217
Commentaires

Coming out : et maintenant, les journalistes !

Le "coming-out" est-il un devoir militant pour faire avancer la cause homosexuelle? Plusieurs tribunes et annonces officielles de l'homosexualité de personnalités publiques ont récemment fait rebondir le débat. Fin juin, Le Monde publiait une tribune co-signée par plusieurs journalistes (dont Alice Coffin de 20 minutes, que nous avions invitée) qui affirment publiquement leur homosexualité, et appellent journalistes et politiques gays et lesbiens à faire de même. Quelque jours plus tard, c'est une star de CNN qui se déclarait "heureux" et "fier" d'être gay. Après les responsables politiques ou les artistes, ce sont maintenant des journalistes, qui se font commentateurs et acteurs du débat.

Derniers commentaires

Ils feront tout pour prendre du pouvoir sur les êtres humains. Ils nous font c.......r ces eunuques enfin du moins ceux qui restent chastes mais se permettent de violer les gosses qu'on leur confie ..des gros hypocrites le Pape le 1er l'ancien Waffen ss .... !

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Albert, c'est l'heure de ta tisane ! un supo et hop au lit !
Tellement futiles ces échanges ... Comme d'hab.
Bon, j'imagine qu'un jour, la science trouvera un moyen de les faire reproduire ...
Ce qui arrangera surement Mona, et beaucoup d'autres ...
Ce que je connais de l'Histoire de l'Humanité, (qui manifestement n'a pas été intégré par certains...), c'est que, si j'existe, il a été nécessaire qu'un homme et une femme s'accouplent un jour, et vous, si vous êtes Mona, cela s'est également passé de la même maniere !

Maintenant, je ne connais pas d'autre Histoire pour l'Humanité, et vous n'en connaissez pas d'avantage, puisque vous êtes incapable de discuter sur le fond de ce "problème" ...
C'est bien ce que je pensais ... Tout le monde à son avis sur la forme, mais personne n'est capable, ici, d'expliquer, philosophiquement, l'homosexualité !
Je vous laisse à vos petits mots vides de reflexion ...
Je repose la question, qui est capable d'expliquer la "normalité" de l'homosexualité (et donc de la justifier)
Dans un monde uniquement peuplé d'homos, c'est tout de même la fin de l'humanité ! Puisque il n'y a plus de reproduction ...
Sue le plan philosophique qui oserait expliquer l'homosexualité ?...
C'est sûr, plus on a de connaissances (contrairement aux "bêtes" ), plus on doit être "ouvert" ...
lol
Pourquoi n'y a-t-il pas d'homosexuel dans le monde animal ?
A méditer...
Pour compléter le vite-dit tardif de Lord O'Sea sur le coming-out de Frank Ocean, la video du gars chez Jimmy Fallon singing Bad Religion et une des perles de son album, Pink Matter, attention à l"éjaculation, c'est un coup à en mettre partout.
Et pas un mot pour les onanistes?
Madonna, elle, elle est bi, mais comme l'écrit crûment bysonne, "chacun fait ce qu'il veut avec son cul".
Mais cette croix gammée associée à La Pen dans son spectacle, sous prétexte que la présidente du FN flirte un peu avec les néo-nazis, qu'elle ne dédaigne pas guincher avec les héritiers autrichiens d'Adolf... Ça vous parait pas un peu outrancier ?... Non ?... Si vous le dites.
Homo ou hétéro, Quatremer ? Aucune idée, et on s'en branle. Mais con, ça ne fait aucun doute.
Il s'insurge contre la nomination d'Audrey Pulvar à la tête des Inrocks.
Bah voyons. Sous prétexte que Pulvar est la compagne de Montebourg, elle ne devrait plus être engagée nulle part. Même pas dans le privé.
Le blaireau s'inquiète aussi d'une possible reprise de Libé par Pigasse. Il ne devrait pas. S'il quitte Demorand, il existe nombre de directeurs de quotidiens ou d'hebdos de droite prêts à l'accueillir.
[quote=Bysonne]N'oublions pas que dans quelques Pays, être homo mérite la peine de mort. Un peu de décence, avant d'exhiber ses préférences sexuelles par rapport à tous ceux et celles qui doivent encore se cacher.

