62
Commentaires

Antisémitisme : la longue chronique des fausses alertes

Agression antisémite ou guerre de territoire entre bandes rivales ? Difficile de trancher pour les médias qui couvrent l'agression de Rudy, ce jeune juif tabassé samedi 21 juin dans le 19e arrondissement de Paris.

Derniers commentaires

Il semble selon plusieurs sources que le jeune " agressé " fasse partie du Betar, milice extrémiste juive qui a pour habitude de lancer des expéditions punitives très violentes contre tous les opposants au sionisme ( ce qui englobe les arabes, les noirs, les alter-mondialistes et les humanistes de tout poil ).
D'après les dernières informations, cet adolescent a simplement été moins rapide que ses courageux amis qui, sentant le vent tourner, ont abandonné le lieu de la bagarre.

Cette organisation est largement ignorée par la plupart des médias ( et par la justice ) depuis de nombreuses années et visiblement, cet état de fait n'est pas prêt de changer, tant les médias concernés craignent l'accusation d'antisémitisme immédiatement brandie par la milice en question dès qu'on ose remettre en cause sa " mission " ( divine ? ) de protection de la communauté juive ( qui dans son ensemble, prend d'ailleurs ses distances avec le Betar ).

Evidemment, je n'attend pas que cette partie de l'affaire soit développée dans les journaux télé ( soyons réalistes ), mais il me semble que la presse écrite pourrait fouiller un peu le sujet au lieu de rapporter fidèlement les déclarations offusquées ( et sans doute prématurées ) de notre bon président et de son gouvernement au grand complet.
Pourquoi tous ces avis ne sont jamais exprimés dans les médias ?

Article de journalistes contre commentaires d'internautes, c'est ça, la fracture médiatique
Cet bagarre est qualifiée d'antisémite car déclarée à la presse par le comité de vigilance.
En publiant cet article "Antisémitisme : la longue chronique des fausses alertes", à la suite de l'agression de Rudy H., vous versez dans la confusion. En effet, la rédaction et la publication même de votre article dans ce contexte, tend à indiquer que la dite agression a été faussement ("une de plus") déclarée "antisémite". Il me semble qu'à l'heure exacte ou votre article a été publié, la thèse de l'antisémitisme n'a pas été écarté. Elle a même été confirmé avec la nuance "Antisémitisme par incidence" selon le procureur.

Bravo pour tant de confusions. Maintenant si vous estimez que l'agression n'a aucun caractère antisémite, alors dites-le franchement et avec courage. Dans le même temps, si vous détenez des informations qui pourraient intéresser les enquêteurs, vous devriez les leur communiquer sans tarder.

Salutations.
Quand même, faut se demander pourquoi parmi toute les spécifités qui peuvent caractériser ce Rudy, c'est " juif " qui est retenu ? Si c'est le fait qu'il est juif qui le définit le mieux, cela implique qu'être juif le rend très différent, très distinct de tout autre et par dessus tout. Donc, c'est dire qu'il n'est pas comme les autres puisqu'il est juif.
La marque de l'antisémitisme ou du prosémistisme est là !
L'antisémistisme latent qui continue à évoluer dans ce pays est démontré non pas parce qu'un jeune juif a été la victime de jeunes d'une autre bande, mais parce que pour tout le monde c'est évidemment parce qu'il est juif qu'il a téé agressé : juif donc pas [s]normal[/s] ordinaire.

Sinon, concernant lémédia, l'explication antisémite a le mérite de rencontrer une opinion publique, d'être " sensationnelle " et surtout d'être simple.
Il est bien plus confortable de dire " l'bominable montée de l'antisémitisme en France " plutôt que de chercher à comprendre les phénomène de bandes, de luttes de territoire, d'identité fondée non plus sur une citoyenneté partagée mais sur un bout de quartier, ...Trop compliqué, trop sociomachin, trop intello, trop politique tout ça.

