273
Commentaires

Ciel, une censure à @si ?

On n'a jamais un week-end pour soi, dans ce métier. Voilà qu'on est accusés de censure, maintenant.

Derniers commentaires

La neutralité, c'est quand on prend le pouvoir sur les autres en faisant croire qu'on est détaché. Il n'y a que les psychanalistes pour faire parler sans donner leur avis.
(d'ailleurs ils ont du mal !)
Le journalisme consiste trop souvent à vous faire croire neutre tout en utilisant un maximum d'engagements : choix des invités, choix des questions , vocabulaire, avec un air de "dis ça dis rien".
Daniel, je préfère quand vous assumez explicitement "je m'en fiche de savoir si quelques'un est juif.". "Je refuse d'aller vérifier les convictions politiques de personnes supposées juives". Vous pourriez dire "je n'ai pas eut assez de preuves pour croire à tel complot, à ce jour.", etc.
Vous vous devez d'être plus clair, simple et honnête, dans un positionnement qui a pour particularité de donner la parole à vos contradicteurs.
NOBLE TÂCHE. Merci déjà jusqu'ici. Faite mieux s'il vous plait.
[large]baissez la tête!!!!!!!!!!!!!!![/large]


FLAP FLAP FLAP FLAP FLAP



Ouh punaise, c'est chaud ici...
Ha, et un message sabré !
sont trop ces chochottes...
gamma
C'est normal que certains messages, une conversation entière, étaient supprimés ?
@av:évidement si vous jaugez le ressenti d'un pays à ses caricatures...ce sont les gens qui aiment l'italie qui sont peu suseptibles d'indélicatesse.
symboliquement,c'est donc à mettre au crédit de david m dans ses futures décisions éditoriales.et la censure à asi,concernant le proche orient,
relève de l'imagination d'un organisateur aussi baroque que subjectif...
dernière chose,les italiens ont de l'humour ils disent:
l'italia e bellissima,tuti ladri,tuti mafiosi.
Quelle tristesse. Un site auquel je me suis abonnée dès les débuts et voilà que je prends connaissance des idées de son rédacteur en chef "adjoint". Désolée, je ne peux pas surmonter mon aversion pour ces idées-là.
Et plus généralement, peut-on savoir si ça arrive souvent à ASI les articles "trappés" ?
En gros, vu que personne n'a vu ce Hamza en personne, vous nous confirmez que c'est un agent de la NSA qui travaille depuis les bureaux du Mossad à Tel-Aviv, dans l'infiltration de mouvences islamo-negatio-complotisto-abrutisso-obscurantistes afin de discréditer les partisans de la libérté et de la justice.
N’empêche pour un service de renseignement qui arrête un fermier nommé Hassan Nasrallah pensant que c'est le bon. Qui envoie 30 agents se faire filmer par toutes les caméras de sécurité de Dubai pour tuer 1 gars. Je doute qu'ils soient capable de faire autre chose que télécommander les joujous que leur envoie les EU.
Pour une fois, je me réjouis d’avoir passé la fin de semaine loin des connections (ou connexions ?).
Parce que là, ça pue.

Voilà que notre lider maximo, conscient des obligations de tout lider maximo, intervient pour nous expliquer qu’il a, avec zèle (pendant le congé de ouikende), exercé son autorité parentale sur ce qui doit se dire et s’écrire ici.

Ce n’est pas que pour cela que ça pue. Ça pue aussi parce que ce qui a déclanché le zèle paternaliste du lider maximo, c’est un sujet débouchant assez vite sur l’état d’Israel et ses « relations » avec les populations environnantes.

Dès que ce sujet arrive sur l’écran, et Volto Tombo l’a dit net et court, il y a un problème : « @si (ou DS) a censuré un article secondaire car il faisait de la publicité à un site dont il n'aime pas les opinions politiques...
C'est fait! Assumez maintenant, au lieu de vous cacher derrière votre petit doigt et d'aller chercher des poux dans sur le tete du voisin.
Dites simplement:
"OK, on a merdé. Dès qu'un sujet touche à Israel on est un peu tendu (je ne sais pas pourquoi ?), et on a parfois des reactions à la con. On tachera de faire gaffe la prochaine fois de ne pas agir comme un média mainstream." »

De ce problème, constant gardener en dit tout
« Etrange billet!
Qui confirme que la question palestinienne provoque un profond malaise à ASI.
Curieux que DS n'arrive pas à l'admettre. »

http://www.ecrits-vains.com/bd/dreyfus/dreyfus.htm
voir la caricature de Caran d’Ache, presque en fin de page.

Quant aux assertions de Fourminus, dire qu’elles puent c’est leur faire trop d’honneur.
[quote=Volto Tombo]@si (ou DS) a censuré un article secondaire car il faisait de la publicité à un site dont il n'aime pas les opinions politiques...

Excellent résumé.

[quote=idem]Dites simplement:
"OK, on a merdé. Dès qu'un sujet touche à Israel on est un peu tendu

Excellent conseil. Qui nous permettrait de continuer confiance (et vigilance).
@si (ou DS) a censuré un article secondaire car il faisait de la publicité à un site dont il n'aime pas les opinions politiques...
C'est fait! Assumez maintenant, au lieu de vous cacher derrière votre petit doigt et d'aller chercher des poux dans sur le tete du voisin.
Dites simplement:
"OK, on a merdé. Dès qu'un sujet touche à Israel on est un peu tendu (je ne sais pas pourquoi ?), et on a parfois des reactions à la con. On tachera de faire gaffe la prochaine fois de ne pas agir comme un média mainstream."
Il me semble avoir découvert l'affaire à partir d'un twitt...
Sinon, bon, c'est l'avenir du net, les enc... de mouches sionistes(*) antisémites(*) antisionistes (*) islamophobes (*) ?
Mpffffff... ras la casquette :o(

(*) biffer la ou les mentions inutile(s)
[quote=Mona]C'est Gilles Klein que vous menacez de recadrage ?

