546
Commentaires

"A l'extrême-droite, plus vous êtes sulfureux, plus vous passez à la télé"

Depuis le mouvement contre le mariage pour tous, les émissions d'investigation multiplient les enquêtes sur les groupes radicaux d'extrême-droite, notamment sur l'un d'entre eux, les Jeunesses Nationalistes et son chef, Alexandre Gabriac, étudiant et conseiller régional Rhône -Alpes. Ces groupes sont-ils en expansion, ou les télés grossissent-elles le phénomène pour faire de belles images? Comment filmer quelqu'un qui tient des propos racistes, homophobes ou hostiles à la démocratie? Sur notre plateau, Sylvain Crépon, spécialiste de l'extrême-droite, Birgitta Orfali, sociologue, spécialiste de l'adhésion aux mouvement d'extrême-droite. Stéphane Munka, journaliste auteur d'un documentaire sur les skinheads pour Spécial investigation.

Derniers commentaires

Frédéric Lordon vient de publier un article passionnant sur le FN, ses idées sur la démondialisation (saupoudré de l'étranger qui vient manger le pain des français) et l'attitude de la gauche de jeter le bébé avec l'eau du bain dès qu'un sujet est utilisé par le FN (celui-ci devenant impure)

Pour le lire c'est à cette adresse :
- La Pompe à Phynance - Ce que l’extrême droite ne nous prendra pas
Merci Yèza pour ces infos intéressantes.
Dans l'émission mais aussi dans le "Spécial investigation" de Canal+ consacré aux Skinhead (Boneheads), il est dommage que des mouvements "chasseurs de skins" n'ait pas été évoqué pour comprendre l'ampleur de ce phénomène dans les années 80-90 et de son extinction.
Pour n'en citer quelqu'un comme les Ducky Boys mais un mouvement sorti tout droit de ce qu'on appellerait aujourd'hui "les banlieues", à savoir les "Black Dragons" et les "Cobra".
Ces derniers groupent ont tous combattu les Skinhead en utilisant une violence inouïe. Un reportage sur les Black Dragons, très inspirés de leurs homologues états-uniens, est d'ailleurs paru en dvd : "The Black Dragon Gang".

Il y a des questions ou des aspects qui me semble intéressants :
- Les relations entre la police et les Black Dragons qui ont pu existé lorsqu'il fallait agir sur les Skinhead,
- les peines "ridicules" encourues par les Skinhead, leurs relations avec les magistrats (parfois relations familiales)
- Qui est ce "Serge Ayoub" ?
- ...
http://www.scriptoblog.com/index.php/58-le-meilleur-du-web/histoire/995-le-racisme-selon-alain-danielou-et-george-steiner

Pour faire du feu .

Bref je peux prendre la majorité des intellectuels,je te trouverai toujours un passage que tu vas juger extrémiste à tord ou à raison peu importe.

Est-ce une raison pour bruler toutes leurs oeuvres?
des énergumènes hantés par le Dieu

Comme dostoïevski et les frères karamazov ?

Ne soyez pas réducteur, il y a beaucoup d'athées intégristes aussi.
curieux: on était parti sur les nazillons, on se retrouve chez chtarbés de la chose
Où l'on apprend que "accouplement sodomite" est un propos violemment homophobe...
Cette expression est très utilisée par les réseaux d'extrême droite pour appeler leurs troupes à la haine à l'égard de la "communauté homosexuelle".
Ils se sont en quelque sorte apropriés cette expression aux yeux des journalistes qui ne veulent pas être soupçonnés de "faire le jeu de".
Que la sodomie soit la seule modalité de pénétration entre homme et qu'elle décrive, de fait, la sexualité homosexuelle devient accessoire : cela relève de l'évidence et ceux qui croient bon d'en parler s'attaquent au tabou de la sodomie (pour les hétéros) et sont, donc, soupçonnés de vouloir agresser les homos.

Ce qui m'étonne c'est que les personnes sur ce plateau aient manifesté une telle unanimité, connivence, pour sourire de cette expression comme une évidence : c'est une homophobie violente. Personne pour indiquer que, même pour eux (chercheurs....) une expression a été donnée à l'extrême droite.

Remarque : Sylvain Crépon affirme "globalement les français sont pour le mariage homosexuel". Cela décrédibilise ses analyses précédentes (de la même façon qu'il aurait été décrédibilisé s'il avait affirmé le contraire, que les français étaient globalement contre le mariage homosexuel). Il pratique donc, comme beaucoup de sociologues, l'analyse au doigt mouillé : mon opinion, mon ressenti est une preuve (à ce compte là j'ai les compétences pour me targuer d'être chercheur dans le domaine de mon choix)
Vous trouvez que ce n'est pas homophobe de réduire l'amour entre deux personnes de même sexe à un accouplement, donc à un acte sexuel ? A mon sens, cette expression signifie que les hétérosexuels ont le monopole de l'amour. De plus, l'emploi du terme "sodomite" résume l'homosexualité à celle qui choque le plus l'extrême droite "virile" : celle entre hommes. Ce n'est pas la première fois que je constate ce raccourci chez l'extrême droite. On le retrouve par exemple chez Alain Soral.

Je ne sais pas si c'est violent, mais en tout cas ça me semble très homophobe.
Bien dit le mexicain ...Le terme "sodomite" vient aussi de la bible l'Ancien Testament parle clairement et use de mot en moults versets.C'est vrai que c'est choquant de parler de l'amour en le réduisant à un acte sexuel, sans les sentiments.

Et que je sache des hétérosexuels pratiquent aussi la sodomie, alors ou est le problème si ce n'est que les etrêmistes se basant sur une lecture des écrits religieux, en les accolant à une vision ethnocentriste, exclusive de la société, le nationalisme ultra, cela fait un méli-mélo "insultant". Cela prouve que ces gens là sont plus que primaires dans leur vision du monde .
Je crois surtout que l'homophobie de cette expression vient de l'identité de ceux qui l'utilisent. Il l'utilise sciemment pour blesser et dénigrer.
Cette pratique sexuelle est tabou pour bon nombre d'hétéros (surtout les femmes) et relèvent parfois, pour certains, de la perversion.
C'est un fait que l'acte charnel soit symboliquement représenté par la pénétration.
Les lesbiennes n'ont pas les mêmes moyens charnels et symboliques pour pénétrer leur partenaire.
Les homosexuels masculins n'ont que la sodomie pour pénétrer leur partenaire. Cette pratique à laquelle je ne vois aucun inconvénient ni frein est très répandue dans le milieu homo. C'est même la règle pour eux, alors que c'est souvent l'exception pour les hétéros.
Mais vous pouvez admettre que cela heurte certaines consciences et que tout le monde n'est pas très à l'aise avec cela.

Mais je ne crois pas cette expression homophobe.
L'acte sexuel pratiqué par les gays ne doit pas permettre de les haïr ou d'avoir peur d'eux. C'est leur pratique, tout comme c'est la pratique de nombreux hétéros (sauf que les hétéros peuvent "pénétrer" autrement)

C'est plus la personne qui l'utilise et sa façon de l'utiliser qui rend cela homophobe.
Sans en dire davantage sur le sujet que tu as l'air de bien connaitre, je dirais que toi tu as bien l'air homophobe depuis le début il me semble. Donc acte, tu as beau bien écrire et bien t'exprimer tu n'en ai pas moins insultant envers une minorité.

Je me fiche de savoir ce que font les gens entre eux mais je répètes que cela est le cas aussi des hétéros, même si tu penses que c'est une minorité, c'est moins sur quand on lit des enquêtes comme celle vieille il est vrai du rapport Kinsey.

Puisque tu est si instruis sur "la chose" explique moi la "zoophilie" par exemple. De temps en temps la rubrique des chiens écrasés parlent de ces "petites manies d'hommes", surtout qui en viennent à violer une poule, un âne, ou une jument récemment en Italie. Bon je laisse ce sujet car je voudrais pouvoir manger un peu....
Toujours cette subtilité et ce discernement dans "l'analyse" à ce que je vois.
Nous devisons plaisamment sur la sodomie et vous croyez bon d'associer cela à de la zoophilie ???????
Vous évoquez aussi des "rapports sexuels avec des animaux écrasés" ?????????

Je n'ai jamais rien dit de tel, jamais. Je n'y ai même jamais songé !!
Vous me taxez d'homophobe alors que je n'ai jamais dénigré ou insulté les homos en quoi que ce soit. Je n'ai jamais rien écrit d'autre que quelque chose que vous ne pouvez pas nier : les homos n'ont aucune capacité naturelle à procréer entre eux alors que les hétéros le peuvent. J'aurais souhaité que le droit reconnaisse cette différence fondamentale.

Je n'ai jamais dénigré l'amour ou les relations sexuelles pouvant se nouer entre deux hommes ou deux femmes.

Vous allez sans doute me renvoyer vos propres turpitudes mais l'homophobie c'est bel et bien vous qui vous en rendez coupable. Et pour écrire cela je n'ai rien à inventer, à supposer ou à interprêter de vos propos.

Je répète : on parle de sodomie et vous associez cela à de la zoophilie. Vous le faites, pas moi !!

Alors avant de proférer de telles âneries il faudrait réfléchir un peu, pour une fois.

Désolé (pour les autres éventuels lecteurs, pas pour vous) mais j'en ai un peu assez de vos diatribes insensées faites d'amalgames, de raccourcis, de procès d'intention et autres caricatures.
Certains essaient d'échanger de façon construite et raisonnable sur des sujets difficiles. Vous non.

P.S. : j'espère que certains chevaliers blancs sur ce site ne vont pas pousser la condescendance à votre égard jusqu'à dire que vous êtes une personne bienveillante ici (malgrès tous vos excès)
Arfff ...l'outragé là ..C'est toi qui vient parler des pratiques sexuels des gays comme si tu avais passé la nuit avec eux, en expert et qui est contre le mariage gay à ce qu'il me semble du début de tes interventions sur le sujet.

D'abord j'ai comme beaucoup des amis gays, ou des amis de mes enfants qui le sont et cela me dérange pas une seconde. Pas plus que les blacks ou les étrangers à vie,( les français d'apparence immigrés à X générétions !) qui sont aussi les honnis de l'extrême droite dont on cause ici ..Donc ne renversons pas les rôles david.

Et je parle de la "zoophilie" comme "d'enculage de mouches", car je pensais que tu pourrais nous éclairer sur des "pratiques contre-nature", mais qui existent bien (???) . Tu est instruit et pas bête donc je questionne c'est humain non ?.

Et la caricature c'est défendu ? Ben alors je savais pas david. Qu'en savez vous sur le futur si les homos seraient pas capable de procréer même artificiellement ?

