Comment Nicolas Princen nous a interdit l'accès aux Etats généraux
Initiales DS
Initiales DS
chronique

Comment Nicolas Princen nous a interdit l'accès aux Etats généraux

Officiel : la presse débat... sans la presse

Réservé à nos abonné.e.s
 


"Nous ne fonctionnons pas en vase clos. D'ailleurs, si @rrêt sur images a envie de venir raconter comment tout ça se passe, vous êtes les bienvenus." Vous voulez "assister à une séance de travail" ? "Pas de souci".

Cette aimable invitation était lancée par Bruno Patino, patron de France Culture, un des manitous des "Etats généraux de la presse". Elle a été formulée lors d'une interview téléphonique de Patino par Dan Israel, le 28 octobre.


Nous l'avons écrit. Plusieurs d'entre vous, dans le forum, nous ont aussitôt répliqué: "chiche" ! Il ne fallait pas nous pousser beaucoup. Nous avons donc repris contact ...

Il vous reste 82% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.