Daval, De Ligonnes (ou Jack l’éventreur) : une rentrée télé qui tue
Plateau télé
Plateau télé
chronique

Daval, De Ligonnes (ou Jack l’éventreur) : une rentrée télé qui tue

Offert par le vote des abonné.e.s
Ca va saigner. Tous les jours à 13h35 sur Cnews et NRJ12. Mais aussi à 18h sur LCI, et tous les dimanches à 13h, 17h et 20h sur BFMTV. Depuis la rentrée, quatre chaînes ont lancé leurs nouvelles émissions de faits divers. Trois quotidiennes, une hebdo et des meurtres, des reconstitutions, des familles en larmes, et des débats. Oui, des débats. On peut débattre au quotidien d’une affaire criminelle pendant près d’une heure avec des criminologues bidon et une bonne dose de psychologie de comptoir. Le tout grâce à des animateurs de talent comme Morandini, Gilles Verdez et Dominique Rizet. Un conseil : éloignez les enfants.

C’est visiblement une action coordonnée d’une bande bien organisée : BFMTV, Cnews, NRJ12 et LCI ont lancé quatre nouveaux programmes consacrés aux faits divers et aux affaires criminelles.

titres

Des programmes qui mobilisent les meilleurs comme…

Jean-Marc Morandini

morandini

Gilles Verdez... 

verdez1

Oups pardon, ça, c’est son job du soir chez Nouilles-dans-le-slip

verdez2

Gilles Verdez donc :

verdez

Ou encore Dominique Rizet (le journaliste de Faites entrer l’accusé qui a un peu trop les crocs vis-à-vis de ses confrères)

rizet

Un meurtre ? Une disparition ? Un corps calciné ? Et tout ce petit monde s’agite. Mais pour réaliser une bonne émission de faits divers, il faut d’abord des affaires qui marquent. Avec les bandeaux qui vont avec :

bandeaufoetus
bandeau-poussette
bandeau-lavelinge

On peut aussi descendre bien bas…

bandeau-egouts

Ou alors carrément viser très haut...

bandeau-filleduchrist

Pas facile de trouver des sujets au quotidien. Il y a bien évidemment les affaires incontournables comme Fourniret...

FOURNIRET

Ou l'affaire Omar Raddad...

raddad

Des affaires incontournables, et parfois des petits scoops. Exemple avec l’affaire Dupont de Ligonnes (lequel a tué toute sa famille avant que la police ne perde sa trace dans un hôtel Formule 1 dans le sud de la France). 

tête-ligonnes

Eh bien figurez-vous que Cnews a réussi à retracer son chemin après le départ de l’hôtel (c’est le petit tracé rouge).

ligonnes-chemin

Et comme il s’est probablement suicidé, voici les plans des principales cavités où pourrait se trouver le corps...

cavite-ligonnes

Des hypothèses développées dans un livre par un certain Guy Hugnet, journaliste spécialisé dans les faits divers. Pas sûre sûre comme info, mais très pratique pour tenir une heure d’émission.

Oui, car c’est une vraie performance d’assurer une émission quotidienne d’une heure avec des faits divers. Une fois qu’on a fait les poussettes de l’angoisse, Fourniret et ses amis, il reste quoi ? Ah si…

jack

Avec ce magnifique teasing de Gilles Verdez : “Qui était-il ? Nos invités vont répondre…” Bon, en fait, non. On n’a jamais su, même les chroniqueurs de Cnews n’en savent rien. Et pourtant, ils en ont des bons sur la chaîne de Bolloré.

Prenez Georges Fenech, ancien magistrat et homme politique. Présent quotidiennement sur le plateau de Cnews, il peut tout faire. Donner son avis sur Jack l’éventreur…

fenech-jackleventreur

Ou toute autre affaire d’ailleurs :

fenech

Reconstitution, PQR et témoignages de famille de victime

Si les émissions traitent des mêmes sujets, chacune a sa spécificité. Par exemple, sur Cnews, on a droit régulièrement à une vraie revue de presse des faits divers en région avec des journalistes de la PQR au téléphone (sûrement pour attirer les téléspectateurs de Reichmann et Pernaut, souvenez-vous).

Du coup, pendant de longues minutes défile à l’écran la photo de Willy, Kevin, Luc, Aubane et leurs articles. Un peu cheap.

pqr

Dans la série cheap, on a également les reconstitutions de Morandini (lequel recycle les images déjà diffusées dans son émission hebdo Crime). Et pour une bonne reconstitution, il faut toujours…

Les phares de bagnoles dans la nuit

phares-nuit

Des flics (qui tapent sur un ordi)

gendarmes

Des image floues (oui, ils ont toujours des gros problèmes de caméra, impossible de faire la mise au point)

flouok

Et bien évidemment, la police scientifique (qui ressemble furieusement à une bande d'apiculteurs)

police-scientifique

Dernier ingrédient indispensable : les familles de victimes. Morandini en invite quasiment tous les jours. Des parents, des oncles, des tantes…

familles

Et quand il n’arrive pas à les avoir sur son plateau, Morandini récupère les témoignages de familles de victimes diffusés chez ses concurrents…

drftgyh

Cas d’école : l’affaire Daval

Maintenant que vous maîtrisez parfaitement les recettes d’une bonne émission de faits divers, on a va les appliquer à un cas concret : l’affaire Daval.

