85
Commentaires

Belattar versus Naulleau, retour sur un désastre

Yassine Belattar était venu sur le plateau de Balance ton post (C8), animé par Cyril Hanouna, pour annoncer qu'il serait candidat à la présidentielle si Éric Zemmour confirmait sa candidature. Mais l'annonce est passée au second plan : l'humoriste a échangé des insultes ("facho" contre "islamiste") avec Éric Naulleau lors d'une émission où, par ailleurs, plusieurs chroniqueurs se sont transformés en conseillers politiques de Jordan Bardella. Une vidéo de Belattar a ensuite été interprétée comme une insulte à Samuel Paty par la fachosphère. Récit, et commentaires de Belattar et Naulleau auprès d'ASI.

Commentaires préférés des abonnés

Mais pourquoi j'ai lu ça ? Et pourquoi vous l'avez écrit ?

Qu'est-ce que c'est encore que cet article ? On s'en fout de ce qui se passe chez Hanouna. arretsurimages commence à ressembler à la Vème République, s’enfonce dans la boue.

Faites nous comprendre le PAF. Pourquoi tous ces sondages truqués ? Pourquoi (...)

J’ai une vraie question : en quoi est un « désastre » ? Je n’ai pas le sentiment que c’est expliqué dans le papier. 

On peut lire une description exacte de ce qu’il s’est passé, d’accord, mais en quoi c’est un désastre ? 

Ça serait dans Cliqu(...)

Derniers commentaires

Eh bien, on a très vite envie de refermer le couvercle. Je n’ai pas pu aller jusqu’au bout de l’article. 

On dirait le récit d’échanges de café du commerce entre deux poivrots. 


Le problème ce n’est pas Naulleau ou Belattar, c’est qu’on diffuse le spectacle de la médiocrité la plus crasse auprès de centaines de milliers de spectateurs (bon après ça veut aussi dire que ce pays comporte bien trop de merdologues qui savourent ce genre de spectacle…)


Tout ceci est bien désespérant…

Le prof d'histoire pour un "trouble fête/prolo/banlieusard/cancre" c'est le prof de gauche qui fait la morale, le relou qui se croit supérieur. Je pense que c'est juste une vanne d'un mec qui au lycée s'emmerdait pendant les cours d'histoire géo. Et vous tombez tous dans le panneau de c'est un signe....

Bon. Les uns et les autres s'insultent.

C'est important ? 

J'ignore qui est ce Bellattar et ce Naulleau. Y a-t-l un humoriste là bas ? À l'époque ou France Inter réduit ses chroniqueu(se)r pour installer des chroniques direction droite toute, j'aimerai avoir à lire d'autres choses que ces échanges piteux.

Franchement, ASI n'a rien d'autre à (faire) interroger

Merci pour ce compte-rendu. 

Bon, un résumé en 10 lignes avec quelque chose indiquant que ça ressemble à un clash visant à faire de l'audience aurait été idéal, ça m'aurait évité de lire tout l'article. 

Quel sommet de la télévision ! Et dire que j'ai manqué ça...


Cela dit, même avec l'article d'ASI, j'ai manqué un truc. L'invité de l'émission étant jordan-le-facho, que faisaient Bellatar et Nolleau ? Ils sont chroniqueurs ? Ils étaient aussi invités pour un livre ou autre ?


Remarquez ... en fait non, je m'en fous de savoir ce qu'ils faisaient là. Après tout, ils sont tout à fait à leur place dans cette télé--poubelle. Si seulement il pouvait y avoir, comme pour les corbeilles inforatiques, l'option "vider la corbeille", ça libèrerait de la place sur le disque dur.

Vous avez vraiment regardé cette émission Emmanuelle ? Effectivement, je me demande bien ce que m'a apportée cette lecture.

Mais euh... on s'en fout, non ?

"trend topic" ,non?

crdt

Naulleau : "D’où tu me traites de facho ?" Plus tard : "On était sur le grand remplacement, c’était le vrai sujet, le grand remplacement."

Ce qu'il faut comprendre c'est que Naulleau, c'était préparé pour, si le "vrai sujet" avait été abordé, contredire la thèse du grand remplacement avec des arguments raisonnables, convaincu qu'il est que c'est la manière de lutter contre l'extrême-droite. 