Sortir du placard, c'est de l'exhibition et un homo "décent", c'est un homo planqué... C'est quoi cet appel à la décence lorsqu'on parle des homos ? Pensez vous qu'un hétéro doive faire preuve de décence avant d'exhiber qu'il est hétéro ? Avant d'exhiber sa liberté amoureuse et sexuelle par rapport à tous ceux et celles qui n'ont pas accès à cette liberté ? Pensez-vous qu'ils fassent preuve de décence ? C'est pas vous les hétéros qui devriez faire profil bas s'il existe des pays où on tue les gens parce que leur orientation amoureuse/sexuelle s'écarte de l'hétéronorme ?
http://www.arretsurimages.net/contenu.php?id=1788

http://www.arretsurimages.net/contenu.php?id=1830

Ces deux liens pour se souvenir que ce Monsieur n'avait pas fait de confidence, c'était il y a trois ans, qui s'en souvient ? Que se passerait-il aujourd'hui pour lui dans les mêmes circonstances ?

J'aime à croire que les homos hommes ou femmes ne seront plus discriminés ou moins qu'il y a quelques années, je pense cependant qu'ils seraient prudents les uns, unes et les autres de rester discrets. Toutes ces confessions parce que le mariage homosexuel va être légal .... en France. Ceux que ça intéressent feraient bien de s'occuper de leurs ****. N'oublions pas que dans quelques Pays, être homo mérite la peine de mort. Un peu de décence, avant d'exhiber ses préférences sexuelles par rapport à tous ceux et celles qui doivent encore se cacher.
et Laurence PIAU,elle est quoi?
Pourquoi faudrait-il que les homos se sentent obligés de faire leur "coming-out" ? Et s'ils ne se sentent rien de commun, mis à part leurs préférences sexuelles, avec les autres homos? Du moins avec ceux qui prétendent les représenter ? Sans compter que, comme l'a dit un autre intervenant, ce ne sera pas facilement accepté dans tous les milieux.
Tant qu'on y est, pourquoi ne pas pousser au coming-out aussi les sado-masochistes, échangistes, j'allais ajouter les zoophiles, mais j'en resterai à ce qui se pratique entre adultes consentants.
Et moi, le "68tar"... !
gamma

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur


Les personnages politiques feront-t'ils bientôt une conférence de presse pour annoncer qu'ils sont amoureux ?

Ah non ! autant aller directement au sexe , c'est quoi , l'Amour ?


Ou peut-être suffit-il de dépasser l'étymologie bancale du mot "homosexualité", et comprendre (enfin) qu'il qualifie, outre un comportement sexuel, et même dans la plupart des cas en amont de celui-ci, une affectivité ?
C'est rarement en matant un porno que quelqu'un se découvre homosexuel, c'est lorsque - à son rand dam, car oui, c'est une expérience toujours douloureuse la première fois - il tombe amoureux de quelqu'un de son sexe...

Ceci étant dit, sur la question de savoir si une personne publique, nécessairement devenue bon gré mal gré un "role model", a réellement droit à une vie privée, et si oui, où elle commence, je n'ai pas la réponse. Notons toutefois que les personnes publiques n'attendent pas ma réponse pour instrumentaliser leur vie "privée" dans un sens ou dans l'autre, c'est bien connu, personne ne devient "personne publique" sans un minimum de machiavélisme plus ou moins assumé... Ou est-ce le pouvoir qui corrompt ?

coming-out sado-masochistes, échangistes zoophiles


En tout cas, bienvenue, tant que vous n'êtes ni banquier ni libéral..

Pourquoi faudrait-il que les homos se sentent obligés de faire leur "coming-out" ? Et s'ils ne se sentent rien de commun, mis à part leurs préférences sexuelles, avec les autres homos? Du moins avec ceux qui prétendent les représenter ? Sans compter que, comme l'a dit un autre intervenant, ce ne sera pas facilement accepté dans tous les milieux.

Tant qu'on y est, pourquoi ne pas pousser au coming-out aussi les sado-masochistes, échangistes, j'allais ajouter les zoophiles, mais j'en resterai à ce qui se pratique entre adultes consentants.


