191
Commentaires

Anciens et nouveaux monstres

Commentaires préférés des abonnés

Étrange société où les affaires de cul ont plus d'impact dans sur un parcours politique que la malhonnêteté et la prévarication.

Je vois ce soir les journalistes parler de danger pour la démocratie alors que très peu de sont émus des yeux crevés et des mains arrachées depuis plus d'un an.

C'est vrai que Benalla, Ministre de l'Intérieur, ça aurait de la gueule....


( Lallement pourrait rester Préfet de Police )


et Balkany , Garde des Sceaux !

Derniers commentaires

Le maire du Havre vient de démissioner suite a des plaintes de femmes  pour avoir envoyé à plusieurs photos de son sexe en érectioin.Il y a quelque chose de pourri dans ce pouvoir...Griveaux n'est pas innocent. C'est lui qui a envoyé sa video de branleur. Comme le Maire  du Havre c'est un pervers.

Dans la série du traitement médiatique hallucinant entourant cette affaire, France 2 hier soir l'a longuement comparé avec l'affaire Weiner, candidat à la mairie de New York ayant également dù mettre fin deux fois à ses campagnes, après envoyé des photos de bite, comme son nom l'y prédisposait.


Sauf que…

 - Lors de la première affaire en 2011 Weiner a envoyé via twitter un lien vers une photo à une étudiante s'occupant de sa campagne, absolument pas volontaire pour le recevoir ni ayant déjà la moindre relation à caractère sexuel avec lui (et aussi deux autres qui elles avaient vaguement eu des conversations à caractère sexuel, mais n'en demandaient pas pour autant cette photo)

 - Lors de la seconde affaire après un retour en politique en 2016 Weiner envoyait ses sextos à une ado de 15 ans (ainsi qu'à divers faux comptes de mineures créés par des adversaires politiques pour le piéger)


Finalement il a plaidé coupable pour "transfert de matériel obscène à des mineurs" et a été condamné à 21 mois de prison. Toutes choses que France 2 oublia complètement de préciser.


Ou comment, pour fustiger "l'évolution à l'américaine de la vie politique" (le thème de ce sujet) notre chaine nationale en vient à faire tranquille de l'apologie de la pédophilie (ou au minimum du harcèlement sexuel si elle ne voulait évoquer que la première affaire (et en fait à donner le meilleur argument pouvant justifier, à l'occasion, l'intérêt pour la vie privée d'un politique, à savoir parfois c'est des gros porcs criminels).


Il peut bien faire ce qu'il veut de sa quéquette, ça m'indiffère. Ça deviendra un vrai sujet politique si on s'aperçoit qu'il s'agit d'une manoeuvre pour le foutre en l'air. Qui aurait intérêt à ça? Les paris sont ouverts.

Dommage, concernant griveaux, un buzz a chassé le précédent, qui était autrement significatif de son amateurisme et de son inculture: pour montrer son attachement à la culture, il a pris l'exemple du Musée Carnavalet: qui d'entre vous s'y est rendu l'an dernier?  Quelques flatteurs ont eu l'audace (et la bêtise) de lever la main... dommage, il est fermé depuis trois ans, et va rouvrir, tout beau et tout transformé, dans quelques mois. 


M'enfin, j'ai pas vu ces vidéos, mais quelqu'un les aurait-il vu et me dire ce qu'il y avait de légalement répréhensibles dans ces images de cul.

M'enfin, le mec qui publie des images de mes ébats sexuels (tout légaux, je précise) se prend un procès pour atteinte à la vie privée et ensuite je suis sur tous les plateaux pour dire j'en ai rien à foutre, que ma baise ne concerne que moi et mes partenaires et que gérer la Cité ne se détermine pas par les positions du Kama Soutra.

 Je m'en fais de la pub et tous les allumés de la braguette et les enflammées de la culotte votent pour moi... et on est beaucoup. 

MDR :-D

Ces types (LREM, 30% et tutti quanti sont cons)

Je tombe du cocotier ! J'ai rien compris ! Mais je vois que Grivaux est débarqué ! Aaaahhhh  (soupir de soulagement...)