Antisémite, c'est pratique. C'est une réponse définitive, qui permet de dire le mal et le bien, sans rien analyser, ni résoudre, ça exonère à bon compte.
y avait une connerie à dire, il l´a dite :
http://www.rue89.com/2008/06/24/sarkozy-victime-dun-emballement-presidentiel-sur-lagression-parisienne
un jeune juif avec kippa tabassé par une bande de jeunes mineurs
un juif vieux sans kippa tabassé par une bande de jeunes mineurs mais accompagnée d'un majeur
un vieux juif avec kippa tabassé par une bande de jeunes mineurs connue des services de police pour abus de biens sociaux
un jeune juif sans kippa tabassé par une bande de jeunes mineurs sans papiers et antisémites notoires
un juif ni jeune ni vieux avec kippa tabassé par une bande de jeunes mineurs sur une bande d'arrêt d'urgence
un juif plus vieux que jeune sans être très vieux quand même sans kippa tabassé par une bande de jeunes mineurs catéchumènes portant par erreur des effigies de marylin manson

moi quand je serai grand je veux être journaliste à la radio
"Antisémitisme par incidence", apprend-t-on

Sachant que Rudy est désigné depuis une semaine dans la presse - @si compris - comme "juif", il s'agit donc d'une "incidence médiatique".
Situons cette histoire dans l'Histoire :" un jeune juif...." Où était NS ? A Jérusalem (la place de ses initiales, non ?) ! Coïncidence ?

Posons une autre question : lorsqu'un juif frappe un autre juif où est le raciste ? Lorsqu'un beur frappe un autre beur où est le raciste ?

Je ne verrai plus dans un juif un juif quand il ne me considèrera pas comme un goy, ni un homme de couleur dans un homme de quelque couleur que ce soit, s'il ne me regarde pas comme ne faisant pas partie de son monde... le problème du racisme est celui de la comparaison mais notre société est basée là dessus...

Même nos livres d'histoire sont racistes : les camps de concentration sont des camps d'extermination des juifs (c'est un peu court jeune homme ! il y a aussi les autres qui y ont été exterminés, il étaient moins nombreux, certes, mais la loi du nombre...).
tunisien étudiant en france depuis cinq ans, je pensais jusque là, qu'il n'y avait pas de gens sensés dans les médias français! l'objectivité se fait si rare!
"lundi 20 décembre 2004:


Alors qu’elle se dirigeait vers l’entrée du magasin pour acheter son pain, un homme de grande taille l’a interpellé en qualifiant son voile de « merde » puis lui a assené des coups de poings. Sa tête a heurté violemment un mur puis le même individu s’est acharné sur sa victime à l’aide d’un bâton que lui a tendu son complice, qui par la suite lui suggéra de la « flinguer ».

Mme Bouatti Ouarda, Mulhousienne âgée de 39 ans et mère de cinq enfants a été rouée de coups et menacée de mort le mercredi 15 décembre au matin par deux hommes parce qu’elle portait un voile.

Le commissariat a indiqué que les faits semblaient avérés. Mme Bouatti a le visage tuméfié, porte des blessures à l’intérieur de la bouche et a le bras gauche bandé"

silence radio dans les medias pour cegenre d'info
Les faits sont flottants, mais la haine aussi... il y a un moment où il devient difficile de la qualifier d'un façon plutôt que d'une autre... tout lui est possible... S'agit-il d'un jeune garçon allant à la synagogue battu par une bande? ou participait-il à des bagarres "de quartier"? il semble bien tout de même que son appartenance à la communauté juive joue un rôle... Le reconnaître est-il aveuglant?
Toujours, jamais, tous, seul...

Au delà de la question d'une nécessité de réserve, avant que les faits ne soient établis, ya des mots comme ça qui appellent le gadin.

Sur le Jdd.fr, hier : En déplacement officiel en Israël, le chef de l'Etat avait parlé un peu trop vite lundi en déclarant que Rudy avait été "agressé par des voyous sur le seul prétexte qu'il portait une kippa".
http://www.lejdd.fr/cmc/societe/200826/rudy-l-antisemitisme-retenu_128282.html
"C'est une sorte d'antisémitisme par conséquence de phénomène de bandes" dixit le procureur de Paris.
JDD

Beaucoup trop subtil pour moi…

"C'est une sorte d'antisémitisme par conséquence de phénomène de bandes" dixit le procureur de Paris.
JDD