Du coup, je relis l'article et le forum (en diagonale, je suis pas maso non plus) et je me dis qu'il manque une pièce au "dossier": l'article de Gilles Klein. Ben oui, je suis comme ça, et en partie grâce à @si, j'aime bien me faire une idée par moi-même.
Un jour j'ai assisté à une confrérie de lapins de garenne, c'était avant l'ouverture de la chasse. Bugs Bunny fit un discours merveilleux.
c'est tout.
A propos quoi de neuf docteur?
"Cette blague de Hollande -qui peut d'ailleurs prêter à plusieurs interprétations- n'était pas non plus l'affaire du siècle. Fin de ce premier épisode (sur notre propre travail lors de cette enquête de routine, je m'abstiens ici de tout jugement public. Les recadrages nécessaires ont été entamés, et seront poursuivis, en interne)."

Cette blague de hollande ne se prête à aucune des interprétations tirées par les cheveux par les ministres honteux envoyés essuyer les plâtres . C'est la même interprétation que "l'homme africain qui n'est pas encore entré dans l'histoire" du précédent humoriste en chef .

Vous découvrez cette blague quelques jours plus tard , passée inaperçue sur le moment ... sauf pour vos abonnés qui en parlent dès sa sortie et pour les Algériens .

Vous vous abstenez de tout jugement public , mais vous nous dites , en privé ? ^^ , que les recadrages sont entamés et seront poursuivis .
Vous vous poursuivrez vous-même pour votre négligence dans l'embauche d' un journaliste qui affiche des opinions racistes qui ne peuvent que porter préjudice à la déontologie de votre métier ? Et qui se prend pour le calife à la place du calife ?

C'est Gilles Klein que vous menacez de recadrage ?
HH on apprécie ou pas. Et on peut critiquer ses tropismes, ses engagements.

Mais zéro pointé sur la réaction de DS, car tout ce que HH dit est sourcé, et pour celui qui se fait une opinion sur Internet au travers des différents sites d'information, DM est indiscutablement un sioniste radical.

Sauf que HH assume ses "tropismes" et DM ne les assument pas.

@si ne s'est absolument pas grandi dans cette polémique. Et les remarques mi-amusé, mi-condescendantes des poids-lours du sites ne contribuent pas à améliorer les choses.

J'ajoutes que le sionisme est forcément radical parce qu'il est avant toute chose un projet colonial. Et tout projet colonial est selon moi un projet radical: il ne peut fonctionner qu'au prix d'un génocide.
J'ai perdu mes clefs aujourd'hui ... encore un coup de la secte sionniste franc-maçonnique communiste des usa !
Moi, j'apprécie David Medioni, parce qu'il a fait la promotion de La Crise et moi de l'Éconaute chez les Les Déblogueurs. Bon, il oublie juste un peu de préciser qu'il est rédacteur en chef (adjoint, pardon) chez l'éditeur, Arrêt sur images, mais ce n'est pas comme si ça avait une quelconque importance.

Alors qu'aucune annonce n'avait été faite lorsqu'on avait commencé à voir apparaître son nom au bas des articles d'ASI, j'avais cherché à savoir qui il était. Je découvris qu'il savait déjà, en 2005, le « dangereux » antisémitisme de Dieudonné ! Une clairvoyance rare qui lui fit déceler « un antisémitisme de second degré, comme il y a dans le droit pénal anglo-saxon des homicides de premier et de deuxième degré ». Le rapprochement est osé, certes, mais il faut ce qu'il faut.

Et puis je ne peux que saluer sa compassion, lui qui écrivait, encore sous le choc du soudain coma d'Ariel Sharon : « Il a remis la paix à l’ordre du jour dans les mots et dans les actes. [...] Ne nous acharnons donc pas sur Ariel Sharon et sur son bilan. Homme complexe, il avait su mettre son camp, et mieux son pays dans la bonne voie. Tout cela en pensant contre lui-même… ».

Ne vous laissez pas faire M. Medioni ! Si vous ne voyez plus certains d'entre nous, c'est juste parce qu'on est tous derrière vous -- un peu plus loin derrière.
Je suis tombé par hasard sur cette dernière chronique de " Chez nous" de DS. Comment fait-on pour savoir qu'il y a un nouvelle chronique?
Faut regarder tous les jours? Faudrait la signaler autrement peut-être...
Merci à l'avance.
Je vroudrais juste apporter ma petite pierre à l'édifice en notant qu'usuellement, de façon tacite, les tous petits sites (nouveaux, ou type blog personnel) ne sont que très rarement cités par les médias afin qu'on ne vienne pas leur chercher querelle sur la faiblesse de la source.

Et tout le paradoxe est là : pourquoi se servir d'une "petite" source, inconnue, donc sans la citer, mais s'en servir quand même ?
(quand même !!)

N'est-ce pas devenir aussi fragile que la source que l'on cite?

Pour tout le reste du débat, ça ne m'intéresse pas.
Hollande peut bien faire les vannes qu'il veut et ASI faire le tri dans les articles qu'ils nous proposent.

C'est précisément ce que j'attend de la rédaction.
Qu'ils nous trient l'info et nous donnent du bon miam-miam qui vaut le coup.

Si on estime qu'il y a des malices lié à des orientations politiques, claniques, religieuses ou corporatistes, on peut très bien devenir @sinaute indépendant et passer ses journées à étudier les sources des sujets qui nous intéressent, et se garder pour soi le fruit des recherches.

Mais ce travail là est colossal et hyper chronophage. On en fait tous les frais quand on cherche à être très documenté sur un sujet.

Donc @si me trie l'info : tant mieux, c'est ce que je lui demande !
Et je n'ai pas à venir coller mon grain de sel là-dedans.

Suivant ce principe "à la carte", ça va finir par devenir un joyeux bordel :

- "moi je veux une enquête sur la mort de Coluche"
- "et moi sur le 11 septembre, et qui dirait que c'est un complot"
- "et moi je voudrais une étude poussée sur tout ce qu'on sait sur les OGM depuis 20 ans"
- "quelqu'un a acheté du café ?"
- "non, Gérard a oublié, il faut y retourner. Par contre il a pris du papier toilette"
- "c'est louche.... je pense qu'il s'est auto-censuré à cause du puissant lobby de la déforestation qui fabrique les rouleaux..."
- "bon allez on se dépêche, les @sinautes nous ont donnés 156 sujets à traiter et sous plusieurs angles, et tout ça pour avant-hier !!!!"
C'est bête hein, pourtant je jure que je ne suis pas le moins du monde "complotiste", alors c'est peut être mon esprit de contradiction (maladif), mais à force de voir que l'hypothèse du Mossad responsable du 11 septembre déclenche des fureurs apocalyptiques, je finis par me demander si ce serait pas au moins une hypothèse à creuser.
J'arrive pas à comprendre un truc pourtant simple: la blague de Hollande, elle était réelle? Ou c'était une blague?
Peut-être ne le savez-vous pas mais, sauf erreur d'homonymie, Hicham Hamza a travaillé pendant des années avec Oumma.com (je ne sais pas si il continue) et il ne cachait pas vraiment ses opinions.
Mon impression générale sur son travail est qu'il est certes militant, qu'il a ses cibles, mais qu'il est suffisamment "sourcé" pour qu'on puisse faire la part des choses entre les faits et la grille de lecture idéologique (en tout cas pour moi qui suis habitué à cette grille...).

