Maroc-Algérie : quand tweetent les barbouzes...
Man Hack
Man Hack
chronique

Maroc-Algérie : quand tweetent les barbouzes...

Qui est le corbeau qui accuse des journalistes français d'être achetés par le Maroc ?

Réservé à nos abonné.e.s
Sensation sur un mystérieux compte Twitter : les services secrets marocains auraient instrumentalisé (et rétribué) plusieurs journalistes français et américains pour qu'ils écrivent des articles, ou fassent des émissions, favorables au royaume chérifien. Mais l'analyse des centaines de documents mis en ligne par ce mystérieux corbeau, et qui visent très clairement à déstabiliser le régime marocain, révèle que cette opération, selon les meilleures règles du genre, mêle savamment documents authentiques et documents manipulés. Autopsie d'une intox.
nouveau media

C'est l'histoire d'un compte Twitter, @chris_coleman24, qui a commencé à mettre en ligne, début octobre, toutes sortes de documents prétendument compromettants.

Le twittos, qui a pour pseudo "Le Makhzen" (terme qui désignait le gouvernement du sultan du Maroc -alors sous protectorat français- et qui sert depuis à désigner les aspects les plus traditionnels et vieillis du pays), et qui arbore les armoiries du royaume chérifien, est depuis présenté comme "le Snowden marocain" par des blogueurs réclamant l'indépendance du Sahara occidental.

Ce sont des centaines de documents, que @chris_coleman24 a mis en ligne, allant du plan stratégique (et "confidentiel") du Moroccan-American Center à des dizaines de rapports tamponnés "CONFIDENTIEL" de l...

Il vous reste 95% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.