Le homard est sans pitié
Le matinaute
Le matinaute
chronique

Le homard est sans pitié

Réservé à nos abonné.e.s

Eh, Fabrice Arfi, pas si vite ! Où est passé le bon vieux temps où Mediapart laissait passer quelques jours entre chaque épisode des grands feuilletons des années 2000 ? Où on savourait les grands crus Bettencourt et Cahuzac gorgée par gorgée, en les faisant tourner en bouche comme ils le méritaient ? J'ai à peine eu le temps de digérer les homards de François de Rugy à l'Assemblée, en compagnie de mon ami Aphatie, que je me réveille avec le limogeage de sa directrice de cabinet, la préfète Nicole Klein, qui a conservé 12 ans un HLM parisien où elle n'habitait pas. Et alors que j'attaque cette chronique, voici qu'on me fourre le nez dans le dressing à 17 000 euros de Mme de Rugy au ministère de l'écologie. Pas si vite ! Laisse-moi le temps ...

Il vous reste 73% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.