Pour l'exemple, quand il dit que David Medioni est rédacteur en chef, il source l'info sur son profil Viadeo où est effectivement écrit "Arrêt sur Images, Rédacteur en chef". Quand Gilles Klein parle d'un rejet de l'article par la hiérarchie, il pense forcément à Medioni d'autant plus que celui-ci fait un article contre lui. Disons que la reconstruction n'est pas plus hypothétique que certains de vos articles du genre "Le contrôle fiscal sur Mediapart est-il une vengeance personnelle", et si on peut lui reprocher de ne pas vous avoir joint pour avoir plus de détails sur l'histoire, sans doute qu'il considérait qu'il n'en saurait pas plus après avoir appelé Gilles Klein.

Et qu'il fasse des recherches sur les positions de David Medioni par rapport à Israël est-il un souci ? Ne faites-vous pas la même chose sur d'autres sujets pour savoir d'où parlent les journalistes et autres personnalités médiatiques ?

Par rapport au 11 septembre, il me semble représenter cette part des musulmans qui ont du mal à accepter qu'on puisse faire ça au nom de l'Islam (dissonance cognitive...), qui cherchent tout ce qui peut dédouaner leur communauté de cette responsabilité. C'est compréhensif vu l'identification "islam-terrorisme" qu'ils doivent subir mais Hamza reste suffisamment objectif pour aller interviewer Marc-Edouard Nabe tapant franchement sur le "complotisme", critiquant les positions refusant d'assumer l'aspect politico-religieux assumé par des terroristes.

Ceci pour dire que les erreurs et les biais d'interprétation d'un journalisme militant sont une réalité assez commune et que si il est toujours bon de rétablir les faits, de vouloir éviter qu'on entretienne un soupçon a priori, il n'est pas non plus sans intérêt de savoir que David Medioni considérait que l'attaque du Liban était due "à 90 % à l’islam fanatique", qu'il parlait du "fanatique Tarik Ramadan", qu'il s'opposait à un boycott venu de pro-palestiniens, de savoir ce qu'était (ce qu'est ?) sa grille de lecture des événements concernant Israël.
Ok bon week-end.
Très bonne enquête.

SEMIR
Moi qui pensais qu’on allait nous parler de la censure du post de Fan de Canard dans le forum relatif à l’enquête de DS sur le déménagement de l’émission de Taddei, ou encore du manque d’infos concernant l’absence prolongée de l’émission 14H42…très franchement je suis déçu !

J’aime beaucoup @si et j’imagine rester abonné pendant un bon moment, mais je trouve que la contradiction entre la critique media journalière du matinaute et la gestion du site enfle de plus en plus, c’est franchement dommage.

Soyons clair, ce n’est pas la modération à posteriori que je regrette, ( en fait elle est regrettable mais je ne vois pas comment s’en passer pour que les fora restent un tant soit peu agréables à lire y compris sur les sujets polémiques) , mais j’ai vraiment du mal a en trouver la logique ( je suis abonné depuis 3 ou 4 ans maintenant et impossible de trouver la charte de bonne conduite sur les forums ).

Idem pour les émissions. Je conçois que sur un site comme celui là on ne soit pas à cheval sur la régularité des émissions, mais de là à les espacer de façon aléatoire sans aucune info, c’est pas très réglo pour les abonnés.
En comparaison je viens de m’abonner à Politis, et si au lieu de le recevoir toutes les semaines je ne le recevais plus que toutes les deux semaines, ou alors avec deux fois moins d’articles, ben j’aurais les boules.
Il ne faut pas dire qu’une émission a lieu toutes les deux semaines, si on ne peut pas la faire. S’il y a un changement, ben c’est pas grave, mais on peut nous l’expliquer non ?:-)

Il me semble que la rubrique « chez nous » pourrait servir à ça plutôt que de nous ramener systématiquement comme les deux dernières à la problématique sionisto-soralo-dieudonique ce qui pour ma part commence à me gaver sérieusement.
Avec une photo pareille vous n'avez jamais eu l'impression qu'il s'agissait d'entrisme effectué par un lobby pro basque ?
DS devrait enquêter sur les accointances surement dangeureuses entre ce monsieur et le députes Jean Lassale :-)
Théorie du complot (basque) quand tu nous tient :-)
"passée inaperçue sur le moment, a en fait été repérée dans le discours de Hollande par un site que je ne connaissais pas, Panamza. "

Daniel, la "blague" datant du 16/12/2013 était dénoncée dans un
post d'un de vos forum dès le 17/12/2013.
Quel grouillot ce Gilles Klein alors! Un vrai perdreau de l'année! Il faisait un sudoku pendant qu'il enquêtait? Maiiiis...heureusement que...SUPER-PATRON est là, et rien n'échappe à son regard laser !

Dommage Daniel que vous soyez si mal secondé par des incapables, et que vous seul soyez à la hauteur.
Bonjour,

Est-il autorisé de poser la question du nombre de patronymes évoquant une possible origine juive au sein de l'équipe d'ASI ?
Il m'a semblé remarquer aux fil des années une sur-représentation par rapport à la société française et même par rapport à la presse en général.
Est-ce un hasard, une vue de l'esprit, la simple recherche de l'excellence, le réseau ralationel de la direction ?
J'espère que ma question ne sera pas considérée comme antisémite. Si c'est le cas, merci de m'expliquer pourquoi.
Je serai bluffé d'une réponse claire.