Je vois ce soir les journalistes parler de danger pour la démocratie alors que très peu de sont émus des yeux crevés et des mains arrachées depuis plus d'un an.

C'est la fake au village.

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Ohlala... que tout ça schlingue grave ! Déjà avant, la politique sentait passablement le pourri mais là, on bat des records.

Griveaux est passé dans la campagne parisienne à la vitesse d'un pet sur une toile cirée. Il ne rest que l'odeur...

Dernière minute : DSK  a été approché par la République en marche pour remplacer Benjamin Grivois  à l'érection à la Mairie de Paris.

Hidalgo et Dati commencent à paniquer  ( en un seul mot )

En tout cas Benjamin Griveaux avait bien sa place dans ce panorama moribond. Et si je ne cautionne pas le bashing publique (on peut même dire le tribunal médiatique) dont il va être l'objet, je dois avouer que le retrait de sa candidature ne me déplaît pas. Sa seule présence imposée aux électeurs était un manque de respect. 

(Pantouflage, nomination douteuse comme candidat LREM, insulte de ses collaborateurs (ordures, fils...) et propagande sur sa vie familiale avec ce qu'on vient d'apprendre...).


Les Parisiens méritent plus de respect (au moins en facade que ça).


Assez de pudibonderie ! Et en plus, c'est vendredi. Alors, moi aussi, je vais vous montrer ma bite.

https://www.bing.com/images/search?view=detailV2&ccid=CYm8mo6V&id=D11267ADDEB1CF7107ED6D204E53BFAECC2D1843&thid=OIP.CYm8mo6VHXCDCC9X2egUawHaE7&mediaurl=http%3a%2f%2fupload.wikimedia.org%2fwikipedia%2fcommons%2f2%2f2f%2fBitte_d%2527amarrage-small.JPG&exph=2000&expw=3008&q=bite+d%27amarrage&simid=608040808815263923&selectedIndex=0&ajaxhist=0

Seulement retenue par une cordelette impudique qui ne cache rien de sa raideur, elle possède un goût salé, produit de liquides qui la fouette avec instance. Fière et dressée, elle attend la vague sensuelle qui la fera marrée.

Plutôt Grivois que Griveaux, ma provocation est bien moindre que ce triste spectacle de debandaison de l'esprit français.

Un psychodrame en remplace un autre et, toujours, en dit moins sur les acteurs que sur le contexte.

Ce putain de contexte, délétère, ou chacun donne un coup de pioche à l’édifice.

Exemple: le Monde, à 15h ce vendredi. La Une sur Griveaux. En dessous trois articles sur le sujet. Ça a l'air de rien, mais non, mais attendez.

.
Certes, le dernier papier date de janvier, avant le retrait de Griveaux, mais lisez les trois titres à la suite. Ca donne : bien fait pour ta gueule, Griveaux,  t'avais qu'a pas être ambitieux. Magie des pages Internet en php ?

Puis, à l'intérieur de  « Odieux », « saloperie », « Jusqu’où ira-t-on ? » : proches et adversaires de Griveaux le soutiennent , mais aucun ne lui demande de rester à son poste, renversant de ce fait la culpabilité de lui à l'autre empaffé à lunette.

Griveaux est mort, vive Griveaux. Les loups ont bouffé un des leurs qui s'est pété une patte durant la chasse.

Moi, je ne sais pas, mais revoir Dark Cristal serait utile, afin de contempler à nouveau la barbarie des Skekses, cette élite fin de race, fin d'un monde.


Merci de ne pas intégrer de liens vers des sites présentant des images et/ou vidéos pornographiques.
Les posts concernés ont été supprimés, et les suivants le seront tout autant. 

Il y a une expression en vogue chez les jeunes que j'aime beaucoup : "on va faire du sale"

Très appropriée.

Merci pour cette chronique cher DS qui m'a permis de découvrir ce personnage fascinant de Piotr Pavlensky ! Une vraie gueule d'acteur en plus, pour couronner le tout. Je vais le suivre avec gourmandise à présent...  :-D

Coïtus interruptus pour le grivois Griveaux


Au risque de paraître complotiste, je m'étonne que nul ne relève l'immense intérêt, pour la LREM, de cette bavure baveuse de Son-forget (dont ce n'est pas le vrai nom). contre un candidat devenu improbable, voire calamiteux pour son camp LREM en totale déroute. 