Tout à fait d'accord : tant que cela ne viendra pas tout naturellement comme "moi je préfère les épinards au chou rouge", je trouve humiliant de DEVOIR faire un "coming out" on est simplement un être humain qui aime un autre être humain de son propre sexe : faut-il l'annoncer urbi et orbi" non; on peut ne pas le nier si c'est exact. J'ai juste un petit malaise...je pense à quelques adolescents à qui "on" laisse encore croire que c'est une anomalie...qui en souffrent, qui se suicident...mais je n'ai pas le remède adéquat...quelqu'un a une solution "douce" , car j'aimerais "entendre" (PAS questionner) mon propre petit-fils se confier...
Les hétérosexuels abordent en permanence le sujet de leur bas-ventre ("ma femme", "mon mariage", "mes enfants", "mes vacances en famille" pour les plus chics, les blagues de mauvais goût pour les autres) mais, étrangement, personne ne leur en tient jamais rigueur.
Dans la rue, on ne dira jamais d'un couple hétéro qui se promènent enlacé qu'il "affiche son hétérosexualité.
Et qu'il est primaire d'entendre "je suce des bites" quand quelqu'un dit "je suis gay" et voulait probablement sous-entendre "e soyez pas surpris si au prochain repas d'entreprise je viens avec mon mec".
Interrogez-vous à ce sujet, moi je n'imagine pas la vie sexuelle des autres à tort et à travers.
mandarine magique, vous ne devriez pas afficher votre lucidité de manière aussi provocante.
Vous êtes sûr? Tous les hétérosexuels?
En fait je n'ai surtout rien contre les gens qui sont amené à le dire pour ne pas mentir.
Comme quand on révèle quelque chose sur sa vie privée, ça a toujours des allures de déclaration solennelle, de cachoterie qu'on aurait fait, et c'est toujours des moments désagréables qui semblent mettre en avant exagérément quelque chose de quotidien et banal (qu'on est seul-e, qu'on vit chez ses parents, qu'on est veuve-veuf, divorcé, qu'on a seize enfants, qu'on est homo...).
C'est surtout la reprise par les journaux en tant que coming out qui me dérange. Ça pose en modèle qu'il va falloir taper dans les mains en public et dire à voix haute "j'ai quelque chose d'important à vous annoncer, je suis homo". C'est ridicule et ça ne se passe pas comme ça avec les homos que j'ai croisé. Ils ont leur pudeur et selon le degré de discussion qu'ils ont avec leur entourage, ils sont amené à le dire ou pas.
La pudeur... c'est quoi déjà ?
Inutile qu'on vous explique, vous ne pourriez pas comprendre.
ouiais super! J'adore les énigmes !
Jean-Yves de la compta, celui qui fait des blagues de cul toute la journée, il n'y aura que quelques personnes pour dire qu'il manque de pudeur.
Qu'un homo ou qu'une lesbienne mentionne son compagnon ou sa compagne et on hurle à l'étalage.
ça ne vous choque pas vous ?
Les homos que vous avez croisé, vous leur attribuez de la pudeur, mais qui vous dit qu'il ne s'agit pas de honte ?
Mandarine magigue, si vous croyez que je ne vous respecte pas, vous vous méprenez. Honte et pudeur sont des notions en voie apparente de disparition. Elles resurgiront Tôt ou tard comme d'hab. Les blagues de cul sont de touchantes prières inconscientes- et d'autant plus sincères- destinées à surmonter cet himalayah de la pensée en face duquel nous sommes tout petits , surtout si nous n'avons pas voté Mélenchon.
mais enfin c'était un prénom au hasard, appelons-le Albert ou Jean-Charles si cela vous pèse moins.
"Jean-Yves de la compta"
mois qui ne m'appelle pas Jean-Yves (ni Albert-Yves d'ailleurs) mais qui bosse dans la compta, je me demande comment je dois prendre cela.
Bravo, je ne le savais pas, mais cela ne changera rien dans ma façon de vous percevoir, et je suis certain que je peux parler au nom des autres forumeurs.