Bien cordialement,
Sérieux ???
gamma
ils sont partout, vous dis-je
Daussy, Champourcy, Jacques, Porte, Brabant.. Faut que je me "mise à jour"..
Leurs noms ont été bien évidemment modifiés, poisson.
En réalité, elles et ils se nomment Dauss, Champourstein, Jakubowitz, Portman et Brabantberg.
Merci Ulyssovitch pour ces précisions.

Fan de canardsohn
Et on ne parle jamais de l'infâme Juif Iceberg, qui a toute de même coulé le Titanic !
Et sinon, la censure de Gilles Klein, au sein de l'équipe d'ASI, ça vous fait bien marrer?
Cette censure, si elle a eu lieu, est bien [sub]petite[/sub].
Vous la rendrez à Gainsbourg celle-là, Alain ! ;-)
Titanic ? C'est pas un serbe, lui ?
Campourcy, pardon. C'est un genre de dyslexie dont je prends conscience soudain.
Non, Mireille Webmaster. Ça fait juif, je trouve…
Oui, à l'origine c'était Webmeister ou Webmajster, américanisé en débarquant à Ellis Island, comme on le faisait souvent.
Et Khodoss, ça vient d'où ?

Julot, pas de blagues ! T'est catalogué nazi négationniste, t'as pas droit à la déconne.
Pire que tout, c'est même américano-ariégeois. Avec une pointe de provençal dans le prénom.
Un qui me fait marrer, c'est John Garfield, l'acteur américain.
"Garfield", ça fait juif , je trouve.
Et tu trouves ça drôle?
En fait, Garfield, c'est un pseudo.
Son nom d'état civil est Jacob Julius Garfinckle

Je me demande s'il n'était pas belge par sa mère...
Appelons un chat un chat, dans ce cas. Je me demande s'il n'était pas breton par ses pairs, passant comme chat sur breizh.
FOURMINUS : Et encore, vous ne savez pas tout ! Il y a même, au sein de la rédaction, un Juif qui se dissimule sous un patronyme grec ! C'est une honte.
Cher Alain,
Figurez-vous que j'ai pensé à vous assez souvent ces dernières semaines. Vous en avez entendu de belles et certains @sinautes vous ont sans doute beaucoup déçu. La question au pose Fourminius, je ne l'aurais sans soute pas posée moi-même. Je ne la trouve pas très pertinente. Mais je ne la trouve pas non plus choquante.
Votre duplicité force l'admiration.
Vous avez remarqué ? On dirait la position de Marine Le Pen sur l'IVG...
C'est très bien de venir défendre le chef.
Effectivement, la question de Fourminus est stupide.

Et que pensez vous de la chronique de DS? Qu'en pense Gilles Klein?
" Effectivement, la question de Fourminus est stupide. "

Pourquoi ?
Quel intérêt pouvez-vous trouver au fait qu'il y ait des Juifs sur @si ?
Quelles conclusions tireriez-vous d'une éventuelle réponse ?
Fourminus, tu vois, tente juste d'établir une liste de Schindler à l'envers.
Ceux qui y figurent, si le vent tourne, je suis pas sûr qu'ils aient tous le temps de faire leur valise. Tu vois ?
Bien que connecté depuis, fourminus ne souhaite pas nous éclairer sur les motifs de sa curiosité.
Bof, pas la peine c'est très clair...
gamma
Les Français ont une propension naturelle à défendre les Français. Les Belges défendent plus volontiers les Belges que les Afghans. Il est rare que les syndicats d'infirmières défendent les chauffeurs routiers. Il est rarissime que les camionneurs bloquent les routes pour défendre les intérêts des instituteurs.
Tout le monde trouve ça normal ... moi y compris.
Je ne vois pas pourquoi il serait pervers de penser qu'un Auvergnat pourrait ne pas être tout à fait objectif pour traiter des affaires auvergnates. Et même si je me trompe en affirmant que l'Auvergnat est n'est pas toujours parfaitement objectif, je ne vois pas où est le crime.
Je constate une fois de plus que lorsqu'on aborde certains sujets, beaucoup de personnes perdent leur bon sens et dégainent les insultes. Le plus souvent avec une parfaite bonne foi. Et c'est un spectacle qui ne rassasiera jamais mon étonnement.
Julot, ton message a plus que dupliqué ta duplicité ! Tu vas encore te faire tabasser par le service d'ordre du parti du bien.
Avant de demander si l'équipe d'ASI était plutôt pro-sémite, ou sioniste, Fourminus aurait pu préciser s'il était antisémite ou antisioniste que nous sachions comment traiter son commentaire.

En plus, dans la façon de poser la question, il fait celui qui demande en tout innocence, et ensuite il dit avoir remarqué une augmentation (par rapport à la moyenne nationale!!! carrément!!)...

En plus, dans la façon de poser la question, il fait celui qui demande en tout innocence, et ensuite il dit avoir remarqué une augmentation (par rapport à la moyenne nationale!!! carrément!!)...


Il était de bon ton de faire remarquer que "les médias" manquaient de personne issue de la diversité, en rapport à la moyenne nationale, non ?

La vérité peut elle être antisémite ?
Vous avez 4 heures...
Je ne sais pas ce que suggérait la question de fourminus. Elle était en tout cas très mal posée...
Vraiment, tu n'en as pas la moindre petite idée ?
C'est à dire que le coup du patronyme, je trouve ça un peu choquant.
Maintenant, je passe mon temps à râler parce que les journalistes nous vendent l’objectivité en se foutant de nous. Tel journaliste passe pour un spécialiste de l'économie et a une boite de consulting.
Si les 3/4 de l'équipes d'ASI militent pour une association pro sioniste, je pense que ça mériterait d'être signalé.
Personnellement, je crois qu'aucun d'entre eux n'est militant, et je crois que le patronyme est un mauvais indicateur. Mais peut être Fourminus s'est il mal exprimé. Ce dont je doute puisqu'il n'a pas souhaité préciser...
L'espoir fait vivre.
Je ne vois pas pourquoi il serait pervers de penser qu'un Auvergnat pourrait ne pas être tout à fait objectif pour traiter des affaires auvergnates. Et même si je me trompe en affirmant que l'Auvergnat est n'est pas toujours parfaitement objectif, je ne vois pas où est le crime.

C'est pas les auvergnats déjà où quand y'en a un, ça va, mais quand il y en a plusieurs...? Du coup, il y en a combien d'auvergnats, à @SI ? Qu'ils se dénoncent.