Mais tu l'as pas remarqué que je te charrie aussi ? Oh là là ...David, David ! Rigoole un peu zut.
Vous me flattez, parfois, en admettant que je puisse écrire assez bien.
Je fais ce que je peux et vous aussi visiblement :

"Et je parle de la "zoophilie" comme "d'enculage de mouches", car je pensais que tu pourrais nous éclairer sur des "pratiques contre-nature", mais qui existent bien"

Voilà donc votre raisonnement : sodomie, "enculage de mouche", "pratique contre-nature" qui existe.
Imaginez, maintenant, que j'eusse tenu de tels propos.....
Bon nombre de forumeurs me seraient tombés dessus pour homophobie caractérisée.

Mais comme vous faîtes ces raccourcis et amalgames pour la déconnades et que vous parlez au nom de l'amour, vous pouvez écrire n'importe quoi.

En résumé :
- ceux de mon camp (en rapport au MPT) : sont des homophobes haineux intolérants et fascistes quand ils veulent qu'une différence réelle (capacité à procréer) soit reconnue par le droit
- ceux de votre camp, tels que vous : peuvent associer sodomie à zoophilie et à pratiques contre nature dans le contexte d'une discussion sur les pratiques sexuelles homosexuelles.....cela relève de l'amour et des bons sentiments....

Niez-vous faire partie du "camp du bien" (qui aura raison quelles que soient les horreurs proférées) ?
Rôô mais si tu écris bien le français et tu est bien meilleur que moi voyons je ne te flattes pas bêtement, si tu écrivais comme un cochon, je pourrais aussi bien le dire aussi. Mais vu que je fais pas mieux que toi je préfère ne rien dire et je m'en fiche de toute façon.

Et c'est normal non de le reconnaitre, et que sur ce plan là je suis nulle, David. Et non je fais pas toujours ce que je peux car j'ai des lacunes. Bon a part cela la déconnade c'est mon gros défaut : on sait jamais si c'est du lard ou du cochon !.Même moi je m'y perds.

Je le reconnais las.

Je n'ai pas dis que tu étais fasciste au sens FNaiheux ou identitaire. Même si tu est de droite modérée ou normale, je vois pas de mal du moment que nous partageons "quelques valeurs". Et bien oui j'ai des gros défauts, comme tout le monde et ne fait pas partie d'un camp du bien ( ?) si cela existe je me demande sur quelle planète.

Que te dire de plus ou l'Amour vient d'abord il me semble, et les sentiments ça existe que je sache, un truc que la nature a crée pour jeter les êtres dans les bras des uns aux autres. Tu connais cela non ? Oui bien sur que tu connais.

En tout cas on est pas près de nous marier ça c'est sur David et on ne risque pas de faire un enfant ou alors on l'appellerait "nobody "!.

IL n' y a que cela de sur d'ailleurs. Sans rancune aucune David.
J'ai oublié la "rubrique des chiens écrasés" c'est la "rubrique des faits divers" dans les journaux. Cela t'avais pas échappé non ? Je me suis mal exprimée mais je pensais que tu avais compris et cela n'a rien à voir avec le sexe ou la sexualité voyons.
Bon un pater et trois avé et je te pardonne.

Oups je sors là .
"Sans en dire davantage sur le sujet que tu as l'air de bien connaitre, je dirais que toi tu as bien l'air homophobe depuis le début il me semble. Donc acte, tu as beau bien écrire et bien t'exprimer tu n'en ai pas moins insultant envers une minorité. "

Cela a l'air de vous gêner ?? Vous seriez donc gênée à l'évocation d'une pratique sexuelle qui est fondamentale pour les gays ? considèreriez-vous la sodomie comme une pratique dégradante ?
Moi pas !

Alors entre vous et moi, pas besoin de chercher longtemps l'homophobe !

Réponse (pour les distraits) : c'est vous !
Hé non mais c'est ta façon d'en parler qui dégrade les faits. Tu ne parle pas de l'amour ou des sentiments qui se passent entre gays, et comme tout le monde ils s'aiment d'amour avant tout. Le sexe vient après. Et comme tu cites si bien les pratiques tu as l'air de les avoir bien étudié. C'est bien de s'interesser aux autres tu oublies quand même qu'il n'y a pas que cela. Mais bon je te laisse à tes fantâsmes !
comme tout le monde ils s'aiment d'amour avant tout. Le sexe vient après

"Le sexe n'est pas l'amour, ce n'est qu'un territoire que l'amour s'approprie" (M. Kundera)
Oh que c'est beau Mme Pompastel ...De l'air pur là.
"c'est ta façon d'en parler qui dégrade les faits. Tu ne parle pas de l'amour ou des sentiments qui se passent entre gays"

La sexualité est donc tabou quand on en parle au sujet des gays ?

Nous pouvons parler de la sexualité entre hétéros si vous voulez. Le coït vaginal, quelles que soient les positions, n'est pas un sujet tabou pour moi. Bon, c'est vrai qu'il présente l'inconvénient de mener, parfois, à une grossesse.....

Les homos seraient donc de purs êtres d'amour ? L'amour homosexuel est donc seulement platonique ?
On ne peut donc pas parler de sexualité homosexuelle sans salir cet amour ?

A toutes ces questions vous répondez "Oui !"
Moi je réponds "Non !"

Mais, évidemment, notre différence s'explique : vous êtes dans le camp de l'amour et moi dans celui de l'homophobie.
Tiens en parlant d'Amour ..Tu sais ce qui gènes le plus les femmes par rapport aux homos ? C'est cela :un garçon pas pour nous les femmes .... Et oui quelle déception quand on est jeune et qu'on aime un beau garçon et finalement il n'est pas pour nous....Ah quel malheur ...Qu'en penses tu ?
Je suis parfaitement d'accord avec cela.
Je vais même vous dire plus : je suis très content de voir deux gays s'embrasser et se serrer dans les bras l'un de l'autre :
- d'abord parce qu'il s'agit d'amour,
- ensuite parce que je me dis : voilà deux mecs qui ne pourront pas me souffler une jolie femme qui passerait par là :)

Même si je n'ai pas peur de la concurrence. Comme tout homme de gauche (au niveau économique) je ne suis pas partisan de la "concurrence libre et non faussée" en amour.
Ah et bien tu oublies cela aussi David : ah les femmes . hé hé tu y a pas pensé ? Oh le petit pas futé là :
pas pour les hommes non plus. Alors vous aussi la concurrence est féroce parfois. Et voilà comment on se fait souffler "un rêve ! "

Bah c'est la vie.
trop bien les réponses en chanson,par contre je ne le vois pas Nagui.
Vous oubliez que les relations entre femmes font rêver les hétéros.
Ce n'est pas vraiment de la concurrence puisqu'on peut en profiter quand même (au-delà du cliché des lesbiennes camioneuses....cela dit les lesbiennes que j'ai vu sont beaucoup plus féminines et sexy dans les séries, les films et les shows que dans la réalité)
Ah ha ! Un fin connaisseur ...Bien alors là ...on va tout savoir de David ...
Il y a même des pratiques audacieuses chez certain homo.
http://www.dailymotion.com/video/xx5vrz_la-fistiniere-house-of-fist-fucking-english-subtitles-available_creation#.UaCtEb-w5O0
Euh ? merci pour ce lien.....
Assez cocasse la dame qui parle de cette "pratique" en malaxant de sa main droite la pâte pour faire la quiche.
C'est......comment dire ???.....particulier.... (le parc "d'attrap'fion" et la "Chapelle fistine"....trois boules de pétanque ? une boule de bowling ? des plots DDE ?.....très fin !)
Plus sérieusement : ils font ce qu'il veulent de leur corps entre adultes consentants.
Ce qui pose quand même une question peut on se torturer librement ?
Visiblement je ne suis plus autorisé à commenter davantage cette vidéo (même en restant assez évasif)
Un participant explique tout de même que : "quand le partenaire supplie d'arrêter c'est là, justement, que la fête commence"

Je précise ici que les hétéros sont tout autant capables de telles pratiques extrêmes que les homos.
Il ne s'agit donc pas de "stigmatiser" les homos....mais d'envisager la "torture avec consentement" (cf : commentaire komodor)
Bien sur la torture dans un sens large.Sade était hétéro
Pourquoi Sade ou sadique ? j'ai "crashé" là sur dailymotion, la vidéo n'a pas marchée zut ..Sinon question "cordes" comme "sport" ou torture (? ) I am no understand that ?

j'ai été "championne de corde à sauter" dans le sanatorium de Pyla-sur-mer en 1966 ! C'est pas mal non ?

Bah je me suis "crashée" aussi et hop à l'infirmerie mais j'ai gagnée ! ...
Pour le modérateur :
Ne vous inquiétez pas, je ne comptais pas mettre d'informations plus précises sur ces "pratiques".
Que je ne condamne nullement (même si je n'ai pas l'intention de m'y adonner)
N'en déplaise à David Casy et à son gollum Komodor, parler de "sodomites" pour désigner les homosexuels est à peu près aussi con que de parler de "pénétrateur de vagin" pour désigner un hétéro.
Il y a d'autres moyens de (se) donner du plaisir. Prenez par exemple les soirées branlette de Komodor avec ses potes identitaires face aux vidéos de Soral: c'est une jouissance un peu rustre, certes, comme un reste d'adolescence attardée, mais qui sommes-nous pour juger ?
Rôôôh ptin ! Pas de cadeau Sterling là ! Et l'Amour dans tout ça ? Ils en parlent pas beaucoup quand même, mis à part les façons, techniques, ah et le sentiment alors ?
je voulais écrire fruste, mais rustre c'est pas mal aussi.
C'est con (dans tous les sens du terme pour les hétéros) certes...
Mais, ne vous en déplaise, ce n'est pas homophobe (sauf dans la bouche de ce monsieur de l'extrême droite)

"pénétrateur de vagin" serait aussi une expression conne : mais je ne vous taxerez pas d'hétérophobe si vous l'employiez. A la différence près que les gays ne peuvent pas pénétrer de la même façon que les hétéros.