Évidemment comme il est poli et civilisé, il aurait concédé certains points ("oui il y a une évolution démographique" ; "évidemment, c'est un gros problème l'immigration illégale..." ; "on ne peut pas accueillir toute la misère du monde c'est un fait" ; "il est vrai que le discours de Zemmour que je connais bien et qu'on caricature souvent n'est pas tout à fait celui de Renaud Camus" ; "...auquel vous avez raison on ne peut pas vraiment reprocher qu'un dingue fasse un massacre dans une mosquée") mais il aurait toujours ajouté des "mais" après, insistant sur le fait "qu'on en est pas tout à fait là", et peut être même cité quelque site de fact checking ou conspiracywatch pour rappeler que c'est une théorie du complot ("Rudy Reichstadt considère que c'est une thèse aussi condamnable que la plupart des discours de Mélenchon, qu'avez vous à répondre à ça ?"), et peut être même appelé à mettre hors la loi quelques extrêmes qui propagent ce discours ("évidemment Zemmour et Lepen, on ne peut pas priver tout un segment de l'opinion de leurs candidats, mais la sous-section Stéphanoise dissidente du Bastion Social, tout comme les 11 membres du Parti du Renouveau National de la Civilisation Occidentale, ils vont trop loin ! Je vais peut être vous paraitre extrémiste, mais au risque de passer pour un antifa je pense qu'Emmanuel Macron devrait les interdire.") .  


Ensuite, satisfait d'avoir fait son devoir, comme pendant tant d'années face à Soral et Zemmour, il aurait pu participer à détendre l'atmosphère, riant à quelques bonnes blagues de Jordan Bardella (voire peut être même de Bellatar, il n'est évidemment pas raciste, ce ne serait pas poli).

N'aillez pas tant de pudeur (de gazelle) à dire que c'est une théorie conspirationniste et fasciste. Le simple fait de la prendre au sérieux et d'en débattre est une insulte. Passer pou un antifa vous fait plutôt honneur.

Moi ? Je n'ai jamais trop caché que c'en était mon opinion.


Par contre je pense qu'il y a une différence entre un imbécile et un méchant (même si le premier peut être tout aussi dangereux d'un point de vue conséquentialiste). 


Ce que je peux dire de plus positif de Naulleau c'est qu'il me semble tout à fait sincèrement pétri de bonnes intentions. Ce qu'il est c'est excessivement confiant en la vertu du débat, et en sa propre capacité à convaincre, et semble en plus penser que démontrer son ouverture d'esprit en concédant quelques points "mineurs" à l'adversaire ou en acceptant de rire à ses bons mots est la meilleure manière de le faire.


En soi la question du débat avec l'extrême-droite ou sur ses théories en est un éternel qui est très dur à trancher (le souvent cité à tort sur le sujet Karl Popper recommandait lui même de chercher d'abord à contrer les discours intolérants par l'argumentation raisonnable et l'opinion publique avant de songer à les interdire). Mais le truc avec Naulleau c'est qu'en plus de croire la réponse "il faut l'accepter" évidente il est terriblement maladroit chaque fois qu'il s'y essaye.

... D'où évidemment c'est la personnalité qui a été selectionnée par nos télés pour  apporter la contradiction aux Zemmour, Bardella et compagnie.


Si lui ne semble pas conscient d'à quel point il est mauvais débatteur,  m'étonnerait pas que d'autres le soient.


Pour avoir approché le bestiau, Naulleau possède un melon de concours et une envie qu'on l'aime parce qu'il sait se donner des bonnes excuses pour toute la merde qu'il produit. En soirée, il veut qu'on lui lâche les baskets avec Zemmour, hein, mais euh, on m'oublie pas non plus, hein. Il est comme son pote Calvi, des courtisans replets, des flingueurs de plus petit.es, des zamis de trente ans la dague sous la table si besoin, des mecs qui citent, des adorateurs de compliments à leur endroit (je me rappelle avoir dit, taquin, un peu ivre, à Calvi, que je venais l'entendre parler des Beatles - à peine une phrase - et qu'il aurait fait un parfait rock critique à Best, il m'a dit ohhh merci, tout heureux, l'andouille) des chiens de garde qui aiment avoir une jeunesse dans la niche. Des mecs qui veulent qu'on les aime, donc, mais méfiants méfiants. C'est qui lui .? il est venu avec qui ? Bref, "Ridicule", de Patrice Leconte, encore et toujours.