Et tant qu'on y est, si on pouvait aussi afficher la couleur sur le forum, ce serait plus clair. Trop facile de se réfugier derrière des pseudos, on ne sait plus qui est quoi. Julot Iglésias, c'est un pseudo auvergnat, ou pas ?

Plus sérieusement, vous me permettrez de douter de votre première phrase (et les autres qui en découlent). Les français défendent naturellement les français ? La pensée tout d'un bloc, d'une population homogène... J'aurai tendance à penser qu'une portion non négligeable de français trouvent l'herbe plus verte ailleurs. Mais surtout j'ose espérer que français ou pas, un grand nombre de personnes sait échapper au réflexe grégaire pour faire la part des choses. Je ne sais pas, pour raisonner par l'absurde, vous pensez que l'opinion majoritaire des français regarde avec fierté notre passé colonial ?
l'origine hispanique de Julot brouille un peu sa compréhension, déjà pas très claire, du pourquoi du comment qu'on peut être un vrai gaulois.
Vous dites "Il m'a semblé remarquer aux fil des années une sur-représentation par rapport à la société française et même par rapport à la presse en général."

Je ne comprends pas, vous voulez connaitre le nombre de juifs, ou bien vous le connaissez déjà?
Je propose que les patronymes juifs de l'équipe d'ASI soient identifiés visuellement, dans les articles et forums, ça faciliterait beaucoup. Je sais pas, une simple icone, j'avais pensé à ce qu'utilisent les sites de critiques ciné pour donner une note ... un truc comme ça ? http://icdn.pro/images/fr/e/t/etoile-icone-5157-128.png
Reste plus qu'à trouver un emoticon en forme d'étoile.
Autograf, Batdaf, Bathyscaf, Bellegaf, Caraf, Cénotaf, Cinématograf, Complétemenpaf, Dactilograf, Epaf, Epitaf, Grossebaf Olaf, Mataf, Paraf, Plaf, Sténograf = les normands

fourminus, c'est un biais ridicule pour évaluer une personne, le nom de famille. Même/surtout (aucun ne va c'est pour le rapporter à votre idée derrière la tête quand vous posez la question), pour évaluer l'origine d'un individu, car aux dernières nouvelles de la science, nos origines sont duelles, voire selon notre atavisme nos origines relèvent d'un sacré mélange.
Or le nom de famille ne se transmet pas du tout selon le même mécanisme dans l'état-civil qui nous intéresse. Il se transmet par le père. Avec des libertés prises au gré des "écritures" sur les orthographes et les suppressions.

Curieusement si ça avait été l'inverse qu'on se transmette le nom par les femmes, la science n'aurait rien pu dire. Car effectivement un petit ADN circulaire contenu dans les mitochondries, que seule les gamètes féminine, les ovules ont la place de contenir n'est transmis que par les femmes. On ne connait aucun élément transmis uniquement par l'homme à sa descendance. Mais une petite part transmise par la mère à sa descendance est effectivement indépendante du père de ses enfants.
(J'arrête tout de suite votre réflexe: ce phénomène bien évidemment a été récupéré par ceux qui ont une vision orientée, de tout bord, pour y voir un signe biologique de la loi qui veut que la "juiveté" se transmette par les femmes.. Tout ça est d'un ennui, tourne en rond. C'est amusant une seconde c'est tout.)

;-) à mon arrière-arrière- ...- grand mère Zimmermann
On ne connait aucun élément transmis uniquement par l'homme à sa descendance

Euh il me semble que le chromosome Y soit dans ce cas, non? a femme ne peut pas le transmettre, ayant 2 chromosomes X pour cette paire.
Oui.
Mais les "Y" sont tous différents, entre eux dans chaque gamètes et entre celui du père et des enfants. Un chromosome sexuel et 22 chromosomes transmis par les père, un chromosome sexuel et 22 chromosomes transmis par la mère.
Et un ADN mitochondrial transmis uniquement par la mère, qui représente un patrimoine génétique, mais sans loterie qui brasse les caractères, transmis tel quel.

Bon j'explique mal, allez voir là ce dont je parle sur wiki ADN mitochondrial (je n'arrive pas à mettre le lien)
Ah bon ..Ben pas grâve la Grèce encore un pais méditerranéen : les meilleurs quoi .Le "nord" on connait .moins bon chuttt.....
on écrit "païs" pfff...
juif, ça s'attrape par la mère, comme le dit Desproges.
alors, des fois le patronyme se perd.
du coup, y a des juifs qu'on n'est pas sûr...
Moi-même ( j'ai reçu les résultats de ma prise de sang il y a moins de six mois), je suis juif à 4,3%, franc-maçon à 1,2%, breton à 50%, dauphinois à 27,1%, antisémite à 2%, le reste indéterminé.
Le pourcentage " dauphinois " m'inquiète . Je trouve votre réponse " gratinée ".
Il sent un peu la muscade, ce Strumfenberg.
oh aie aie, au dessus de la Loire ç'est moins bien voyons...Et rien du midi ? Dommage ...
Faudrait leur mettre un signe distinctif, pour pas se gourer.
comme quoi, les nèg', c'est plus pratique.

on n'a pas besoin de se demander combien y en a.

Quant à savoir ce qu'ils pensent...
Exellent ..C'est ce que disais ma fille : elle a choisi l'Afrique ou les antilles depuis longtemps....
pas grave, il suffit d'élargir la définition du mot sionisme, de mettre tout ceux qui te plaise pas dedant et le tour est joué.
Est-il autorisé de se poser la question de pourquoi ce genre de questionnement ?
@fourminus Si votre but est de démontrer l'équation antisionisme = antisémitisme, c'est réussi, bravo! Même si c'est un peu avec des gros sabots. Vous travaillez pour le CRIF?

Bonjour,
Est-il autorisé de poser la question ...


Et moi qui n'osait pas m'interroger publiquement sur le nez proéminent de David (déja rien que le prénom était suspect) Medioni...

