31
Commentaires

Au Venezuela, un attentat contre Maduro, avec ou sans guillemets ?

Tout s'est passé hors champ. Interrompu en plein direct télévisé par une détonation, le président vénézuélien Nicolas Maduro et son gouvernement parlent d'"attentat" et accusent l'opposition et la Colombie soutenue par les Etats-Unis. Chine et Russie, les deux principaux créanciers de Caracas, sortent des images. Mais, face à la confusion, les médias français prennent des pincettes.

Commentaires préférés des abonnés

Dans la catégorie "mauvaise foi subliminaire", un "journaliste" parle des migrants vénézuéliens chassés par la misère qui "bizarrement" fuient dans des pays "libéraux". 

.... comme si les pauvres avaient le choix de migrer vers un pays autre que (...)

Le Figaro est lui catégorique ici et là. Ca doit être une mise en scène sino-russo-vénézuélienne soutenue par Dassault, je ne vois pas d'autre explication pour que les modèles de vertu Le Monde, AFP, AP,... n'y croient pas.


Personellement, je n'a(...)

Un point qu'il m'étonne que vous n'avez pas creusé dans votre article : donc vous mettez à jour que ce groupe "Soldados de Fanelas" a un compte Twitter !! 


Après vérification, ce compte existe depuis mars 2014, cad que ce groupe est ouvertement c(...)

Derniers commentaires

si on veut vraiment s'intéresser à la réalité de l'Amérique latine, des ingérences yankees etc. il existe un organisme particulièrement informé - loin des bréviaires cyniques repris par "lémédia" occidentaux : 

https://www.cetri.be/-presentation-

Juste pour diversifier vos sources - c'est cadeau !!!

L'Alsace est un raccourci de l'incompétence journalistique, ou/et de la mauvaise foi : en titre elle met au conditionnel l'attentat contre Maduro, et dans l'article détaille les circonstances et ajoute la revendication du groupe terroriste d'Extrême droite.

Question : arrêt sur image est-il un média réactionnaire prêchant pour le libéralisme et ses vassaux ?


c'est la question (à laquelle j'ai déjà la réponse : NON) qu'on pourrait se poser à la lecture de l'article du Grand Soir et surtout ses commentaires : https://www.legrandsoir.info/nicolas-maduro-aurait-ete-vise-dans-un-attentat.html


enflammé contre tous les médias sur terre (sauf pro-maduro je suppose) : tous des mauvaises personnes qui veulent que du mal à Marudo, d'ailleurs il n'y est pas question de bonbonne de gaze mais de "fuite de gaz" comme argument de l'adversaire dans lesquels en bloc sont mis : Besansenot, Hamon (pourquoi plus lui que d'autres ce n'est pas dit), Jado.

Sans doute que Maduro a simplement besoin de faire le "martyre" pour montrer comment son régime est en danger,


Cependant je ne peux manquer de me souvenir du Chili, de la baie des Cochons… de toute façon, d'autant avec un Trump a sa tête, les États-Unis ne peuvent que rendre ses opposants de part le monde paranos.

Sans être allé me coltiner une recherche avec confrontation des sources je peut dors et déjà envisager (j'ai pas dit déduire) que ce soit un attentat sous fausse bannière . Des éléments caractéristiques du "false flag" sont réunis. Evidemment la presse des alliés du Vénézuela sera moins encline à relayer cette hypothèse mais je ne comprend pas l'étonnement d'asi concernant Sputnik à chaque fois que je visionne des extraits des médias du sof power russe je remarque qu'ils sont moins malhonnête que les notre. Ce type de médias se doit d'être moins grossier et surtout plus pluraliste que les notres car elle ils sont moins hégémoniques et ils cherchent à se légitimer auprès des esprits critiques occidentaux.   C'est aussi simple que cela la manipulation des masses...

Malheureusement nous n'arrivons jamais à l'envisager chez nous (enfin devrais-je dire vous les journalistes ayant pignon sur rue je me souviens comment ASI a effleuré les incohérences du 11 septembre sans jamais les  prendre au sérieux )  nous n'avons jamais pu avoir le moindre début d'enquête mainstream sur les incohérences de la version officielle du 11 septembre (farfelue jusqu'au comique) idem pour les fausses décapitations misent en scène par jihadi john et DAESH en 2013 1014. Sur les tirs des ukrainien pro US contre leurs propres manifestant au Maïdan il y a eu des révélations mais elles sont restées confidentielles, le faux bombardement chimique sur la ghoutta orientale l'hiver est le dernier ma longue liste. 

Fort de cette vision désenchantée du fonctionnement de l'info  je ne m'étonnerai pas qu'un gouvernement  vénézuélien aux abois joue lui aussi à ce petit jeux qui marche très bien. L'opposant vénézuélien qui posera trop de questions sera traité de complotiste et de cerveau malade et les journalistes courageux seront diabolisés. Le groupe terroriste qui publie sur twitter est peut être animé par de sincères antichavistes manipulés par le pouvoir en place la encore ça s'est déjà vu. 

Et ces procédés ne datent pas d'hier : l'incendie du reichtag? false flag L'incident de Gleiwitz qui justifia l'invasion de la Pologne? False Flag. L'incident de la baie du Tonkin pour déclencher la guerre du Vietnam? False Flag  Les colonnes de Khadafi fonçant sur Benghazi ? False flag  

En tout cas, pour une fois que ma complotite aigue sera jugée raisonnable je vais pas bouder mon plaisir.

