Agathe Auproux, madone des naufragés
chronique

Agathe Auproux, madone des naufragés

A chaque jour sa découverte. Un des avantages collatéraux de l'affaire Mennel, c'est qu'elle dévoile chaque jour un personnage de la télé grand public d'aujourd'hui. Un des personnages qui peuplent ce grand carrefour de toutes les collisions entre spectacle télévisé et réseaux sociaux. Comme dit l'un de nos abonnés, c'est un Black Mirror en direct, chaque soir. Après Julien Bellver, après Isabelle Morini-Bosc, voici Benjamin Castaldi et Agathe Auproux. Tous deux sont chroniqueurs chez Hanouna. Ils se sont heurtés hier soir à propos de Mennel, Auproux reprochant à Castaldi d'avoir "relayé des fakenews de la fachosphère". Tu retires ça tout de suite, a dit Castaldi, en menaçant de quitter le plateau. Finalement, il est resté. Fin de l'épisode du jour (à la réflexion, on est plutôt quelque part entre Black Mirror et le petit Nicolas, de Sempé et Goscinny. Mais c'est intéressant tout de même).

Partager cet article

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.