Je sais bien que voir cette différence est, pour vous, en soi, révélateur d'homophobie.....mais moi je ne peux pas faire autrement que de la voir, cette différence qui existe. Exemple : les gays peuvent avoir 10 000 rapports de pénétration sans courir le risque (avoir la chance) de faire un enfant.
Quand on parle de rapport de pénétration (symbole de l'accouplement etc...) on est obligé de parler sodomie pour les gays.....alors qu'une autre voie est possible pour les hétéros (en plus elle est féconde)

Conclusion : pas d'égalité entre hétéros et homos au regard des possibilités de rapports sexuels (sauf au regard de l'amour, du sentiment)....
Je sais bien que voir cette différence est, pour vous, en soi, révélateur d'homophobie.....
Ah non, pas du tout, pur procès d'intention.
Conclusion : pas d'égalité entre hétéros et homos au regard des possibilités de rapports sexuels (sauf au regard de l'amour, du sentiment)....
Pas de bras, pas de chocolat.
"Pas de bras, pas de chocolat."
Joli....mais un peu facile....j'essai à mon tour :

"Pas d'utérus, mais du pouvoir d'achat"
Ah oui, j'avais oublié que les sodomites vivaient tous dans des duplex du Marais et étaient blindés de thunes...
Les gays qui veulent se payer des enfants (faute de pouvoir les faire) vont bien devoir sortir le chéquier. Ceux qui ne le peuvent pas diront adieux à cette belle égalité.....ainsi va la vie...
Chaque étape en son temps, tranquillisez-vous.
La première a été franchie, le reste n'est pas encore écrit.
"le reste n'est pas encore écrit"

Au sens législatif : vous avez parfaitement raison
Au sens contractuel : vous avez tort. Des contrats de client (homo) à fournisseur (mère porteuse) ont déjà été écrit et honorés.....il ne reste plus que quelques revendications de lobbyistes pour faire accepter que des situations qui existent déjà soient validées par la loi......pensez aux enfants voyons....après tout, ce sont des achats comme les autres....
J'oubliais que la cause des enfants était la raison N°1 de votre farouche opposition à cette loi...
Des exemples de ces "contrats", sinon ?
Un célèbre animateur radio en a signé un beau : il est père depuis 3 ans maintenant (mais ce sujet est visiblement tabou pour ne pas "stigmatiser")
J'ai aussi entendu une interview, sur Europe 1 d'un homme qui expliquait avoir obtenu son enfant aux USA d'une mère porteuse (contre argent évidemment.....mais je ne me souviens pas qu'il ait évoqué le prix.....je n'avais pas pu écouter toute son interview)
Il y a déjà sans doute plusieurs exemples. Mais comme c'est un acte illégal en France il ne faut pas en parler.
Des exemples de petites annonces ici...

A noter que certaines "mères porteuses" précisent pour couples hétéroxesuels ...
Je ne sais pas si on peut les poursuivre pour "refus de vente" ou homophobie ...
Il leur sera sans doute interdit, à terme, de réaliser des statistiques sur le parcours médical de leurs clients :
100 % des couples homos n'auront rien pu tenter avant d'avoir recours à leurs services.
100 % des couples hétéros auront suivi un parcours du combattant au niveau sexuel et médical avant d'avoir recours à leurs services.

C'est vrai que les faits sont têtus : pas d'égalité ici non plus.
Par contre, je condamne tout autant cette pratique par les homos que par les hétéros : il se trouve seulement que 100 % des homos n'ont pas d'autre choix.
1 - 1/3 des homosexuels sont des femelles, autant dire elles peuvent porter toutes seules. Et n'attendent pas ton sceu d'aprobation

2 - l'adoption est ouvertes à tous les gaulois. Mais je pense qu'etre adoptés chez des salafistes aide beaucoup pour l’épanouissement personnel que chez des homos.

3 - j'adore ces débats sur la GPA chez les hétéros. n'empêche quand je regarde les stats de la Nouvelle Zélande:26 naissances en 5ans pour 4.5 millions d'habitants. Ca fait pour un engouement similaire en Gaule [on a le même taux de fécondité], quelque chose de l'ordre de 77 bébés par an.

Maintenant,j'ai 500 k mariage par an. 10% sont infertiles, et seuls 77 ont recours à la GPA. Du coup sur les 10 000 pacs homo, qui se marient, combien n'y arriveront pas à adopter et doivent chercher des GPA: 15 au maximum par ans, probablement 5...

Autant dire que la famille traditionnelle gauloise est menacée par ces 5 GPA d'homos.

Sur ce, je voudrais formuler ma condamnation du cannibalisme dans le monde.
Sauf que le débat n'est pas un débat de chiffres.
c'est jamais un débat de chiffre. Juste de la branlette métaphysique. Car ce qui compte c'est notre morale, et non pas avoir 80 couples miséreux de moins dans de ce pays.
les deux sont compatibles
"Car ce qui compte c'est notre morale, et non pas avoir 80 couples miséreux de moins dans de ce pays."

Désolé mais je ne comprends pas cette phrase.
Vivement le mariage à trois, après tout il n' y en aura pas beaucoup aussi .
Je ne comprends pas votre argument.
vive le mariage avec les tortues. herp derp.
C'est possible dans certains pays Niz !mariage pour tous, et tous cocus ?

Bien que la promise aie de "belles cornes", elle ne sera pas cocue. Au moins un homme qui assume ces délires.
Si ! Cela prouve qu'une minorité de ceux que tu abhorres aurait droit à la PMA ou autre système pour avoir des enfants. Cela fait peu au regard de la "haine fascisante" qui se déverse dans nos rues depuis des mois. Juste pour quelques % de couples homos quel battage médiatique.

La preuve que l'extrême droite et son bras armé les "curetons intégristes" Msg Lefevbre , voudraient bien peser plus sur la société civile et laique de notre pays.

A bas la calotte vive la Sociale ! (Paul Bert !)
Bonjour,
je vous réponds ici, ainsi que plus bas, pour les dernières fois.

Vous n'êtes pas capable de respecter votre contradicteur.
Vous ne proférez, pour la n-ième fois, qu'amalgames, outrances, caricatures, insultes....

Rien de ce que je n'ai écrit jusque là ne justifie de tels propos à mon égard.

Vous semblez considérer tout cela comme un jeu qui vous autoriserait à déverser votre haine de l'autre, de ses idées et du débat contradictoire.

Je n'ai pas de temps à perdre avec quelqu'un qui utilise le mépris et la caricature pour ensuite se cacher derrière un prétendu amour et la déconnade.

Je ne vais pas faire preuve de la même condescendance que d'autre on pu faire montre à votre égard : vous n'êtes en rien "touchante" et bien intentionnée.....assumez vos propos et outrances.
Vos écrits parlent pour vous et je ne répondrais plus à vos messages.
oh ! Tu me causes plus ? Oh shocking là ...Tu confonds la cour de récréation avec un forum David. Je pensais que le fait d'avoir des enfants, cela pourrait te faire réfléchir voilà tout. Mais non apparemment cette obsession contre les homos et leurs mariages, te tiens en haleine jusqu'au bout. Et tu crois que l'on sait pas ce qu'il y a derrière tes discours policés ? Si tu étais plus honnête avec les autres ce serait déjà ça ..Et apparemment tu va devoir rayer beaucoup de forumeurs comme moi car je suis pas la seule à te contredire. Que fera tu tout seul ? Mis a part un ou deux pékins qui ne sont là que pour faire la pub aux idées extrêmes de la droite ultra !
yèza , insulter les gens n'est pas un argument.
J'insulte pas David. Je parles des curés homophobes et des extrêmistes de la frange (la fange !) de l'Eglise Catho intégriste, je comprends pas qu'il se sente visé a ce sujet il se disait athée, et puis comme il t'a répondu sur Taubira et le mpt j'en déduis que vous avez presque les mêmes idées.

Ou est l'insulte là ? Il cache mieux que d'autre ses idées en parlant des "enfants" comme le font ces curés qui copmptent parmis leurs rangs des pédophiles, et je leur dénie de parler au nom des "enfants" à ces gens là ..C'est pas bien de le dire ? La Vérité il fallait pas la dire ?
Qu e les papes qui se sont succédés ont tous et tout fait pour cacher les faits graves de pédophilies ? Les anti-mpt n'aiment pas plus les enfants, c'est un prétexte pour diffuser leurs idées nauséabondes.

J'ai le droit de le dire sans que David se le prenne pour lui perso !
1. Je sais bien que les lesbiennes n'attendent rien de personne....ou plutôt si : elles attendent la semence d'un mâle qui aura l'obligeance de prétendre (au moins juridiquement) qu'il n'est pas le père.

2. Il doit y avoir des homos salafistes....à moins que l'homosexualité protège de l'extrêmisme religieux.....non, ce serait hétérophobe que de dire cela...

3. Je trouve curieux cet engouement des homos pour la GPA : ben non, en fait, ils n'ont que cela pour "procréer" (les gays)....c'est donc "normal" (la GPA)....77 bébés par an...effectivement c'est peu : si on approuve le principe du commerce des enfants....si on réprouve un tel commerce, 1 seul enfant serait déjà de trop....

Vous avancez donc une foultitude de chiffres et de taux. Réjouissez-vous de pouvoir, à cette aune, approuver la stratégie commerciale d'un grand groupe de sidérurgie lors de la présentation des résultats par le PDG. Pour ce qui est du "changement de civilisation" promis (et obtenu) par Madame Taubira, je doute qu'elle ait songé aux chiffres pour tenir ses propos....

"Sur ce, je voudrais formuler ma condamnation du cannibalisme dans le monde."

Portez vous candidate pour "Miss france" vous êtes dans le ton.
1 - exactement. Du coup la sacrée morale, consiste à lui empêcher d'adopter, et si le couple décide de se faire "inséminer", la forcer à le faire naturellement avec un pote. Problème résolu. nos valeurs sont sauves.

2 - oui, oui. Mais bon, on n'est pas contre que des homos aient des enfants, mais bon pas par adoption. Ouf, la chrétienté progresse.

3 - "le principe du commerce des enfants....si on réprouve un tel commerce, 1 seul enfant serait déjà de trop" ... gnan gnan gnan... Notez que le cas de la nouvelle Zélande est éloquent: il n'y a pas de commerce, procédure approuvée par un board de médecins, et on privilégie un proche parent du couple pour faire la mère porteuse... Mais bon, c'est plus facile de défendre ses valeurs quand la réalité est déduite de la fréquence des GPA dans les séries américaines qui tournent autour du monde judiciaire.

le reste est gnan gnan sur Arcelor Mittal.
1. Exactement. Par contre la morale n'a rien de sacrée. Sauf à considérer que seuls les croyants des religions aient une morale et des valeurs. Nous autres, pauvres mécréants, faisons ce que nous voulons du moment que nous le voulons. Rien ne doit entraver notre volonté libre et non faussée. Le problème soulevé n'en était pas un avec le mariage "à l'ancienne" : l'enfant avait un père et une mère.

2. Si vous voulez faire "progresser" la chétienté battez vous pour que les gays obtiennent le mariage religieux. Je ne m'opposerais pas à vous dans ce combat.

2 bis. L'adoption simple ne me pose pas de problème. Je suis opposé à l'adoption plénière.

3. "la nouvelle Zélande est éloquent: il n'y a pas de commerce, procédure approuvée par un board de médecins, et on privilégie un proche parent du couple pour faire la mère porteuse"
Sous couvert d'une rigueur salvatrice cela m'a l'air on ne peut plus flou. Ce "On privilégie" veut tout dire : s'il y a un membre de la famille qui veut et peut alors on le fait sinon toute autre solution est possible.
Si des dérapages existent il est inutile d'en parler puisque fournisseur et client trouvent leur compte : le client a son bébé et le fournisseur a son pognon (100 000 $ aux USA). Rien de choquant si les volontés individuelles des parties sont respectées.
La mère porteuse, aisée financièrement, sera contente de donner le bébé qu'elle a porté 9 mois (corps déformé, souffrances à la naissance, vomissements) à une jeune femme sans le sou....Egalité qu'on vous dit......

