30
Commentaires

Coronavirus : un Cymès matin, midi et soir

Plus rapide que la diffusion du coronavirus, la démultiplication de Michel Cymès sur les écrans. Depuis deux semaines, c’est matin, midi et soir sur France 2, RTL mais aussi France 5, TMC, La 1ere. Objectif ? Dispenser conseils et informations pour rassurer les téléspectateurs dans un contexte si particulier. Mais le mercredi soir, il remet son nez de clown pour son talk show hebdomadaire. Car Michel Cymès, ce sont surtout des vannes : depuis son départ du magazine de la santé (France 5), le médecin-blagueur est devenu un blagueur-médecin omniprésent. Cette réussite nécessite toutefois de prendre bien soin d’esquiver les sujets qui fâchent.

Commentaires préférés des abonnés

Laissons-le à sa place : clown !

Ha ! le rire de Roselyne, Grande Fossoyeuse de l'HP !

Le conardovirus a encore frappé...

Derniers commentaires

Dommage que nous ne puissions pas voter pour rendre l'article accessible à tous.  

Il faudrait faire la liste de ces hommes et femmes de télévision qui ont commencé modestes et intéressants pour évoluer rapidement vers prétentieux imbéciles.  Les exceptions sont rares, en fait. La servilité rapporte gros, semble-t-il. Celui-ci visiblement se contente de faire du fric en ne fâchant personne. Certains sont en plus militant de la bassesse.

Son avis sur deux "leaders" Gilets jaunes : 

https://www.lepoint.fr/people/michel-cymes-se-paye-les-gilets-jaunes-21-03-2019-2303002_2116.php

La tonalité de l'article est un peu légère quand même .. je comprends le message mais en ce moment beaucoup essaient de prendre un peu de hauteur..

Bientôt  Michel Cymes nous fait un thème sur le lumbago, sujet qu'il connait bien  avec toutes les courbettes qu'il fait aux autorités en place.

Lui c'est le connard de virus qui s'infiltre partout.

Toute moquerie justifiée SAUF sur le suppositoire : beaucoup de gens ne savent pas l’introduire correctement ! 


Bien sûr qu’on sait par quel trou le passer, mais beaucoup se trompent pour eux-mêmes et pour leurs enfants . 


Qu’on se le dise, ce n’est pas par le côté en ogive qu’il doit entrer mais par son extrémité plate ! 


Si à la St Valentin, tu me tiens la main, vivement la Ste Marguerite...

Non mais n'importe quoi !

Le 14 février, on savait déjà qu'il était prudent de garder ses distances pour éviter la contamination. Se tenir la main relevait donc d'une conduite irresponsable.

La Ste Marguerite se fêtant le 16 novembre, on peut raisonnablement espérer que d'ici là, le virus aura cessé de squatter l'humain... et qu'on pourra de nouveau se toucher la main.


Question: Crise implique darwinisme social ? voir ici: https://www.ccne-ethique.fr/sites/default/files/reponse_ccne_-_covid-19_def.pdf

Une petite surpiqûre pour le costard : https://twitter.com/roan_chevalier/status/1239134904325201922?s=20

enfin une critique sur ce rigolo encensé partout !

Le conardovirus a encore frappé...

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Raison de plus de ne pas en faire un article... qui peut se retourner en pub par l'absurde

Quand je  voyais Cymès, je me disais que les toubibs étaient bien mal représentés dans les media (j'en ai connu un autre, journaliste/généraliste qui bossait dans la même rédaction que moi, qui avait commenté un fait divers passionnant : deux pandas chinois en cage qui venaient d'être parents)... Le sujet avait été choisi pour un 13h, uniquement dans le but de se f... de la gu. d'un "couple illégitime" qui passait beaucoup de temps enfermé dans un bureau exigü rappelant la cage des pandas. 

Après ça... Buszyn... son successeur, Cymès et les autres carabins... essayez d'avoir confiance dans la médecine française !

Curieux que vous n'ayez pas parler de ça aussi :


https://putsch.media/wp-content/uploads/2019/11/michel-cymes.jpg



Question vicelarde: si un ministre arrive en même temps qu'un autre malade dans un hosto où il ne reste qu'un lit de réa, que se passera-t-il ? Ont-ils des places réservées, par exemple au Val de Grâce ?

Laissons-le à sa place : clown !

Sa thèse figure déjà dans l'almanach Vermot ....( c'est à mourir de rire )

Ha ! le rire de Roselyne, Grande Fossoyeuse de l'HP !

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.