Peut-être pourriez-vous aller plus loin, rejoindre une association et participer à un mouvement : fierté comptable
c'est beau ça François de se moquer des groupes minoritaires qui s'organisent.
Eh bien, moi qui ai évolué pendant une bonne trentaine d'années dans des rédactions de l'audiovisuel privé, puis public, je peux vous dire que les homosexuels faisaient la risée de quelques "gros machos de service", de mon temps ! Au même titre que les femmes "mettables, pas baisables, girondes, bonnes, trop grosse, trop maigre, trop con" ... mais ces commentaires visaient le monde des "assistants et secrétaires", beaucoup moins leurs confrères ou consoeurs (sauf celles ou ceux qui avaient eu de la "promotion canapé"). Quand vous refusiez les avances de qqs uns de ces messieurs et qu'on vous voyait trop souvent avec des femmes, vous étiez forcément "goudou"... Z'aviez une copine homosexuelle qui s'assumait et vous sortiez avec elle, bien sûr, vous "en étiez" !
Toujours plus facile de ne voir que le statut sexuel chez les grouillots... Moins évident chez les confrères ou consoeurs... Et toujours cette sempiternelle de rabaisser l'autre au niveau de la sexualité... car un homosexuel, ça n'a pas de sentiment, ça baise... Pareil avec les noirs et leurs "gros engins"...

Nous avons eu un PDG qui assumait la sienne, d'homosexualité, puisqu'il allait partout, même en représentation, avec son ami.Black out total... Un PDG, ça ne se malmène pas ;o)). Il est vrai qu'il ne la "ramenait" pas et qu'il m'est apparu extrêmement "finaud" lorsque je l'écoutais en Comité d'Entreprise.
Bof,de toute manière il est plus facile d'avoir des enfants avec Eve ,qu'avec Roger et Adam. Pour la gay pride je verrais bien Luka Rocco Magneta faire un barbecue histoire de mettre de l'ambiance.
En tout cas, Adam n'a pas eu le choix. C'était Eve et personne d'autre. Qu'elle lui plaise ou non.
Eve qui n'a peut-être pas été créée, comme on l'imaginait tous, à partir d'une côte de son keum, mais de son os pénien !
Yes! Les beaufs sont de sortie sur le forum! Encore!

Sinon, cher @si, le coming-out le plus le plus cool du moment est quand même celui de Frank Ocean, gros espoir du rap US qui vient de sortir son premier album, numero 1 sur Itunes.
" j'comprends pas pourquoi on classe les gens par le cul"

Romain Gary . La vie devant soi
La case homo-sexuel ne me plait pas : définition de soit par la sexualité et acceptation de l'idée qu'il existe une différence avec les avec "hétéros". (Franchement : ça change quoi ??)
Je préfère ne rien dire (ça ne regarde que mes partenaires) sauf quand il est utile et opportun d'en parler et j'utilise alors l'expression HSH, homme ayant des relation sexuelle avec des hommes. L'expression est plus factuelle, moins "holiste" sans mauvais jeux de mot lol

Faites l'amour pas la guerre !
Fier d'être homo. Aussi idiot que fier d'être hétéro, mais vive les slogans !
On est ce qu'on est, c'est tout. Et je m'en fiche !
A quand des défilés de journalistes clamant haut et fort : "je suis critique des médias et j'en suis fier" ?
Et quand on est pas gay, que faut-il faire ou dire pour avoir la petite minute de "célébrité" ?
Les nounous d'enfants, ont-elles (ils) le droit de l'être et de le dire ?
Je ne sais pas s'ils sont très nombreux les @sinautes qui n'ont pas lu ce papier de Laure Daussy en espérant y "trouver des noms"...
Allez! Avouez!
Certains affirment: "Je ne veux pas le savoir", "ça ne m'intéresse pas", "c'est leur vie privée". Ils sont peut-être sincères.
Moi, ça m'intéresse.
Voilà. C'était mon aveu. Mon comming-out, en quelque sorte. :o)
Bonjour,neanmoins il est plus facile d'etre"pede" journaliste ou "puissant" qu'ouvrier !
Le chemin est encore long ...
J'aimerais pouvoir dire : on s'en fout !!
Maintenant il y a des "fiertés" hétéro qui s'organisent...

c'est effectivement sans fin.
Incroyable, les journalistes également peuvent être homosexuels ! ! !
Bientôt on va apprendre que certains boulangers le sont également, c'est sans fin...
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.