"le reste est gnan gnan sur Arcelor Mittal."
Vous aimez les "gnan gnan gnan" visiblement : cela doit donc signifier quelque chose.....
- Vous mettez donc les lâchetés du gouvernement sur le plan économique sur le dos des manifestants contre le MPT ?
- Vous êtes donc d'accord avec de nombreux antis MPT qui utilisaient l'argument de la non priorité de ce MPT ?

Pour ma part je ne vous suis pas du tout : un changement de civilisation tel que celui créé par ce MPT n'a pas à être en compétition avec des faits économiques. Mais vous devez sans doute considérer l'économie comme l'alpha et l'oméga des valeurs de la vie : cela doit vous faire drôle d'être, en la matière, sur la même longueur d'onde que le premier capitaliste libéral venu.....économie...économie....pouvoir d'achat !! (sans doute pour réaliser l'égalité, pour tous, dans la capacité à acheter un bébé)
1 - Ancien? qu'est ce que ca veut dire? Nos ancêtres partaient à la chasse tout les matin, pendant que nos femelles élevaient les enfants ensembles. Un père peut élever les enfants seuls, une mère peut faire de même. Une mère et sa sœur/père et un oncle peuvent s'aider pour élever leurs enfants. Deux mères /2 pères peuvent aussi élever leurs enfants. La seule chose qui change est que ces derniers font "l'accouplement sodomite". A moins qu'il ne le fassent devant leur enfants, je ne vois pas le problème.

Et au passage, je salue la mémoire du père de mes cousins, qui à sauté son épouse sur la table de la cuisine devant les enfants de son ex. Un père et une mère dans toute sa splendeur.

2 - oui oui. Le mariage religieux. La raison principale d’être passé au mariage civil, et de pouvoir régler les problèmes de couples sans qu'un hurluberlu ne viennent pondre les résultats de sa discussion avec Dieu.

Autre histoire, cette fois c'est la sœur du mari de ma tante maternelle. Cette mère de 2 enfants sera foutue à la porte de sa maison, par son frère, à qui le scheick lui à confirmé que la maison lui revenait de droit.

Des fois je me demande si vous comprenez l'affrontement Frères Musulmans avec des "laïques".

2 bis. lol. Et ca change quoi exactement? Vous réalisez qu'en adoptant l'enfant du conjoint de manière simple, l'ex-parent biologique n'a ni droit de visite, ni autorité parentale, ni réclamer l'enfant en cas de décès de l'ex-conjoint...

L'adoption simple [age moyen 33 ans] est privilégié par les couples avancés, probablement pour des raisons de successions. L'adoption plénière [age moyen 3 ans] est donc principalement faite quand l'adopté vient d'un autre pays, et que ca na pas de sens de garder le lien avec une famille biologique au Vietnam.


3 -
s'il y a un membre de la famille qui veut et peut alors on le fait sinon toute autre solution est possible.

toute autres solution, sauf une solution rémunérée ...

100 000 $ aux USA

sic

Pour ma part je ne vous suis pas du tout : un changement de civilisation tel que celui créé par ce MPT n'a pas à être en compétition avec des faits économiques. Mais vous devez sans doute considérer l'économie comme l'alpha et l'oméga des valeurs de la vie : cela doit vous faire drôle d'être, en la matière, sur la même longueur d'onde que le premier capitaliste libéral venu.....économie...économie....pouvoir d'achat !! (sans doute pour réaliser l'égalité, pour tous, dans la capacité à acheter un bébé)

c'est ca, au couple homo, qui ne peut pas adopter l'enfant de son partenaire [parce que l’administration le lui refuse... par pure liberté égalité fraternité], ni même allez le chercher à l’école, je dis que le Mariage pour tous accroît les injustices sociales. Herp Derp.
1. "Ancien? qu'est ce que ca veut dire? "
Il suffisait de poser la question sans apporter la vôtre et extrapoler dans le sens qu'il vous plait :
Ancien = mariage entre personnes de sexe différent (comme jusqu'en mai 2013)
Au passage vous vous lancez dans l'énumération de turpitudes sexuelles hétéros. Sous-entendriez-vous que les homos seraient "vaccinés" contre de telles turpitudes ?
Contrairement à ce que vous semblez suggérer je n'ai rien contre les homos : je veux juste que leur différence fondamentale, en tant que couple, soit reconnue par le droit.

"2 - oui oui. Le mariage religieux. La raison principale d’être passé au mariage civil, et de pouvoir régler les problèmes de couples sans qu'un hurluberlu ne viennent pondre les résultats de sa discussion avec Dieu."

Parfaitement d'accord avec vous : Dieu n'a rien à voir avec le mariage civil ni avec mon opposition envers le MPT

"2 bis. lol. Et ca change quoi exactement? Vous réalisez qu'en adoptant l'enfant du conjoint de manière simple, l'ex-parent biologique n'a ni droit de visite, ni autorité parentale, ni réclamer l'enfant en cas de décès de l'ex-conjoint...

Belle façon de commencer un argument "lol"....ça doit aussi vouloir dire quelque chose (comme le "gnan gnan gnan"). Sans doute que vous accorder du crédit à mon propos et que vous ne le balayez pas par simple dérision.

Je n'imagine rien des évidences que vous prétendez que je combats. L'adoption plénière indique que l'enfant a été conçu par les adoptants, ou que les adoptants auraient été en capacité de concevoir l'enfant s(ils n'avaient pas été malades.

C'est tout simplement la promotion d'un mensonge que d'accorder l'adoption plénière aux couples de même sexe.

"100 000 $ aux USA"
"sic"

Je dois certainement ranger ce "sic" aux cotés des autres arguments pertinents du type "gnan gnan gnan" et "lol" que vous vous plaisez à utiliser.

Pour ma part je trouve choquant de, symboliquement, "mettre un prix sur un bébé". Et, dans un deuxième temps (loin derrière) j'imagine que seules les riches pourront débourser une telle somme et seules les pauvres pourront vendre leur enfant pour empocher une telle somme.
Que cela ne vous inspire qu'un "sic"...me laisse, tout comme vous, sans voix.

"Herp Derp."....pour votre prochain commentaire je vous suggère "Glop" et "Pas glop" ainsi que "bing", "bang" et "wizzz"

"c'est ca, au couple homo, qui ne peut pas adopter l'enfant de son partenaire [parce que l’administration le lui refuse... par pure liberté égalité fraternité], ni même allez le chercher à l’école, je dis que le Mariage pour tous accroît les injustices sociales"

Le statut du co-parent ne doit certainement pas vous dire grand chose. Vous préférez sans doute à cette voie, la multiparentalité découlant de la reconnaissance du parent social....pas moi.
L'adoption plénière indique que l'enfant a été conçu par les adoptants, ou que les adoptants auraient été en capacité de concevoir l'enfant s(ils n'avaient pas été malades.
L'adoption plénière est visiblement faite quand les parents biologiques sont absents dès le plus jeune age de l'enfant. Dans les autres cas, l'adoption simple fait la même chose, mais garde un lien héréditaire pour des questions de succession.

Ca n'a rien avoir avec capacité de concevoir ou pas. On fait une adoption simple du fils de votre conjoint qui a 30 ans, pour faire en sorte qu'en cas de décès il vous hérite [comme un de vos propres enfants biologique] tout en gardant les droits de succession de son père biologique. On est donc en train de résoudre un problème très clair, qui n'a rien avoir avec votre vision de la famille traditionnelle.

C'est tout simplement la promotion d'un mensonge que d'accorder l'adoption plénière aux couples de même sexe.

l'adoption des couples de même sexe est tout à fait légale avant la loi mpt. C'est juste qu'au nom du combat contre un "mensonge" l'administration refuse aux couples homos d'adopter les enfants de leurs conjoints. Le MPT est ici pour permettre à ces couples de continuer en empechant les abus de la part de l'administration.

En se sens on ne ment à personne. D'ailleurs la loi ne change rien à la filiation, qui est forcement un père et une mère.

Le statut du co-parent ne doit certainement pas vous dire grand chose. Vous préférez sans doute à cette voie, la multiparentalité découlant de la reconnaissance du parent social....pas moi.

bein, s'il a adoption simple, c'est que le gamin à toujours 2 pères et une mère. Et si le père biologique a pris les jambes à son cou avant la naissance, vous comprenez bien que ca n'a pas de sens de faire une adoption simple. Et le changement de ses orientations sexuelles ne change rien à l'affaire.

Je ne comprends pas vraiment cette obsession. Élever un enfant est bien plus subtile que lui faire faire reproduire des schémas familiaux types. On n'est pas des singes, c'est pas juste papa maman ramènent à manger, une xbox, et un toit. Il y a des sources diverses qui influence l'enfant et lui permettent de montrer son génie. Le sexe des parents est le dernier auquel je pense.
"Ca n'a rien avoir avec capacité de concevoir ou pas. "

Evidemment que si, c'est le coeur du sujet.
Les hétéros peuvent concevoir, par principe, des enfants. Les homos ne le peuvent pas du tout.
L'adoption plénière stipule, symboliquement au moins, que les parents ont "conçu" l'enfant. C'est impossible pour un couple homo.

"L'adoption plénière est visiblement faite quand les parents biologiques sont absents dès le plus jeune age de l'enfant."

Oui, jusqu'à aujourd'hui. Mais "grâce" au MPT les enfants seront "conçus" comme en sachant dès la naissance qu'il n'y aura pas de père ou pas de mère. Et l'adoption plénière indiquera que cela est "normal" (dans la norme juridique et donc biologique).

"On est donc en train de résoudre un problème très clair, qui n'a rien avoir avec votre vision de la famille traditionnelle. "

Non. On est en train de créer une foule de nouveaux problèmes (multiparentalité etc... cf Canada). Alors qu'il aurait été plus simple de travailler sur la reconnaissance du co-parent.

"l'adoption des couples de même sexe est tout à fait légale avant la loi mpt."
Pas l'adoption plénière.

"En se sens on ne ment à personne. D'ailleurs la loi ne change rien à la filiation, qui est forcement un père et une mère. "

Faux au niveau juridique. L'adoption plénière gomme l'origine réelle de l'enfant et lui substitue de nouveaux parents. Le problème c'est que les homos ne peuvent pas procréer.

"Je ne comprends pas vraiment cette obsession. Élever un enfant est bien plus subtile que lui faire faire reproduire des schémas familiaux types."

Si c'est là l'obsession que vous me prêtez, moi non plus je ne la comprends pas. Elever un enfant peut être réaliser par des homos ou des hétéros, je ne l'ai jamais nié. Mais les homos ne peuvent pas procréer alors que les hétéros oui. Il est donc illogique que le mariage leurs soient appliqué de la même façon étant entendu que le mariage est conçu pour favoriser, protéger, réglemnter la famille.

"On n'est pas des singes, c'est pas juste papa maman ramènent à manger, une xbox, et un toit."
PArfaitement d'accord. Mais on est pas non plus des êtres indifférenciés soumis à la volonté humaine de nier toute nature puisque nous ne serions que culture.

"Il y a des sources diverses qui influence l'enfant et lui permettent de montrer son génie. Le sexe des parents est le dernier auquel je pense."

