273
Commentaires

Ciel, une censure à @si ?

On n'a jamais un week-end pour soi, dans ce métier. Voilà qu'on est accusés de censure, maintenant.

Derniers commentaires

La neutralité, c'est quand on prend le pouvoir sur les autres en faisant croire qu'on est détaché. Il n'y a que les psychanalistes pour faire parler sans donner leur avis.
(d'ailleurs ils ont du mal !)
Le journalisme consiste trop souvent à vous faire croire neutre tout en utilisant un maximum d'engagements : choix des invités, choix des questions , vocabulaire, avec un air de "dis ça dis rien".
Daniel, je préfère quand vous assumez explicitement "je m'en fiche de savoir si quelques'un est juif.". "Je refuse d'aller vérifier les convictions politiques de personnes supposées juives". Vous pourriez dire "je n'ai pas eut assez de preuves pour croire à tel complot, à ce jour.", etc.
Vous vous devez d'être plus clair, simple et honnête, dans un positionnement qui a pour particularité de donner la parole à vos contradicteurs.
NOBLE TÂCHE. Merci déjà jusqu'ici. Faite mieux s'il vous plait.
[large]baissez la tête!!!!!!!!!!!!!!![/large]


FLAP FLAP FLAP FLAP FLAP



Ouh punaise, c'est chaud ici...
Ha, et un message sabré !
sont trop ces chochottes...
gamma
C'est normal que certains messages, une conversation entière, étaient supprimés ?
@av:évidement si vous jaugez le ressenti d'un pays à ses caricatures...ce sont les gens qui aiment l'italie qui sont peu suseptibles d'indélicatesse.
symboliquement,c'est donc à mettre au crédit de david m dans ses futures décisions éditoriales.et la censure à asi,concernant le proche orient,
relève de l'imagination d'un organisateur aussi baroque que subjectif...
dernière chose,les italiens ont de l'humour ils disent:
l'italia e bellissima,tuti ladri,tuti mafiosi.
Quelle tristesse. Un site auquel je me suis abonnée dès les débuts et voilà que je prends connaissance des idées de son rédacteur en chef "adjoint". Désolée, je ne peux pas surmonter mon aversion pour ces idées-là.
Et plus généralement, peut-on savoir si ça arrive souvent à ASI les articles "trappés" ?
En gros, vu que personne n'a vu ce Hamza en personne, vous nous confirmez que c'est un agent de la NSA qui travaille depuis les bureaux du Mossad à Tel-Aviv, dans l'infiltration de mouvences islamo-negatio-complotisto-abrutisso-obscurantistes afin de discréditer les partisans de la libérté et de la justice.
N’empêche pour un service de renseignement qui arrête un fermier nommé Hassan Nasrallah pensant que c'est le bon. Qui envoie 30 agents se faire filmer par toutes les caméras de sécurité de Dubai pour tuer 1 gars. Je doute qu'ils soient capable de faire autre chose que télécommander les joujous que leur envoie les EU.
Pour une fois, je me réjouis d’avoir passé la fin de semaine loin des connections (ou connexions ?).
Parce que là, ça pue.

Voilà que notre lider maximo, conscient des obligations de tout lider maximo, intervient pour nous expliquer qu’il a, avec zèle (pendant le congé de ouikende), exercé son autorité parentale sur ce qui doit se dire et s’écrire ici.

Ce n’est pas que pour cela que ça pue. Ça pue aussi parce que ce qui a déclanché le zèle paternaliste du lider maximo, c’est un sujet débouchant assez vite sur l’état d’Israel et ses « relations » avec les populations environnantes.

Dès que ce sujet arrive sur l’écran, et Volto Tombo l’a dit net et court, il y a un problème : « @si (ou DS) a censuré un article secondaire car il faisait de la publicité à un site dont il n'aime pas les opinions politiques...
C'est fait! Assumez maintenant, au lieu de vous cacher derrière votre petit doigt et d'aller chercher des poux dans sur le tete du voisin.
Dites simplement:
"OK, on a merdé. Dès qu'un sujet touche à Israel on est un peu tendu (je ne sais pas pourquoi ?), et on a parfois des reactions à la con. On tachera de faire gaffe la prochaine fois de ne pas agir comme un média mainstream." »

De ce problème, constant gardener en dit tout
« Etrange billet!
Qui confirme que la question palestinienne provoque un profond malaise à ASI.
Curieux que DS n'arrive pas à l'admettre. »

http://www.ecrits-vains.com/bd/dreyfus/dreyfus.htm
voir la caricature de Caran d’Ache, presque en fin de page.

Quant aux assertions de Fourminus, dire qu’elles puent c’est leur faire trop d’honneur.
[quote=Volto Tombo]@si (ou DS) a censuré un article secondaire car il faisait de la publicité à un site dont il n'aime pas les opinions politiques...

Excellent résumé.

[quote=idem]Dites simplement:
"OK, on a merdé. Dès qu'un sujet touche à Israel on est un peu tendu

Excellent conseil. Qui nous permettrait de continuer confiance (et vigilance).
@si (ou DS) a censuré un article secondaire car il faisait de la publicité à un site dont il n'aime pas les opinions politiques...
C'est fait! Assumez maintenant, au lieu de vous cacher derrière votre petit doigt et d'aller chercher des poux dans sur le tete du voisin.
Dites simplement:
"OK, on a merdé. Dès qu'un sujet touche à Israel on est un peu tendu (je ne sais pas pourquoi ?), et on a parfois des reactions à la con. On tachera de faire gaffe la prochaine fois de ne pas agir comme un média mainstream."
Il me semble avoir découvert l'affaire à partir d'un twitt...
Sinon, bon, c'est l'avenir du net, les enc... de mouches sionistes(*) antisémites(*) antisionistes (*) islamophobes (*) ?
Mpffffff... ras la casquette :o(

(*) biffer la ou les mentions inutile(s)
[quote=Mona]C'est Gilles Klein que vous menacez de recadrage ?

