que chacun a le droit de s'exprimer avec cependant quelques limites a ne pas franchir. (pédophilie, génocides....)
- Pour moi Dieudonné a clairement basculer dans l'anti sémitisme et comme je le disais dans mon TOUT premier post ses propos sont a vomir. Je ne sais pas comment il faut exprimer plus clairement que l'on condamne ses propos. Mais lui interdire la parole comme Valls propose de le faire, c'est le meilleur moyen de lui faire gagner en audience et crédibilité auprès de son public.

Ensuite, malheureusement pour la société et les gens de confessions juives on parle d'ethnie juive (oui Guy, Florence, vous me dites que je fais erreur, mais vos 2 sources ne parle que de ceci pour définir ceux qu'on appelle les juifs) Je trouve cela regrettable car cela met tout le monde dans un même panier, et je ne préférerais pas que ce soit le cas, mais vu que c'est un fait, je fais remarquer que l'on trouve autant de gens remarquables que de gens minables moralement dans cette communauté. (si je puis m'exprimer ainsi)
Apparemment cela fais de moi un membre du FN puant, il faudra que l'on m'explique pourquoi....

Ensuite il y a la politique étrangère. Pour moi, rien ne justifie qu'un état opprime un autre pour assouvir son pouvoir. C'est ce que font les états avancés (EU,US..) en affamant les pays du sud par la dette, c'est ce que fait Israel vis a vis de la Palestine en empêchant le peuple Palestinien de se développer. Il y a des raisons historiques à cela, il n'empêche que du coup, au niveau standard moraux, c'est un peu minable. Je ne pense pas être extrême en disant ceci.

Bon apparemment ce positionnement est anti-semite pour certains @sinautes, je le regrette. Mais à ceux qui sont suffisament ouvert d'esprit pur discuter, j'en ai l'envie. Je veux comprendre....
De quoi Dieudonné est-il le nom : par exemple de la France Black-Blanc-Beur que l'on célébrait en 98. Certains aurait peut être préféré Harlem Désir...
De quoi Dieudonné est-il le nom : par exemple de l'exaspération d'une part croissante du peuple vis à vis des politiques, des banquiers, des médiacrates, bref de la "Casta" comme dit Beppe Grillo.

Et depuis 1945, si quelqu'un refuse de marcher droit il se fait taxer de populiste ou mieux si possible d'antisémite ("zone à haut risque")
Beppe Grillo antisémite
Brave gens, circulez il n'y a alors plus rien à voir. C'est interdit !
Mais Dieudonné refusa de se coucher. Il en avait les moyens : du talent, un théatre dont il est propriétaire, et pas de sales histoires compromettantes que l'on pouvait ressortir afin de le discréditer.
Bien sûr, les vrais antisémites, il y en a toujours, le regardèrent avec sympathie mais ils ne sont que l'arbre qui cache la forêt ou plus exactement l'arbre que l'on déplaça pour le mettre devant la forêt afin de continuer à aboyer "antisémite !" "antisémite !" alors que Dieudonné a toujours combattu toutes les formes de communautarismes et de racisme.

Et aujourd'hui Valls-Hollande-Copé nous préparent de nouvelles lois liberticides tandis que le Front National se présente comme le défenseur de la liberté d'expression et peut-être demain de la France Black-Blanc-Beur....

Bravo - continuez comme cela !!! et une ptite quenelle de 14 pour la nouvelle année.
tout ce qui est dit l'est dit dans le cadre d'une fiction. Ca échappe manifestement à beaucoup de monde

Ce qui vous échappe, c'est que la fiction nécessite une certaine distance, et que cette distance soit détectable par le public. Dans un one-man show, la fiction n'est pas évidente : il est bien connu que dans ce genre de spectacle, le showman a tendance à exposer ses propres opinions politiques. Seuls le ton et le contexte peuvent permettre de différencier. Chez Desprosges, par exemple, la distance était manifeste dans certains cas (le sketch sur les juifs) et inexistante dans d'autres (lorsqu'il descend Le Pen en disant qu'on peut rire de tout, mais pas avec n'importe qui, Desproges ne joue pas un personnage : il expose de façon transparente et sincère sa propre opinion sur Le Pen).

En plus, ici, vous avez un gars qui dans la vraie vie a constitué aux élections européennes une "liste antisioniste" avec un certain Alain Soral (qui n'est pas un humoriste et qui n'aime pas vraiment les juifs non plus). Ce serait très hypocrite de prétendre qu'il n'y a aucun rapport : c'est la même personne, à la même époque, et à ma connaissance il n'a rien renié de cette aventure.

Alors, soit vous prouvez que cette distance existe dans toutes les déclarations antisémites de Dieudonné, soit vous avez tort.

La sortie sur Cohen n'a absolument rien de neuf

Citez-moi un autre comique qui aurait sorti impunément que "[un juif de ses ennemis] devrait aller aux chambres à gaz".
C'est un peu triste de voir le dossier pris sous cet angle ici. J'aurais préféré voir un dossier "liberté d'expression". Il y a pour moi des repères assez simples: est ce dit sur scène ou hors scène ? Sur scène, tout ce qui est dit l'est dit dans le cadre d'une fiction. Ca échappe manifestement à beaucoup de monde, aussi bien dans l'affaire Dieudonné que dans l'affaire Canal, que ce sont des personnages fictifs qui s'expriment. Car oui, même le Dieudonné sur scène est un personnage inspiré mais imaginé, et il se donne typiquement le rôle du salaud épouvantable. Quand il se décrit écrasant des pygmées en Afrique qu'il raserait volontiers pour en faire un parking, tout le monde comprend bien qu'il est dans l'ironie. Quand il s'affichait il y a dix ans en uniforme nazi avec sa coupe afro et une moue rageuse pour "Mes Excuses", on comprenait très bien aussi. La sortie sur Cohen n'a absolument rien de neuf. C'est bien la société qui a changé.

De même le sketch sur canal+ se moque évidemment des français. C'est non seulement légitime mais pour une fois sur Canal (ou il y a eu surtout de (parfois très bons) champions de l'absurde), ça a du sens. Et voilà qu'il faut mettre sous le tapis cet outil d'expression crucial qu'est l'ironie pour ne pas froisser x ou y. Je pense qu'on s'égare gravement. La question n'est pas de savoir si on peut rire de tout, ou avec qui. On doit rire de tout, ou plutôt, puisque nul rire n'est universel, puisqu'on en n'est pas toujours à la phase où on peut rire de ce qui nous touche à l'émotion (comme avait dit très joliment un copain à qui sa tablée avait joué un mauvais tour "j'en rirai surement plus tard mais là j'ai pas le recul"),on doit s'efforcer de rire de tout, et se mettre en retrait quand on n'y arrive pas. Je dis "on doit" parce qu'à mes yeux c'est folie de croire une seconde que ce n'est pas nécessaire. Regardez un petit enfant qui se fache: si vous en appelez à ses sentiments, à la douceur, il se butte encore plus. Chatouillez le, faites le rire, la querelle disparait. Bien sur nous sommes, adultes, des êtres plus complexes, mais ça montre bien que l'humour est un composant central de notre fonctionnement. Ca ne serait pas une bonne idée de légiférer contre - et alors, voir un exécutif mécontent d'un bouffon et lui faisant toutes sortes d'avanies, voilà qui pour le coup nous ramène à une longue tradition de persécutions que j'espérais derrière nous.