Et bien pour moi c'est un des premiers : chronologiquement d'abord (puisque faire des enfants est impossible pour les homos) et au niveau conceptuel ensuite (un homme présente plus de points communs avec un autre homme qu'avec une femme et plus de différences avec une femme qu'avec un autre homme : en clair, un homme et une femme ce n'est pas pareil)
Oui, jusqu'à aujourd'hui. Mais "grâce" au MPT les enfants seront "conçus" comme en sachant dès la naissance qu'il n'y aura pas de père ou pas de mère. Et l'adoption plénière indiquera que cela est "normal" (dans la norme juridique et donc biologique).

non. le mpt ne change rien dans les règles d'adoption.

Non. On est en train de créer une foule de nouveaux problèmes (multiparentalité etc... cf Canada). Alors qu'il aurait été plus simple de travailler sur la reconnaissance du co-parent.

ce veut rien dire. Si j;autorise le divorce pour des raisons X, ca a pour conséquences des problèmes Y, que je ne résout pas en interdisant le divorce à nouveau.

Mais les homos ne peuvent pas procréer alors que les hétéros oui. Il est donc illogique que le mariage leurs soient appliqué de la même façon étant entendu que le mariage est conçu pour favoriser, protéger, réglemnter la famille.

le mariage n'est pas pour celer vos conceptions de la famille. Mais pour offrir un cadre de gestion des problemes pour une union entre 2 personnes. A partir de là, qu'elles soient homo ou hétéro ne change rien.

PArfaitement d'accord. Mais on est pas non plus des êtres indifférenciés soumis à la volonté humaine de nier toute nature puisque nous ne serions que culture.

on ne nie pas notre nature. On essaye de trouver un cadre clair qui nous permette de combiner citoyenneté, sexualité, parentalité. Offrir un cadre pour rassembler un maximum de concitoyens. est le vrai objectif d'une civilisation.

Si l'homo parentalité bouleverse les repères, faites alors une évaluation claire sur les enfants concernés, et imposez un suivi. mais ne projetez pas vos conceptions de la vie aux autres, car vous ne serez pas là quand les choses dérapent.
"non. le mpt ne change rien dans les règles d'adoption. "

D'accord avec vous. Toutefois cette fameuse égalité s'accomodera mal du fait que les hétéros peuvent, par principe, faire des enfants comme ils le veulent alors que les homos devront attendre de pouvoir adopter pour avoir des enfants (étant numériquement beaucoup moins nombreux, ils auront peu de chance d'adopter).
Il est clair pour moi, mais peut être pas pour vous, qu'avec l'adoption plénière et cette "égalité" entre homos et hétéros se cache (mal) l'AMP et la GPA pour tous.....sujet de départ de notre conversation....qui est le seul sujet...

"Si j;autorise le divorce pour des raisons X, ca a pour conséquences des problèmes Y, que je ne résout pas en interdisant le divorce à nouveau. "
Je n'ai jamais parlé de divorce. Mais si vous le souhaitez. Le divorce permet à l'adulte de faire sa vie de son coté et la garde alternée permet à l'enfant de continuer de voir ses deux parents. Le parent social permettra de privilégier le parent en contact avec l'enfant par rapport au parent lui ayant donné la vie. Je ne suis pas d'accord avec cela. Il y a certes des abus de parents qui se déchirent sous prétexte qu'ils ont donné la vie. Mais il y aura d'autres dérives : des parents qui séparent leur enfant du père (ou de la mère) pour mettre ensuite le parent dit "social" en avant et priver le père initial (ou la mère) de son enfant.

On peut être favorable à tout cela, mais on peut aussi être contre.....et je ne suis pas certains que le français moyen partage cette vision des choses.

"le mariage n'est pas pour celer vos conceptions de la famille. Mais pour offrir un cadre de gestion des problemes pour une union entre 2 personnes. A partir de là, qu'elles soient homo ou hétéro ne change rien.

Je parle la plupart du temps de capacité de procréation et vous me renoyer sans arrêt à votre idée d'élever des enfants. Visiblement vous n'arrivez pas à identifier ma raison principale d'opposition à ce projet. Ou bien vous souhaitez me coller d'autres sujets d'opposition pour essayer de prouver que mon argumentation ne tient pas.

Je vous répondrais plus simplement : le mariage n'est pas fait, non plus, pour celler vos conceptions de la famille. La différence entre vous et moi c'est que ma conception de la procréation est millénaire et n'est pas prête de changer....il ne me semblait pas inutile que le droit la reconnaisse au niveau de l'adoption plénière (puis interdiction AMP et GPA)

"on ne nie pas notre nature."
si, vous voulez indiquer qu'une vouple d'homo peut procréer (symboliquement) au même titre qu'un couple hétéro.

"Si l'homo parentalité bouleverse les repères, faites alors une évaluation claire sur les enfants concernés, et imposez un suivi"

C'est impossible. contrairement à ce que vous semblez postulez, les rapport sociaux ne sauraient être évalués dans un labo (ni même en réalité) toutes choses égales par ailleurs. Déjà qu'en sciences dures les débats sont sans fin sur des thèmes qui semblent évidents, je vous laisse deviner ce que cela donnerait pour l'éducation des enfants.

"mais ne projetez pas vos conceptions de la vie aux autres, car vous ne serez pas là quand les choses dérapent."

Je vous retourne ce conseil. Ne projetez pas vos conceptions de vie sur les autres. Le mariage civil plus le statut du co-parent auraient suffit. Nul besoin de prétendre juridiquement que les homos et les hétéros sont égaux au niveau de la procréation (porte ouverte sur la GPA)

"Offrir un cadre pour rassembler un maximum de concitoyens. est le vrai objectif d'une civilisation. "
C'est vrai que les milliers de personnes venant de toute la France depuis plusieurs mois pour s'opposer à cette loi montrent à quel point ce projet est rassembleur.
si, vous voulez indiquer qu'une vouple d'homo peut procréer (symboliquement) au même titre qu'un couple homo.

arrêtez avec les symboliques. C'est bidon. ca change pas grand chose entre procréer in vagin, in vitro, adoption, gpa. Personne n'est dupe.

Le mariage civil plus le statut du co-parent auraient suffit.

auraient suffit selon vous. Pas selon les autres.
"arrêtez avec les symboliques. C'est bidon. ca change pas grand chose entre procréer in vagin, in vitro, adoption, gpa. Personne n'est dupe. "

Si vous pensez que tout cela est la même chose (je vous renvois à nos échanges plus haut et à votre "sic" pour 100 000 $ à payer pour un bébé), il falait le dire plus tôt.

Selon vous les débats éthiques qui vont se dérouler sur l'AMP, la GPA, la vente d'organe etc....sont bidons..

Il suffit de dire que si une chose est voulue, au prix de marchandisation du corps humain, il serait idiot de s'y opposer. Individualisme libéral ou pas ?

"Le mariage civil plus le statut du co-parent auraient suffit."

selon moi, et d'autres, oui.
Selon vous les débats éthiques qui vont se dérouler sur l'AMP, la GPA, la vente d'organe etc....sont bidons..

les débats qui vont concerner 0.05% de cas, très particulier, menées par des gens bien moins inforés sur ces cas que les médecins concernés et qui prennent ces décisions conformément à leur serment d’Hippocrate, est certainement bidon.

Chaque problème a une solution. Vente d'organe est une chose, le dons d'organe en sont une autre. Venir délirer sur la vente d'organe en france sans aucun chiffre, juste après avoir vu The man from nowhere est du pur délire.

Et venir dire que la GPA est mal, parce que des femmes louent leur utérus pour 100 000$, est d'une une sous estimation de l’effort de l'engagement psychologique que la mère porteuse fait pour une année de sa vie. Et de deux, une attitude stupide qui consiste à bannir une pratique au lieu de la réguler. Ce n'est pas parce que des pauvre volent des riches, que j'interdit aux riches d'avoir des comptes en banques.

En lisant ce délire anti-MPT, que je perds tout espoir dans la race humaine.
"En lisant ce délire anti-MPT, que je perds tout espoir dans la race humaine."

Pas d'accord avec vous.
C'est en lisant les délires sur l'interdiction d'interdire que je vois bien en quoi l'Homme coure à sa perte.

Vous semblez penser que tout peut s'échanger car tout peut se réguler. Je crois que vous vous trompez.

Exemple : la drogue est consommée et vendue. Elle est nocive pour les consommateurs. Certains veulent lever son interdiction pour encadrer les pratiques. C'est illusoire : des drogues de plus en plus dures circulent puisque les drogués cherchent, aussi, à briser les interdits.

Penser pouvoir réguler la GPA est illusoire.

"Ce n'est pas parce que des pauvre volent des riches, que j'interdit aux riches d'avoir des comptes en banques. "

Effectivement avec des comparaisons comme celle-ci tout doit vous sembler stupide.
Par contre d'aucuns ici voudraient limiter la liberté individuelle des riches à licencier des pauvres....cette comparaison me semble plus pertinente.

Mais vous n'allez tout de même pas insinuer que l'on puisse réglementer les échanges de bébé comme on réglemente les échanges de textile ou de produits agricoles ?
Pour ma part, je l'ai déjà dit, c'est la simple notion d'échange de bébés qui me révulse.

"une sous estimation de l’effort de l'engagement psychologique que la mère porteuse fait pour une année de sa vie.".

Je ne sous-estime rien pour ma part : 100 000 $ est un prix ignoble en soi et, en plus, un prix qui serait toujours trop faible. Pour moi la vie humaine n'a pas de prix.....nous ne sommes tout de même pas sur une plantation de coton....
100 000 $ est un prix ignoble en soi et, en plus, un prix qui serait toujours trop faible. Pour moi la vie humaine n'a pas de prix..

exactement, c'est pour cela que le couple très reconnaissant de ce service, offre tout ce qui peut soulager l’expérience de la mère porteuse y compris un suivit médical pendant et après la grossesse, et l'aider à délivrer une vie qui comblera ce couple de joie, et la mère porteuse aussi qui a fait bien plus que louer un utérus.

Venir refuser à un couple qui visiblement veut vivre l’expérience d’être parent, la possibilité d'avoir la GPA, puis leur refuser le droit d'adoption, puis leur refuser le droit de ce marier... c'est un peut leur dire d'aller se faire foutre. Vos arguments pseudo éthiques sur la drogue n'ont rien à voir là dedans.

En lisant des néo despote de votre genre, je comprends la méfiance viscérale qu'ont les américains du Gouvernement, et leur attachement au droit de trimbaler des armes.
"Venir refuser à un couple qui visiblement veut vivre l’expérience d’être parent, la possibilité d'avoir la GPA, puis leur refuser le droit d'adoption, puis leur refuser le droit de ce marier... c'est un peut leur dire d'aller se faire foutre."

Finalement on retombe sur votre ton initial. A vos onomatopées succèdent maintenant une forme d'agressivité et de vulgarité.
On peut refuser quelque chose à quelqu'un sans lui dire d'aller se faire foutre vous savez. Et cette personne qui se voit refuser ce droit peut aussi éviter de faire un caprice.