Bonjour,

Est-il autorisé de poser la question du nombre de patronymes évoquant une possible origine juive au sein de l'équipe d'ASI ?
Il m'a semblé remarquer aux fil des années une sur-représentation par rapport à la société française et même par rapport à la presse en général.
Est-ce un hasard, une vue de l'esprit, la simple recherche de l'excellence, le réseau ralationel de la direction ?
J'espère que ma question ne sera pas considérée comme antisémite. Si c'est le cas, merci de m'expliquer pourquoi.
Je serai bluffé d'une réponse claire.

Bien cordialement,


Je ne me prononcerai certainement pas sur le possible caractère antisémite de votre propos. Le problème essentiel que j'y vois c'est qu'il véhicule de façon plus ou moins explicite certaines idées fort discutables à mon avis.

Pour faire simple et général, l'idée qu'on puisse déduire d'une caractéristique non choisie d'un individu (patronyme, religion, origine, etc.) ce qu'il pense, ce qu'il veut, ou son comportement est une erreur à la fois sur un plan factuel (si on accorde à l'humain au moins un degré minimal de non-déterminisme) et sur un plan moral (si on se place sur des valeurs de l'ordre d'un certain humanisme).

De façon secondaire, cette question (qu'on peut difficilement qualifier d'innocente, a priori) pose aussi problème sur le plan du discours. Certes toutes les idées doivent pouvoir être discutées, mais la société s'accorde en général sur le fait que certaines doivent être manipulées avec précaution : en l'occurrence un lecteur de ce forum pourrait aussi bien y lire une interrogation neutre de simple curiosité de type scientifique (pourquoi pas après tout), qu'y trouver une confirmation de plus de ses propre idées haineuses : l'extrême-droite a très bien appris à communiquer (en public) par sous-entendus et sous forme d'hypothèses ou d'interrogations; je ne dis pas que c'est votre cas, mais en tout cas votre propos est sujet à cette interprétation.
La question de fourminus me rappelle l'"affaire" Renaud Camus.
Rappel:
"Un mois après le retrait de la vente du livre de Renaud Camus "Journal: La Campagne de France", une centaine de personnes, dont plusieurs écrivains, ont signé une pétition de soutien à l'auteur accusé de propos antisémites.
Dans son ouvrage publié en avril, Renaud Camus a écrit: "Les collaborateurs juifs du 'Panorama' de France Culture (émission aujourd'hui disparue) exagèrent un peu tout de même: d'une part, ils sont à peu près quatre sur cinq à chaque émission, ou quatre sur six, ou cinq sur sept, ce qui, sur un poste national ou presque officiel constitue une nette sur-représentation d'un groupe ethnique ou religieux donné; d'autre part, ils font en sorte que une émission par semaine au moins soit consacrée à la culture juive, à la religion juive, à des écrivains juifs, à l'Etat d'Israël et à sa politique, à la vie des juifs en France et de par le monde, aujourd'hui ou à travers les siècles". Des propos qui ont été condamnés par le PDG de Radio-France Jean-Marie Cavada, la directrice de France Culture Laure Adler, mais aussi par la ministre de la Culture Catherine Tasca ou le MRAP.
Les pétitionnaires déclarent que "sans préjuger des réserves que nous pouvons faire sur les passages qui lui sont reprochés, nous constatons que, malgré l'extrême gravité des accusations portées contre lui, et dans un climat de violence que nous jugeons inquiétant, l'auteur de 'La campagne de France' est aujourd'hui dans l'impossibilité de se défendre, alors que le retrait de son livre des librairies prive les lecteurs de la liberté de juger par eux-mêmes".
Parmi les signataires de la pétition, initiée par un proche de Renaud Camus, l'artiste Jean-Paul Marchieschi, figurent Emmanuel Carrère, Pierre Bergé, Frédéric Mitterrand, Benoît Peeters, Jean-Luc Hennig, Dominique Noguez, Christian Combaz, Marie Redonnet...
Renaud Camus s'est défendu d'être antisémite, arguant que les extraits mis en cause "ne sont qu'une partie d'une oeuvre de près de 50 livres où l'intérêt et le respect pour la question et la tradition juives sont affirmées et témoignées en de nombreuses occasions". Et il demande: les Juifs constitueraient-ils "un groupe, qui, en raison des abominations qu'il a subies dans le passé, ne saurait en aucun cas, désormais, faire l'objet de la moindre critique ou d'un mouvement d'humeur ?".

Se rappeler aussi qu'à l'époque Finkielkraut avait fini par prendre la défense de Camus, si, si...
Il me semble parfaitement légitime de juger d'un éventuel biais éditorial à partir du contenu produit; à partir de là il est en effet naturel de s'interroger sur l'origine de ce biais et donc sur les personnes qui décident de ce contenu. Je ne connais pas le cas que vous décrivez mais il semble s'inscrire dans cette démarche : il y a une anomalie objective, on en cherche la source.

En revanche partir de présupposés sur les personnes pour en déduire un biais potentiel mais non corroboré par les faits, c'est nier aux individus leur libre-arbitre. Et même s'il était statistiquement démontré que les roux unijambistes amateurs de roquefort avaient une forte tendance à la cleptomanie, il serait raciste et au fond déshumanisant de les condamner avant un éventuel crime (ou même seulement de les surveiller plus que les autres, à mon humble avis).

De mon point de vue, comme on peut le voir, il n'est même pas nécessaire d'évoquer les spécificités sionisme/antisémitisme etc. pour dire que la question est nulle et non avenue : à moins que quelqu'un apporte des indices factuels d'un parti pris dans les articles d'ASI, la discussion ne peut être qu'une projection des fantasmes des uns et des autres.
J'ai posté mon précédent message sous le votre un peu par hasard, je voulais juste rappeler l'affaire Camus après avoir lu la provocation bébête de Fourminus, et comme le fil partait dans tous les sens... Cela dit, si je suis en accord avec votre 2e post, un passage du premier m'interpelle:
Pour faire simple et général, l'idée qu'on puisse déduire d'une caractéristique non choisie d'un individu (patronyme, religion, origine, etc.) ce qu'il pense, ce qu'il veut, ou son comportement est une erreur à la fois sur un plan factuel (si on accorde à l'humain au moins un degré minimal de non-déterminisme) et sur un plan moral (si on se place sur des valeurs de l'ordre d'un certain humanisme).
Ca m'a rappelé, je me rappelle bien des choses, hein, l'histoire de Trayvon Martin et sa perception par les américains blancs et les américains noirs. Juste pour dire que l'idée qu'on puisse déduire d'une caractéristique non choisie d'un individu (patronyme, religion, origine, etc.) ce qu'il pense, ce qu'il veut, ou son comportement est sans doute désespérante, mais pas toujours fausse.
Ca m'a rappelé, je me rappelle bien des choses, hein, l'histoire de Trayvon Martin et sa perception par les américains blancs et les américains noirs. Juste pour dire que l'idée qu'on puisse déduire d'une caractéristique non choisie d'un individu (patronyme, religion, origine, etc.) ce qu'il pense, ce qu'il veut, ou son comportement est sans doute désespérante, mais pas toujours fausse.