D'autant que comme le mariage pour tous, ce genre de chiffon rouge sert très évidemment à ne pas trop parler du désastre de l'économie, du chomage, de la finance qu'on ne combat pas, etc. Pour moi le seul thème citoyen, c'est "vigilance contre un gouvernement qui met en danger la liberté d'expression en cherchant des contre feux", exactement comme le précédent mettait en danger l'égalité des chances pour les mêmes raisons. C'est une chose d'avoir un gouvernement inepte après l'autre, mais peut on vraiment les laisser, en plus de ne pas réparer ce qu'il est urgent de réparer, casser ce qu'il est essentiel de préserver?
De quoi cette avalanche d'articles sur Dieudonné est-elle le nom?
Cela me rappelle une ancienne avalanche sur un sujet également déclencheur de débats de haut vol, j'ai nommé le "dossier" DSK.
Triste fin d'année sur @si.
http://harmoniques-nuances.blogspot.fr/2013/12/a-poil-dans-un-tonneau-bretelles.html?showComment=1388493785708#c4040432941359684062

Nouvel article
@si est-il le lieu pour reprendre sans distance ce qu'on lit partout dans la presse sur Dieudonné ? Je pense que vous valez bien mieux que ça, que vous existez d'ailleurs pour ça, une mise à distance de l'information, un regard éloigné comme disait Claude Lévi-Strauss.
Plutôt que de faire un dossier en forme de procès, sans valeur ajoutée, ne serait-il pas plus judicieux de faire une émission avec Dieudonné et un ou deux autres invités intelligents et courtois ? Je suis sûr que vous le pouvez, ce serait une belle preuve d'indépendance !
Je vous trouve bien meilleurs quand vous faites des dossiers sur l'économie, le politique, plutôt que des dossiers sur le buzz du moment.
Putain ça devient compliqué tout ça.
Je suivais plus ou moins Dieudo jusqu'au Sketch fatidique chez Fogiel. Il a un talent certain d'écriture et contrairement à Seimoun du talent tout court. Par contre, je trouve que sa dérive est à vomir, le summum ayant été atteint par l'affaire Faurisson pour moi. Bref, Dieudo ne me fait plus rire, ce qu'il dit n'a plus beaucoup de sens, il n'est plus aussi interessant, même si certains bons mots sont encore présents.

Mais bordel, quand va on enfin remettre les choses à plat.:
Il y a l'ethnie juive qui a produit ses grands hommes et ses moins grands hommes de par le monde. Peut on une bonne fois pour toute dire qu'un juif peut être con comme une buse et en admirer un autre? Je ne sais pas pourquoi, mais c'est comme si pour les médias c'était un tout ou rien. Désolé mais à mon avis BHL est un piètre homme, Patrick Cohen est (comment dire poliment) un imbécile, Milton Friedman un fou dangereux et pourtant je trouve que Einstein est un pur génie, Eli barnavi est passionnant à lire, Stiglitz est très intéressant, Chomsky aussi...

Peut on dire que la politique d'Israel est infâme sur bien des aspects, au même titre que la politique des grandes puissances vis a vis des pays pauvres. Pour cela il suffit de regarder les cartes de découpages des terres, découvrir que la plupart des ressources sont accaparées de manières indues par Israel, que ce soit par l'entremise des colonies illégales ou les découpages préexistant. Le soutien à l'appartheid était condamnable aussi. Ce sont des faits, de la même manière que l'invasion américaine de l'irak était basé sur des mensonges et restera une infamie a tout jamais. Pourquoi ne pas discuter de ces faits plutôt que de tourner ça en anti-semitisme qui permet de ne pas aborder le fond des problèmes.

Quand a la religion juive, c'est une religion du livre, comme les 3 autres avec les mêmes travers haineux, homophobes, qui font partie des fondements des religions monothéistes. On ne peut pas le dire car dans le cas juif, car les médias confondent l'ethnie et l'appartenance à la religion et dans ce cas on tombe de facto dans le racisme....ce qui n'a aucun sens. Et selon moi la religion juive devrait être aussi critiquable que les 2 autres. (notamment la notion de peuple élu me hérisse le poil et j'ai bien peur que certains y croient)

Bref, ce serait bien d'arrêter de voir l'anti-sémitisme partout comme dans le cas mélenchon-finance car à force de l'invoquer à tout bout de champ, on va finir par faire revenir la bête immonde.(on me dit dans l'oreillette que c'est trop tard)
Il y autre chose de formidable avec cet argument c'est la stérilisation du débat. Quand Mélenchon dit que Moscovici fait le jeu de la finance, la question intéressante aurait été comment? quels sont les manoeuvres de moscovici qui font le jeu de la finance et pourquoi? au lieu de cela on a un débat sur un antisémitisme de Mélenchon qui n'a aucun sens (vu que son propos visait spécifiquement la finance) SAUF pour les anti sémites qui y voient un complot pour empêcher toute remise en cause des puissances juives de l'argent. (Bref, les médias nourrissent à fond l'anti sémitisme)
Fait gaffe mec, t'es un antisémite. Parce que comme tout bon antisémite qui se respecte, tu as un ami juif et tu n'aimes pas la politique d'Israel.
Mort de rire... :-))
Certains se sont retrouvés pendu pour moins que ça.

Tu vois, notre ami Danny (parait qu'il serait juif, si si) je l'aime bien quand même vu que lui donne mes euros chaque année pour qu'il continue de faire ce qu'il fait. Tu verras qu'il va gravement se faire emmerder par tous les bords, coincé qu'il est; yaura ceux qui vous lui pourrir la vie parce qu'il n'a pas participé au lynchage avec toute la fougue qu'on pourrait attendre de lui, et les autres vont aussi lui pourrir la vie pour avoir émis des doutes.
J'aimerai pas être à la place de nos braves concitoyens coincés entre une bande d'extrémistes abrutis de leur propre "camp" qui font tout pour qu'une autre bande d'extrémistes abrutis du "camp" d'en face leur fassent passer un mauvais quart d'heure.
C'est choisi ton camp camarade.
Pour moi c'est facile, c'est toujours le camp des lynchés et jamais hurler avec les loup. Mais j'ai brulé mes vaisseaux il y a longtemps...
Panpan,

Ça fait 100, 1000 fois qu'on lit le même genre d'argument.
Il exagère dd, mais que depuis faurisson mais en fait il est drôle quand meme( j'ai oublie de le dire, je ne les ai jamais regarde avant leur separation,semoun et dd, ni après, en tous cas pas un sketch entier, ensemble, séparés, je les ai toujours trouve navrants, a pleurer de bêtise, jamais arraché ne serait- ce qu'un sourire).
Ah, sans vouloir reprendre votre" raisonnement" si bateau que ça fatigue, vous sucez votre pouce quand vous le regardez cre dd ( veuillez m'excuser pour l'emprunt, Fan de Canard) ou vous prenez votre doudou ou les deux?
Il y a un truc qui m'interpelle, et je vais donner du grain a moudre a des adversaires: le FN n'est pas du tout mais alors pas du tout anti- sioniste: si tous les you...du monde pouvaient se donner la main pour aller chanter en chœur dans leur petit pays trop chaud et nous laisser tranquilles chez nous, d'ailleurs chacun chez soi et les vaches seront bien gardées.
Je connais mal les thèses du FN mais parfaitement celles d'extrême- droite( hum hum), c'est un parti antisémite et raciste, qui n'a strictement rien d'autre a proposer.
Donc pourquoi cre dd il est cul et chemise avec le FN?
Je vois pas.
[quote=towanda]le FN n'est pas du tout mais alors pas du tout anti-sioniste:

Exact: le FN est antisémite ET pro-sioniste. Et très favorable à la politique de l'état d'Israël. Ce qui n'empêche pas Dieudonné d'être antisémite sous couvert d'être anti-sioniste, et pourtant très ami avec le FN.