"En lisant des néo despote de votre genre"

Vous apparaissez donc sous votre vrai jour. Echanger des arguments vous frustre à ce point que vous éprouviez le besoin de vous en prendre à moi de la sorte.

Nous ne sommes pas d'accord et cela ne me pose aucun problème.
Je n'ai rien contre vous et ne vous accuse pas de vouloir détruire la famille ou de perturber des enfants ou de haïr les hétéros....ni même d'être une despote.

Au cas où vous ne l'auriez pas remarqué, votre "camp" a gagné (pour le plus grand bonheur du droit à acheter ses enfants comme les autres)

Mais je serai toujours opposé à ce que vous appelez de vos veux (AMP, GPA)
je vous dis que vous imposez votre vision de la famille aux autres. Si vous voulez le faire, pas de problèmes, mais vous devez pointez quand les choses vont mal. Mais la réalité, est que personne ne pointe, et que vos acharnement crée plus de mal autour de vous.

Pire, il rend difficile aux personnes modestes de s'en sortir. Celles qui ont l'argent, se torcheront de votre morale. Vous devez lire les plaidoiries de 70 sur l'avortement. Vous aurez compris cela.
"je vous dis que vous imposez votre vision de la famille aux autres."

Vous aussi.

"mais vous devez pointez quand les choses vont mal."

Le statut du co-parent aurait permis de protéger les enfants dans le cas qui nous occupe

"Pire, il rend difficile aux personnes modestes de s'en sortir."

Effectivement : elle ne pourront pas acheter leur enfant aux USA comme les riches. Rupture d'égalité.

"Vous devez lire les plaidoiries de 70 sur l'avortement."

Je ne vois pas ce que cela vient faire là ?? Au passage je suis favorable au droit à l'avortement.

C'est une marotte chez vous : me sortir plein de thèmes hors sujet comme pour tester, sans doute, un catholicisme planqué chez moi.

que vous me croyiez ou pas, je suis profondément athé et mon seul et unique sujet d'opposition à l'égard de ce MPT est l'adoption plénière (au coeur du mariage). Tous les autres arguments que vous pourriez parachuter dans la conversation sont hors sujet pour moi (aller en parler avec un autre si vous voulez vous soulager sur ces thèmes)
Vous aussi.

mais bien sur, Je suis en train de vous forcez à vous marier dans un mariage homo, et à procréer par GPA. Herp Derp.
Mais bien sur : vous forcer le mariage hétéro à s'ouvrir au mariage homo.
Honky donky
non je rend accessible une disposition légale qui protège 2 personnes qui veulent partager leur vie, accessible aux homos qui veulent veulent aussi partager un chemin de vie ensemble.

Je n'ai rien changé au mariage hétéro du tout. Sauf pour ceux, visiblement très nombreux, qui voient en ce contrat légal, le symbole de leurs contes de fées qui ont imprégnées leur enfance, et découvre incrédules que 2 princesses peuvent s'aimer. Et sont horrifiés par ce que peuvent pratiquer 2 princes dans leur lits.

Discuter avec vous c'est comme discuter mariage civil avec un salafiste sectaire.
Me voilà donc salafiste sectaire et despote.

Votre vision du débat vous honore (vous n'avez visiblement pas peur du ridicule).

Votre camp qui prône l'amour (et l'échange libre et non faussé d'enfants) à gagné qu'on vous dit.

J'ai tout de même le droit d'être en désaccord avec cela.

Au passage c'est vous qui vous conduisez en despote sectaire puisque vous voudriez m'empêcher de penser ce que je pense.
o
u
i
,

c'
e
s
t

l
a

m
ê
m
e

a
p
p
r
o
c
h
e

e
n
v
e
r
s

l
e
s

p
b
s
.
?
Et venir dire que la GPA est mal, parce que des femmes louent leur utérus pour 100 000$, est d'une une sous estimation de l’effort de l'engagement psychologique que la mère porteuse fait pour une année de sa vie. Et de deux, une attitude stupide qui consiste à bannir une pratique au lieu de la réguler. Ce n'est pas parce que des pauvre volent des riches, que j'interdit aux riches d'avoir des comptes en banques.


Vous êtes un bon vaccin pour que les gens ne votent plus à gauche.
un me dit ultra libéral, un me dit de gauche.
je lol
gauche libéral si vous preferez , ce n'est pas la mienne.
putain. J'ai besoin de trouver un vrai boulot. et quitter ce pays de fous.
ailleurs c'est pa mieux.mais vas y je te retiens pas
quand un homme trouve un boulot qu'il aime, sa famille, ces loisirs, il finit par éviter des énergumènes hantés par le Dieu du voisin, le voile de la cliente, la croix de l'adolescente, la pilule de la cousine, la masturbation du cousin, les pratiques sexuelles du collègue, ou comment son camarade du collège élève ses enfants.

Mieux encore, il éviterait les discussion avec des types dont les connaissances des projets de loi sont très superficielles, et qui pensent qu'ils sont bien plus intelligent que tous les législateurs réunis.
La n'est pas la question, on peut penser que les législateurs se trompe .Ca vous arrives jamais ?
Maintenant le mariage gay c'est la rencontre des libertaires et des libéraux.Que ca vous plaise ou non, c'est comme ça.
Maintenant il faut assumer de partager le même point de vue que sarko cohn bendit etc...

http://www.youtube.com/watch?v=lTCRYFkxUUw
Maintenant il faut aller dormir.
Ahhh ! Tiens David le non homophobe ni raciste se dévêt là sous nos yeux ..Reconnait maintenant que les homos et les musulmans d'apparence, ou les français étrangers à vie, t'indispose !

Lâches toi on y verra plus clair

Ou comme disait Le Pen, aux français, avec un oeil en moins : "je vais vous aider à y voir clair !" Bon chien chasse de race dit le proverbe.
Je vais faire comme vous : je ne vais pas tourner autour du pot.
Je méprise vos outrances, vos caricatures et vos amalgames.
Vous avez perdu le bénéfice du doute : point d'humour, de déconnade ni d'innocence dans vos propos.
Vous vous comportez comme quelqu'un d'outrancière et méprisante.
Je ne répondrais donc plus jamais au moindre de vos propos.

Que la modération se débrouille avec les accusations gratuites en fascisme, racisme et homophobie....
Etre contre le MPT doit sans doute justifier de se faire traiter de tous les noms : vous validez donc la légitimité des propos outranciers tenus à mon égard.
As tu des enfants toi David ? Juste pour savoir. C'est important pour la discussion. Merci ..
Je ne vois pas en quoi cette information est importante, ou même intéressante.
Mais, admettons : je n'en ai pas non.
Et bien si ! Car si tu parles "au nom des enfants" comme tous les tenants de l'anti-mpt c'est important. A part cela les manifestants violents qui foutent le bordel à Paris, ne manifestent jamais pour "les enfants", ceux des quartiers, ceux qui ne bouffent pas à leur faim, qui sont mal lôgés, SDF, ou abandonnés.

Donc c'est un prétexte facile. Ils parlent au nom de l'enfance comme ces curés en robe qui eux par contre, devraient demander des comptes à leur hiérarchies à propos des viols d'enfants par des curés, et qui prétendent ensuite parler au nom de tous les enfants.

Et bien je suis pas prête à donner n'importe quel "enfant" à des gens aussi violents et malsains. Le prétexte de la défense des enfants est un peu fort vu que ces gens là manifestent QUE pour leurs gueules de "privilégiés" et "curetons "de première.

L'Eglise Catholique qui veut "l'âme" de tous les gosses de France et de Navarre, regrêttent de ne plus avoir leur droit a peser sur la société, qu'ils retournent dans leurs monastères avec leurs idées rétrogrades.

Qu'ils fassent ce qu'ils veulent entre eux mais qu'ils foutent la paix chez les citoyens laics. Et leurs "petits copains intégristes" fachos avec. Ils en ont rien à foutre de la vie des gosses, en dehors de leurs intérêts.

POUHAAA ! Ils puent ces extrêmistes.
J'imagine que vous déconnez encore là....
Vous faîtes un concours avec une amie ?
Qui sortira le plus d'âneries, d'amalgames, de caricatures et autres preuves d'amour et de compréhension du débat.....

Juste au passage : ma réponse à votre question ne servait à rien.....à part de prétexte à votre diatribe...
Si j'avais répondu que j'avais des enfants vous n'en auriez pas changé une seule ligne....

Visiblement vous n'avez pas réfléchi à ma proposition faite par ailleurs : ne pensez-vous pas que votre manie de caricaturer outrancièrement ceux qui sont en désaccord avec vous, vous décrédibilise.

Sans vouloir vous vexer (même si vous n'avez pas autant d'attention à mon égard) je préfère vous avoir contre moi qu'avec moi.
Précision au passage, puisque vous refusez, à raison, les procès d'intention :
nous commentions l'expression "accouplement sodomite" et non "gays sodomites"
Nuance qui ne vous aura pas échapé....loin des amalgames et procès d'intention...
Vous manquez cruellement d'imagination,pour vous donner du plaisir

l'imagination c'est l'intelligence en érection Victor Hugo
Oh ça marche pas ta vidéo là ...Je parie que c'est vulgaire non ? Tiens cadeau pour toi entre marins n'est-ce pas :La Marine Us pas sans eux Et pour infos :

L'armée ? mais l'association a été interdite.

Sinon condoléances pour ton ami Venner qui s'est died himself. Tu m'a pas répondu sur le sujet sur l'autre forum. Lugan pleure son ami Venner.

Bah il laissera pas un souvenir impérissable. !
ASI a projeté sur l'écran derrière à un moment le rassemblement du FN sur la place où il y a
la statue de Jeanne d'Arc;
cette image est un montage du FN; ASI aurait pu le signaler car c'est quand même grave que des médias
dont BFM TV passent des montages du FN; c'est dire si les mouvements d'extrême droite savent
instrumentaliser les médias !
je n'ai pas trouvé que cette émission faisait le procès de ces groupuscules comme un des 1ers commentaires
le signale mais c'est la rhétorique presque systématique de ces groupuscules à ce sujet;
cela aurait été intéressant de parler de l'instrumentalisation de l'extrême droite par les différents
gouvernements français de droite comme de gauche;
instrumentalisation qui risque de faire boomerang;
bref, ça instrumentalise fort de tous côté ...
Bonjour,

Je n'ai pas eu le temps de lire les nombreux commentaires du forum à propos de cette (excellente) émission. Je ne sais donc pas si quelqu'un a commenté les propos de Serge Ayoub sur la violence comme moyen d'expression ("le peuple, lui, pour l'exprimer, il a ses poings").
J'ai dévoré le dernier bouquin de Bernard Stiegler, "Pharmacologie de Front National". Son point de vue est à mon sens extrêmement éclairant pour combattre les assertions du genre de celle d'Ayoub. Il méritertait sans doute d'être invité, soit pour l'émission @rretsurimages, soit pour un "Dans le texte".
Voir: http://arsindustrialis.org/pharmacologie-du-front-national-0
Bonne journée.