Du coup, je relis l'article et le forum (en diagonale, je suis pas maso non plus) et je me dis qu'il manque une pièce au "dossier": l'article de Gilles Klein. Ben oui, je suis comme ça, et en partie grâce à @si, j'aime bien me faire une idée par moi-même.
Un jour j'ai assisté à une confrérie de lapins de garenne, c'était avant l'ouverture de la chasse. Bugs Bunny fit un discours merveilleux.
c'est tout.
A propos quoi de neuf docteur?

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

HH on apprécie ou pas. Et on peut critiquer ses tropismes, ses engagements.

Mais zéro pointé sur la réaction de DS, car tout ce que HH dit est sourcé, et pour celui qui se fait une opinion sur Internet au travers des différents sites d'information, DM est indiscutablement un sioniste radical.

Sauf que HH assume ses "tropismes" et DM ne les assument pas.

@si ne s'est absolument pas grandi dans cette polémique. Et les remarques mi-amusé, mi-condescendantes des poids-lours du sites ne contribuent pas à améliorer les choses.

J'ajoutes que le sionisme est forcément radical parce qu'il est avant toute chose un projet colonial. Et tout projet colonial est selon moi un projet radical: il ne peut fonctionner qu'au prix d'un génocide.
J'ai perdu mes clefs aujourd'hui ... encore un coup de la secte sionniste franc-maçonnique communiste des usa !
Moi, j'apprécie David Medioni, parce qu'il a fait la promotion de La Crise et moi de l'Éconaute chez les Les Déblogueurs. Bon, il oublie juste un peu de préciser qu'il est rédacteur en chef (adjoint, pardon) chez l'éditeur, Arrêt sur images, mais ce n'est pas comme si ça avait une quelconque importance.

Alors qu'aucune annonce n'avait été faite lorsqu'on avait commencé à voir apparaître son nom au bas des articles d'ASI, j'avais cherché à savoir qui il était. Je découvris qu'il savait déjà, en 2005, le « dangereux » antisémitisme de Dieudonné ! Une clairvoyance rare qui lui fit déceler « un antisémitisme de second degré, comme il y a dans le droit pénal anglo-saxon des homicides de premier et de deuxième degré ». Le rapprochement est osé, certes, mais il faut ce qu'il faut.

Et puis je ne peux que saluer sa compassion, lui qui écrivait, encore sous le choc du soudain coma d'Ariel Sharon : « Il a remis la paix à l’ordre du jour dans les mots et dans les actes. [...] Ne nous acharnons donc pas sur Ariel Sharon et sur son bilan. Homme complexe, il avait su mettre son camp, et mieux son pays dans la bonne voie. Tout cela en pensant contre lui-même… ».

Ne vous laissez pas faire M. Medioni ! Si vous ne voyez plus certains d'entre nous, c'est juste parce qu'on est tous derrière vous -- un peu plus loin derrière.
Je suis tombé par hasard sur cette dernière chronique de " Chez nous" de DS. Comment fait-on pour savoir qu'il y a un nouvelle chronique?
Faut regarder tous les jours? Faudrait la signaler autrement peut-être...
Merci à l'avance.
Je vroudrais juste apporter ma petite pierre à l'édifice en notant qu'usuellement, de façon tacite, les tous petits sites (nouveaux, ou type blog personnel) ne sont que très rarement cités par les médias afin qu'on ne vienne pas leur chercher querelle sur la faiblesse de la source.

Et tout le paradoxe est là : pourquoi se servir d'une "petite" source, inconnue, donc sans la citer, mais s'en servir quand même ?
(quand même !!)

N'est-ce pas devenir aussi fragile que la source que l'on cite?

Pour tout le reste du débat, ça ne m'intéresse pas.
Hollande peut bien faire les vannes qu'il veut et ASI faire le tri dans les articles qu'ils nous proposent.

C'est précisément ce que j'attend de la rédaction.
Qu'ils nous trient l'info et nous donnent du bon miam-miam qui vaut le coup.

Si on estime qu'il y a des malices lié à des orientations politiques, claniques, religieuses ou corporatistes, on peut très bien devenir @sinaute indépendant et passer ses journées à étudier les sources des sujets qui nous intéressent, et se garder pour soi le fruit des recherches.

Mais ce travail là est colossal et hyper chronophage. On en fait tous les frais quand on cherche à être très documenté sur un sujet.

Donc @si me trie l'info : tant mieux, c'est ce que je lui demande !
Et je n'ai pas à venir coller mon grain de sel là-dedans.

Suivant ce principe "à la carte", ça va finir par devenir un joyeux bordel :

- "moi je veux une enquête sur la mort de Coluche"
- "et moi sur le 11 septembre, et qui dirait que c'est un complot"
- "et moi je voudrais une étude poussée sur tout ce qu'on sait sur les OGM depuis 20 ans"
- "quelqu'un a acheté du café ?"
- "non, Gérard a oublié, il faut y retourner. Par contre il a pris du papier toilette"
- "c'est louche.... je pense qu'il s'est auto-censuré à cause du puissant lobby de la déforestation qui fabrique les rouleaux..."
- "bon allez on se dépêche, les @sinautes nous ont donnés 156 sujets à traiter et sous plusieurs angles, et tout ça pour avant-hier !!!!"
C'est bête hein, pourtant je jure que je ne suis pas le moins du monde "complotiste", alors c'est peut être mon esprit de contradiction (maladif), mais à force de voir que l'hypothèse du Mossad responsable du 11 septembre déclenche des fureurs apocalyptiques, je finis par me demander si ce serait pas au moins une hypothèse à creuser.
J'arrive pas à comprendre un truc pourtant simple: la blague de Hollande, elle était réelle? Ou c'était une blague?
Peut-être ne le savez-vous pas mais, sauf erreur d'homonymie, Hicham Hamza a travaillé pendant des années avec Oumma.com (je ne sais pas si il continue) et il ne cachait pas vraiment ses opinions.
Mon impression générale sur son travail est qu'il est certes militant, qu'il a ses cibles, mais qu'il est suffisamment "sourcé" pour qu'on puisse faire la part des choses entre les faits et la grille de lecture idéologique (en tout cas pour moi qui suis habitué à cette grille...).