Rien n'est simple, ma bonne dame, et tout se complique dès qu'on essaie de simplifier.
En fait, vous "towanda" vous ne savez rien mais vous avez un avis sur tout. C'est génial.
Vous vous connaissez un peu ?
Imaginons une émission sur internet, mais dirigé par Dieudonné.
Vous , vous m'avez l'air de savoir beaucoup et de faire d'extraordinaires propositions.
Adressez- vous directement a votre gourou.
heu mais vous pourriez ne pas deformer et ridiculiser les propos des autres. Ce n'est pas du tout ce que j'ai écrit et c'est fatigant de voir ce genre de manipulation à l'oeuvre. Manipulation qui me tendrait à penser à de la malhonnêteté intellectuelle mais je vous accorde le bénéfice du doute.
pre sketch :j'ai aimé Dieudonné et j'ai regardé ses spectacles qui étaient très bon.
apres sketch: je trouve qu'il a derapé. et va beaucoup trop loin.

Ensuite la disqualification du raisonnement, je ne la comprend pas, ce serait bien de m'expliquer. Parce que dire que le raisonnement est si bateau que ça fatigue c'est chouette mais ça ne fait rien avancer du tout. Plutôt que d'avancer un vide sidéral comme ca, ce serait bien de m'expliquer je suis tres ouvert. Un début de raisonnement même simpliste est meilleur que l'absence de raisonnement qui mène à la bétise. Pourriez vous répondre à mes points? m'expliquer en quoi j'ai tort?
« Il y a l'ethnie juive qui... »

Buuuuuuuuuuuuuuuzz. Éliminé. Ah quel dommage. Ça ne partait pourtant pas si mal.
Guy-Yves, ça puait de suite.
Ça vous arrive direct du FN.
faudrait aussi trouver une solution pour tout ces pauvres petit asinautes qui vomissent toute les deux secondes .....des plantes peut être ?
Parlons vraiment des choses importantes qui vont nous tomber dessus dès demain...
Et bougeons-nous le c...l pour que l'insurrection monte, mais pas de droite... ni à droite.
entièrement d'accord
si il y a tant d’engouement pour Soral et DD c'est que la parole anti-systeme saine est trop timide .

le front de gauche qui annule l'invitation d'Etienne Chouard
la fête de l'huma qui annule l'invitation de bricmont
ça n'aide pas
le médiat qu'utilise soral (l’interview documenté) manque cruellement aux autres "anti-systeme".
il faut lui faire concurrence (Maja! revient)
ok, expliquez moi! je me suis peut être planté. Mais si je fais des recherches dans les encyclopédies, on parle d'ethnie juive. Si je vais sur internet aussi, alors expliquez moi. Plutôt que de me mettre dans le sac du FN et des gens puants directement comme le font certains imbéciles qui jugent d'une manière stupide.
J'explique ce que je comprend de la situation au mieux de mes connaissances. Je ne pense pas être raciste pour un sou, mais si ce raisonnement l'est alors il faut que vous m'expliquiez pourquoi?
Ben allez lire le pavé wiki sur "les Juifs en tant qu'ethnie" (par exemple, pour avoir une vue générale sur la question) et vous verrez qu'en effet, vous vous êtes peut-être planté.
merci de discuter, je ne me suis donc pas planté en terme de définition ni en terme de vue générale comme certains le disent plus haut mais pour reprendre le texte:
"les Juifs sont donc plutôt une ethnie, les conversions au judaïsme étant censées être peu nombreuses. Le terme « ethnie » est cependant peu utilisé en français, ayant acquis une connotation négative rappelant les discriminations antisémites et les critères nazis de « racialité juive »."
Ce n'était pas du tout mon intention de rappeler ces faits et je n'emploierai plus ces termes, mais il faudrait définir des termes de substitutions qui puissent servir de base de discussion.
Maintenant qu'est ce qu'on fait? peut on discuter? Mes points sont invalides?
Comment peut-on croire que celui-ci et celle-là appartiennent à une seule et même ethnie?

Plus sérieusement, des éléments de réponse bien connus ici : http://www.ldh-toulon.net/spip.php?article95, notamment celle de Perec.

En bref, on est toujours le juif de quelqu'un d'autre et réciproquement.
Cela dépend du sens que l'on donne au mot ethnie Guy. Dans son sens académique et selon certaines définitions ils appartiennent à la même ethnie comme me l'a si bien pointé Florence. Apres, effectivement le concept d'ethnie ne s'applique pas toujours surtout au sens strict, mais dans ce cas ce mot ne s'applique à rien et donc vide de sens, c'est pour cela que je n'ai pas de problème à le remettre en cause et que je n'aurais pas du l'employer.
Apres, ca devient compliqué car selon ce raisonnement on ne peut pas parler d'anti-sémite pour Patrick Cohen vu qu'il appartient à un peuple qui n'est pas semite. Pour moi, la vanne de Dieudonné sur Cohen est inadmissible, mérite d'être sanctionnée car elle joue sur des ressorts anti sémites évident, mais le fait que l'on reconnaisse haine raciale dans cette affaire implique que l'ethnie juive (je n'ose employer le mot race) existe non?

Après peut on passer à autre chose et parler du fond?
En fait Towanda, en déformant mes propos et retraité volontaire en insinuant des choses, je vous trouve désolant. En coupant court à toute discussion saine, vous renforcez vos détracteurs, et vous nourrissez Dieudonné qui est clairement devenu anti sémite. Et ca me fait chier de voir autant de bêtise de votre part.

Et non, je ne suis pas FN, ni anti-sémite, je me pose des questions, c'est tout. Et l'absence de réponse de votre part est effrayant. Je préfère nettement discuter avec Florence et Guy Yves qui eux au moins abordent des points et ouvrent des pistes de discussions intelligentes.
Le problème est qu'on emploie l'anti-sémitisme à tout bout de champs pour couper court à tout un tas de sujet et que dès qu'on creuse il n'y a plus personne. comme vous le faites. Alors excusez moi de ne pas accepter vos comportements stupides et vous dire que vous nourrissez ce que vous haissez par vos comportements.

Comme je l'ai dit dès le premier post, je déteste ce que Dieudonné est devenu. (apprenez à lire) Et ma ligne a du sens, et a par dire que je suis puant vous ne faites rien avancer.
Quand Florence me pointe un article c'est pour me donner raison (même si elle pensait l'inverse) mais me pointer un problème, qui est la dérive du sens du mot ethnie. J'en prend acte c'est intéressant. Mais du coup, mes points ne sont pas remis en cause par contre je vais évoluer en n'employant plus ces termes.