C'est en effet une question intéressante et certainement bien plus profonde que les interprétations plus ou moins argumentées sur le sionisme des uns et l'antisémitisme des autres.

On ne peut pas nier l'existence de déterminismes, en particulier au niveau statistique : par exemple on va certainement trouver une corrélation significative entre l'immigration et la pauvreté ainsi qu'entre la pauvreté et la délinquance. Dans une perspective utilitariste il est donc logique pour la police de contrôler plus fortement les individus non blancs, plus susceptibles que la moyenne d'appartenir à la première catégorie et donc à la seconde. La question est de savoir où on place le curseur entre "l'efficacité", qui est généralement liée au contexte et varie en conéquence, et le respect de l'individu, principe fondamental en démocratie. Par exemple si par principe la justice exige des preuves de culpabilité avant de condamner, quitte à laisser libres certains délinquants, c'est bien parce qu'on considère plus important d'éviter de condamner un innocent que de bien condamner tous les coupables (au passage, encore un principe bien mal compris de nos jours) (et on ne peut pas dire que nos politiques contribuent à clarifier les choses).

Il est humain de céder à la tentation de la généralisation, et on le fait tous plus ou moins sans y penser. C'est un mode de raisonnement simple, direct et le plus souvent efficace. Au contraire tout système plaçant le respect de l'individu au dessus du reste aura les défauts inverses par définition : complexe, lent, peu efficace (source de fragilité des démocraties d'ailleurs). Mais de fait, l'individu ne répond pas (totalement) à une logique statistique, c'est pourquoi il est juste d'adhérer à ce principe pour une société : quand bien même on saurait que 99,999..% des roux unijambistes commetent un jour un vol, il serait faux de dire que tout individu roux unijambiste est ou sera un délinquant.

Pour en revenir à la question de départ, on notera en plus que la chaîne de causalité : "nom à consonnance juive" => "juif pratiquant" => "communautariste" => "sioniste militant" => "propagande" est extrêmement fragile (sans parler de la subjectivité des définitions de ces concepts). Déjà il existe plein de contre-exemples, on est de toute évidence très très loin d'une probabilité à 99,999..%... qui serait elle-même (en principe) insuffisante. CQFD.
Dans une perspective utilitariste il est donc logique pour la police de contrôler plus fortement les individus non blancs

Ce que vous dîtes est biaisé car l'origine sociale du "contrôlé" est plus déterminante statistiquement que sa couleur de peau en terme de corrélation il y a donc des techniques de "repérage" du "délinquant potentiel" qui sont plus fines.
Les gens issus des classes pauvres et urbaines sont repérables à un certain nombre de marqueur identitaires (vêtements, vocabulaire, attitude) qui en dise plus sur leur origine que la couleur de peau mais je reconnais qu'il y encore beaucoup de policier qui se délecte d'un contrôle sur des non blancs n'arborant pas ces marqueurs socio culturel ici en Martinique ils sont bien embêtté il y a quasiment que ça des noirs (jamais été aussi peu contrôlé de ma vie).

Le problème c'est qu'un contrôle de papier n'a aucune utilité en matière de prévention de la délinquance je serai même d'avis de dire que c'est l'inverse.
De mon adolescence en cité HLM je garde le souvenir des contrôles complètement stupides ( embarqué une fois dans la voiture des keuf à la sortie du collège jusque chez moi pour aller chercher mon carnet de correspondance et prouver mon identité j'ai le tein mâte genre nègre anhistorique vous comprenez )

C'etait devenu un jeu pour nous les ptits de 14 15 ans on testait la résistance des flics à nos provocations verbales durant les contrôles (comme on test un prof) il y a même eu des moments ou on appelait nous même les "schmits" pour jouer à lles faire courir pendant ce temps la les grand faisait du "biz".

Vous me donnez l'occasion de répondre factuellement à une provocation de Zemmour les antifa compulsifs de l'époque ( fan de et sandy ne sont pas visés ou alors un peu seulement) avaient choisi de le traiter de suppot de Gobineau alors qu'il suffisait de lui mettre le nez dans son caca argumentaire.

Vous remarquerez au passage que le racisme à la zemmour (ou à la Hortefeux quand y en a un ça va) ne provoque pas l'ire du ministre de l'intérieur, ne provoque pas le rétablissement de la censure et ne l'a pas interdit de médias. Pourquoi?

La réponse à cette question entrainera la mort médiatique de tout ceux qui y répondrons comme de tous ceux qui la poseront.

La réponse à la question pourquoi cette mort médiatique entrainera la même chose mais nous devrons subir en plus une tribune ou un édito de Caroline Fourest.

Ce que vous dîtes est biaisé


J'admets volontiers ma méconnaissance des meilleures techniques de contrôle (ou harcèlement) policier, et n'en éprouve d'ailleurs aucune honte. L'exemple était peut-être mal choisi mais comme il ne visait qu'à illustrer la contradiction entre généralisation statistique appliquée à un groupe et le respect de l'individu, ce n'est pas vraiment gênant.

