Manu-la-Colère
Le matinaute
Le matinaute
chronique

Manu-la-Colère

Emmanuel Macron est en colère. Il a poussé un coup de gueule. Contre les incapables qui ont défini la stratégie Mauricette et l'ont sacré, lui Macron, clown vaccinal de l'Europe et du monde, avec nos vaccinés pesés à l'unité, quand les étranges étrangers vaccinent par dizaines de milliers. Vite, une commission d'enquête ! Il paraît que cette stratégie vaccinale a été définie lors de conclaves secrets, baptisés "conseils de défense sanitaires". Vite, débusquons les participants à ces réunions de saboteurs, et qui les préside. Vite, avant que le même Macron, découvrant la science mathématique, ne découvre seul que le "variant anglais" du virus est beaucoup plus redoutable que ce qu'ont seriné les médias jusqu'ici (lire l'enquête de Loris Guémart, pour comprendre comment le risque d'un variant qui causerait une augmentation de 50 % des formes graves est très inférieur à celui d'un variant ayant une transmissibilité supérieure de 50 %).

Emmanuel Macron est en colère. C'est le Journal du Dimanche qui a opportunément recueilli des échos de cette colère, lequel journal a peut-être des indices sur le coupable, ayant publié voici quelques semaines cette autre Une sur la clownesque stratégie vaccinale de la France. Il devrait être possible d'identifier le sinistre individu masqué qui y figure. 

D'autant que le Journal du Dimanche a des moyens. Le jour même où il informait les populations de la colère de Macron, on a appris que le groupe Lagardère, propriétaire du journal, allait bénéficier d'un prêt garanti par l'État, d'un montant de 465 millions d'euros (sur les 130 milliards distribués au total par les banques depuis le début de la pandémie, essentiellement à de très petites entreprises, ce qui présente accessoirement le risque de créer des centaines d'entreprises zombies, mais c'est une autre question). Le principe du prêt garanti par l'État est que si l'emprunteur est incapable de rembourser, c'est l'État qui rembourse. Établir un lien entre les deux événements serait évidemment insultant pour les confrères du Journal du Dimanche. Notons simplement ce que valeureux hebdomadaire va donc pouvoir, de longs mois encore, nous détailler les colères d'Emmanuel Macron contre un incapable nommé Macron, Emmanuel.

Quand tonne Jupiter, ça barde. Résultat : les soignants de plus de cinquante ans seront vaccinables "dès lundi", a décrété samedi 2 janvier Olivier Véran, qui avait dû avoir des échos anticipés de la colère du dimanche. Youpi ! Quand ? Où ? Et quid en 2021 des résidents des EHPAD, priorité unique des incapables de 2020 ? On verra bien. C'est de la basse logistique, et la logistique "je ne suis pas spécialiste de ces questions" a fièrement révélé sur LCI Monsieur Vaccin, le professeur Alain Fischer, chargé par Emmanuel-la-Colère de la plus importante opération de logistique sans doute menée sur le sol français depuis le 6 juin 1944.  Il y a pire que les énarques : les médecins . Et encore pire : les médecins nommés par des énarques.

Partager cet article Commenter
Mauricette : chacun sa bulle

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.