26
Commentaires

20 ans après : comment C8 a récupéré Loftstory

Steevy, Loana, Castaldi, Jean-Edouard, 26 caméras, la piscine : depuis quelques semaines, la télé fête l’anniversaire des 20 ans de Loftstory et les débuts de la téléréalité. Une fête en continu sur France 2, TMC, W9 et surtout, C8. Oui, si Loftstory est une émission de M6, c’est bien la chaîne de Bolloré et Hanouna qui a récupéré tout ce qui était récupérable (les archives télé, l’animateur et les lofteurs). 20 ans après, que retient-on de ce “phénomène télé” ? Un format, et des séquences compilées dans une émission anniversaire qui, avouons-le, est le pire de ce qu’on a vu depuis que nous faisons cette chronique. Sortez les cotillons, c’est parti.

Commentaires préférés des abonnés

Bonjour Sherlock,


Pour l'anniversaire n°150, en ces temps de restaus fermés,  je verrais bien un menu gastronomique. Soit C dans l'air et autres émissions de mise en conserve de la démocratie et du pluralisme, avec leurs habitués à ronds de servi(...)

Le plus intriguant dans cette chronique : comment a t'on évalué le QI de Mozart ?

Je n'ai jamais regardé la moindre émission de télé-réalité pendant plus de cinq secondes... quand je tombais dessus par mégarde en zappant le temps de me dire "Qu'est-ce que c'est que c'est conneries ? Ah oui merde..."

Voilà... merde... je refuse d'êt(...)

Derniers commentaires

Merci de subir ces productions pour nous donner accès à l'essentiel☺️

Bonjour,
Je vous propose comme sujet de chronique le scandale récurrent du siphonnage des écoles publiques  par le privé : chaque année les enfants BCBG fuient le collège de secteur s'il est réputé à tort ou à raison "mal famé". D'où l'absence de "Pierre" et autres "Marie" dans ledit collège : ils sont partis dans le privé. Se retrouvent donc dans le collège mal-aimé seulement les pauvres, bons élèves ou non.
Je suis instit à Paris en CM2 et enrage chaque année.

Ils auraient au moins pu prévoir de garer leur Limousine ailleurs que sur une piste cyclable...

C'est carrément du chinois cette chronique, c'est comme si on était tous censés de connaître ces gens, on sait pas qui est qui là-dedans, la piscine c'est quoi, les "influenceurs" nouveau "métier", enfin juste ça me montre encore un coup le décalage entre mon monde et le monde réel, déjà Dubaï ça m'a fait halluciner de me montrer ça, je réalise que c'est foutu mais je veux pas le croire (ce putain d'instinct de survie que j'ai pas choisi et qui m'oblige d'assister à tout ça, merde)

Une spéciale Union de la gauche ou Manuel Valls pour la 150e ? 

Je n'ai jamais regardé la moindre émission de télé-réalité pendant plus de cinq secondes... quand je tombais dessus par mégarde en zappant le temps de me dire "Qu'est-ce que c'est que c'est conneries ? Ah oui merde..."

Voilà... merde... je refuse d'être fasciné par la merde. C'est un principe.

Le plus intriguant dans cette chronique : comment a t'on évalué le QI de Mozart ?

Après, moi je leur pardonne volontier à C8. Quand on voit le pognon et la com qu'ils vont mettre en place pour fêter l'anniversaire de la commune avec , soulignons le, une critique de la bourgeoisie de l'époque, c'est quand même un moindre mal!

On ne sait toujours pas qui avait pété, mais on apprend que Steevy était constipé.

Il y a donc peu de chance que ce soit lui... à moins qu'il ait eu des gaz sans pouvoir déféquer.

Mais on ne va pas s'appesantir sur le scato. Le niveau général de l'émission, c'était quand même autre chose.


Bonjour Sherlock,


Pour l'anniversaire n°150, en ces temps de restaus fermés,  je verrais bien un menu gastronomique. Soit C dans l'air et autres émissions de mise en conserve de la démocratie et du pluralisme, avec leurs habitués à ronds de serviette, soit les émissions de cuisine bidon genre Norbert commis d'office ou Cauchemar en cuisine. Certes, un poil indigeste, tout ça, mais avec votre sauce, vous saurez nous rendre ça tout à fait délicieux.

Le point comique de la chronique c'est le moment où tout à sa dénonciation la télé-réalité le chroniqueur entre dans un discours de fan de télé-réalité prenant le parti d'une star de télé-réalité contre d'autres.


C'est diablement contagieux cette saloperie.

Le niveau a un peu baissé depuis les hommages que France 2 offrait au loft il y a 10 ans.

Sur la "filiation" entre Loft Story d'autres émissions: Koh-Lanta est un cas à part. Il y avait deux émissions de "télé-réalité" qui cartonnaient à l'étranger et qui étaient reprises un peu partout: aux Pays-Bas, "Big Brother" et aux US, "Survivor". Mais dans le prétendu pays de la culture, un gentleman agreement entre Le Lay et J. Drucker avait décidé "pas de ça chez nous". Mais en apprenant que TF1 préparait quand même son survivor (ça devait s'appeler "aventure robinson" (sic)), M6 a considéré que l'accord était rompu et a lancé à la va-vite Loft Story, histoire d'être les premiers et de griller la traîtrise de TF1. Tout ça pour dire que "Koh Lanta", en terme de production, se situe chronologiquement avant Loft Story. La "réaction" de TF1 au Loft, c'est plutôt la Star Academy.

Bonjour et merci à vous. Pourquoi considérez vous cette émission comme le pire de ce que vous avez vu ?

Tant de vos chroniques montre des horreurs, est-ce le fait de s’en prendre à une personne, Loana, qui vous la fait classer dans le pire ?

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.