Sur le sujet je n'ai pas subi un seul contrôle d'identité de toute ma vie, y compris durant les trois ans où je passais tous les jours par Chatelet et Gare du Nord, là où on en voit pas mal. Peut-être que les policiers trouvaient que je sentais mauvais ?
Daniel,
Invitez donc Jacob Cohen lors de votre prochaine émission qui traitera du journalisme, de la censure, de la liberté d'expression... Ca équilibrerait un peu vos débats.
Je trouve cette interview de France Culture intéressante quand même pour ma part. Vous expliquez bien dans quel contexte vous invitez des personnes de reopen : les poussez dans leur logique pour démontrer que la théorie du complot est absurde.
Mais cette votre attitude qui est absurde Daniel, vous n'invitez pas les personnes pour débattre sur le pourquoi de cette attitudes des médias vis à vis des soit disants adeptes de la théorie du complot, vous cherchez tout simplement à les discréditer.
Et pourquoi ?
Pourquoi cette attitude journalistique qui ne vaut pas mieux que tout ce qu'on voit ailleurs, pourquoi pas plus d'indépendance sur ce sujet ?
Il n'y a donc pas de possibilité de parler librement sur ce sujet non plus ?
Je suis déçu.
Il a l'air un peu con le Monsieur avec son béret et son ballon non???????????????
Etrange billet!
Qui confirme que la question palestinienne provoque un profond malaise à ASI.
Curieux que DS n'arrive pas à l'admettre.
Pour un type extérieur au site, il est impératif de connaître son avis sur le 11/09, sur la Palestine, etc... Mais pour un employé du site, qui pourrait, également, être amené à écrire sur le sujet, on s'en moque de savoir s'il n'y a pas quelques accointances, quelques tropismes, quelques sympathies pour l'un ou l'autre des camps en présence.

Peu importe ses prises de positions (passées ou présentes) sur ce sujet (qui n'est quand même pas un sujet de second ordre médiatiquement !) ?

Est-ce à dire que vous pourriez, par exemple, embaucher un journaliste qui, il y a 5 ans, tenait un blog à la gloire de Jean-Marie Le Pen ? Et sans même aller jusque là : Pourriez-vous embaucher un journaliste sans savoir s'il est militant du Front de Gauche ou de l'UMP, ni ce qu'il a écrit sur la politique française depuis 10 ans ?

Ca me paraît douteux d'embaucher un journaliste sans savoir son opinion sur un sujet aussi essentiel, aussi abordé médiatiquement, quand on est "Arrêt Sur Images". Effectivement, un médias spécialiste en jeu vidéo ou en cuisine, on s'en fout que le journaliste soit pro-ceci ou anti-cela, mais sur un site d'information, de décryptage des médias, je trouve ça vraiment léger.
Je ne vois aucune information fausse dans l'article de Hamza. Il ne fait que noter que DM est rédacteur en chef. Il pointe chez celui ci une posture à l'identique sur la question du Mossad et du 11 septembre de celle de Daniel. Il explique que ce tropisme a empêché la parution d'un article sur un sujet qui n'y était pas lié. On voit mal ce que ça peut faire, la crédibilité de Panamza, quand il s'agit de traiter l'histoire de la source sur le scoop de la blague sur l'Algérie. Le fait révélé est filmé, la source d'orignie est connue. Panamza pourrait parler du peuple des hommes lezard vivant sous terre, ça n'empêcherait aucunement de mentionner ces faits et l'omission par les médias du nom de l'auteur initial de ce scoop, pratique qui fait régulièrement chouiner @si quand c'est pour sa pomme. Etonnant de voir Daniel étouffer cette évidence: @si a pratiqué, et consciemment plutôt qu'inconsciemment, l'un des grands crimes que le site reproche régulièrement aux autres.
Bon, d'accord, Panamza est un peu critique, mais...

"...la pratique journalistique. Parmi eux figurait Arrêt sur Images, le [large]célèbre[/large] site dirigé par Daniel Schneidermann. Le 23 décembre, l'un..."

... ça en jette, non ?

PatriceNoDRM
DS se fiche de ce que Médioni écrit sur le sionisme. Mais il ne se fiche pas de ce qu'écrit Hamza sur le Mossad. Ou comment on considère l'un comme fiable et l'autre comme manipulateur.
L'histoire objective du deux poids deux mesure.
Daniel, il y a déjà plus de 10 ans, de nombreux journalistes ont, durant différentes enquêtes ou contre-enquêtes, (et ce dans différents pays), révélé qu'effectivement, immédiatement après la chute des tours, quelques jeunes hommes (indiqués au FBI ou la police de New-York parce que se réjouissant bruyamment pendant que les tours tombaient) ont été arrêtés, interrogés, et se sont avérés agents du Mossad... tenant ce "fil", l'enquête s'est poursuivie et le résultat des investigations policière est désormais, que je sache, dans le domaine public et rapporté depuis belle lurette par nombre d'enquêtes journalistiques de l'époque : le Mossad était très présente autour des événements. C'est bizarre ce mouvement sisyphien qui veut qu'il faille toujours "repartir" de zéro et perpétuellement refaire les démonstrations de ce qui est pourtant avéré... et ce qui est avéré, c'est que oui, des enquêtes policières, rapportées par des enquêtes journalistiques, ont mis la lumière sur une implication du Mossad dans cet événement... à quel niveau, de quelle manière, pour quel objectif ? Là, c'est un boulot un peu plus poussé qu'il faudrait faire pour rechercher, parcourir précisément et recouper les archives de presse et les enquêtes des instances d'investigations américaines des années 2001/20... inutile de vous dire que j'ai pas le temps ! :-) . Mais c'est un sujet. Il fut d'actualité il y a 10 ans. C'est désormais dans l'histoire. Il le reste donc aujourd'hui. Qu'il soit clair, certes non... mais on ne peut le nier et en tout cas, c'est une perte de temps que de se poser à nouveau la question.

Avec le temps, le souvenir le plus présent qu'il m'en reste est celui-ci (en lien). On pourra toujours dézinguer l'enquêteur (pour ma part, c'est un homme que je connaissais plus pour son bouquin sur le monde bancaire, surtout américain... et dont le temps a fait, tout de même, un livre assez prophétique sur le sujet). Encore une fois, je ne peux pas "enquêter" sur Laurent comme vous le faites vous-même sur vos sources (et professionnellement), néanmoins, je ne sache pas que son enquête précise ait été démontée, détruite par quelque contre-enquête que ce soit. Mais peut-être me gourre-je. En tout cas, je vous le communique.

http://www.dailymotion.com/video/xric0_eric-laurent-tout-le-monde-en-parle_news
(sur notre propre travail lors de cette enquête de routine, je m'abstiens ici de tout jugement public. Les recadrages nécessaires ont été entamés, et seront poursuivis, en interne).


Les recadrages nécessaires ont été entamés, et seront poursuivis, en interne : heu... c'est pas un jugement public, ça ?
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.