Mort de Pierre Verbrugghe, la source du scoop du Rainbow Warrior
Ma boite à souvenirs
Ma boite à souvenirs
chronique

Mort de Pierre Verbrugghe, la source du scoop du Rainbow Warrior

Le jour où il nous parla, au restaurant d'un hôtel proche du ministère de l'Intérieur

Réservé à nos abonné.e.s
Pierre Verbrugghe, ancien directeur général de la police nationale de 1983 à 1987, est décédé le 4 juin dernier, à l'âge de 88 ans. Pour Arrêt sur images, Georges Marion revient sur un de ses coups d'éclat en 1985 : ses révélations au Monde et au Canard Enchaîné autour du bateau "Rainbow Warrior", appartenant à l'ONG Greenpeace, coulé le 10 juillet 1985 par la DGSE.

Il y a quelques jours, discrètement, un homme est mort. Un homme dont la disparition m’attriste.

Il s’appelait Pierre Verbrugghe et avait été, de 1983 à 1987, directeur général de la police nationale puis, entre 1988 et 1993, préfet de police de Paris, l’un des postes les plus délicats de la maison policière et de l’exécutif français. Pierre Verbrugghe était un homme jovial, généreux et malin, doté d’un solide coup de fourchette et d’un amour obstiné pour les vins de Cahors et les vieux whiskys. C’était aussi un homme à principes, même s’il savait que ceux qui ex...

Il vous reste 96% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.