Au vu des sondages qui le placent bien en-deça de l'autre improbable Dati re-surgie de derrières les fagots sakozistes, le grivois Griveaux aurait dû s'attendre à quelques coups de poignard dans le dos, commandités par ceux-là mêmes qui le soutiennent officiellement à la LREM.  Ne pas avoir vu venir fait de lui au mieux un aveugle patenté, au pire, un crétin de la politique et fier de l'être (crétin). 


Par ailleurs, si c'est Son-Forget qui propage, c'est tout de même Griveaux ipse qui répand sa propre semence et ses clichés de lui en mode érectile via photos et sex-tapes. En se croyant au-dessus de la loi de la gravité qui fait toujours retomber les pieds sur terre ?  Ben ouais, visiblement, le keum se croyait à l'abri, immun, tout comme Bennalla et tout comme Macron le Jupiter. 


En conclusion: Hâte de connaître le niveau de récompense qui sera, demain et loin de cette affaire, accordé à Son-Forget pour bons services rendus à ses commanditaires.  


Quant à la vie sexuelle de Griveaux, j'aurais préféré ne pas savoir avec quelle main, la gauche ou la droite, il s'astique le pénis. Ni comment il éjacule devant la photo d'une ado sexy. Je veux dire que s'il n'y avait plus que ce type de recours pour le dégager, c'est l'indice que ça craint du boudin à la LREM. Et de ça, oui, je me réjouis et mieux, j'en jouis.  


Aujourd'hui faut se méfier de tout

même de l'eau qui dort

je ne bois plus mon thé qu'avec du soda


Tu vois un clown qui sort des blagues plus grasses qu'un journal à emballer des frites (sauf les Belges bien sûr)

et le lendemain, il attend sur le perron de l’Élysée qu'un chef d'état étranger reparte dans sa berline (surtout si elle est Allemande)


Tu vois un mec trafiquant les passeports diplomatiques et le lendemain BFM TV lui donne du Monsieur le ministre


Tu vois Mme Balkany à l'article de la mort avant son procès et le lendemain elle est devant la Santé pétant la santé par tous les pores


Tu vois Harvey Weinstein arrivant à son procès avec son déambulateur et tu sais qu'il en sortira comme un bouc guilleret après une nuit à la bergerie pleine de biques consentantes


Mais bon, c'est officiel : les USA sont désormais une dictature de type fasciste. Faut vraiment vouloir se boucher tous les organes du sens (et accepter de se faire entuber... pour le dire délicatement) pour en être encore à discutailler sur la possibilité d'Hanouna ou d'un autre débile du genre, tout est plausible désormais

même l'incroyable. 


Voir sous nos yeux se dérouler tout ce qu'on était certain à jamais de pas avoir à vivre

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Étrange société où les affaires de cul ont plus d'impact dans sur un parcours politique que la malhonnêteté et la prévarication.

Les réseaux sociaux et la télé réalité ils sont déjà au pouvoir: Trump aux USA

La croisade de Son-Forget contre "le puritanisme" explique finalement les photos un peu bizarres (surtout vu leur décor), qui circulaient de lui. Espérons qu'une rubrique de pornopolitique éclaire bientôt les électeurs sur ce luxueux hôtel particulier (?), les gens étranges qui le fréquentent (un de ceux sur la première photo serait un membre fondateur du parti d' Henry de Lesquen d'après ce post), et ce qui les y rassemble. 


Ca semble encore plus passionnant que les gloires matinales de Benjamin Griveau et s'il en fait ou non profiter ses partenaires (même si bon, on va pas pleurer sur la mésaventure d'un macroniste hypocrite).

Les débats d'éditorialistes sur BFM en ce moment fait ressortir leur envie d'un internet à la chinoise : "il faut contrôler les réseaux sociaux", "il faut la fin de l'anonymat", etc.

