PPDA : 1h48 d'hagiographie sur le service public
Plateau télé
Plateau télé
chronique

PPDA : 1h48 d'hagiographie sur le service public

Alors qu'il n'est même pas mort !

Réservé à nos abonné.e.s
Presque deux heures de PPDA avec Delahousse en voix off. C'est à France 2 que l'on doit cette expérience unique dans le cadre de l'émission "Un jour, un destin". Le destin ? C'est celui de Patrick Poivre d'Arvor, "un des personnages centraux de la vie de la France” qui peut à la fois séduire "les grands, les petits, les vieux, les gros, tout le monde”. Même les gros ? Pendant 1h48 (chaque minute compte), des proches de l'ancien présentateur écrivent et réécrivent "le roman de sa vie". Des kilomètres de citations invraisemblables, un montage tout à sa gloire, et une belle casserole oubliée : Delahousse a bien fait les choses pour PPDA. Comme en 2013 et 2015.




Après Belmondo "l'enfant terrible" et Bruel, "la soif de vaincre", Laurent Delahousse (L'horloge parlante du Dimanche) s'est intéressé à PPDA et au "roman de sa vie".

Une émission qu'on a failli ne pas voir. Dans une interview à TV magazine, PPDA explique avoir eu une "petite réticence" parce qu'il avait "l’impression qu’il ne s’agissait de parler que de personnes disparues…" Même pas mort, PPDA a finalement accepté de participer à "Un jour, un destin". Et quelle émission ! Depuis maintenant dix ans, Delahousse raconte l'histoire de "célébrités" sur France 2. Un format calibré au millimètre pour encenser un acteur, un chanteur ou PPDA. Grâce à des témoins qui parlent dans le noir...



Et des reconstitutions époustouflantes, customisées à l...

Il vous reste 91% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.