La Hongrie, terre d'accueil et source d'émotions
De Rembrandt à Tarzan
De Rembrandt à Tarzan
chronique

La Hongrie, terre d'accueil et source d'émotions

Réservé à nos abonné.e.s
« L’hospitalité est une valeur légendaire du peuple hongrois. Soyez notre invité et découvrez cette terre d’accueil et d’aventure ! Que vous veniez pour un weekend ou un séjour prolongé, ce pays en vaut la peine ! », nous dit l'Office du tourisme hongrois en ouverture d'un document publicitaire tout en couleurs téléchargeable par ici.



La Hongrie, c'est Budapest, le château de Visegrád, le lac Balaton, le goulash, le vin de Tokay, et tant d'autres merveilles !

Enfin, tout ça, c'était avant. Car aujourd'hui, la perle du Danube et ses environs ne sont plus tout à fait une terre d'accueil. Ou du moins, pas pour tout le monde. Mais qu'on se rassure, les événements récents nous rappellent que la Hongrie reste une inépuisable source d'émotions.

1er septembre
Fermeture de la gare ferroviaire de Budapest-Keleti. Évacuation musclés des réfugiés qui pour la plupart avaient un billet de train pour l'Autriche.

3 septembre
Dans une tribune publiée par le Frankfurter Allgemeine Zeitung, ...

Il vous reste 93% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.