L'intericonicité pour les nuls
De Rembrandt à Tarzan
De Rembrandt à Tarzan
chronique

L'intericonicité pour les nuls

Réservé à nos abonné.e.s

C'est bientôt l'automne, saison des prix littéraires. Les jurys publient leurs listes d'ouvrages favoris sélectionnés en toute indépendance chez Galligrasseuil, les plagiats se ramassent à la pelle, à la pelle, vous dis-je, les protestations de bonne foi se transforment en silences prudents. Aussi, avant que le vent du nord n'emporte les petits scandales germanopratins dans la nuit froide de l'oubli, penchons-nous sur les notions d'intertextualité et de plagiat à travers quelques peinturlures mettant en scène des lecteurs et des lectrices.

Le Bibliothécaire par Giuseppe Arcimboldo, vers 1566

 

de l'intertextualité


Julia Kristeva est probablement la cr&ea...

Il vous reste 97% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.