Donc à part me traiter d'anti-sémite ce que je ne suis pas, vous ne répondez à rien. Et du coup chacun va camper sur ses positions.
Moi aussi, j'ai tiqué sur le mot "ethnie", alors que tout le reste du commentaire de Pangias me va bien. La discussion qui suit montre bien qu'il est de bonne foi, et pas du tout FN qui "puait tout de suite" (Towanda, vous le faites exprès, de faire déraper toute discussion sérieuse vers les insultes?) Du coup, je m'interroge, quel était le bon terme, exact et pas contaminé?

Car c'est bête, mais on ne sait plus comment appeler les choses. Races est définitivement discrédité, ethnie est la manière édulcorée de le remplacer, culture... bah, culture n'en a plus pour longtemps, communauté évoque le diabolique communautarisme....

Comment appeler ceux qui se considèrent comme juifs sans être adeptes de la religion? Ceux qui sont juifs croyants sans être pour autant d'origine sémite (paraît qu'ya même des noirs oh, pas vrai?). Sémite, c'est quoi? une ethnie? un groupe linguistique? Suis-je catholique pour l'éternité, et ma descendance itou parce que je viens d'une famille qui l'était? Que faire de ceux qui ne se considèrent pas comme juifs mais dont le nom évoque une ascendance juive? Et ceux dont le nom n'évoque rien de particulier, mais dont la mère, la grand mère, l'arrière grand mère étaient juives?
J'ajoute qu'au Vietnam, ils appellent "ethnies minoritaires" des groupes de montagnards dont la classification, pour le coup très scientifique, se base sur la linguistique, et l'appartenance à des "groupes linguistiques". Ça marche assez bien tant que les tribus restent isolées (par une géographie peu favorable, pas des coutumes peu compatibles, par leurs propres préjugés, par ceux des autres). Mais à partir du moment où ils se mélangent, entre eux d'abord, puis à l'ethnie majoritaire, quel jeu de piste passionnant ça pourrait être, quel enrichissement de se balader à travers la généalogie et les modes de vie de quelqu'un pour y retrouver ce qui lui vient de tel ou tel aïeulE.

Sauf que... si, même au Vietnam, les hommes "naissent et demeurent libres et égaux en droits", ben yen a qui sont un peu moins égaux que les autres. Ya des plus ou moins dignes, plus ou moins maudits, ya ceux qui ont collaboré avec les français, les américains (bien forcés, vu leur position géographique et leur misère), ya ceux qui sont sur la frontière chinoise et qui ont, juste de l'autre côté, des gens du même groupe [s]ethnique[/s] linguistique, et les chinois, ben yen a qui les aiment pas. Mais yen a aussi qui les aiment mais qui n'aiment pas les tribus montagnardes. Quelle aventure...

Dites, on pourrait pas enfin décider qu'on est tous citoyens du même monde, avec les mêmes droits et la même dignité? On l'a déjà fait, et ça a servi à rien? Ah bon?
Se balader dans les définitions (endogènes ou exogènes) peut se révéler un jeu de piste passionnant si on ne part pas du principe qu'on en déteste l'objet. Pour ma part, je crois que le mot "ethnie" est ce que Ernesto Laclau appellerait un signifiant vide (comme le mot "peuple", etc.). A l'arrivée, on ne distingue l'appartenance à une ethnie que par rapport à la non-appartenance à l'ethnie, un biais circulaire bien connu des lexicographes. Il y a un travail salutaire sur ces notions chez l'anthropologue Fredrik Barth.
Je suis d'accord avec vous, le mot ethnie n'a aucun sens si on prend sa définition stricte, et le mot race n'a pas beaucoup de sens réel si on se base sur les recherches scientifiques. Pour moi il y a une race humaine et des individus dont on juge les actes au cas par cas.

Je l'ai employé pour 2 raisons éviter le mot race, et parce qu'il était le plus proche de quelque chose de neutre vu que dans les encyclopedies et même dans les exemples qui m'ont été donné c'est comme ca qu'on définit une catégorie de personnes appartenant à cette communauté. Mais pas assez effectivement.

Le problème, c'est que les gens ont besoin eux-même de se définir par rapport à des groupes, et ces groupes nous servent à forger notre identité et à comprendre notre monde. Alors comment appelle t'on ces groupes...car stricto sensu, le mot peuple, le mot ethnie ne fonctionnent pas. Et dans ce cas on en revient à l'individu n'existe pas, vu qu'on ne peut pas le définir. Le concept même de haine raciale n'existe pas vu que les races n'existent pas.

Donc je vais reformuler mon point suite à nos discussions:
Il y a des personnes qui se disent elle-même juives. Ces personnes sont de facto membres d'une communauté (religieuse principalement). C'est une manière de se définir. Et il y a d'autres personnes qui les haïssent en bloc même si elles ergotent sur ce fait en jouant elles aussi sur les subtilités et les nuances.
Je faisais remarquer à ceux qui haïssent en bloc les juifs qu'il y en avait quand même un gros paquet qui sont formidables, et sans qui l'humanité n'aurait pas autant progresser dans le bon sens, et que donc il fallait juger les individus au cas par cas et non pas en groupe. Mais, il est vrai qu'il y a aussi des individus méprisables dans ces gens qui se définissent comme tel et on a le droit aussi de le dire. (le pdg de goldman sachs par exemple)

Bref l'idée simple c'est que ce n'est pas parce que quelqu'un se dit de confession juive que ça va être un être méprisable, ni un saint d'ailleurs. C'est avant tout un être humain avec ses qualités et défauts.(point ou je voulais en venir) et il faut le juger sur ses actes et non sur ses origines.
Faites comme avant la dieudonnisation des esprits: n'y pensez pas.
Ça n'a aucun intérêt.
Ni aucun intérêt de savoir si les gens concernes pensent qu'il est utile pour eux qu'il existe un pays qui les accueille en cas de trop d'amour et de tolérance montres a leur encontre.

C'est pas grave pour un mot, faut pas s'énerver une sorte d'ethnie, non mais oh la on est pu?

Je suis française, blonde aux yeux bleus, issue de différentes origines, c'est MON histoire familiale, je vais quand même pas me mettre a chercher si je viens d'une ethnie suisse ou suédoise.

Grave, c'est grâce et désolant.
Je suis bien sur allée sur d'autres sites, c'est tout aussi désolant.
Dd a gagné, beaucoup beaucoup d'esprits dont infectes par le virus immonde et, il faut dire que de tout temps et a toute époque, s'il y a bien eu une chose qui a réconcilie les adversaires du jour précédent c'est la haine du Juif.

Anti sioniste! Je t'en ficherais de l'antisionisme!
Au 1er janvier 2014 la TVA sur le spectacle vivant va passer de 5,5% à 5%, avec un taux super-réduit de 2,1% pour les 140 premières représentations.
Chic ! On va pouvoir se payer Dieudonné !
Le lien vers BFM ne marche pas.
@SI aime à s'intéresser aux marginaux ou à ceux qui sortent du lot me semble-t-il (Emmanuel Todd entre autres). Pour moi, sa spécialité était le décryptage des médias. Internet s'est très rapidement développé, puis s'est crée des médias en dehors du système médiatique standard. @SI s'est intéressé à cette concurrence, parfois non subventionnée.