Alors que notez bien que dans le sujet actuel il n'y a pas d'anonymat. La personne qui a publié les vidéos est connue.

Si ça ce n'est pas une pulsion d'envie de totalitarisme qui transpire de leur corps, je ne sais pas ce que c'est.


Au final c'est ce qui m'inquiète un peu : vont-ils saisir cette occasion pour voter une loi liberticide ? ça ne m'étonnerait pas.

Orwell c'est bien trompé, nous voici belle et bien dans le film Idiocratie 

"On dirait que la dame assise sur le capot de la voiture attend le client. "

Un client....argenté, of course!

Excusez-moi, je vais vomir et je reviens vers vous!

En pensant à la nouvelle de science-fiction humoristique de William Tell "Un système non-P" 


" Pour un monde de crétins assumés, votez pour un vrai crétin ! "


ABNEGO !!!



J'aurais bien aimé que Griveaux, au lieu de démissionner, reprenne le mantra LREM: "j'assume". Ca aurait eu de la gueule pour une fois.

Il me paraît inquiétant qu'en 2020 une telle affaire suffise à anéantir tout le travail accompli pendant de longs mois de campagne par le candidat et son équipe. Le nouveau monde est vraiment pire que l'ancien.

L'artiste spécialisé dans l'évenementiel qui revendique la diffusion de la vidéo affirme que les paroles de Griveaux  sur la famille n'étaient pas en accord avec ses actes .


En cherchant ce que Griveaux a bien pu dire sur la famille on trouve un discours sur le logement  : "Aujourd’hui, les familles quittent Paris. Cet exode est un terrible avertissement : une ville qui ne sait plus faire une place à ses enfants est une ville qui se meurt. Une ville sans famille, faute de pouvoir s’y loger, faute de pouvoir tout simplement y vivre, est une ville qui se meurt." 


Bon....


Est-ce  cela que Piotr Pavlensky voulait sanctionner  avec la diffusion de la video ?



Je voudrais juste souhaiter une joyeuse St Valentin à Benjamin! (je suis taquin)

Malgré la loi sur les "fake news" ? des amateurs ces LREM...

Peux-on avoir un peu de détails sur le type de contenu de la vidéo ? car c'est difficile de se faire une idée de la raison du retrait en citant juste "vidéo sexuelle" qui veut tout et rien dire.

Je me suis bien marré avec cette chronique d'aujourd'hui ! ...vraiment !

cette galerie de personnages ( que je ne connais quasiment pas ), est fascinante;  tous plus ridicules les uns que les autres !

Je ne sais plus qui disait à la mort de Mitterand, qu'après lui, n'importe qui pourrait devenir président; l'avenir lui a donné raison ! et ce n'est pas fini à priori...


Je ne regarde pas son émission, mais peux-t-on imaginer que les chroniqueurs qui entourent Hanouna, puissent tous finir au gouvernement ? Au lieu d'un conseil des ministres à huis clos le mercredi, on aurait une réunion de travail quotidienne en prime time chaque soir 

;-))

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Le retrait de Griveaux en dit davantage sur lui que sur le gogole qui a diffusé ces images ; Griveaux est totalement inadapté à la vie politique, à la mesure, à la raison, au bon sens, comme tous ces gens au pouvoir.
Au lieu de dénoncer un scandale et garder la tête haute, donnant là un exemple de volonté politique, pas du luxe en ce moment, Griveaux se taille, comme ça après des mois de travail acharné. C'est terrible pour ce pays, vraiment, tout semble se fissurer de partout, catastrophes naturelles, catastrophes politiques.
Mais, encore une fois, le débile et son copain Benalla sont allé dégommer un bonhomme qui voulait, sérieusement, déplacer la gare de l'Est en banlieue ; les plus dingues dégomment les moins dingues. Ce type n'avait pas d'envergure, il s'est envolé au premier vent.

J'assume totalement de traiter ce débile de débile.