Pour l'exemple, quand il dit que David Medioni est rédacteur en chef, il source l'info sur son profil Viadeo où est effectivement écrit "Arrêt sur Images, Rédacteur en chef". Quand Gilles Klein parle d'un rejet de l'article par la hiérarchie, il pense forcément à Medioni d'autant plus que celui-ci fait un article contre lui. Disons que la reconstruction n'est pas plus hypothétique que certains de vos articles du genre "Le contrôle fiscal sur Mediapart est-il une vengeance personnelle", et si on peut lui reprocher de ne pas vous avoir joint pour avoir plus de détails sur l'histoire, sans doute qu'il considérait qu'il n'en saurait pas plus après avoir appelé Gilles Klein.

Et qu'il fasse des recherches sur les positions de David Medioni par rapport à Israël est-il un souci ? Ne faites-vous pas la même chose sur d'autres sujets pour savoir d'où parlent les journalistes et autres personnalités médiatiques ?

Par rapport au 11 septembre, il me semble représenter cette part des musulmans qui ont du mal à accepter qu'on puisse faire ça au nom de l'Islam (dissonance cognitive...), qui cherchent tout ce qui peut dédouaner leur communauté de cette responsabilité. C'est compréhensif vu l'identification "islam-terrorisme" qu'ils doivent subir mais Hamza reste suffisamment objectif pour aller interviewer Marc-Edouard Nabe tapant franchement sur le "complotisme", critiquant les positions refusant d'assumer l'aspect politico-religieux assumé par des terroristes.

Ceci pour dire que les erreurs et les biais d'interprétation d'un journalisme militant sont une réalité assez commune et que si il est toujours bon de rétablir les faits, de vouloir éviter qu'on entretienne un soupçon a priori, il n'est pas non plus sans intérêt de savoir que David Medioni considérait que l'attaque du Liban était due "à 90 % à l’islam fanatique", qu'il parlait du "fanatique Tarik Ramadan", qu'il s'opposait à un boycott venu de pro-palestiniens, de savoir ce qu'était (ce qu'est ?) sa grille de lecture des événements concernant Israël.
Ok bon week-end.
Très bonne enquête.

SEMIR
Moi qui pensais qu’on allait nous parler de la censure du post de Fan de Canard dans le forum relatif à l’enquête de DS sur le déménagement de l’émission de Taddei, ou encore du manque d’infos concernant l’absence prolongée de l’émission 14H42…très franchement je suis déçu !

J’aime beaucoup @si et j’imagine rester abonné pendant un bon moment, mais je trouve que la contradiction entre la critique media journalière du matinaute et la gestion du site enfle de plus en plus, c’est franchement dommage.

Soyons clair, ce n’est pas la modération à posteriori que je regrette, ( en fait elle est regrettable mais je ne vois pas comment s’en passer pour que les fora restent un tant soit peu agréables à lire y compris sur les sujets polémiques) , mais j’ai vraiment du mal a en trouver la logique ( je suis abonné depuis 3 ou 4 ans maintenant et impossible de trouver la charte de bonne conduite sur les forums ).

Idem pour les émissions. Je conçois que sur un site comme celui là on ne soit pas à cheval sur la régularité des émissions, mais de là à les espacer de façon aléatoire sans aucune info, c’est pas très réglo pour les abonnés.
En comparaison je viens de m’abonner à Politis, et si au lieu de le recevoir toutes les semaines je ne le recevais plus que toutes les deux semaines, ou alors avec deux fois moins d’articles, ben j’aurais les boules.
Il ne faut pas dire qu’une émission a lieu toutes les deux semaines, si on ne peut pas la faire. S’il y a un changement, ben c’est pas grave, mais on peut nous l’expliquer non ?:-)

Il me semble que la rubrique « chez nous » pourrait servir à ça plutôt que de nous ramener systématiquement comme les deux dernières à la problématique sionisto-soralo-dieudonique ce qui pour ma part commence à me gaver sérieusement.
Avec une photo pareille vous n'avez jamais eu l'impression qu'il s'agissait d'entrisme effectué par un lobby pro basque ?
DS devrait enquêter sur les accointances surement dangeureuses entre ce monsieur et le députes Jean Lassale :-)
Théorie du complot (basque) quand tu nous tient :-)
"passée inaperçue sur le moment, a en fait été repérée dans le discours de Hollande par un site que je ne connaissais pas, Panamza. "

Daniel, la "blague" datant du 16/12/2013 était dénoncée dans un
post d'un de vos forum dès le 17/12/2013.
Quel grouillot ce Gilles Klein alors! Un vrai perdreau de l'année! Il faisait un sudoku pendant qu'il enquêtait? Maiiiis...heureusement que...SUPER-PATRON est là, et rien n'échappe à son regard laser !

Dommage Daniel que vous soyez si mal secondé par des incapables, et que vous seul soyez à la hauteur.
Bonjour,

Est-il autorisé de poser la question du nombre de patronymes évoquant une possible origine juive au sein de l'équipe d'ASI ?
Il m'a semblé remarquer aux fil des années une sur-représentation par rapport à la société française et même par rapport à la presse en général.
Est-ce un hasard, une vue de l'esprit, la simple recherche de l'excellence, le réseau ralationel de la direction ?
J'espère que ma question ne sera pas considérée comme antisémite. Si c'est le cas, merci de m'expliquer pourquoi.
Je serai bluffé d'une réponse claire.

