20 ans après : comment C8 a récupéré Loftstory
Plateau télé
Plateau télé
chronique

20 ans après : comment C8 a récupéré Loftstory

Réservé à nos abonné.e.s
Steevy, Loana, Castaldi, Jean-Edouard, 26 caméras, la piscine : depuis quelques semaines, la télé fête l’anniversaire des 20 ans de Loftstory et les débuts de la téléréalité. Une fête en continu sur France 2, TMC, W9 et surtout, C8. Oui, si Loftstory est une émission de M6, c’est bien la chaîne de Bolloré et Hanouna qui a récupéré tout ce qui était récupérable (les archives télé, l’animateur et les lofteurs). 20 ans après, que retient-on de ce “phénomène télé” ? Un format, et des séquences compilées dans une émission anniversaire qui, avouons-le, est le pire de ce qu’on a vu depuis que nous faisons cette chronique. Sortez les cotillons, c’est parti.

Générique.

"Les candidats sont formidables et d’une vitalité ! Le personnage de Kenza dynamite les conventions, les règles, les mises en image, c’est un bonheur." Ce n’est pas Benjamin Castaldi, l’animateur de Loftstory, qui qualifiait ainsi Steevy, Laure, Kenza, Aziz, Loana, Kimi, David, Philippe, Jean-Edouard, Delphine, Fabrice, Christophe et Julie. Non, c’est…

Quand M6 lance Loftstory en 2001, Arrêt sur images version La Cinquième y consacre quatre émissions en invitant notamment la soeur d’une candidate, le psy de l’émission, le patron des programmes et même Christophe, le grand gagnant avec Loana.

Des émissions critiques, forc...

Il vous reste 94% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.