Avent #17. Fous du Loft

Arrêt sur images

Télécharger Écouter
Archives TV ASI
Télécharger Écouter

Et brusquement, au printemps 2001, tout le monde devient fou. Alain Rémond a envie de vomir. "Ca fait 20 ans que je suis chroniqueur, c'est ce que j'ai vu de pire. C'est pas une sitcom, c'est leur vie qui est en jeu. C'est d'un sadisme..." Et je renchéris  "Téléphoner pour éliminer, c'est d'une brutalité incroyable. C'est le but que vous souhaitiez atteindre ?"

Sur le plateau, ce 13 Mai 2001, le directeur des programmes de M6, Thomas Valentin, feint de se défendre, mais il doit jubiler intérieurement. Le but est atteint : Loft Story fait le buzz. Mieux : Loft Story déchire la France. CQFD : toute polémique sur Loft Story devient une annexe de Loft Story. Le concept diabolique aimante et ingurgite tout propos qui lui est consacré. 

A cette première émission de télé-réalité en France, nous allons consacrer six émissions de suite. Rien de moins. Bien entendu, nos audiences sont au rendez-vous, les meilleures de toutes l'histoire d'ASI mais, juré craché, celà n'entre pas en ligne de compte dans mon esprit. Je suis tout simplement scotché par la nouveauté et l'ambiguïté diabolique du programme. Ainsi que par les réactions contradictoires d'attraction-répulsion qu'il suscite en moi, comme chez tous ses spectateurs. Je cherche un fuir un piège, mais chaque mouvement m'y enserre davantage.  Celà peut s'appeler une enquête de terrain. DS.

Vous trouvez que chacun devrait avoir accès à ce contenu ? Nous aussi ! C'est pourquoi en décembre, nous ouvrons les fenêtres : ce contenu, comme beaucoup d'autres, est gratuit ! Pour nous aider à mettre un maximum de contenus en accès libre, c'est le moment de nous soutenir par un don, défiscalisable à 66%. Et comme chaque année, ça se passe par ici.


Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.