Le dossier Dieudonné devenait irrémédiable à mon avis, en tant qu'objet sociologique. Nabe et Dieudonné passent tous deux de tout système standard, officiel ou classique. C'est en cela qu'ils sont intéressants. Nabe ne cache pas son soutien à Dieudonné. C'est en 1999 que Dieudonné a ouvert sur les réalités des associations anti-racistes lorsqu'il a rencontré dans une émission tv Dieudonné et d'autres. Emission encore d'actualité.
Dossier Dieudonné, nouvelle émission sur les jeux vidéo, abandon de Dans le texte, dernière émission sur Arrêt sur images sur les chaînes you tube pleines de "créativité"... Je ne veux pas dire, mais les changements de ces derniers mois sur @si sont pour le moins problématiques. Je ne suis pas sûr que ce soit ainsi que le site recrutera de nouveaux abonnés.
Une question pour Daniel Schneidermann: dans cette chronique, vous dites: "Je ne sais pas si Dieudonné, en son for intérieur, est antisémite ou "simplement" antisioniste."


Or, dans un article du Libé d'aujourd'hui, vous déclarez: "Pour moi, la cause est entendue: c'est un antisémite abject" et un peu plus loin "Ce type est un antisémite multicondamné."


Deux déclarations qui m'apparaissent contradictoires. Le journaliste de Libé vous aurait-il prêté des propos qui n'étaient pas exactement les vôtres? Doutez-vous de l'antisémitisme de Dieudonné ou pas?


Bref, de quoi Dieudonné est-il exactement l'outrage selon vous?


Merci d'éclairer ma lanterne.
Bon, un petit truc qui me chagrine quand même à @si.

Sur ce sujet, c'est un peu "Faisons un bon gros dossier, analysons, mais surtout n'invitons pas les principaux intéressés". Ca me fait penser à ce qu'on peut voir en ce moment avec la "promo" du livre Naulleau/Soral, ou le premier est systématiquement invité seul, histoire que les journaleux puissent tranquillement dézinguer Soral sans qu'il puisse répondre. Personne n'est obligé d'adhérer à ses idées, mais le lui dire en face et argumenter serait tout de même le minimum.

En gros, DS aime bien critiquer la "liste de Cohen", mais applique la sienne sans le dire (sauf pour Nabe, qui a été reçu, mais par Judith, hein, faut pas pousser non plus).

En ce sens, @si se comporte finalement sur ce sujet comme tous les médias traditionnels, et c'est dommage.
Et Daniel Schneidermann a encore des doutes ....La bête immonde est de retour... depuis longtemps déjà ....et ce n'est la faute a Hollande, a Sarkozy, au PS , a l'UMP , au crif , a SOS racisme.... c'est a cause de ces idées rancies qui trainent dans certains cervaux et que des gens tout a fait comme il faut (bleu, blanc rouge) nous serinent depuis quelques années... Un monsieur nous explique qu'il regette qu'il n'y ait plus de chambres a gaz ... et on rigole..... et ce n'est pas fini..................
Daniel,
Ca irait plus vite et ce serait plus honnête de dire que les représentants du lobby sioniste ne lui pardonnent pas son sketch (le colon israelien) et son entêtement à ne pas se taire sur ce sujet.
Le problème aujourd’hui, c’est que ce qui est dénoncé par lui depuis 10 ans, se réalise maintenant sous nos yeux. Pas de traitement médiatique objectif de la question, il ne s’agit que de plaire au pouvoir, au Crif et à la Licra.
Qui a dit que la quenelle était un salut nazi ? Pourquoi les médias se sentent obligés de reprendre les éléments de langage de la Licra ?
Alors oui, on commence à en avoir marre de ces sujets foireux car les journalistes ne font plus leur travail, et oui du coup, on va s’informer ailleurs que dans les médias mainstream.
Et oui les médias sont piégés car les mensonges de plus en plus gros se voient de plus en plus…
Il serait temps de se remettre un peu en question sur ces sujets. Je suis un abonné depuis de nombreuses années. On va voir si vous êtes aussi indépendants que vous le prétendez.
Un peu de courage et d'honnêteté intélectuelle !
Espace détente : http://anelkacontrelesysteme.tumblr.com
Allez, dernière couche ... mais sur les Roms (des fois que Valls lise ces forums) : (copié-collé ci-dessous)


Paru dans Actualités Sociales Hebdomadaires: N° 2838 du 20/12/2013
Actualités Sociales Hebdomadaires - 2013
Rubrique :
Côté cour
Sous Rubrique :
Europe sociale
… et le Parlement européen appelle à mettre fin aux discriminations dont ils sont victimes
Le Parlement européen veut mettre fin aux discriminations dont sont victimes les Roms et les Tsiganes. Réunis du 9 au 12 décembre à Strasbourg pour leur session plénière, les eurodéputés ont appelé les Etats membres à
arrêter les expulsions illégales de Roms, le profilage ethnique et les abus de la police.
Ils ont également suggéré une série de mesures pour faciliter l’'accès de ces populations au logement, à la santé, à l’éducation et à l’emploi.
Dans une première résolution non législative adoptée le 10 décembre (1), les eurodéputés préconisent notamment de mettre en place en faveur des Roms des heures flexibles de travail, de prévoir des dispositions adéquates en termes de soins de santé et d’augmenter le nombre de services de garde pour les enfants rom.
Une seconde résolution, adoptée le 12 décembre (2), concerne les progrès accomplis dans le déploiement des stratégies nationales d'’intégration des Roms. Elle
condamne fermement la discrimination et le racisme contre les Roms
et déplore le fait que, dans l’Union européenne, leurs droits fondamentaux ne sont toujours pas pleinement respectés. Les députés demandent entre autres à la Commission européenne de mettre en place un
« mécanisme efficace de surveillance à l’échelle européenne en ce qui concerne les droits fondamentaux des Roms, les incidents anti-Roms et les crimes inspirés par la haine contre les Roms ».
Les parlementaires européens recommandent également à la Commission de prendre des
mesures fortes
– notamment, le cas échéant, par le biais des procédures d’infraction (3) –
en cas de violation des droits fondamentaux des Roms
dans les Etats membres, en particulier en cas de violation de leurs droits économiques et sociaux, de leur droit à la liberté de mouvement et de résidence (
via notamment des expulsions illégales), de leur droit d’accès aux soins de santé et à l’éducation, de leur droit à l’égalité et à la non-discrimination. Ils souhaitent également que la
création de registres sur la base de l’origine ethnique et de la race soit interdite.
NOTES
(1) Résolution disponible sur http://goo.gl/BBtYpV.
(2) Résolution disponible sur http://goo.gl/eICNKr.
(3) Une procédure d’infraction, ou procédure précontentieuse, est une procédure par laquelle la Commission européenne demande à un Etat membre de respecter le droit de l’Union européenne. La première étape est la mise en demeure. Elle est suivie de l’avis motivé et se termine, le cas échéant, par la saisine de la Cour de justice de l’Union européenne.
Ca devient tout et n'importe quoi, ce forum...
Entre des fous de DD qui font l'apologie de ses gestes et réflexions complètement provocatrices et antisémites (là, oui, je le reconnais... mais je ne connaissais pas du tout DD ou si mal), une qui en profite pour vanter le pays auquel elle a visiblement une appartenance de par sa religion lequel pratique une sorte d'Apartheid à l'encontre de citoyens de ce pays d'orogine arabe, on tombe vraiment dans la bêtise sans nom... on oublie de voir qu'en 2014, ça va aller de plus en plus mal en France et ailleurs...
On continue à se diviser, à s'insulter... c'est tellement plus productif que de s'unir entre personnes humiliées par une classe dirigeante complètement nombrilo-centrée, par des entreprises exilées fiscales, bientôt plus humiliées par la signature d'un certain accord americano-européen appelé TAFTA où le diable est dans les détails...
Un petit reflet de la société française, complètement engluée dans ses divisions ;o(
Moi je lâche l'affaire...
DD, c'est tout sauf de la culture... de la politique... etc. c'est de la daube ;o(
Celui qui déconstruit le mieux Dieudo n'est pas Valls le manipulateur, mais Dieudo lui-même. Ecoutons-le.