Bien cordialement,
Daniel,
Invitez donc Jacob Cohen lors de votre prochaine émission qui traitera du journalisme, de la censure, de la liberté d'expression... Ca équilibrerait un peu vos débats.
Je trouve cette interview de France Culture intéressante quand même pour ma part. Vous expliquez bien dans quel contexte vous invitez des personnes de reopen : les poussez dans leur logique pour démontrer que la théorie du complot est absurde.
Mais cette votre attitude qui est absurde Daniel, vous n'invitez pas les personnes pour débattre sur le pourquoi de cette attitudes des médias vis à vis des soit disants adeptes de la théorie du complot, vous cherchez tout simplement à les discréditer.
Et pourquoi ?
Pourquoi cette attitude journalistique qui ne vaut pas mieux que tout ce qu'on voit ailleurs, pourquoi pas plus d'indépendance sur ce sujet ?
Il n'y a donc pas de possibilité de parler librement sur ce sujet non plus ?
Je suis déçu.
Il a l'air un peu con le Monsieur avec son béret et son ballon non???????????????
Etrange billet!
Qui confirme que la question palestinienne provoque un profond malaise à ASI.
Curieux que DS n'arrive pas à l'admettre.
Pour un type extérieur au site, il est impératif de connaître son avis sur le 11/09, sur la Palestine, etc... Mais pour un employé du site, qui pourrait, également, être amené à écrire sur le sujet, on s'en moque de savoir s'il n'y a pas quelques accointances, quelques tropismes, quelques sympathies pour l'un ou l'autre des camps en présence.

Peu importe ses prises de positions (passées ou présentes) sur ce sujet (qui n'est quand même pas un sujet de second ordre médiatiquement !) ?

Est-ce à dire que vous pourriez, par exemple, embaucher un journaliste qui, il y a 5 ans, tenait un blog à la gloire de Jean-Marie Le Pen ? Et sans même aller jusque là : Pourriez-vous embaucher un journaliste sans savoir s'il est militant du Front de Gauche ou de l'UMP, ni ce qu'il a écrit sur la politique française depuis 10 ans ?

Ca me paraît douteux d'embaucher un journaliste sans savoir son opinion sur un sujet aussi essentiel, aussi abordé médiatiquement, quand on est "Arrêt Sur Images". Effectivement, un médias spécialiste en jeu vidéo ou en cuisine, on s'en fout que le journaliste soit pro-ceci ou anti-cela, mais sur un site d'information, de décryptage des médias, je trouve ça vraiment léger.
Je ne vois aucune information fausse dans l'article de Hamza. Il ne fait que noter que DM est rédacteur en chef. Il pointe chez celui ci une posture à l'identique sur la question du Mossad et du 11 septembre de celle de Daniel. Il explique que ce tropisme a empêché la parution d'un article sur un sujet qui n'y était pas lié. On voit mal ce que ça peut faire, la crédibilité de Panamza, quand il s'agit de traiter l'histoire de la source sur le scoop de la blague sur l'Algérie. Le fait révélé est filmé, la source d'orignie est connue. Panamza pourrait parler du peuple des hommes lezard vivant sous terre, ça n'empêcherait aucunement de mentionner ces faits et l'omission par les médias du nom de l'auteur initial de ce scoop, pratique qui fait régulièrement chouiner @si quand c'est pour sa pomme. Etonnant de voir Daniel étouffer cette évidence: @si a pratiqué, et consciemment plutôt qu'inconsciemment, l'un des grands crimes que le site reproche régulièrement aux autres.
Aucune information fausse ? David Medioni est présenté comme le "nouveau patron d'@si", son "rédacteur en chef", il est un "sioniste radical" (en admettant même que David Medioni soit "sioniste", il n'est en tout cas pas anti-sionniste, ça n'en fait pas un "sioniste radical"). Il est présenté comme celui ayant trappé l'article alors que Daniel nous dit que cela vient de lui. Pour moi, ce sont des informations fausses ou parcellaires. Cataloguer quelqu'un comme un sioniste radical parce qu'il n'a pas une position anti-sioniste, pour moi relève d'un trouble obsessionnel similaire à l'antisémitisme.

@si reproche souvent aux articles d'être insuffisamment informés, ou de ne pas mettre en contexte ou rappeler certaines choses. Du reste, ce qu'@si reproche souvent à d'autres sites, c'est de censurer des articles pour faire plaisir ou ne pas déplaire à un propriétaire ou des accointances personnelles. Ici, il s'agit de trapper un article dont ils estiment qu'il n'est pas correct en lui-même : ce n'est donc pas une question d'indépendance comme le prétend Panamza.
(Selon wikipédia, David Médioni est bien rédacteur en chef d'@si depuis janvier 2013)
Selon Wikipédia peut-être, mais selon Daniel Schneidermann - qui est une source de première main me semble-t-il -, il est rédacteur en chef adjoint. Wikipédia, c'est un instrument très utile pour avoir des idées de recherche : ça donne des pistes, ça ne donne pas des informations. L'information est donc parcellaire, wikipédia ou pas wikipédia.
DS n'est pas une source consultable à priori. On peut éventuellement reprocher à HH de ne pas avoir contacté @si mais pas dire que son article raconte n'importe quoi. @si est un organe de presse et à ce titre l'identité explicite de son ou ses rédacteurs en chef devrait tout simplement apparaitre sur le site. Au lieu de ça celui ci mentionne simplement un directeur de la publication et des rédacteurs. Ici il y a une ambiguité puisque dans une rédaction classique c'est bien plutôt au rédacteur en chef qu'on attribue la ligne éditoriale. Dans une rédaction aussi petite qu'@si et aussi personnalisée dans sa direction je crois volontiers que les répartitions de rôle sont un peu différente. Je pense DS de bonne foi quand il dit avoir pris les décisions, mais il ne peut dire qu'il était malhonnête de penser qu'elles avaient été probablement prises par le rédacteur en chef.

DS n'est pas une source consultable à priori. On peut éventuellement reprocher à HH de ne pas avoir contacté @si mais pas dire que son article raconte n'importe quoi.

Précisément, un journaliste qui commet une affirmation aussi sensationnaliste que "le rédacteur en chef d'asi est un sioniste radical et senceur", sans effectuer une enquête aussi simple qu'un coup de fil, c'est ce que l'on peut appeler du "n'importe quoi".

