Hanouna : ce qu'Ernotte aurait pu répondre
Le matinaute
Le matinaute
chronique

Hanouna : ce qu'Ernotte aurait pu répondre

Réservé à nos abonné.e.s

On voudrait arrêter, on prend de bonnes résolutions, par exemple celle-ci : en 2023, je me dry-hanounise, je jeûnehanounise, j'exerce mon droit de retrait(e). Je détourne mon regard du pitre de Bolloré, en voie de raélisation accélérée. Je cesse de lui offrir l'effroi promotionnel qui est son carburant. Et puis, rien à faire, il force la porte. Sans doute les rézosociaux ont-ils déjà porté à votre connaissance sa harangue de rentrée devant sa secte loboto-botoxisée à propos du service public de l'audiovisuel, sur le mode "Privatisez-moi ça, sans déconner !" Dans le cadre de mes résolutions 2023, je n'embedde pas la vidéo. Elle est là.

Il vous reste 76% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.