http://uncomplotsioniste.tumblr.com/

(Nouveaux articles sur HetN)
Je ne comprends pas pourquoi tout le monde se voile la face et ne parle jamais de la caractéristique essentielle de toute cette clique soralo-dieudonienne, ce qui les relie tous au-delà même de l'antisémitisme* : leur virilisme, leur sexisme et leur homophobie. Que Dieudonné soit farouchement contre le mariage homosexuel, cela semble beaucoup moins interroger les gens que ses provoc' quenelliennes et autres saillies habituelles à base de Shoah, et pourtant c'est là qu'on trouve sa limite la plus criante qui devrait tous nous réjouir : tous ses délires ne peuvent concerner que des mecs qui ont des problèmes avec leur testostérone, ce n'est pas plus compliqué que ça. Qui fait la quenelle ? Que des mecs. Qui traîne avec Soral et adhère à "Egalité et Réconciliation" ? Que des mecs. Qui va soutenir Dieudonné à ses procès ? Que des mecs. Qui va voir ses spectacles ? Je n'ai pas de statistiques mais je mettrais ma main au feu qu'il y a au moins 90% de mecs. Tout ça est une pure imagerie cliché de mec, une vision du monde et de la politique qui exclue la moitié de l'humanité. On peut en avoir peur mais aussi s'apercevoir qu'elle ne pourra heureusement jamais créer un raz-de-marée dans les pensées, étant donné sa philosophie étriquée et auto-centrée. À partir de là, ça ne me dérange pas plus que ça qu'on laisse s'amuser ces gros balourds qui ne parlent qu'aux gros balourds. (Mais je ne m'émouvrais pas non plus de leur interdiction hein, faut pas déconner.)

*car arrêtons une bonne fois pour toutes de dire "antisionisme", faut pas déconner, il y a bien d'autres manières d'être antisioniste, comme celle du NPA ex-LCR qui a parlé de la question palestinienne dans tous ses tracts bien avant tout le monde !
Ben dis donc, il était fameusement attendu, désiré, ce dossier indésirable...
Je me demande si c'est pas ça, le pire effet Dieudonné, foutre la merde entre les gens, et transformer en oppositions irréductibles des divergences qui devraient pouvoir se discuter. Et mélanger tout ça avec d'autres oppositions, irréductibles celles-là, et qui devraient le rester.

Bien sûr, c'est le pire effet, le plus destructeur, mais il en est d'autres: faire glisser vers l'extrême droite les gens qu'elle s'était aliénés par son racisme, mais qu'elle peut récupérer à travers l'antisémitisme.

Personne ne parle plus, je me demande pourquoi, de sa dernière sortie sur Taubira. Il cherche quoi, là? Ou, plus exactement, il veut faire rigoler qui?
[quote=Dieudonné cité par @si le 20/12]Et c'est là que l"humoriste" s'est lâché. D'abord, sur Christiane Taubira, la ministre de la Justice, qui dit-il a "fait toute sa carrière sur la pleurniche des noirs" et à laquelle François Hollande aurait pu dire "écoute Cheetah, fous le camp". Est ensuite venu le tour de Patrick Cohen.
Dieudonné est-il antisémite ?

Que signifie le geste de la quenelle de Dieudonné ?

Les deux vidéos liées ne sont en aucun cas des réponses définitives mais elles ont le mérite de sortir de la bouche même du principal intéressé.

On pourrait se poser à ce sujet un millier d'autres questions : Les gens qui font ce geste savent-ils à quoi il fait référence ? Sa médiatisation est-elle une bonne ou une mauvaise chose ? Ses partisans et ses détracteurs forment-ils des groupes sociaux homogènes ou hétéroclites ?

Ce débat là ne m'intéresse pas.

Ce qui m'intéresse beaucoup en revanche, est de savoir si il est souhaitable de laisser s'exprimer des opinions contraires aux siennes, ou de s'assoir sur la liberté d'expression.

J'en entends déjà certains rétorquer qu'il ne devrait pas y avoir de liberté pour des propos nauséabonds. Mais à quoi sert cette liberté, si ce n'est pour autorises les propos qui ne font pas consensus ? Non seulement les autoriser, mais également les défendre par la loi, et dans le même temps sanctionner les actes –non les paroles– qui y sont contraires lorsque et si ils se produisent, et pas avant.

Je laisse le mot de la fin à Alexandre Astier qui a récemment très bien résumé la chose sur le plateau de canal plus.
Dieudo est un humoriste qui se moque de tout, de toutes les religions, de toutes les races, bref de la connerie humaine. Un jour il a osé rire de ce qui est "interdit", depuis il ne cesse d'envoyer des piques sur les juifs avec sa force comique de frappe afin de mettre en évidence les dérives d'un système qui n'a d'autre possibilité que de tenter d'interdire tout ce qui n'est pas "bien" pour les élites.

Ces mêmes personnes qui te diront que tout ce qui est écrit dans les livres d'histoire est une sainte vérité, que tout ce qui sort de la bouche du politique au pouvoir est un discourt "responsable, vrai et sincère", bref qu'il n'y a que des gentils dans le rang de l'élite qui nous dirige et qui écrit et pense l'histoire.

Toute personne qui ne va pas dans le bon sens est un raciste, antisémite, communiste, anarchiste, facho en puissance.

Reste alors deux choix: partir vivre sur une île avec son vieux sac, ou continuer à tenter de rendre sa dignité à une société capitaliste qui saccage la terre et ravage les peuples par la force de l'argent.
Piège. Dans lequel nous tombons aussi. Paradoxe habituel de la critique médias.

C'est un faux paradoxe et le lever est simple : c'est parce que les missions des médias et de la critique des médias sont différentes que cette dernière ne doit pas avoir honte de dénoncer les travers des premiers. Votre mission ne consiste pas à informer mais à informer sur l'informer ; alors créer ce dossier ne vous fait pas tomber dans le piège. Au contraire, vous contribuez à le désamorcer.

Nicolas
J'aurais aimé inventer la loi de Godwin (qui s'appellerait donc loi de pow wow, je serais célèbre). En tous cas on peut remercier Hitler d'avoir fait beaucoup pour animer nos soirées.
Dieudonné est un gars bien. C'est mon avis.
Il a été agressé.
Ses enfants ont été agressés également.
Et j'en passe et des meilleures.

Dieudonné a été banni, exclu, insulté, trainé dans la boue car il a eu le tort de critiquer Israel et sa politique raciste vis-à-vis des Palestiniens. Il était accepté et applaudi par l'establishment quand il combattait le Front National à Dreux mais dès qu'il a critiqué Israel et plus specialement un colon raciste (toujours en tant que militant anti-raciste), il a été exclu et interdit de tout média.