Beaucoup trop subtil pour moi…


Alors là, ça depasse l'entendement!!!
Entre sarkoleon qui deplore l'agression d'un jeune français ( par de jeunes singes?) portant un signe religieux ostentatoire, l'avocate de l'agressé que l'on cite partout comme un temoin de bonne moralité et ce procureur qui invente des delits. On a pourtant une situation clairement etablie; d'après plusieurs temoins une bande de jeunes gens portant kippa est aller provoquer d'autres jeunes devant chez eux, s'en est suivi une bagarre , pourquoi donc parle t-on d'agression antisemite alors que vraisemblablement il s'agit d'une agression negrophobe le procureur supposant que les assaillants de Rudy etaient membre de "la communauté africaine" , la même negrophobie qui a causé des incidents ( ignorés par la pluparts des medias ) pendant les manifestations qui ont suivi la mort d'Ilam
au fait si quelqu'un a une idée sur ce qu'est cette "communauté africaine" je suis preneur...
Oui, c'est clair : au travers des interviews des jeunes de ladite bande, on peut ressentir une nette tendance à la xénophobie anti-noir. Tous les jeunes juifs interrogés ont désigné "les noirs" et non pas des gens.
Autre info en parallèle : Dieudonné a vu le jugement à son encontre confirmé cette semaine. Il était accusé "d'incitation à la haine raciale"- pour des propos tenus à l'encontre du sionisme.
On peut aprécier ou pas le personnage, mais quand même, quand on lit la déclaration qui lui a valu cette condamnation, c'est un peu disproportionné.
Qu'est-ce qu'il se passe dans ce pays ?
Depuis quand les juifs constituent-ils une "race" ? C'est une religion, point barre. D'autant plus que le cliché du juif européen avec tous les stygmates caricaturaux et débilisants que l'on voudrait nous faire croire, est rudement mis à mal quand on voit un juif éthiopien.
OUI, le judaisme est une religion.
NON, il n'y a pas de "race juive", ni même de "peuple juif" prédéfini par des critères éthniques, géographiques ou sociaux.
Pourquoi toujours accorder plus d'importance à ce qui nous différencie qu'à ce qui nous rassemble ?
Toute cette course éperdue (et perdue d'avance) de l'anti-antisémitisme est totalement contreproductive et constitue le résultat de la criminalisation du racisme et de l'antisémitisme. Au lieu de combattre ces bien tristes (euphémisme) concepts à terrain découvert, c'est à dire par des débats, conférences, explications, sur le terrain comme sur les médias, etc., etc., "on" en est arrivé à les chercher là où ils ne sont pas forcément (avec donc le risque contreproductif); quant à ceux qui sont adeptes de ces concepts, ils sont obligés de se cacher pour ne pas tomber sous le coup de la loi, infiltrent des associations à but louable et les décrédibilisent. Sans compter le côté "rebelle, semi-clandestins, anti-loi" attirant pour des ados en mal d'identification.
La censure, c'est l'inverse du pari de l'intelligence et elle finit toujours mal. Quelque soit son domaine. Il faudra bien un jour sortir de cette préhistoire de l'intelligence.
Et pour revenir précisément à l'actualité concernant le jeune Rudi:
1) pourquoi parler d'antisémitisme de la part d'une bande-de-gamins-désoeuvrés-mal éduqués-qui-s'identifient-dans-un-primitif-communautarisme black et/ou arabe, et ne pas parler de racisme de la part d'une bande-de-gamins-désoeuvrés-mal-éduqués-qui-s'identifient-dans-un-primitif-communautarisme juifs????
2) plus spécifiquement, le milieu (devenu lobby même, il faut oser le dire) pronationaliste israélien français (qui inclue des intellectuels français juifs tellement frileux devant l'antisémitisme qu'ils en soutiennent un pays démocratique mais aux mains de dirigeants verreux, ultranationalistes, adeptes de la purification ethnique, conservateurs, colonialistes, criminels de guerres ou criminel des Droit de l'Homme, etc.) pense qu'en secouant l'épouvantail de l'antisémitisme, il fait taire les contestataires d'Israél: cela a marché pendant assez longtemps mais marchera de moins en moins et ce, d'une manière exponentielle. Ces idiots, croyant bien faire en faisant une com. tous azimut (cf anniversaire d'Israél, Salon du Livre) n'ont sans doute jamais autant entendu de critiques d'Israél par des initellectuels juifs israéliens. Auront-ils compris pourquoi?
christian allard
note: si quelqu'un arrive à m'expliquer pourquoi Sarkozy a assez correctement parlé de la Palestine (Etat, statut de Jérusalem, colonisation; même si l'on pense que cela n'est pas assez: quid des réfugiés, quid des frontières de 67, quid des colonies déja installées); cynisme? réalisme? Toujours est-il qu'une balle a été tirée quelque part sur l'aérodrome de Tel Aviv........
Pourquoi ne parle-t-on jamais d'anti-catholicisme, ou d'anti-protestantisme, ou encore de violence anti-humaine... mais toujours d'agression anti-sémite ?
Seule la religion juive semble devenir la qualité essentielle dans ce genre d'affaires.
Certes, la Saint-Barthélémy remonte à plus de 500 ans et la Shoa à moins de 70...
Il n'empêche. La posture communautariste et victimaire des juifs (mais aussi de tous ceux qui vont au-devant de leurs emballements médiatiques) est une impasse.
Le juif, est juif à cause du regard de l'autre. Chaque campagne d'indignation, surtout pour des affaires confuses ou contestables, fait l'effet d'une piqure de rappel.
L'instrumentalisation de faits divers ou sociétaux ne risque-t-'elle pas, à la longue, d'être contreproductive ?
Il y a dix jours je postais ça ici:

(extrait)

C't'aprème il y a eu un violent incendie qui s'est déclaré rue pavée, juste en face de la synagogue, l'immeuble derrière l'école privée juive.

Une dizaine de camions de pompiers, de voitures de police, toutes les rues adjacentes barrées, la synagogue et les commerces (tous ouverts le dimanche) évacués.

Résultat: des dizaines de juifs black and white avec kippa dans la rue, ma pomme qu'était dans le coin avec son appareil photo, et des tonnes et des tonnes de passants qui s'adressaient aux hommes à kippa pour leur demander s'il y avait eu un attentat.

Non, juste une petite vieille qui a mis le feu chez elle, les nouveaux terroristes les personnes âgées?
Il y avait quand même un cameraman de france3, tout excité.

Des préjugés, partout, tout le temps, la routine.


Personne n'a pu exprimer sa profonde indignation et sa très vive émotion devant cet acte barbare....

Une vieille qui manque de faire cramer un immeuble entier parce qu'elle a joué avec le feu, elle est plus en état de voter, ça doit être pour ça.
Tiens, aujourd'hui par contre on a entendu parler d'une septuagénaire qui est entrée dans une boulangerie.... sans sortir de sa voiture.

Deux poids deux mesures, toujours.
Certains articles sur cette affaire sentent vraiment le vite écrit par exemple ici qui parle d'une "croix de David".
L'article omet une composante pourtant assez évidente.
http://www.pressafrique.com/m82.html
Merci pour ce récapitulatif. Il est seulement dommage que vous n'ayez pas de documents d'archive pour mieux rappeler ce qu'avait été la fausse agression du RER D. Je me souviens vaguement d'une Une assassine de Libé (je l'ai retrouvée ici), qui avait dû comme tous les autres médias et politiques ayant pesté contre l'antisémitisme, faire ensuite son mea culpa. Je renvoie d'ailleurs à l'exhaustif dossier d'acrimed pour un rappel de cette affaire... Mais si on pouvait avoir sur @si quelques extraits des jités de l'époque, ce serait pas de refus...

Encore merci et bravo pour cet article utile...
Bon article, et vive les bienfaits de la précipitation.

Au passage, un petite faute de frappe (syndrôme Aphatie ? ;)).
[quote=redaction]Aujorud'hui, il semblerait que le rabbin Gilles Bernheim, fraîchement élu grand rabbin de France dimanche, soit justement en proie aux affres de l'incertitude.

Jérémy
En bref, ne nous emballons.
Serait-il possible de couper vos vidéos de manière opportune, sinon ? à la fin de la deuxième, vous aviez posé la question à l'invité "pourquoi, au lieu du silence, ne pas avoir plutôt appelé à la retenue"... il répond à côté, mais on ne sait pas si ensuite il a répondu ou si vous lui avez reposé la question - car la vidéo est coupée trop tôt; et ce n'est pas spécialement rare.
Bon article sinon, pleinement dans l'esprit de ce qu'était l'émission TV.
ralalala, se sont émus :)

Pourquoi mettre systématiquement en avant la religion de ce jeune homme, est-ce qu'il n'a pas d'autres qualités essentielles ?
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.