@si est un organe de presse et à ce titre l'identité explicite de son ou ses rédacteurs en chef devrait tout simplement apparaitre sur le site. Au lieu de ça celui ci mentionne simplement un directeur de la publication et des rédacteurs. Ici il y a une ambiguité puisque dans une rédaction classique c'est bien plutôt au rédacteur en chef qu'on attribue la ligne éditoriale.

Mais justement et à plus forte raison, en l'absence d'informations de première main sur le mode de fonctionnement interne de la rédaction d'asi, le billet de M. Hamza, dont l'objet est précisément le mode de fonctionnement interne de la rédaction d'asi, aurait quand même gagné à prendre quelques précautions stylistiques pour ne pas paraitre aussi ridicule qu'il ne l'est.

Précisément, un journaliste qui commet une affirmation aussi sensationnaliste que "le rédacteur en chef d'asi est un sioniste radical et senceur", sans effectuer une enquête aussi simple qu'un coup de fil, c'est ce que l'on peut appeler du "n'importe quoi".


Avez vous bien lu? Ce point là n'est pas vraiment contestable. David Medioni a bien renseigné "Rédacteur en Chef" sur son profil Viadeo. DS a tempéré, mais seulement depuis l'affaire, en ajoutant "adjoint". Les articles de DM sur Agoravox ne laissent pas de doutes non plus sur ses position. L'affirmation est donc juste, quoi qu'en dise DS, et l'utilité d'une confirmation est toute relative. Arfi a demandé une confirmation à Cahuzac au moment de publier un article accusateur contre lui. C'est bien pour la galerie, mais qu'est ce que ça change? S'attend on ici une seconde à ce qu'@si reconnaisse avoir trappé son article sur Panamza sans le citer pour délit d'opinion de Panamza?


Mais justement et à plus forte raison, en l'absence d'informations de première main sur le mode de fonctionnement interne de la rédaction d'asi, le billet de M. Hamza, dont l'objet est précisément le mode de fonctionnement interne de la rédaction d'asi, aurait quand même gagné à prendre quelques précautions stylistiques pour ne pas paraitre aussi ridicule qu'il ne l'est.

Vous réalisez bien que malgré les dénégations de DS, l'intégralité de l'article de HH tient ? DM est bien redacteur en chef et sioniste convaincu. Notez bien que HH ne dit pas que c'est DM qui a trappé l'article, c'est simplement une invention de DS ci dessus selon un procédé réthorique classique: inventer un propos à l'adversaire pour le critiquer. Quand au fond de son article, il me semble complètement intact et je trouve bien étrange de s'omnubiler pour savoir si HH aurait du passer un coup de fil pour confirmer une affirmation qui n'est en fait pas contestée, alors que le tort d'@si est lui tout à fait avéré, et à mon sens assez grave. @si a trapé de l'info sur des critères d'opinion. C'est une faute journalistique et pour un site qui se targue de surveiller les pratiques médiatiques, elle est d'autant moins pardonnable.


Avez vous bien lu? Ce point là n'est pas vraiment contestable. David Medioni a bien renseigné "Rédacteur en Chef" sur son profil Viadeo. DS a tempéré, mais seulement depuis l'affaire, en ajoutant "adjoint". Les articles de DM sur Agoravox ne laissent pas de doutes non plus sur ses position. L'affirmation est donc juste, quoi qu'en dise DS, et l'utilité d'une confirmation est toute relative. Arfi a demandé une confirmation à Cahuzac au moment de publier un article accusateur contre lui. C'est bien pour la galerie, mais qu'est ce que ça change? S'attend on ici une seconde à ce qu'@si reconnaisse avoir trappé son article sur Panamza sans le citer pour délit d'opinion de Panamza?

L'affirmation selon laquelle M. Medioni a indiqué être rédacteur en chef d'asi sur Viadeo est sans doute juste, et en tout cas je ne la contestais pas. En revanche, l'affirmation selon laquelle le rédacteur en chef d'asi est un sioniste radical et senceur apparait quand même beaucoup plus fragile, et c'est pourtant le coeur du billet de M. Hamza. Par ailleurs, il me semble qu'à travers le billet de M. Schneidermann, asi reconnait avoir "trapé" un article pour manque de mise en perspective. Cela n'est quand même pas la même chose qu'un délit d'opinion, me semble-t-il. Et oui, comme pour M. Cahuzac selon votre exemple, cette réponse "officielle" de l'institution mise en cause par un journaliste mérite d'être mentionnée directement dans l'article accusatoire. Cela n'est pas juste que pour la gallerie. Le but est quand même d'éclairer le lecteur pour qu'il ait les moyens de se faire une opinion.

Vous réalisez bien que malgré les dénégations de DS, l'intégralité de l'article de HH tient ? DM est bien redacteur en chef et sioniste convaincu. Notez bien que HH ne dit pas que c'est DM qui a trappé l'article, c'est simplement une invention de DS ci dessus selon un procédé réthorique classique: inventer un propos à l'adversaire pour le critiquer. Quand au fond de son article, il me semble complètement intact et je trouve bien étrange de s'omnubiler pour savoir si HH aurait du passer un coup de fil pour confirmer une affirmation qui n'est en fait pas contestée [...].