Pour ceux qui ne maîtrisent pas très bien l’histoire, petit rappel des faits : Alexia Daval, 29 ans, disparaît dans la matinée du 28 octobre 2017 pendant son jogging, selon les premières déclarations de son mari, Jonathann Daval. La veille, elle avait passé la soirée en famille autour d’une raclette (c’est important, on y reviendra). Un temps considéré comme le meurtre d’une joggeuse, l’affaire prend une toute autre tournure trois mois plus tard : son mari est placé en garde à vue et avoue le crime. Avant de se rétracter quelques mois plus tard dans le bureau du juge d’instruction et d’accuser le beau-frère.

On n’en dira pas plus car pour les détails de l’affaire, ce n’est pas très compliqué, tapez “Alexia Daval” dans Google Actualités et plongez dans près de 160 000 résultats. Oui, 160 000. Cette affaire rend les “journalistes” un peu dingos.

160000

Et cette semaine, de nouvelles analyses ont mis à mal la défense de Jonathann Daval : les enquêteurs ont retrouvé sous le corps de sa femme, en partie calciné, un bouchon d’aérosol qui pourrait correspondre à la bombe aérosol retrouvée au domicile du couple et qui aurait été utilisée pour enflammer le corps. Voilà où on en est.

Bon maintenant, chers apprentis criminologues télés, va falloir mettre tout ça en images (floues, de préférence)...

On reprend…

Selon les premières déclarations de son mari données au policier…

flic-daval

Elle serait partie faire son jogging avant de disparaître

joggeuse

La veille, elle était en famille autour d’une raclette…

raclette1

Avec du fromage qui fond…

raclette2

Bien coulant le fromage…

raclette3

De retour chez eux, d’après la deuxième version du mari donnée lors de sa garde à vue, ils se seraient disputés...

ombrechinoise

Son corps sera retrouvé calciné trois jours après le signalement de sa disparition (on vous épargne la capture d’écran “corps calciné”).

Et cette semaine, patatras, c’est l’histoire de la bombe aérosol. Aéro quoi ? Mais si, regardez, Cnews a pensé à tout :

gh

Alors qui a tué Alexia Daval ? Jonathann que tout accuse ? Le beau-frère désigné par Jonathann ? C’est là qu’il faut faire rentrer les experts bidon sur le plateau pour mouliner dans le vide et tenir au moins 20 minutes. Et c’est long 20 minutes. Donc très propice aux dérapages.

Sur Cnews par exemple, une journaliste compatit pour le meurtrier présumé : “Pour lui, ça a dû être très dur parce que ce n’est pas un criminel, enfin je veux dire, si, c’est peut-être un criminel, mais ce n’est pas un délinquant. Donc il lui est arrivé quelque chose aussi de terrible, même si bien sûr ce n’est pas lui la victime, c’est Alexia Daval qui est morte, mais lui aussi, il lui est arrivé quelque chose de terrible..." Comment ça ? “Ca veut dire qu’un beau soir, il s’est retrouvé chez lui, avec un corps, qui était le corps de sa femme, il l’a peut-être, on ne sait pas, parce qu’il est présumé innocent je le rappelle, mais il l’a peut-être amené dans une forêt, il a peut-être mis le feu, ce sont des choses horribles à vivre”. Pauvre choupinou...

Sur NRJ12, un psychanalyste a une vraie analyse. Attention, c'est un champion de la précision : “De toute façon, on est face à un grand nombre d’interrogations, des questions qui sont sans réponse, donc on est dans cette recherche de la vérité qui aboutira peut-être ou jamais. En tout cas, c’est tellement questionnant qu’à un moment donné, ça va cristalliser, en tout cas, bon nombre de questions, de remises en question”. Ca questionne dur en effet.

psy-nrj12

Si la version de la dispute qui tourne mal est la bonne, comment ça a pu se passer ? Le criminologue Laurent Montet entre alors en scène : 

montet-normal

La dispute ? Montet a un scénario  : “Ces coups ont eu lieu de manière très interactives finalement entre les deux au moment précis du passage à l’acte”. Des coups très interactifs ? Ca ressemble à ça a priori :

montet-coupsinteractifs

Le corps calciné ? Montet a aussi une théorie. Enfin, c’est pas la sienne, c’est celle du FBI. Oui, du FBI : “C’est la fameux undoing, ça veut dire défaire le crime, nous dit le FBI. C’est-à-dire on veut effacer les traces qui nous relient matériellement ou affectivement à cette personne mais on peut parfois repersonnaliser le cadavre, faire comme si rien n’était arrivé”. Renversant.