Sa popularité est par conséquent remarquable pour un COMIQUE qui n'a accès à aucun média et qui se retrouve obligé de jouer dans un autobus car on lui interdit les salles de spectacle.

D'ailleurs, il faudrait aussi ouvrir un dossier sur le lobby juif qui fait du terrorisme intellectuel en permanence.

Le CRIF, la LICRA, le diner du CRIF, les intellectuels ouvertement sionistes qui se contrefoutent de la France car obnubilés par Israel. Ce serait bien de les étudier ceux-là aussi.

Il serait aussi intéressant de comprendre comment, en France, en moins de 20 ans nous sommes passés :
- d'un Théo Klein, ancien responsable du CRIF et résistant, que je considère comme un brave homme
- à Cukierman et Richard Prasquier qui ne sont que des extrémistes qui soutiennent l'extrème droite israélienne et contribuent à alimenter le communautarisme ! Sans oublier qu'ils donnent des ordres à toute la classe politique française.

S'il y a avait la même chose avec des Catholiques ou des Musulmans donnant des ordres à toute la classe politique française dans un diner où elle se sentirait obligée de venir, qu'est ce qu'on n'aurait pas dit.

Donc oui, j'irai voir son spectacle et personne ne me dictera qui je dois écouter ou lire. Je suis adulte et certainement pas "un banlieusard désoeuvré et sans éducation" comme propagé, constamment et exprès, par les médias dominants ou "mainstream" que plus personne ne regardent.

[large]D'ailleurs, il serait bien également de se poser la question sur pourquoi le journal Libération a perdu 30 à 40% de ses lecteurs en 1 an ??!![/large]
Tout simplement, parce que le peuple n'en peut plus de ces pseudo-élites qui ne représentent plus rien si ce n'est eux-mêmes vivant dans un autre monde, dans les beaux quartiers de Paris.

SEMIR
Dieudonné fait donc du merchandising sur les pauvres "jeunes" cons qui se font racketter par un requin 2.0 qui a trouvé le bon filon qui est donc l'antisémitisme.

Qu'est ce qu'on a à foutre qu'il se fasse du blé, en quoi ça rentre dans l'équation ? Il ne serait pas devenu un paria, il se ferait aussi du blé à trainer sur les plateaux TV et les films de merdes pseudo marrants comme tous ses ex-collègues. Puis ça serait plus safe de faire de la merde bon marché comme Studio Bagel et Orangina, et en plus DS vous aura en estime. Marrant de mettre en parallèle l'émission de la semaine et cette chronique.

Dieudonné joue avec les limites, comme tous les vrais artistes. Les limites, il y en a plein, et il en transgresse beaucoup dans ses spectacles et ses vidéos. Le seul truc qui passe pas, c'est son pseudo antisémitisme. Donc il insiste et joue là dessus, c'est son métier dans le bon sens du terme. Ca va loin, comme Charlie Hebdo, ou comme South Park, mais là, tout le monde a applaudi.

Le piège c'est pas Dieudonné qui le tend, c'est le gouvernement, et @si tombe dedans. Un humoriste glisse des quenelles comme il l'a toujours fait même quand il était copain copain avec le PS, un bon sujet de distraction pour éviter que BFM tourne en boucle sur le chômage.
Les français antisémites et/ou racistes ?

Pour autant que j'accorde un crédit quelconque à ce genre de truc, voici le Top 50 des personnalités préférées des Français (JDD du 29/12/2013) :

1- Jean-Jacques Goldman
2- Omar Sy
3 -Mimie Mathy
4- Florence Foresti
5- Gad Elmaleh
6- Dany Boon

Pendant ce temps là, on ne parle pas du chômage, des négociations entre Union européenne et les États-Unis, de l'article 20 de la Loi de programmation militaire, d'Israël qui annonce la construction de 1.400 logements dans des colonies de Cisjordanie occupée et de Jérusalem-Est annexée... (oui, je sais, j'ai pas pu m'en empêcher).

Bonnes fêtes à tous les @SInautes.

PatriceNoDRM
C'est fait. @SI a décidé de parquer ceux qui rient au spectacle de Dieudonné. Ils seront là, assis gentillement, comme s'ils ne discutaient que de ça. Vous soulignez que les spectateurs sont d'origine sociale tout à fait diverses, vous soulignez les spectacles dans toute la France, alors pourquoi parler de "jeunes gens" que l'on spécifie à tord de la banlieue.

Le postulat de départ est biaisé, vous partez avec l'idée en tête qu'il y a forcément "antisémitisme", forcément vos recherches vont aller dans ce sens.

Vous parlez de quenelle business. Pourquoi pas. Mais vous faîtes comme si les spectateurs l'ignoraient et se faisaient flouer. Or, c'est justement un geste potache de soutien qui permet de faire vivre l'humoriste, ses salariés, son théâtre qui accueille librement et gratuitement des comédiens.

@SI génère aussi de l'argent de part les abonnements, voire par les e-book avec quelques titres accrocheurs, voire racoleurs.
Les abonnés d'@SI savent que sans les subventions de la pub, le site d'@SI ne vient que par les abonnements mais cela vous permet d'être plus ou moins indépendant. Vous accusez à une certaine époque le site Médiapart de séquencer leurs informations afin de créer une intrigue qui, quelque part, contraint ou encourage les gens à s'abonner. Alors pourquoi vous accusez le business de Dieudonné comme s'il s'agissait d'une rante ?

Attention @SI à ne pas réitérer un comportement méprisant et diffamatoire. Souvenez-vous donc ? Vous avez essayé d'aller dans le "secret de l'âme" de Pierre Péant. Il est s'est levé et a quitté le plateau d'@SI.

Tout est dans le procès d'intention.

Voilà, maintenant à quoi sert cette discussion. Bien pas bien ? Qu'allez-vous en faire ? des statistiques ?
Invitez Jacky, le régisseur de Dieudonné si vous ne voulez pas invité Dieudonné. Ce dernier vous donnera du fil à retordre car il a décidé de ne plus revenir dans le champ de coton.
Maintenant si vous voulez fabriquer une histoire d'"antisémitisme" sur Dieudonné, libre à vous, mais sachez que vous êtes ridicules à l'instar des BFM and co. Si vous considérez l'"antisémitisme" comme une accumulation de cliché sur les juifs, faites preuve de neutralité en montrant l'idéologie anti-arabe dans la communauté juive. J'ai entendu ou lu des choses hallucinantes, à vomir.

Ceci étant dit, je ne vous trouve plus utile dans la description des médias. Chose que vous faites moins d'ailleurs, @SI orienté davantage vers les jeux vidéos pour une histoire de business. J'aime bien l'émission mais je ne sais pas pourquoi, je ne la regarde plus depuis un certain temps. Alors que je n'en ratais jamais une, même les plus longues.

Je pensai depuis longtemps ne plus me réabonner. Je pense à 95 % ne plus renouveler mon abonnement. Oh ça changera rien à votre business mais au mien, si.

En attendant la fin de mon abonnement, j'essaierai de participer au débat autant que faire se peut et essayer de pulvériser la malhonnêteté de certains @sinautes.
Dans le même reportage de Complément d'enquête, juste avant la phrase sur Cohen, on entend Dieudonné dire :

"Christiane Taubira elle était verte. Elle a fait toute sa carrière sur la pleurniche des Noirs". Donc elle a dit "François enfin..." il lui a dit "écoute Cheetah, fous le camp".