Et je me permets de relater une expérience personnelle, chose que je ne fais jamais, car argumenter avec sa vie personnelle sert souvent un dessein droitier. Mais pas là.
J'ai demandé à une trentaine de collègues auboulot ce qu'ils pensaient de l'affaire Mila. Tou.te.s m'ont dit leur effarement de voir les médias soutenir ses insultes. Le droit d'insulter une religion ? "N'importe quoi/ya pas eu assez d'attentat comme ça ?", réponses à 95% collégiales.
Cette anecdote ne vaut pas démonstration, mais elle rebondit sur le sujet du jour, la déconnexion des élites avec le peuple français (kipa, turban, voile et croix compris) ; je vais aller à la machine leur demander aujourd'hui ce qu'ils pensent du retrait de Griveaux.  
Bonne pause café.

C'est fort quand même, de tout ramener à l'affaire Mila.

Parce que ça se passe dans le même monde politico médiatique, dans la même petite sphère coupée du monde et qui se donne à voir au monde.

Il y a un petit lien entre les deux.


La médiatisation de ces deux affaires aident la Macronie à justifier la censure d'internet.


Et à faire passer la loi Avia (condamnée par la quasi totalité des acteurs du net, ainsi que par la plupart des associations protégeant les libertés, et jusque par la commission européenne), qui est en train de faire sa dernière navette sénat-assemblée (après qu'ils aient échoué à se mettre d'accord en commission en janvier) et devrait être définitivement adoptée bientôt (réexamen au sénat le 26 février, mais même s'il en retoque une nouvelle fois les dispositions principales c'est l'assemblée qui aura le dernier mot, et elle devrait entrer en application d'ici au 1er janvier 2021).

Hello Carnéade. Je suis désolé de ne pas vous avoir répondu. J'ai été assez affairé.

Dans le post d'il y une semaine *

 "N'importe quoi/ya pas eu assez d'attentat comme ça ?", réponses à 95% collégiales.  


Pardon mais ce que j'en conclus c'est que vos collègues ont surtout peur d'autres attentats en raison de simples mots, ce qui aurait tendance à les placer dans le même schéma de pensée que la gamine mais se taisant par peur.

Ce que j'ai compris, c'est que la provocation, les insultes, sous couvert de libre expression, est délétère. Les faits leur donnant raison, je n'en rajoute pas.

Certes, mais s'ils s'y opposent juste de peur d'éventuels "attentats", c'est triste et surtout la pire des raisons, justifiant a posteriori l'utilité de la violence !


Moi j'ai trouvé Mila idiote car ses propos sont en soi idiots, pas besoin d'autre raison bancale voire malsaine...

Je ne crois qu'ils aient exprimés qu'ils faut taire les insultes pour éviter les attentats. Cette sortie arrivait après le rappel du bon sens qui veut qu'on insulte pas.

Et j'ajoute. On insulte pas. Si l'insulte est acceptée, voire encouragée, c'est à destination d'une autre, d'un ennemi ou, et, d'un inférieur.

D'un musul... ? Oui ! c'est exactement ce que je voulais signifier.

Toujours, le contexte...
Deux guerres en Irak, deux en Afghanistan, des millions de morts, des famines assumées par l'Occident, la vie des terroristes, des Français,  que personne n'aurait eu envie de vivre (lire leur parcours dans les très bons papiers du Monde), l'humiliation d'une partie du monde par une autre. Et un passage à l'acte pour un prétexte : les caricatures de Mahomet et des centaines de provocation hebdomadaires sous le vernis de la liberté d'expression.
Et un massacre, deux massacres, trois massacres.
Et c'est tout ? Pas vraiment. Les caricatures de Mahomet, elles-seules, ce n'était rien. A ce compte-là les terroristes salafistes auraient pu faire un massacre à Minute ou Valeurs Actuelles. Sauf que ces parutions, même lues, sont minoritaires, vue comme négatives, extrême droite, pas représentative de l'esprit français. Tandis que les dessins de Charlie, oui, et comment ! et à quelle échelle 100 !
C'est ça, l'humiliation dont je parle. Quand la société, les élites, délaissent avec fierté la raison en soutenant la bêtise et la haine - en plus de l'autoriser, ce qui est la marque d'une démocratie, rien à redire là-dessus - elle décuple la haine de ceux que l'on moquent.

