Tigres et chatons
De Rembrandt à Tarzan
De Rembrandt à Tarzan
chronique

Tigres et chatons

Réservé à nos abonné.e.s
Le patron de ces lieux vous en a parlé par là, Banksy est allé peindre un chaton à noeud rose sur un mur à Gaza. Un chaton pour attirer notre attention parce que nous adorons les chatons, les réseaux sociaux en sont témoins.


Le chat, qui est l'aîné du chaton, remonte à la plus haute Antiquité. Les Égyptiens le peignaient parfois en bleu et l'appelaient Bastet, l'enroulaient dans des bandelettes quand il ne répondait plus à l'appel de son nom.

Amulette égyptienne en forme de chat

Momies de chats, basse époque (664-332 av. J.-C.)

Momies de chats, basse époque (664-332 av. J.-C.)


Le chaton, par définition beaucoup plus jeune, apparaît en France au XIXe siècle dans de nombreuses réclames. On l'utilise pour vendre mille et un produits et notamment du savon, parce que les chats aiment faire leur toilette :

Réclame de style Art Nouveau
pour le savon Le Petit Cha...

Il vous reste 92% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.