Manoeuvre dit toujours : il ne faut jamais rencontrer ses idoles dans le showbizz, on est toujours déçu. Du coup, avec eux, même pas. T'as juste vu le système à nu.

En gros comme la vaccination, laissez le choix pendant un temps (la confiance) mais si ça marche pas on "oblige" les gens.


Je me pose la question de est ce que ca changerait quelquechose si un membre de LFI etait a la place de "l'idiot utile" Naulleau ?

Raquel Garrido a t'elle etait plus efficace ? Je ne trouve pas.


Est ce seulement le manque de competence et de rhetorique le probleme ? Zemmour mauvais debatteur toujours opposé a des faibles etait une hypothese agreable a entendre et certains ici meme avaient predis son massacre si il etait en face d'un habitué de la LFI.

Mais voila, le champion ultime, Melenchon, a au mieux fait jeux egal avec lui. Il ne reste donc que l'interdiction. Misere.

Perso je pense que la pertinence d'accepter un débat s'évalue à ce que l'autre a à y gagner, à ce que soit même on a, au dispositif, etc....  Et je suis rarement favorable à "obliger" les gens à quoique ce soit, juste à ce que ceux qui disent représenter la gauche ne se sentent pas obligés d'aller servir la soupe aux premiers fachos venus, quand elle n'a qu'à y perdre. 

(Dans un cas particulier , comme Mélenchon, qui a décidé de profiter de l'attention démesurée déjà accordée partout à Zemmour pour offrir de l'audience à ses idées, si j'ai trouvé ce pari un peu risqué au départ, je comprend par contre. Zemmour déjà partout avait peu à y gagner de plus et d'avantage à y perdre.)


Le point de vue de Karl Popper (que je mentionnais surtout car on fait souvent dire à son "paradoxe de la tolérance" autre chose que ce qu'il disait réellement) c'est que pour préserver la tolérance, il faut être prêts à ne pas tolérer/interdire les discours intolérants, au cas où toute autre option pour les contrer/en réduire l'influence s'avère insuffisante. Et il prônait le débat rationnel, la réfutation de leurs arguments, comme en faisant partie. Après il vivait à une époque médiatiquement très différente, où tu devais un peu plus pouvoir débattre à armes égales et devant un parterre un peu cultivé et sensible à la raison que le public des nouilles dans le slip.


Enfin pour ce qui est de Naulleau c'est un avis personnel, mais pour avoir suivi pas mal de ses échanges avec Zemmour à une époque, je le classe comme le débatteur le plus désastreux que je connaisse avec l'ED. Du fait que la seule tactique qu'il semble connaitre c'est le repli stratégique (je vous concède ci et ça, mais..), et un repli stratégique qui n'empêche pas ses contre-attaques d'être généralement terriblement convenues et faiblardes.  Pour Garrido je ne suis certes pas certain qu'elle s'en tirerait beaucoup mieux, mais ça me semble dur à imaginer qu'elle puisse faire bien pire.


De mon point de vue face à Zorglub ou autre du style mieux vaut encore une offensive un peu désordonnée que lui laisser dérouler son argumentaire. Si tu te laisse aller à trop de civilité tu le laisse faire oublier l'horreur de ses propositions ou de sa vision du monde.

La gauche n'a pas besoin de 'servir la soupe au premier facho venu' via un débat ; ca fait 40 ans qu'elle le fait (aidée par la droite qui lui reclame des gages de bonne moralité).

A ce sujet, voir l'echange (5 min) éclairant entre Jofffrin etd'Ornelasse. Imparable.
https://www.youtube.com/watch?v=1H-aJ2ciQVU

Ah oui l'autre folle qui inverse carrément la dérive énorme vers la droite de la société, c'est vrai que même Joffrin est laissé sans voix par tant d'audace.

L'effet du double septennat Mitterrand, gentiment gauchisant des mentalités françaises et le statut d'infréquentable de la Droite instillé par Tonton ont mis plus de 25 ans à décroitre et finalement disparaitre ou presque. 

L'usure du réel surement. Qu'on se le dise, La Droite est de retour et elle est pas contente !!!

C’est bien vu 

Mmouais après tout sur le temps long ça peut se défendre.


