23
Commentaires

6médias, l'agence qui ubérise le journalisme

Produire de l’information coûte cher et rapporte peu. Pour alimenter la presse web en articles et en vidéos, l’agence 6médias a trouvé la parade : productivisme, copier-coller, et flexibilité. Elle fournit RTL, Gala, Le Point, Capital, L’Opinion, Valeurs actuelles... Pour ASI, Vincent Bresson a rencontré des employés et ex-employés, qui décrivent "la mort de l'information" .

Commentaires préférés des abonnés

Y'a des trucs comme ça, je ne connaissait pas et avec ce genre d'article je me dit "mais évidement que ça existe".

puisqu'on parle de Média, on peut aussi noter que :


TF1 : un proche de Macron nommé à un poste stratégique

Didier Casas est un proche d’Emmanuel Macron et ne s’en cache pas. Durant la campagne présidentielle, il avait pris un congé sans solde de quatre(...)

"Agence de presse digitale" ?! Vous voulez dire qu'en plus ils travaillent encore à la main ?

Derniers commentaires

Ce qu'on appelle les "agences de contenus" existent depuis de longues années. Une thèse fort intéressante a été écrite et a fait l'objet d'un livre sur le sujet. Il n'y a pas que les faits divers qui sont traités et vendus ainsi. Pour s'en persuader rapidement il suffit d'ouvrir par exemple un quotidien régional, de faire un copier coller d'un paragraphe ou de quelques lignes puis recherche sur google. Apparaissent tous les titres qui ont acheté l'article et le publie mot pour mot L'information formatée, préparée, vendue à de multiples exemplaires  est notre pain quotidien et c'est pas nouveau.  Pôvres de nous et que dire pour le métier de journaliste !

ça me fait penser aux formations pour devenir "rédacteur web" en freelance... ça tourne beaucoup autour du "référencement SEO" qui consiste à placer des mots-clés et écrire de façon à être  le plus visible possible sur Gougueule (comme ce qui est dit dans l'article -> c'est l'algorithme qui commande) - en d'autres termes, on t'apprend à écrire des articles putaclics ! et en plus, il faut bien sûr savoir se vendre si on veut espérer en tirer un revenu suffisant pour vivre, mais ça c'est commun à de plus en plus de métiers, avec ce putain de statut d'AE...

"tous les prénoms ont été modifiés, ndlr ".


Je pense avoir reconnu C-3PO et R2D2, au moins.

Je reviens sur un point précis évoqué dans votre article :


La méthode : sélectionner des images ou des vidéos de l’AFP ou Getty Images, copier-coller des bouts de textes de l’article et animer le tout.


Il me semble qu’ASI n’a jamais réalisé une enquête sur les conditions de création de contenus chez Getty  Press.

Or, je serais curieuse de savoir combien gagnent les personnes qui produisent les contenus, mais aussi leur conditions de travail.

Getty Images, c’est de l’exploitation, à ma connaissance. Quid des contenus médias ?

Merci.

Cela me rappelle Reworld, détaillé par Justine Brabant.
Non, je ne dis pas que vous avez bâtonner son article. :-D

Mais que ces pratiques se développent, malheureusement.

Et cette 'liberté de la presse' est censée être un des garants de notre 'democratie'

Merci beaucoup ! On s'en doute, mais c'est quand même effrayant de le lire.


C'est un peu différent sans doute, mais je me pose la question des articles écrits de France inter, qui j'ai l'impression reprennent (le plus souvent ? tout le temps ?) des émissions audio globalement (en les appauvrissant). Par qui sont rédigés ces articles, l'équipe numérique de Radio France, des journalistes, autres ?

Cf. 2 exemples récents publiés dans Les plus lus :

https://www.franceinter.fr/societe/on-met-toute-la-culpabilisation-sur-le-corps-des-femmes-repond-vallaud-belkacem-a-blanquer

https://www.franceinter.fr/vie-quotidienne/comment-metoo-nous-a-amenes-a-repenser-les-normes-de-la-sexualite


Cela me semble moins le cas pour France culture.


ça fait un moment que j'avais remarqué ces copiés collés d'articles de l'AFP par quasi tous les sites d'info(x) qui publient "gratuitement" (comprendre payé par la pub) sur le web.  Mais je pensais qu'ils le faisaient aux-même. Ben non, ils sous-traitent en plus. Et ça touche des subventions...

"Agence de presse digitale" ?! Vous voulez dire qu'en plus ils travaillent encore à la main ?

Non, au doigts.

et presque à l'oeil ............

puisqu'on parle de Média, on peut aussi noter que :


TF1 : un proche de Macron nommé à un poste stratégique

Didier Casas est un proche d’Emmanuel Macron et ne s’en cache pas. Durant la campagne présidentielle, il avait pris un congé sans solde de quatre mois pour s’engager dans l’équipe du candidat et contribuer à l’élaboration de son programme.

Le secrétariat général de TF1 est un poste très important dont le titulaire assure le lien avec le CSA, l’Elysée, Bercy, les parlementaires, Bruxelles… Il est chargé, entre autres choses, du lobbying.

Y'a des trucs comme ça, je ne connaissait pas et avec ce genre d'article je me dit "mais évidement que ça existe".

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.