Jean-Claude
Comme chez Taddei il faut finir en chanson ces discussions je recommande la chanson des freres misere dans le thème de l'émission :

Il ne suffit pas
Dès que tu le vois,le Cabriac,tu penses qu'il a la gueule de l'emploi....Délit de sale gueule pourrait-on t'opposer.Cette émission informe sur des trucs qu'on a loupés.Abonnée à Canal+-je ne sais plus très bien pourquoi (ça a tellement changé) je n'ai jamais vu ce type .Inquiétude et dégoût voila ce qu'il m'inspire.
Je ne retiendrai de cette émission facilement dispensable que ce moment surréaliste, où journalistes et écrivains se sont mis d'accord pour déplorer l'absence de loi Gayssot à l'étranger, permettant de dire "tout et n'importe quoi".

Merci, les mecs, de nous protéger contre les grands méchants mots.
... Je change de chaîne dans la seconde : si on prétend me montrer des images sans oser les montrer, c'est sans moi !
Par moment, j'ai l'impression que tout le monde est contre le nazisme, sur ce site !! :\
[quote=Lorsqu'un journaliste de Canal + lui pose la question de l'Allemagne nazie, on assiste à...une longue hésitation ... séquence de silence plutôt rare en télé, preuve de la gêne de ce type de groupuscule pour répondre à cette question.]

Ni hésitation, ni gêne, vous êtes passé à côté de ce moment sans le comprendre. Les propos que Gabriac s'apprête à tenir peuvent tomber sous le coup de la loi (incitation à la haine raciale) et il le sait. Il prend donc le temps de la réflexion pour pouvoir dire le plus clairement ce qu'il pense sans que ses propos soient bipés ou qu'il encoure des poursuites. Ceci doit, on peut aussi penser qu'il s'attend à ce genre de question, et qu'il suspend le moment comme pour savourer la réponse qu'il va donner en sachant qu'il va être politiquement incorrect sans dépasser la ligne jaune.
C'est plutôt malin puisque vous avez retenu ce "moment de télé" comme on dit.
Pourquoi Arrêt sur images, censé décrypter et analyser ses sujets, utilise le langage "Skinhead" et non à juste titre le terme "Skinhead raciste" afin de laisser entendre que les "vrais" Skinheads ne sont pas racistes ?


J'ai ésperé naïvement que ce site aurait profité de cette émission pour le rappeler et réhabiliter le mot "Skinhead" à sa juste valeur :

"Skinhead (des mots anglais skin « peau » et head « tête » : « cuir chevelu – à nu ») désigne à l'origine un jeune prolétaire britannique aux cheveux tondus ou non. Le phénomène skinhead est né au Royaume-Uni à la fin des années 1960. Il est apparenté à la mouvance modernist (les mods). Sa bande-son originale fut le early reggae, le ska et la soul américaine1. À la fois mode vestimentaire et musicale, cette première vague skinhead n'est rattachée à aucun mouvement politique tout en étant fortement influencé par ses origines ouvrières. En s'étendant au reste du monde dix ans plus tard, le phénomène skinhead a connu des évolutions importantes. Aujourd'hui, pour beaucoup, les skinheads apparaissent surtout comme des activistes d'extrême-droite. Pour d'autres au contraire les termes skinhead et nationaliste, ou raciste, ne peuvent s'accoler.

Il est donc hasardeux d'utiliser l'expression « mouvement skinhead » sans autre précision, puisqu'elle impliquerait une union des skinheads, ou au moins une identité commune. Or il n'y a plus, loin de là, ni unité, ni communion entre tous ceux qui se réclament de l'identité skinhead depuis la fin des années 1960."

http://fr.wikipedia.org/wiki/Skinhead

http://www.arte.tv/fr/le-pays-merveilleux-des-skinheads/6717148,CmC=6719044.html
A mon sens, le sujet n'a été qu'effleuré. La « bonne tête » de dégénéré de Gabriac n'est là que pour faire peur au bourgeois ou peut-être faire naître en lui quelques frissons sado-masochistes.

J'aurais souhaité que l'on développe, comme certain-e-s sur ce forum, l'aspect de l'adhésion :
Qu'est-ce qui fait qu'à un moment donné on en arrive à adhérer aux thèses, mille fois rabâchées, de la haine ? Car il s'agit bien de cela au bout du compte. Il ne s'agit que de cela. En ayant fréquenté ce type d'individus, j'ai pu constaté que derrière leurs comportements et leurs discours il y avait une peur quasiment abyssale. Peur de ce qui ne leur ressemblait pas. Peur de ce qu'ils ne contrôlaient pas, de l'incertitude du monde. Peur de l'autre, qui commence, bien sûr, par celle de la « femelle ».

J'avais lu, à sa sortie, le livre de J. Littel, « le sec et l'humide » et j'avais été frappé par cette thèse de Theweleit que reprenait l'auteur selon laquelle, le fasciste est un « pas-complètement-né », qu'il ne s'est jamais constitué un Moi véritable et qu'il réagit au monde au travers d'une carapace constituée d'intenses efforts de discipline et de dressage. J'aurais donc aimé que l'on rentre dans le vif du sujet.

http://www.lmda.net/din/tit_lmda.php?Id=58926

Autre chose.

Je suis entièrement d'accord avec Lemexicain et ce qu'il dit de Chouard.
Non que Chouard ne puisse débattre avec qui il veut, mais je trouve profondément choquantes ses références répétées à des auteurs notoirement antisémites, à Eustashe Mullins en particulier, et à ses amitiés douteuses avec Soral. On doit toujours se méfier de la confusion.

A Gondalah dont j'apprécie les propos et à Fan de canard lui répondant que la loi permettrait de combattre cette maladie qu'est la détestation.

Je pense que la véritable réponse est dans l'éducation, dans l'apprentissage de l'autonomie, dans l'expérimentation tâtonnante. Je renvoie ici à ce grand libertaire que fut Francisco Ferrer et à tous ceux qui mirent et s'appliquent en oeuvre des pédagogies dites « alternatives » dans une époque particulièrement hostile, tant il est vrai que le capitalisme à besoin d'individus coupés de leur histoire, serviles et parfaitement formatés.
L'Italie fasciste était un allié du IIIe Reich, mais l'Italie fasciste a été très ambigüe à propos de la déportation des juifs (tantôt protectrice en zone d'occupation, tantôt persécutrice sur le territoire d'Italie).

Ce qui explique entre autres, que Mussolini soit un sujet moins problématique que Hitler.

D'autre part, les allemands ont eu longtemps honte de la période du IIIe Reich. Alors que la période fasciste est beaucoup plus ambigüe pour les italiens. En France aussi la situation était tres ambigüe malgré le manichéisme résistance/collaboration.
"Débat" très C Dans L'Air. Yves Calvi, sors de ce corps!!!

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Je ne connais pas bien ce Sylvain Crépon, mais je trouve qu'il dit à un moment quelque chose de très important. Qu'il lui arrive de comprendre en partie la position de interviewé. Il lui arrive de donner dans l'empathie.
Et bien j'ai envie de dire :"heureusement". Ce qui soit duit en passant n'avais pas l'air d'être le cas des deux autres invités (qui pourtant on tentait très maladroitement de jouer la carte de la neutralité. D'ailleurs, SC se démarque de ses camarades en affirmant qu'il est transparent sur ses opinions. Une démarche bien plus honnête, bien plus humaine, et surtout bien plus pertinente si l'on considère qu'il vient sur ce terrain pour essayer de le comprendre. Ce qui par exemple n'est pas le cas d'une Caroline Fourest qui vient elle sur ces terrains pour juger, jouer à l'inquisition.
Moi aussi je me sens mal à l'aise devant ce Gabriac et ses comparses.

Mais je refuse de me plier à l’écœurement obligatoire. Je n'en comprends pas le principe. Il s'agit de dire que ces gens sont le mal, qu'il faut les détester? Mais pour quoi faire? Allons au bout du raisonnement. S'en débarrasser? Comment? Ou bien pour dire que la nature humaine est bien malheureuse et pour nous confirmer que nous sommes bel et bien en plein purgatoire...
C'est la détestation qui a conduit l'homme aux pires horreurs. La détestation du Juif, la détestation du noble, la détestation du communiste.... La liste est longue...
Et maintenant, la réponse des gens de biens c'est qu'il faut détester les fachos, détester les nationalistes... Il faut détester le fascisme, détester le nationalisme, qui sont des maux.
Mais détester l’homme?
C'est pas une façon de dire qu'il existe les gentils et les méchants, ça? Où ça nous mène...
surtout qu'imaginer que cette personne est viciée et cherche de lanière sinueuse et fourbe à nous retourner , ou a retourner le voisins, c'est le premier pas du Complotisme. Ceci étant dit, je ne nie pas que cela ce soit déjà produit. La question est donc : comment y répond t-on?
Les Italiens n'ont pas occupé la France? Me semble bien que leur occupation a dépassé, largement Nice: en Savoie, en Isère, ils étaient bien présents. Moins craints que les Allemands, certes. Ce qui explique que Mussolini soit plus facile à assumer que Hitler.

Il me semble que Gabriac, dans son long silence cherche jusqu'où il peut aller trop loin, mais cherche OSTENSIBLEMENT; faisant ainsi un clin d'oeil souriant à ses troupes: vous voyez, je suis "obligé" de me censurer, mais le temps est proche où cette frontière aussi tombera. Pour le moment, je me contente, à propos de l'Allemagne nazie, de revendiquer la "liberté" de penser. Et le message clin d'oeil est le plus important: ils nous oppriment, ils nous empêchent de nous exprimer franchement, mais ça va pas durer. Et ils ne peuvent pas nous empêcher de penser. On a la même dénégation faussement hésitante en forme de clin d'oeil sur le racisme et l'antisémitisme. Ça joue aussi le rôle d'élément de langage pour les militants de base: faites comme moi, allez le plus loin possible, mais réfléchissez bien en fonction de l'interlocuteur jusqu'où vous pouvez pousser le bouchon.

J'en profite pour m'inscrire en faux contre toutes les blagues sur l'état du cerveau de ce monsieur et de ses amis: ils sont bien plus intelligents et bien plus subtils que nous ne voudrions le croire. L'interview de Gabriac est un chef d'oeuvre: parfaitement cool sur la forme, raisonnable mais audacieux, il donne à ses horreurs le statut d'opinions dignes d'être considérées à l'égal des autres. La référence à "Saint" Louis est particulièrement habile.
Bonne entrée pour parler des "manifs pour tous". Comme le mariage pour tous, qui est en fait pour les gays, les manifs pour tous sont en fait pour les cathos les plus à droite.