Ah, Laurent Montet, c’est le criminologue du moment. Il est partout.

montet

Et vu ce qu’en disait Libération en 2002 dans son portrait “L’illusion du profileur”, c’est du solide Laurent Montet.

Témoignage sur BFM : le coup de grâce

Reste le témoignage de la famille de la victime. La soeur et le beau frère d’Alexia Daval se sont exprimés dans l’émission hebdo de BFMTV. Quinze jours plus tard, ce sont les parents qui s’y sont rendus. Qu’est-ce qui pousse des familles à venir sur des plateaux télés ? On laisse cette question aux psychanalystes et autres criminologues de comptoir.

En revanche, on peut répondre à l’autre question : qu’est-ce qui pousse BFMTV à accorder 19min40 d’interview aux parents de la victime ? L’info forcément…

Ecoutez bien les questions des deux journalistes : Dominique Rizet et Philippe Gaudin. Ca va aller crescendo…

Rizet : “Dans huit jours, le 28 octobre, ça fera un an qu’Alexia a disparu et trois jours plus tard, ça fera un an qu’on a retrouvé son corps dans un bois près de Gray-la-ville où elle a été tuée dans la nuit du 27 au 28. Vous venez d’entendre les propos de la mère de Jonathann Daval [qui croit son fils innocent], comment réagissez-vous ?"

zC

Gaudin : “On entend dans vos propos aujourd’hui, peut-être plus de colère qu’il y a quelques mois. Pourquoi ?”

Rizet : “Quand vous croisez la famille de Jonathann Daval dans la rue, comment ça se passe ?” Mal, il y a eu des menaces. Rizet enchaîne : “Qu’est-ce qui s’est passé ? Qui est-ce qui a été menacé sur son lieu de travail ?”

Gaudin : “Comment vous vivez cette ambiance ? Parce que Gray n’est pas très très grand. Du coup, forcément, la médiatisation de cette affaire a fait que tout le monde est au courant. Comment vous, vous vivez ça ?”

za

Gaudin encore : “C’est la semaine, j’imagine, que vous appréhendez depuis longtemps, la semaine des un an de la disparition, de la mort d’Alexia”.

Les parents restent dignes, pas de larmes. Alors Gaudin balance son joker : “Avec Dominique, en préparant cette émission, on pensait que c’était important de vous montrer cette photo. Cette photo qui a suivi la disparition d’Alexia, c’était il y a un an”.

photo-daval

“Des hommages, des rassemblements pour Alexia et il y avait vous deux, Jonathann Daval, vous monsieur Fouillot qui le souteniez de près. Vous le disiez, il y a un instant, on l’aimait. Qu’est-ce que ça vous fait de revoir cette image ?” Toujours pas de larmes.

Alors Rizet tente le coup de grâce : “Elle est un peu brutale, mais c’est une question que doivent se poser tout un tas de personnes qui nous regardent mais comment est-ce que vous avez pu être aussi crédules ?” Les larmes ne viendront pas malgré l’excellent travail d’intervieweurs de Rizet et Gaudin. C’est raté pour cette fois mais il ne faut pas désespérer, nos deux compères sont là tous les dimanches sur BFMTV. A 13h, 17h, et 21h. 

Pipe-du-bas

Devinettes

1. Si vous étiez Jean-Marc Morandini (je sais, c’est dur), comment illustreriez-vous cette phrase : “Mais il perdra la vie quelques minutes plus tard” ?

Capture d’écran 2018-10-27 à 22.29.38

2. Dans nos captures d'écran, on aperçoit une personne connue pour une autre émission. Laquelle ?

courbet

3. Question BONUS : On ne sait pas si Le Monde a payé pour figurer dans cette série, mais c'est un beau placement de produit. De quelle série s'agit-il ?

lemonde-placement

>> Retrouvez chaque midi, dans le forum, un nouvel indice tant que la réponse n'aura pas été trouvée (sauf si l'asinaute Little Jo a déjà tout trouvé).

>> Chaque bonne réponse rapporte 1 point (la question bonus, 2 points). Et à Noël, le ou la gagnant.e recevra un petit colis (non piégé) qu'on va remplir au fur et à mesure. Pour cette quatrième semaine, on rajoutera le Que sais-je de Laurent Montet sur le profilage criminel (comme ça, vous serez aussi compétent que lui).

>> Classement actuel : 1. Little jo (8 points) / 2. Antoine Streiff (1 point) / 3. XXX

Scène de la vie ordinaire chez les Sherlock : "On fait quoi cette semaine ? Après Chérie 25, faudrait faire un peu d'actu". Eum... Pernaut ?!?
Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.