C'est ce que je pense depuis le début de cette affaire et que mes collègues ont exprimé : il est normal de protéger cet enfant mais que ce qui peut être considéré comme La France lui délivre un brevet de probité au lieu de lui reprocher ses insultes est un bien mauvais service à lui rendre, parce que ça fait d'elle une cible.

Je suis bien d'accord ! Bien pour ça que je n'ai jamais été Charlie à cette époque hystérique...  ;-)

La machine à café +les conversations de comptoir!Vous devriez fonder un mouvement politique,on ne manquerait pas d'idées originales!

Nous cherchons d'ailleurs un.e modérateur.trice, Martine.

Sans préciser où on travaille, appuyer un avis par celui unanime de ses collègues ne donne pas vraiment idée de ce qu'en pense "le peuple français". :p


Perso sans même faire de sondage je pourrais dire qu'une nette majorité de mes (ex) collègues sont plutôt Mila, sachant qu'il s'agit d'animateurs/.éducateurs, qui ont un a priori compréhensif favorable envers les adolescents, et qui travaillant dans les Landes ont plus de contacts avec un public de blancs défavorisés que de musulmans des cités.

Inversement je parierais que les amis d'une copine qui travaille dans l'accueil des migrants, ne sont pas Mila, car ils font face tous les jours à la paranoïa islamophobe des pouvoirs publics quand il s'agit d'accueillir des syriens, etc...

C'est vrai, mais ça dépend de l'échantillon à tester. Je ne cherche pas à sa

... voir ce que pense le peuple français, mais si je veux estimer avec une excellente approximation ce que pense la droite, des Républicains à LREM, il me suffit d'interroger mes collègues de 30 ans fraîchement sortis d'école et les cadres dirigeants autour de moi. 

Il ne faut donc pas disqualifier les sondages de proximité. Il faut juste prendre garde à identifier les biais de l'échantillon.

J'ai un groupe différent pour les Hamonistes. Il est hors du cadre professionnel.

Oui tout à fait, tout ce que j'en disais c'est qu'un échantillon pro a de grandes chances d'être biaisé.

Absolument, comme je l'ai écrit, je revendique le doigt mouillé pour ne même pas arriver à une conclusion. J'ai juste été étonné que, dans ma boîte, de la Recherche et Développement aux fonctions transverses, on parle de concert d'une gamine que la société aurait dû gronder pour mieux la protéger plutôt que d'en faire une héroïne de la laïcité. Sous les médias, la plage du libre arbitre.

Encore une fois, le droit d'insulter la religion, quel droit à la con.

Encore une fois, depuis 10 ans, le législatif a créé un délit d'injure au drapeau et au Président (décrocheur = garde à vue) qui ressemble salement à un délit de blasphème. Il ne touche que ceux que les soutiens de Mila ne soutiennent jamais, les acteurs et actrices des lutte sociales.

Encore une fois, le blasphème étant un concept religieux, pourquoi les andouilles médiatiques revendiquées athées s'en emparent-elle ?



 

qui ressemble salement à un délit de blasphème.


C'est plutôt le bon vieux crime de lèse-majesté remis au goût du jour... Mais pas si étonnant dans une monarchie républicaine !

Et bien, c'est pareil. La majesté désigne le roi, représentant de dieu sur la terre.


Montrer un portrait de Macron au bout d'une pique peut être pénalement répréhensible. Complétement stupide vu qu'il est un homme élu par le peuple dans un système laïc. A peu près aussi con, du coup, que de considérer qu’insulter les religions (l'islam seulement, faut pas charrier, hein) est un droit.

Parce que cela revient à dire que la République Française est sacrée (mon dieu) et, de plus, davantage sacrée que les religions (double mon dieu), enfin, je veux dire l'islam faut pas charrier, hein.

Avez-vous vu venir le mot "séparatisme" ? Le voilà qui abreuve les journaux. C'est le nouveau truc de Macron pour faire chier les musulmans. M'est avis que son entourage à dù lui susurrer que "communautarisme" se ferait moquer/détourner en montrant les 1% du doigt.
Alors voilà, séparatisme. Vous allez en bouffer.


