Moebius, une tentative d'autopsie (avec issue fatale)
De Rembrandt à Tarzan
De Rembrandt à Tarzan
chronique

Moebius, une tentative d'autopsie (avec issue fatale)

Réservé à nos abonné.e.s

Eh bien voilà, Giraud alias Gir alias Moebius est mort. « Gir ça devait arriver un jour, mais Moebius je le croyais au-dessus de ça », écrivait fort justement l'@sinaute IT sur le forum de ma précédente chronique. Il est mort et bien mort, ils sont morts tous les deux et les gros titres s'empilent, Moebius la bande décimée, Moebius quitte la planète bulles, Disparition d'un géant de la BD, etc., avec au-dessous de magnifiques nécrologies chronologiques.

Le chroniqueur désemparé se retrouve alors face à sa bibliothèque mal rangée, se demandant ce qu'il va bien pouvoir écrire d'original à propos de ce g&eacu...

Il vous reste 95% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.