Je suis un peu surpris des différences entre les deux vidéo qui tournent sur le web. Je veux parler de celle diffusée par la télé vénezuelienne où on voit Mme Maduro avoir une frayeur et celle, diffusée par sputnik, où l'on voit les gardes du corps déployer les protections anti-balles.

Si on les arrête juste deux ou trois secondes avant l'explosion on constate que les personnes qui entourent le président ne sont pas les mêmes. On peut jouer aux 7 différences :

1- dans la première Mme Maduro est à la droite de son époux. Dans la seconde c'est un officier à casquette et il n'y a plus de Mme Maduro.

2- Derrière le président on voit un civil à cravate rouge dans la première vidéo. Il a une cravate noire dans l'autre.

3- A gauche du président dans la vidéo N°1 l'officier est blanc. Dans la N°2 il est noir

Dans les rangs derrière les gens ne sont plus les mêmes... Je vous laisse trouver les différences suivantes.

"Le signe d’un refroidissement entre Caracas et Moscou ?   "

Waouh ! La clairvoyance !!

Le robot de permanence de Sputnik recopie l'article du robot du Monde qui recopie la dépêche AFP.


Les illuminato-reptiliens de Moscou à Washington sont dépassé par leur propre technologie et n'ont pas eu le temps d'insérer des éléments de langage que le robot kremlinologue à déjà une hypothèse concernant l'article de Sputnik.


¡Anda, anda!

Traitement médiatique scandaleux.

Un point qu'il m'étonne que vous n'avez pas creusé dans votre article : donc vous mettez à jour que ce groupe "Soldados de Fanelas" a un compte Twitter !! 


Après vérification, ce compte existe depuis mars 2014, cad que ce groupe est ouvertement connu depuis plus de 4 ans ! Ca ruine tout ce discours délirant sur le caractère "mystérieux" de ce groupe, voir même d'un montage par le parti au pouvoir. 


Autre chose, ce compte de promotion du terrorisme est toujours actif sur Twitter plus de 48h après l'attentat et produit toujours du contenu. 


Dernier point, ses derniers tweets prennent exemple sur... l'assassinat de Khadafi... Ça va, ça situe pas mal Nicolas Sarkozy... 

« Il aura fallu attendre une heure pour que le gouvernement s’exprime sur le sujet ».

Heu… vous êtes sérieux, là ? Vous vouliez un communiqué dans la seconde ?


« C’est d’ailleurs l’un des rares sites en français (Sputnik) à évoquer le récit d’Associated Press concernant la possible "explosion d’une bonbonne de gaz". Le signe d’un refroidissement entre Caracas et Moscou ? ».

Pensez-vous vraiment que tout ce que publie Sputnik a été tamponné et double tamponné par le Kremlin et Putin ? Vous ne les jugez pas capables d’être, face à un tel événement, comme tout le monde (vous et moi compris) … dans le brouillard ?

Pauvre madame Maduro. Même elle n'est pas épargnée par la pénurie.

Obligée de se confectionner un tailleur avec le tissu d'un vieux matelas !

Dans la catégorie "mauvaise foi subliminaire", un "journaliste" parle des migrants vénézuéliens chassés par la misère qui "bizarrement" fuient dans des pays "libéraux". 

.... comme si les pauvres avaient le choix de migrer vers un pays autre que limitrophe, comme si parmi les limitrophes ils avaient autre chose que des "libéraux". 


Qu'on ne s'y trompe pas, je n'ai aucune sympathie pour Maduro, je pense qu'il a une grosse responsabilité dans la misère de "son" pays. J'aimerais cependant que cette misère et ses origines soient traitées autrement qu'en lui collant tout et n'importe quoi sur le dos, dans un clair but de propagande pro "libérale" (et accessoirement anti-mélenchon). Qu'on continue à nous informer sur la répression au Vénézuéla, certes, mais qu'on n'oublie pas les pays voisins, qui ne brillent pas précisément par leur respect des droits humains et par leur "libéralisme" autre qu'économique. Qu'on nous parle de la corruption... un peu partout dans le monde, et pas seulement chez Maduro et Lula.

peu importe les pincettes finalement, ce qui compte c'est l’après et  la propagande occidentale est deja a l'oeuvre pour dénoncer les potentielles derives de maduro suite a l'attentat.


https://www.theguardian.com/world/2018/aug/05/crackdown-feared-after-venezuelan-president-survives-alleged-attack

https://www.apnews.com/db760dac560840309cd320648ba12c9a/The-Latest:-Expert-says-Maduro-may-use-attack-for-purge

https://www.washingtonpost.com/world/the_americas/venezuela-braces-for-fallout-from-apparent-drone-attack-on-maduro/2018/08/05/d943856a-98cf-11e8-b60b-1c897f17e185_story.html?utm_term=.616e64d86e32




Le Figaro est lui catégorique ici et là. Ca doit être une mise en scène sino-russo-vénézuélienne soutenue par Dassault, je ne vois pas d'autre explication pour que les modèles de vertu Le Monde, AFP, AP,... n'y croient pas.


Personellement, je n'appelle pas ça de la prudence, mais de la défiance. Par ailleurs Maduro n'accuse pas les USA, relisez sa déclaration.


Il n'empêche que c'est un pouvoir autoritaire, mais j'ose croire que c'est une autre question.

Le problème majeur dans cette histoire, c'est l'arrestation des journalistes.

Pourquoi empêcher les seules personnes indépendantes qui auraient pu accréditer la thèse des drones, avec des images par exemple ?

Comme si, lors des attentats du bataclan, on aurait empêché tous les journalistes de filmer. Quel intérêt ?

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.