L'information me parait au contraire contestée. D'une part, titrer un article avec une mention du "nouveau patron pro-israelien d'arrêt sur image" alors que la situation statutaire dudit "patron" apparait pour le moins douteuse, c'est déjà un problème. D'autre part et sans jouer sur les mots, il y a une différence entre sionniste "radical", qualificatif employé par M. Hamza, et "convaincu", celui que vous semblez préférer utiliser, au combien plus prudemment. Enfin, je suis désolé de devoir vous contredire, mais c'est très clair et dès le titre, M. Hamza affirme que c'est M. Medioni qui est à l'origine directe d'une censure. Du reste, une simple phrase du type "David Médioni n'a pas démérité sa promotion " laisse quand même clairement apparaitre au moins sa complicité personnelle ; M. Schneidermann.parait vouloir assumer la responsabilité de ce passage à la trappe ; dont acte !...
Il me semble que le point de départ, c'était l'information sur la blague de Hollande. Vraie, ou fausse? Si le site qui sort l'info est suspect, cela signifie en effet que l'info doit être vérifiée plus scrupuleusement. Cette info là. Pas la fiabilité du site en général. Dans les "vite dit" ya une catégorie "ça reste à vérifier". Ce qui laisse entendre qu'il n'est pas impensable de publier une info en attente de vérification, du moment qu'on le précise. Donc, qu'il n'y avait pas urgence à trapper.

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur


Il me semble que le point de départ, c'était l'information sur la blague de Hollande. Vraie, ou fausse? Si le site qui sort l'info est suspect, cela signifie en effet que l'info doit être vérifiée plus scrupuleusement. Cette info là. Pas la fiabilité du site en général. Dans les "vite dit" ya une catégorie "ça reste à vérifier". Ce qui laisse entendre qu'il n'est pas impensable de publier une info en attente de vérification, du moment qu'on le précise. Donc, qu'il n'y avait pas urgence à trapper.


Mais l'info "brute" n'avait rien de douteuse ; elle avait déjà été relevée ici même sur le forum d'asi, à partir de la source d'origine, la vidéo officielle.
Je reposte ici un lien trouvable sur le message de Robert. un peu plus bas, et qui date de 2 jours avant la "news" de Panamza :
http://www.arretsurimages.net/forum/read.php?3,1337575,1345527#msg-1345527

Alors prenons l'argument de départ sérieusement : l'angle d'attaque de M. Klein, du moins tel qu'il ressort de ce qu'en dit M. Hamza, c'est que les médias "classiques" ont abondamment repris une information sans citer leur source première. Le fond du problème n'est pas tellement la crédibilité de "Panamza" en tant que source "première", mais c'est qu'en pratique, Panamza a constitué directement la source des journalistes qui ont repris l'info ; ceci alors que la source première proprement dite est tellement facilement accessible.

Alors que Panamza tire une fierté d'avoir été (parmi les) premiers à relever l'info, je peux le comprendre, mais qu'il voit la manifestation d'un sionisme radical dans le fait de ne pas publier un billet qui lui attribuerait la primeur de cette info, je me dis qu'il ne faudrait pas pousser non plus ...

Alors prenons l'argument de départ sérieusement : l'angle d'attaque de M. Klein, du moins tel qu'il ressort de ce qu'en dit M. Hamza, c'est que les médias "classiques" ont abondamment repris une information sans citer leur source première. Le fond du problème n'est pas tellement la crédibilité de "Panamza" en tant que source "première", mais c'est qu'en pratique, Panamza a constitué directement la source des journalistes qui ont repris l'info ; ceci alors que la source première proprement dite est tellement facilement accessible.


Sans avoir lu l'article de GK nous ne pouvons que supposer mais si j'extrapole sur la ligne habituelle qu'a déféndu @si à plusieurs reprises, le plus souvent pour elle même, l'angle de GK était vraisemblablement de dénoncer cette faute récurrente des grands médias de ne pas citer les petits indépendants dont ils font une reprise. A l'inverse, je n'ai pas souvenir d'avoir vu un article d'@si dans la ligne que vous lui prêtez ci dessus.
En revanche, l'affirmation selon laquelle le rédacteur en chef d'asi est un sioniste radical et senceur apparait quand même beaucoup plus fragile, et c'est pourtant le coeur du billet de M. Hamza.

Je lis l'un des articles de David Medioni cité par H.H. et au bout d'un paragraphe, je ne sais vraiment pas ce qu'il vous faut:
http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/israel-liban-meme-combat-11722

"Alors oui, osons dire que la situation est due à 90 % à l’islam fanatique qui gouverne la Syrie et l’Iran. "

DM écrit ça en 2008. Affirmer alors que la Syrie était gouvernée par l'Islam fanatique est une telle contre vérité, à contrario si flagrant des faits, que seul la volonté d'inventer un argument pour défendre sa thèse (ici la défense systématique d'Israël, ce qui passe ici pour le coeur du discours du sionisme) peut expliquer que ces mots lui soient venus sous les doigts. Franchement, si vous trouvez matière à contester qu'il est archi-sioniste (notez d'ailleurs que DS prend soin de se distancier de ses positions), je ne sais pas ce qu'il vous faut.

Je précise d'aileurs que je n'ai aucun problème avec le fait que DM le soit et je reconnais qu'il n'a pas cherché à la cacher. Finalement le seul problème c'est quand il écrit son article sur Panamza, site défini par son antisionisme, sans préciser au préalable d'où il parle. Si c'est là dessus que DS compte le recadrer, ça fait sens. Et à nouveau, je n'ai aucun problème que des gens de la sensibilité de DM soient présents dans la rédaction d'@si ou toute autre. Mon problème, c'est plutôt que les gens de la sensibilité de Hicham Hamza soient eux ostracisés et donc, au moins primo facie, rares. Ce qui serait vraiment classe c'est d'avoir ici des chroniques de HH à l'occasion. On sait bien que ça ne va pas arriver. Je n'hésite pas à dire que pour ce que j'ai lu, son pur travail journalistique est plus fourni que ce qui tombe d'habitude à @si, qui est pourtant de très bonne qualité par rapport à ce qui se fait presque partout ailleurs.

D'une part, titrer un article avec une mention du "nouveau patron pro-israelien d'arrêt sur image" alors que la situation statutaire dudit "patron" apparait pour le moins douteuse, c'est déjà un problème.