Racisme anti-noir ?
C'est pas vrai ??? Si je m'attendais ..... Je viens de poster sur l'autre forum, une plaisanterie certes, en guise de conclusion. ..... Daniel vous avez renoncé à vos vacances de fin d'année.
Fôt.
on a l'impression qu'ils n'ont jamais ouvert un livre d'histoire et par delà un talent indéniable,dieudonné se complait envers ses fans,à entonner un discours ou la "jouissance d'interprétation sadique" concernant les juifs,le dispute à de la propagande propalestinienne légitime.au fond c'est,avec la quenelle,une nouvelle forme très annalement subtile,de relever la sale gueule des antisémites:les médiocres ont la quenelle,les autres le poing levé.
Le pouvoir irrésistible de la transgression ... Montrer tout ce que je veux cacher.
Parfois, je me demande si toutes les provocations et propos très limites de Dieudonné n'ont pas pour principal but de déclencher des réactions très hostiles à son encontre, parmi lesquelles il y en aura forcément de ridicules, de démesurées, lesquelles serviront à entretenir, à nourrir son inspiration. On n'a souvent jamais autant de créativité, de prolixité, d'inspiration, d'intelligence je dirai même, que lorsqu'on se sent victime d'une injustice, de réactions excessives ou quand on en est témoin, surtout lorsque la victime est une personne seule contre tout un système, contre une élite qui semble solidaire contre elle. Il n'ait qu'à se rappeler l'affaire Siné et le déferlement de commentaires qu'elle a inspirée.

Je ne pense pas que ce soit toute l'explication au cas Dieudonné, mais je pense que cela en est une en partie. Il peut avoir besoin de se trouver dans cette position de paria, seul contre les puissants, pour trouver la matière qui composera ses spectacles.
"C'était un temps déraisonnable
On avait mis les morts à table
On faisait des châteaux de sable
On prenait les loups pour des chiens
Tout changeait de pôle et d'épaule
La pièce était-elle ou non drôle
Moi si j'y tenais mal mon rôle
C'était de n'y comprendre rien..."
A écouter, cette analyse de "la dernière" par F. Cousin, lequel aborde la chose sans antisémitisme, mais avec l'éclairage : anti-capitalisme/pouvoir et Valls/pouvoir/capitalisme... zut, c'est sur le site "Info-Libre"... je n'arrive pas à donner le code pour cause de youtube...

.
Et bien bon courage tant cette histoire est devenue impossible à appréhender dans son ensemble.

Dieudonné est-il provocateur ? Antisémite ? Antisioniste ? Les deux ? Il est difficile de l'affirmer complètement ou de le "coincer" vu l'habilité régulière du personnage à jouer sur plusieurs registres (est-il sérieux, fait il de la provocation, fait il exprès pour faire venir du monde et faire tourner la boutique ?).
Je pense qu'au début de toute cette histoire, il y a une dizaine d'années, il n'était pas antisémite. Tout part finalement d'un sketch raté chez Fogiel et d'un déferlement de critiques exagérées et injustifiées. A partir de là le bonhomme (qui a pu être très drôle) qui me semblait davantage victime que coupable a petit à petit dérapé pour devenir ce qu'il est aujourd'hui, plus coupable que victime (ne serait-ce que parce qu'il entretient cette "confusion").

Mais la question n'est plus tout à fait de savoir s'il est ou pas antisémite actuellement. Le problème c'est la façon dont une partie du public récupère le personnage, ses "sketchs" et ses symboles. Par exemple la quenelle au tout début n'est qu'un signe voulant dire "dans le cul" (je m'excuse auprès des lecteurs les plus chastes). Aujourd'hui les nazillons, les antisémites, les anti quelque chose et les désoeuvrés en quête de rebellion se rattachent à cette quenelle (et là encore Dieudonné entretient la confusion). C'est donc à la fois de l'ignorance, de la bêtise, du racisme, de la transgression facile etc. Ce n'est plus un "message unique" qui est renvoyé par tous ces gens, d'où la difficulté à l'analyser et le risque à le médiatiser comme on le fait en ce moment.

Hélas le piège se referme. Là où ignorer sa provoc' aurait sans doute finit par user le bonhomme et dégonfler ses actes et paroles, l'hystérie commentatrice prend le dessus. Tout le monde a un avis, les commentateurs commentent, le gouvernement s'agite (après tout ça fait parler d'autre chose que de la courbe du chômage, toujours bon à prendre) et n'importe quel paumé de banlieue peut se payer une tranche de "transgression bête" en se prenant en photo en train de faire une quenelle (mais en masquant son visage, faut pas déconner).
Le seul gagnant c'est Dieudonné. Et ça me désole.
Dieudonné a un incontestable talent. Godwin avait le même.
J'approuve ce que vous avez écrit .Je pense que c'est une grave erreur que d'interdire les spectacles de Dieudonné . C'est lui conférer une audience qu'il ne mérite pas.Il se discrédite tout seul.
Dieudonné Mbala,triste sire, a rejoint une de ses idoles, Le Pen. Ses propos sont aussi racistes et répugnants que ceux qui ont valu des condamnations au vieux patron du FN. D'ailleurs il est défendu par ce parti. Mais pas seulement... Le nombre incroyable de ses soutiens sur les forums et ailleurs est insensé. Tous ces gens n'ont donc plus rien dans la tête ?Comment peut-on cautionner les propos antisémites et les gestes imbéciles del'hypocrite qui jure qu'il ne fait pas ce qu'il fait ?
Et ça : http://parti-ouvrier-independant.fr/2013/12/21/ayrault-autorise-a-gouverner-par-ordonnance-des-janvier-pour-simplifier-les-obligations-des-employeurs/
C'est du lard ou de la "quenelle" ???
Parce que ça me paraît beaucoup plus grave qu'une bêtise d'un comique qui aime le fric...
Ca ressemble à "glissements progressifs vers un manque total de démocratie" ou je me trompe ?
Bravo Dieudo. « Le jour de gloire est arrivé ! ».
Vous écrivez : S'il se trouve véritablement des quenelleurs, ou des spectateurs, pour ne pas voir de quoi Dieudonné est le nom, alors il faut faire ce qu'on peut pour dissiper cette confusion...
Et un peu plus loin : Je ne sais pas si Dieudonné est antisémite ou "simplement" antisioniste.
Vous n'avez pas conscience de l'entretenir, cette confusion ?
... que je trouve une raison pour me réabonner, ce nouveau dossier pourrait bien servir.
.... les chroniques de DS du 9h15 aussi
....les émissions en général (même celles que je ne regarde pas) et celles avec anne sophie en particulier
....
....
En fait, il y a trop de raisons qui font que je me suis abonné et que je vais le rester longtemps

Merci pour ce que vous faites

Bonne année à toute l'équipe.

Prenez des forces, nous aurons besoin de vous
Subtile chronique. Au fond, l'antisémitisme permet à un peuple de se souder. Et le peuple a toujours raison, parce qu'il est le peuple. Dieudonné, " issu de la diversité"(sic), confère à cette vieille haine recuite une légitimité qu'elle était en passe de perdre. Haîssons-nous les uns les autres pour pouvoir nous aimer.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.