Par contre l'argument d'Ellemelasse me semble un peu différent, elle semble dire que l'électorat "de droite" ou "RPR" (où elle inclue généreusement tous ceux ayant voté non au référendum de 2005 contre l'avis de la plupart des ténors de la droite) se sentait trahi par Chirac et Sarkozy, et que c'est pour ça qu'il aurait soutenu Lepen et maintenant Zemmour.


Par Chirac à la limite des limites, mais son électorat de droite ne représentant pas plus de 18% des votants de la présidentielle où il a battu Lepen, tout le reste étant venu de sa gauche en renfort, c'était assez logique qu'il allait pas faire une politique d'extrême droite.


Mais Sarkozy euh... sérieusement ? Il a été élu en se recentrant, insistant sur son coté "fils d'immigré" avec le soutien d'Enrico "j'aime les filles de Sarkozy" Macias et autres Doc Gyneco, pour ne pas terroriser l'électorat gentil de Bayrou, et ensuite a fait un énorme virage identitaire.... et a perdu cet électorat qui a voté pour le gentil Hollande en 2012 (puis Macron bien sùr). S'il a trahi des gens c'est les centristes.

Le debat Z/M a fait plus du gagnant/gagnant.

Melenchon a gagne en visibilite dans sa tentive de convaincre les indecis et les non-votants. 

Zemmour en revanche a gagne en legitimite aupres de l'extreme droite et la droite extreme. l'ED se voit deja au second mais a une grande peur, c'est de reproduire le debat miteux de Marine Lepen face a Macron. Pour l'instant Lepen n'a donne aucune preuve qu'elle s'est ameliore la dessus et a mon avis elle a peur d'elle-meme.

Le challenger Zemmour a prouve a son electorat avec ce debat qu'il est parfaitement capable de tenir le choc face aux meilleurs.

Donc je pense au contraire avait et a grandement gagne avec ce debat.


Le probleme du paradoxe que vous ennoncez est de savoir qui est legitime pour distinguer l'intolerance refutable de celle irrefutable ? Les fafs ? Les Rzo sociaux ? La justice qui condamne deja les propos racistes ? 

Les propos racistes d'un taha bouaf avec son "sale sioniste" et "arabe de service" ne pose pas beaucoup de probleme ici alors que ceux de zemmour sont beaucoup plus derangeant.


Si vous dites que Naulleau est nulle en breteur avec l'ED je vous crois sur parole. Dans sa methode base sur la reaction, il est obliger de conceder des points justes a l'ED mais on va dire qu'il y a des facon de le faire et d'y repondre eficassement ensuite. 

Mais de ce que je retiens du debat Melenchon Zemmour ce sont des postures. L'un comme l'autre ne sont pas affronte sur le meme terrain il ne pouvait donc pas y avoir de gagnant ni de perdant puisque aucun d'eux ne cherchez a attaquer les arguments de l'autre (annonce des le debut que ce n'etait un match de boxe).


La production d'un contre modele est une tres bonne offensive a l'ED mais ca implique contrairement a ce que vous dites de leur laisser derouler l'argumentaire mais de largement l'ignorer. D'ailleurs ca me fait penser a des jeux de strategies ou celui qui arrive avec un plan preetablit et qui dans sa globalite se tient a celui-ci a un avantage par rapport a celui qui ne fait que reagir a son adversaire meme si il realise la bonne contre-reponse.

(enfin autant je ne peux pas blairer l'autre troll antisémite de Bellatar, autant il aura au moins eu le mérite de dynamiter un dispositif basé sur l'exploitation d'un tel idiot utile)

La Créolisation de la France c'est une réalité et c'est super bien !(dixit Mélenchon) 

Le Grand Remplacement est un fantasme et une théorie raciste ! (dixit le camp du bien)

Que de circonvolutions pour ne pas comprendre (ou faire semblant) que Bellatar est un communicant que le 'prof d'H-G' lui permet d'envoyer le message à ceux qui le comprennent tout en criant au complot au médias idiots utiles de service : ASI en premier lieu.

Mais quand ouvrerez-vous les yeux ?

un petit cote jerry springer quand la tele poubelle n'essayait pas de passer pour plus que ce qu'elle n’était.

J’ai une vraie question : en quoi est un « désastre » ? Je n’ai pas le sentiment que c’est expliqué dans le papier. 

