Je boycotte, tu boycottes, charles boycotte...
Les mots d'Anne-So
Les mots d'Anne-So
chronique

Je boycotte, tu boycottes, charles boycotte...

Réservé à nos abonné.e.s
Il y a des mots, quand on essaie de chercher leurs origines, on se met à fantasmer.

picto De nombreuses associations ont appelé pendant plusieurs mois au boycott de la cérémonie d'ouverture des JO

Il y a des mots, quand on essaie de chercher leurs origines, on se met à fantasmer. C'est le cas de boycott. Voyons voyons, oui, il vient de l'anglais, pas de doutes, to boycott, mais encore... On se met à le décomposer, à le déshabiller plutôt, et alors on voit apparaître un boy au charme insensé, et en continuant ce strip-tease de mot, on arrive bientôt près du cottage, oui, la cabane en bord de mer, sur la côte, alors d'un coup, la chaleur monte, l'air devient suffoquant, on enlève un bouton de la chemise, et puis et puis... et pu...

Il vous reste 93% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.