Il me semble que si c'était douteux avant l'article, le développement le rend pertinent. Daniel Schneiderman, ci dessus, explique bien avoir trappé un contenu informatif dans sa ligne éditoriale parce que Hamza a écrit un livre sur les liens connus à ce jour entre Israël et les attentats du 11 septembre. Je trouve étonnant que dans la hierarchie des problèmes, ce comportement d'@si puisse apparaitre comme beaucoup moins important que de savoir si le titre de HH était trop outrancier. Dans le cas d'@si on a bien eu un contenu informatif trappé pour délit d'opinion. C'est un problème factuel, pas hypothétique. On devrait toujours traiter d'abord les problèmes factuels.
voté ! Aux Usa tout le monde connait l'affaire des agents sionistes dansant le jour du 11 sptembre 2001 alors que les news-yorkais pleuraient les leurs une bande de jeunes israeliens dansent devant les tours en feu en se prenant en photos devant..

.Indécent de leur part, ils furent arrêtés par la police et se sont expliqués ensuite devant les médias américains : et alors ? Votre problème et le notre ce sont les arabes, donc ...." ! Pourquoi vous ne dites pas tout sur asi ? Hicham Hamza a aussi écrit 72 choses étranges sur l'affaire Merah qui ne collent pas !

Caroline fourest défendant la position néoconservatrice en place depuis plus de 10 ans l'attaque et veux le faire plier pour avoir une version divergente de bien des affaires sans réponses valables.

Et son travail de journaliste '(encore un de ces cerveaux malades selon l'oligarchie médiatique !) est reprise sérieusement aux USA ou la parole se libère de plus en plus sur le fameux jour qui a déclenché des conflits couteux et sans fin.

Pourquoi va t'on a nouveau diaboliser ce type pour penser que le mossad ne serait pas étranger à bien des affaires de terrorismes, dont celui possible du 11 septembre ? ON est en pleine inquisition dans ce pays....Tout fous le camps.
Selon Linked in aujourd'hui

"David Medioni
Journaliste chez CB News"
"Rédacteur en chef" (adjoint ou pas), ça veut pas dire "nouveau patron d'ASI", loin de là. Surtout quand le patron (DS) participe directement au rédactionnel et aux émissions...
faut pas confondre Iznogoud et Haroun -el-Poussah.
Je ne suis familier avec aucun des deux.
.. qu'il le soit ou pas, peu m'importe à vrai dire, c'était juste pour signaler que c'était mentionné sur wiki, et l'est toujours d'ailleurs à l'heure actuelle. Et depuis un moment. Si c'est faux, pourquoi @si ne rectifie-t-il pas la fiche ? Ce serait plus simple.
Les personnes directement impliquées n'ont pas le droit de modifier elles-mêmes les fiches les concernant. En revanche, vous pouvez le faire en citant l'article de DS sans problème ! (Ce sont les règles de wikipédia ^^)
Les personnes directement impliquées n'ont pas le droit de rectifier les inexactitudes écrites à leur sujet ??
Vous me l'apprenez.
Par curiosité, vous avez un lien vers cette règle ?
Cela semble plus subtil : http://fr.wikipedia.org/wiki/Wikip%C3%A9dia:Autobiographie

Vous gardez les mêmes droits que les autres contributeurs à intervenir sur l'article. Comme n'importe quel autre contributeur, et en accord avec notre deuxième principe fondateur, les faits, les relations d'événements et les clarifications que vous pouvez souhaiter ajouter à un article vous concernant doivent être vérifiables.

Vous pouvez librement corriger des erreurs ou des faits périmés, tels que votre statut matrimonial, votre emploi actuel, votre lieu de naissance, etc., ou révoquer un vandalisme. Cependant, soyez conscient que si le fait est susceptible d'interprétations différentes, d'autres pourront modifier l'article.
Il me semble me souvenir qu'il en avait été question ici.
@ MT & Damien: merci pour les liens.
Donc même si ce n'est pas "conseillé", elles en ont donc le droit. En même temps, le staff d'@si est bien placé pour savoir mieux que personne qui occupe tel ou tel poste dans la rédaction, il me semble logique qu'ils puissent eux-mêmes apporter les précisions les concernant.
La derniere fois que j'ai ajouté une info me concernant sur wikipédia (oui, bon...), je m'en suis fait bannir pour une durée indeterminée, mon compte wiki et l'adresse IP qui avait servi à ma connection internet.

ça m'a coupé l'envie de recommencer :))
Il n'est pas "présenté", c'est tout le problème. On peut reprocher bien des choses à Hicham Hamza mais il source absolument tout ce qu'il affirme, une pratique que j'aimerais voir plus répandue. Le post de rédacteur en chef d'@si est bien revendiqué par David Medoni sur son profil viadeo mis en lien par H.H. Selon le sens qu'on donne à ce titre, c'est bien lui qui décide ou non de publier l'article de Gilles Klein. HH a bien toute légitimité à s'intéresser à David Medoni dans le cadre de son enquête.

Bien sûr, Daniel Schneidermann peut également dire "David s'est un peu "boosté" sur viadeo, c'est moi le rédacteur en chef d'@si.". Mais ce n'est pas ce qu'il dit. Il dit que l'information est farfelue. Elle est sourcée, vraisemblablement sur un profil rempli par David Medoni lui même, et de fait confirmé par Daniel, qui lui reconnait le titre de "rédacteur en chef adjoint", ajoutant un petit mot pour contourner le fait que selon les sources tierces, il est difficile de contester que David Medoni a bien ce titre.

Ensuite on peut croire sur parole Daniel Schneidermann quand il dit n'avoir aucune idée des opinion de David Medoni: après tout il y avait bien ce stagiaire devenu membre des soraliens où aux débuts Béatrice Pignède, qui depuis est très proche des autres pestiférés du Réseau Voltaire. Ceci dit je trouve qu'il y a de fortes raisons d'en douter: doit on vraiment croire que Daniel n'a simplement rien googlé de David Medoni ? Ca me semble plus dur à manquer qu'à trouver.