Séparatisme Séparatisme Séparatisme Séparatisme Séparatisme Islam Islam Islam Islam Islam Islam Islam Islam Femme voilée Femme voilée Femme voilée Femme voilée Femme voilée Femme voilée Femme voilée Femme voilée Femme voilée Femme voilée Femme voilée Femme voilée Femme voilée...

... plus (que) de raison.


Je pense surtout que "communautarisme" ne marche plus car l'état républicain supposé ne reconnaître aucune communauté soutient une instance représentative du culte musulman depuis Sarkozy, et d'autres machins liés à des communautés diverses, comme le CRIF et le CRAN (une étrange confédération d'associations "noires", carrément fondée à l'assemblée nationale avec l'aide de proches de ce grand antiraciste de Jacques Chirac, alors président et voulant faire oublier quelques remarques odorantes) depuis bien plus longtemps, donc le développement du communautarisme (qui rime avec clientélisme) depuis déjà un moment.


"Séparatisme" quant à lui est un terme totalement démesuré, mais finalement plus adapté à ne pointer que les groupes identitaires les plus radicaux, tout en faisant oublier le reste.

Mais on sait bien que pour Macron and co, tout musulman est une cible. Les salafistes et les femmes voilées dans le même sac. Les "basané.e.s" tous pareil.

Ps. Le Cran s'est appelé ainsi pour sonner Crif. C'est dead, comme dit l'autre intellectuelle des points-presse.

Parce que cela revient à dire que la République Française est sacrée


C'est un point de vue qui est défendu (mais pas au point d'être supérieur à la liberté d'expression selon moi) par une certaine tradition républicaine héritée de la Révolution française. Des gens comme Mélenchon par exemple estiment ouvertement que la Républiques, ses symboles et ses représentants sont effectivement sacrés (en tant que représentants de la souveraineté du Peuple). Rappelez-vous l'épisode tragicomique de "La République, c'est moi !"...   ;-)


Vous allez en bouffer.


Oh que oui !  ^^


La sacralisation de la Republique par Macron, c'est la protection de sa caste. Mélenchon n'est pas là-dedans, il est sincère, donc exubérant.

"Cette anecdote ne vaut pas démonstration", 


Ben non : vous croyez vraiment que tout le monde pense comme vos collègues ?


"mais elle rebondit sur le sujet du jour, la déconnexion des élites avec le peuple français (kipa, turban, voile et croix compris) ; "


Les élites = les médias ?

Le peuple = forcément enturbanné, enkippé ou portant la croix ?


Vous devriez sortir un peu.. ;)

Théâtre d'ombres?

Si tu veux monter au cocotier, il vaut mieux que tu aies les fesses propres.

                                                                                                                Sagesse Africaine

On parle ad nauseam d'une vidéo que l'on n'a pas vu et que l'on ne verra jamais.

Son Forget évoque sur Twitter une relation sexuelle avec une jeune femme. 

Et là, on imagine tout.

La rapidité de la décision du candidat accrédite le fait d'abord que c'est vrai et ensuite que c'est peut être trash.


Doit-on ou devrait on le savoir ? D'un candidat qui s'est répandu dans la presse sur l'importance de sa famille, je m'interroge.  Je crois que oui.

Sa femme s'est impliquée sur le thème de la rectitude de son mari et qu'aurait-on pensé alors de ce discours en sachant qu'il s'envoyait en l'air avec "une (ou des?) jeune femme" ?


Complètement en roue libre le Son-Forget...

Si les soldats d'En Marche font penser à des robots-zombis, on pourrait qualifier JSF comme un robot-troll. Se présenter à l'élection présidentielle avec Benalla comme tête de gondole, c'est du très haut niveau

C'est vrai que Benalla, Ministre de l'Intérieur, ça aurait de la gueule....


( Lallement pourrait rester Préfet de Police )


et Balkany , Garde des Sceaux !

DS vous m'avez angoissée. Un moment d'égarement m'a fait croire que nous étions le 1er avril! Heureusement, la suite du billet m'a remise d'aplomb. 

On dirait que la dame assise sur le capot de la voiture attend le client.


Je crains sa marchandisation ( universelle ) assez faible.

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.