On peut lire une description exacte de ce qu’il s’est passé, d’accord, mais en quoi c’est un désastre ? 

Ça serait dans Clique, voire chez Barthez, ce serait effectivement un très gros raté. Mais dans Touche pas à mon poste, il me semble que tout le dispositif de l’émission conduit vers ce genre de situation. Je veux bien admettre que celle-ci est un peu plus hardcore, mais elle ne fait pas si tache que ça.  

Du point de vue de celle ou celui qui attend que la télévision le divertisse l’ instruise, d’accord. Mais du point de vue deS fidèles de Hanouna… et de l’intéressé : La fille Tapie il y a deux jours, maintenant les deux andouilles... C’est bien pour ça qu’il est payé, non ? Pour produire de la vulgarité, de la médiocrité, un théâtre de haine devenue banale, qui prépare des lendemains bien fachos. 

C’est vraiment une histoire entre tic et tac. Je devrais normalement prendre parti, mais, d’un côté, c’est vicelard, on ne sait pas si on a affaire à Bellatar ou Betar, et de l’autre côté.... j’prefere plus décrire. 


Non vraiment, une autre bonne soirée réussie à Touche pas à mon poste. Dans Blade Runner, ils ont l’Ami Buster, les Brits ont Jimmy Car ou Nish Kumar. Nous, on a Hanouna, le chef de (vul)guerre.  

Un bon TPAMP, en somme. 

Merci à Emmanuelle Walter d'avoir regardé ça pour moi, mais ce n'était vraiment pas la peine.

Si ces deux connards s'entretuent ça gêne qui ? pas moi en tout cas . Va bien falloir un jour ou l'autre se débarrasser des bas de plafond ! Quoique le réchauffement climatique va s'en charger , putain qu'il arrive vite ! J'espère qu'on va taper les trois degrés assez rapidement , je veux voir ça !

C'est après avoir lu ce genre d'article que mon choix de ne plus avoir de télévision est conforté puissance mille. Certes, là on est chez Hanouna, dans une émission qui n'est vraiment pas le haut du panier. Mais pour encore tomber de temps à autres sur des émissions de "débats" à la télévision il faut faire le constat que la même mécanique est à l'œuvre partout. Débats totalement polarisés, absence d'argumentations et de réflexions et niveau de langage (et de culture ?) du niveau cp (et encore, je suis méchant avec les enfants des écoles).
Les meilleurs débats sont ceux qu'on fait contre soi-même, mais de toute évidence ces gens là ne l'ont pas compris.

Ou bien me trompe-je et il existe encore quelque part sur le paf des débats dignes d'intérêts ?

MERCI EMMANUELLE !


Grace à ce compte rendu qui semble absolument factuel, j'ai en dix minutes compris que les forces du Bien étaient avec moi : non seulement je ne regarde pas la télévision de flux et occupe ma vie nocturne à autre chose, mais en plus je ne suis pas inscrit sur Twitter, qui là encore semble terriblement chronophage et abrutissant.
Votre écrit m'a permis aussi de réaliser combien j'ai de la chance d'être au dessus de ces MERDES  AUDIOVISUELLES :  "de mon temps", la télévision était plus instructive et vous me permettez de me confirmer à moi-même que j'ai fait de bons choix de Vie... en éteignant la lumière...
C'est preuve de grand journalisme et je vous en remercie !!!

Qu'est-ce que c'est encore que cet article ? On s'en fout de ce qui se passe chez Hanouna. arretsurimages commence à ressembler à la Vème République, s’enfonce dans la boue.

Faites nous comprendre le PAF. Pourquoi tous ces sondages truqués ? Pourquoi pas un article de fond sur le cahier des charges des chaînes de désinfo ?
Quand Christine Kelly anime un débat avec que des chroniqueurs(euses) d’extrême-droite ou de droite extrême ça correspond ?

J'ai toujours été émerveillé par la haute tenue des débats chez Hanouna. Si haute, la tenue, que je me sens submergé par mon infinie insignifiance au bout d'une vingtaine de secondes, et que, ne pouvant même envisager atteindre un tel niveau, je zappe humblement pour chercher quelque chose plus à ma portée.

Mais pourquoi j'ai lu ça ? Et pourquoi vous l'avez écrit ?

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.