Antisémitisme : la longue chronique des fausses alertes
souvenirs souvenirs

Antisémitisme : la longue chronique des fausses alertes

Pourquoi politiques et journalistes concluent-ils toujours avant la police ?

Réservé à nos abonné.e.s
Agression antisémite ou guerre de territoire entre bandes rivales ?
Difficile de trancher pour les médias qui couvrent l'agression de Rudy, ce jeune juif tabassé samedi 21 juin dans le 19e arrondissement de Paris.

Agression antisémite ou guerre de territoire entre bandes rivales ?
Difficile de trancher pour les médias qui couvrent l'agression de Rudy, ce jeune juif tabassé samedi 21 juin dans le 19e arrondissement de Paris.


Une (relative) prudence bienvenue : par le passé, plusieurs cas d'agressions antisémites se sont dégonflés après que les médias, les politiques et les responsables se soient émus publiquement et bruyamment. Retour sur quelques-uns de ces cas.

Le plus célèbre d'entre eux reste sans doute la fameuse affaire du RER D. Le 9 juillet 2004, Marie Leblanc porte plainte pour agression. Elle affirme avoir été abordée par six jeunes dans...

Il vous reste 90% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.