Enfin vous êtes à mon sens tout à fait HS: je n'ai pas parlé des axes généraux de critiques d'@si, mais celui très précis de ne pas citer la source originale, en particulier quand elle vient d'un média web indépendant - le plus souvent @si mais pas que. C'est tout à fait légitime et à l'époque du scoop de Pananza suivi d'un article pour noter l'omission quasi systématique des reprises d'en citer la source, j'avais déjà tiqué sur le fait que par extraordinaire @si ne mentionnait pas cet abus là. J'avais attribué ça au fait qu'ils ne l'avaient peut être pas vu, mais j'apprends aujourd'hui que la raison, toute autre, est franchement inexcusable. C'est décevant.
Ceci dit je trouve qu'il y a de fortes raisons d'en douter: doit on vraiment croire que Daniel n'a simplement rien googlé de David Medoni ? Ca me semble plus dur à manquer qu'à trouver.

Pour n'importe quel journaliste confirmé, Google sortira des milliers de résultats. Je crois improbable qu'un vieux papier de 2006 sur Israël soit la première chose qui ressorte. Vous avez le droit de faire l'expérience et de prouver que j'ai tort.

Pour n'importe quel journaliste confirmé, Google sortira des milliers de résultats.

A mon sens, un journaliste confirmé se doit d'utiliser autre chose que Google. Car google oriente les résultats en fonction de ses partenariats commerciaux de sa régie publicitaire. Sans compter une censure reconnue.
Peut-être, mais le raisonnement est le même : si Médioni a écrit des centaines d'articles, comment et pourquoi DS verrait-il son attention attirée spécifiquement par un article de 2006 ?
Il n'y a pas à croire, juste à googler. Le liens vers son profil Agoravox tombe en 7èpme ici
https://www.google.fr/search?client=opera&q=David+Medoni&sourceid=opera&ie=UTF-8&oe=UTF-8#q=David+Medoni+article

Il n'y a que 6 articles sur ce profil. Deux sont sur Israël. Comme je dis, sauf à ne vouloir pas savoir ce qu'a écrit jusque là le rédacteur en chef qu'on souhaite embaucher, c'est dur à manquer.
Je ne sais pas de quels articles vous parlez. Si je vais sur http://www.agoravox.tv/auteur/david-medioni , absolument aucun article ne s'affiche. Et en bas je lis : "Cet auteur n'a pas encore publié d'article".
Ah, au temps pour moi, il n'y a rien sur agoravox.tv mais il y a des textes sur agoravox.fr : http://www.agoravox.fr/auteur/david-medioni
Un dernier point, la position de sioniste radical de DM me semble difficile à nier vu ses articles sourcés par HH. Il est probable que lui ne se reconnaisse pas comme tel, mais quelques part, c'est pire: c'est qu'on n'a pas conscience de ses excès qu'on les pousse le plus loin...
Bon, d'accord, Panamza est un peu critique, mais...

"...la pratique journalistique. Parmi eux figurait Arrêt sur Images, le [large]célèbre[/large] site dirigé par Daniel Schneidermann. Le 23 décembre, l'un..."

... ça en jette, non ?

PatriceNoDRM
DS se fiche de ce que Médioni écrit sur le sionisme. Mais il ne se fiche pas de ce qu'écrit Hamza sur le Mossad. Ou comment on considère l'un comme fiable et l'autre comme manipulateur.
L'histoire objective du deux poids deux mesure.
Daniel, il y a déjà plus de 10 ans, de nombreux journalistes ont, durant différentes enquêtes ou contre-enquêtes, (et ce dans différents pays), révélé qu'effectivement, immédiatement après la chute des tours, quelques jeunes hommes (indiqués au FBI ou la police de New-York parce que se réjouissant bruyamment pendant que les tours tombaient) ont été arrêtés, interrogés, et se sont avérés agents du Mossad... tenant ce "fil", l'enquête s'est poursuivie et le résultat des investigations policière est désormais, que je sache, dans le domaine public et rapporté depuis belle lurette par nombre d'enquêtes journalistiques de l'époque : le Mossad était très présente autour des événements. C'est bizarre ce mouvement sisyphien qui veut qu'il faille toujours "repartir" de zéro et perpétuellement refaire les démonstrations de ce qui est pourtant avéré... et ce qui est avéré, c'est que oui, des enquêtes policières, rapportées par des enquêtes journalistiques, ont mis la lumière sur une implication du Mossad dans cet événement... à quel niveau, de quelle manière, pour quel objectif ? Là, c'est un boulot un peu plus poussé qu'il faudrait faire pour rechercher, parcourir précisément et recouper les archives de presse et les enquêtes des instances d'investigations américaines des années 2001/20... inutile de vous dire que j'ai pas le temps ! :-) . Mais c'est un sujet. Il fut d'actualité il y a 10 ans. C'est désormais dans l'histoire. Il le reste donc aujourd'hui. Qu'il soit clair, certes non... mais on ne peut le nier et en tout cas, c'est une perte de temps que de se poser à nouveau la question.

Avec le temps, le souvenir le plus présent qu'il m'en reste est celui-ci (en lien). On pourra toujours dézinguer l'enquêteur (pour ma part, c'est un homme que je connaissais plus pour son bouquin sur le monde bancaire, surtout américain... et dont le temps a fait, tout de même, un livre assez prophétique sur le sujet). Encore une fois, je ne peux pas "enquêter" sur Laurent comme vous le faites vous-même sur vos sources (et professionnellement), néanmoins, je ne sache pas que son enquête précise ait été démontée, détruite par quelque contre-enquête que ce soit. Mais peut-être me gourre-je. En tout cas, je vous le communique.

http://www.dailymotion.com/video/xric0_eric-laurent-tout-le-monde-en-parle_news
(sur notre propre travail lors de cette enquête de routine, je m'abstiens ici de tout jugement public. Les recadrages nécessaires ont été entamés, et seront poursuivis, en interne).


Les recadrages nécessaires ont été entamés, et seront poursuivis, en interne : heu... c'est pas un jugement public, ça ?
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.