Malgré les propos des deux sociologues, je pense que si ces fachos sont apparus de façon aussi visible, c'est parce que les anars ne se sont pas mêlés de ces manifs, car le mariage, quel qu'il soit, ce n'est pas leur tasse de thé. Ces nazillons ont eu de ce fait les mains libres et sont apparus en pleine lumière, et ce n'est certainement pas les homos qui allaient cogner.

J'ai trouvé amusant de voir ces manifestants cathos dans les rues et dans le métro, on aurait dit la sortie de l'école Sainte Cécile, avec leurs enfants pour faire masse, et leurs fringues de bourges, ça changeait des sportwears des mélenchonistes.
Ces gens se fréquentent entre eux, se retrouvent à la sortie des écoles catholiques, vivent dans les mêmes quartiers. Pendant qu'ils restent avec les idées des curés, le monde change, et soudain, le monde se retourne, on va voter le mariage homo. Choqués, eux qui méprisent les psys les récupèrent à leur profit, déforment leurs propos, et lèvent le drapeau de la révolte pour "défendre les enfants".
Ils se retrouvent encore entre eux dans les manifs, ils regardent passer les fachos sans réagir, et ils se persuadent qu'ils constituent une force qui va changer le monde. Comme ils croient que les manifs obtiennent des changements, et que gens de gauche perdent parce qu'ils ne se remuent pas assez, ils ne comprennent pas qu'on les regarde passer avec dédain.

Et comme la loi a fini par passer, ils vont s'énerver.
Hélas, Dieu et l'avenir sont contre eux. Visiblement !
Émission plutôt intéressante, du moins en regard de celle sur l'obsolescence programmée.
Je remarque que Daniel continue de couper la parole aux intervenant(e)s et / ou de rabrouer Laure (ou Alain, lorsque c'est ce dernier qui s'y colle). Si je peux me permettre un conseil : Même si une autre question vous brûle les lèvres à peine la précédente posée, faites contre mauvaise fortune bon cœur, et laissez donc l’intervenant finir son développement svp.

Laure s'anime lorsque la Sociologue explique comment une de ses étudiantes a pu infiltrer un groupe de musiciens appartenant à une mouvance d'extrême-droite. A se demander si un reportage en immersion maquée à un des gros bras du reportage ne la tenterait pas à son tour.

Sur le silence gêné d'Alexandre Gabriac, il y aurait beaucoup (plus) à dire:
J'interprète ce silence comme un retournement implicite de la question : "et vous, qu'auriez vous aimer pouvoir dire sur le régime nazi si votre liberté de parole n'était pas confisquée ?". Ce silence qui en dit long est visiblement un moment délectable pour lui. Quelle que soit son éloquence et la vigueur de ses convictions, il va sans dire que son mandat de Conseiller Régional m'inspire la plus complète sidération.

Sinon, avis aux adhérents potentiels, Serge Ayoub ne me semble pas avoir une tronche très catholique.

Oui, je suis chafouin ce soir (enfin ce matin).
Sujet effleuré, pas grand-chose à se mettre sous la dent.

Madame Orfali n'a pas eu assez la parole, c'est rien de le dire.
Il aurait été intéressant qu'elle puisse développer sa pensée et sa vision sur les mécanismes d'adhésion.
Parce que oui, ceux-ci sont à l'oeuvre actuellement, et de façon incroyablement puissante.

Ne reste ma foi qu'une promo assez réussie (attraction/répulsion, peu importe) pour pas mal de groupuscules au final.


J'exagère un peu certes :-)
Ca manquait peut-être d'un intellectuel de droite voire d'extrême droite pour faire débat.
C'est compliqué j'imagine entre "faire le jeu de" et en parler avec du recul, seulement ça fait un peu dialogue d'éthologues.
On peut à nouveau s'asseoir sur la chronique de Didier Porte, qui, rappelons-le, "Tous les vendredis, en début d'émission, livre sa chronique sur le site : "@ la Porte !".
Communication 0, publicité mensongère qui dure depuis des mois, le navire se porte de mieux en mieux, capitaine.
Gardez le cap.
C'est fou ce Gabriac physiquement on dirait Le Pen jeune.
Emission interessante. Toute fois, cela manquait de débat.
En début d'émission, D. Schneidermann demande s'il est possible d'établir une cartographie des groupes d'extrême droite. Il existe un très bon document, complet et synthétique, réalisé par des militants antifascistes : http://reflexes.samizdat.net/spip.php?article491

Je pense qu'il aurait été intéressant d'inviter un militant antifasciste à s'exprimer pour aller plus loin dans l'analyse des groupuscules. Il y a à mon avis une différence majeure entre les communiquants (style Robert, Gabriac, Ayoub...) et les groupuscules ultra-violents comme le Front Comtois, qui sévit dans ma région d'origine. Ces derniers haïssent les médias, sont bien plus discrets, et n'hésitent pas à faire des descentes musclées, que ce soit pour taper sur des maghrébins ou des antifascistes (ce qui arrive de plus en plus régulièrement dans mon ancienne ville, Besançon), ou pour intimider leurs opposants politiques (descente en force dans un local du Front de Gauche pendant les législatives). Je ne suis pas d'accord avec le passage de l'émission où il est dit que la violence diminue. Si on se focalise sur les groupuscules médiatiques qui soignent leur image, peut-être... Mais en réalité il y a d'autres bandes bien plus dangereuses, qui font des entraînements paramilitaires, et n'hésitent pas à aller à la castagne, toujours bien équipés (lacrymos, tonfas, poings américains, chaînes de vélos, etc). A Besançon, nous en avons conclu qu'il fallait nous organiser pour essayer de lutter le plus efficacement contre ces groupes. Nous avons donc créé un collectif qui rassemble des syndicats, des partis, des anarchistes, des libertaires et toutes les bonnes volontés : cabesancon.wordpress.com/. Des militants du SCALP nous ont fait une excellente formation sur ces différents groupes, leurs principales caractéristiques, etc. Je pense qu'il aurait été franchement très intéressant d'en inviter un.

Il y aurait bien d'autres choses à dire sur l'extrême droite, notamment sur les antisémites du type Dieudonné et Soral, les conspirationnistes comme ceux de l'UPR (de grands spécialistes de l'entrisme... qui l'ont démontré lors du mouvement des indignés, mais aussi actuellement sur internet : il suffit de regarder les commentaires des articles de presse en ligne et des vidéos concernant Mélenchon pour s'en persuader), etc. On aurait également pu se pencher sur le cas d'Etienne Chouard, auquel Arrêt sur Images a offert une tribune en or récemment, alors qu'il ne cesse de fricoter avec l'UPR de François Asselineau et l'Egalité et Réconciliation d'Alain Soral. Non content de s'inspirer à l'occasion de livres écrits par des antisémites notoires, il s'est aussi laissé aller à faire l'éloge d'un documentaire de Paul-Eric Blanrue consacré au négationniste Robert Faurisson. Enfin bref, sur l'extrême droite et sur sa tendance à infiltrer les milieux de gauche pour favoriser l'émergence d'un courant rouge brun, il y aurait eu beaucoup de choses à dire.
Dommage que Schneidermann n'ait pas plus donné la parole à Birgitta Orfali. Trop souvent c'est Sylvain Crépon qui monopolise la parole. On aurait aimé que leurs points de vue se complètent davantage.
Il a une bonne tête de race supérieure, ce Gabriac. Sa tronche est la meilleure preuve qu'il dit des conneries.
(pardon, j'suis vulgaire et j'attaque le physique, mais là, pas le choix, pas de quartier. Nanmého.)
Pour faire une émission un peu intéressante sur le sujet, (je précise que je ne l'ai,pas encore vue), il me semble qu'il aurait fallu convier Nicolas Lebourg dont l'analyse est extremement intéressante, et Gabriac, ou je ne sais qui de cette mouvance.On ne peut, pas faire de procès en sorcellerie sans inviter les sorciers. Après, ça devient lassant.
Ce qui m'inquiète plus que le "sulfureux", c'est au contraire la banalisation de plus en plus fréquente. Qui a vu Marion Maréchal-Le Pen toute mignonne en train de ramasser (maladroitement, mais elle n'en était que plus craquante) des fraises chez un producteur? Je suis tombée dessus par hasard, je me souviens plus sur quelle chaîne.
le forum d'@si,ou le regne de la pensée unique,tendance melanchoniste,ne vous inquiettez pas ils sont tellement peu nombreux!
On enfonce un peu des portes ouvertes il me semble.
Ce type, Gabriac, est conseiller régional Rhône-Alpes !?
J'ignorais qu'il avait été élu, mais porter son choix sur une pourriture qui se rend sur la tombe de Mussolini pour saluer sa mémoire, bras tendu, reflète parfaitement l'état de déliquescence de notre démocratie.
Et vous avez eu l'idée de l'inviter ? Pour quoi faire ? Pour lui donner encore un peu plus de visibilité ?
Dommage que l'on ait pas d'images cérébrales de ces types, commentées par S.Bohler. Je soupçonne une hypertrophie du cerveau reptilien au détriment du cortex associatif (le truc qui permet de réfléchir).
Les mouvements d'extrême-droite en Europe ont toujours été en lien et très bien organisés. Lire l'excellent bouquin de Pierre Milza (L'Europe en chemise noire).

En effet, en temps de crise, il est raisonnable d'avoir peur.
Bof, rien de nouveau sous le soleil, tout est déjà archi-connu.
Un point intéressant cependant, rappelé par un des journalistes, la plupart de ces groupuscules se haïssent, mais on peut parfois tomber sur des alliances pour le moins étonnantes.
A ce titre, quand le sujet de l'extrême-droite est traité, je m'étonne toujours que ne soit jamais évoqué le cas de la LDJ, qui se distingue pourtant régulièrement par des actions violentes qui tombent sous le coup de la loi, et qui est très proche du BI avec qui ils partagent une détestation de l'islam et des musulmans. C'est d'ailleurs la LDJ qui avait assuré le service d'ordre lors des Assises internationales sur l'islamisation.
Un reportage avait d'ailleurs montré que la LDJ dispose de locaux affiliés au ministère de l'intérieur pour s'entraîner. Et ça ne semble pas choquer grand monde...
Pourtant le blog "Droites extrêmes" classe bien la LDJ dans la liste des organisations d'extrême-droite. On peut donc, contrairement à ce que peut laisser penser l'émission, faire partie de cette mouvance sans être négationniste ou nostalgique du 3ème reich. Le FN le démontre depuis que fifille a pris les commande du parti.
Dommage d'avoir deux sociologues sur le plateau, sans vraiment avoir entendu les recherches menées par chacun... Trop focalisé sur le traitement médiatique, sans justement en profiter pour comprendre ces mouvements, les trajectoires sociales de ses membres, etc... qui aurait peut-être plus informatif que certains reportages cherchant un peu le sensationnel sur les bords, et qui font de l'info pour faire de l'info (ce que je ne critique pas en soi mais là, il fallait sauter sur l'occasion d'avoir un autre regard!)
rv de fachos ce week-end à Perpignan, ça promet...
Ben oui coco. Plus tu valorises l'évènementiel, plus tu évites la critique des média.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.