Le poing sous le menton, ou l'arme fatale du parvenu
De Rembrandt à Tarzan
De Rembrandt à Tarzan
chronique

Le poing sous le menton, ou l'arme fatale du parvenu

Réservé à nos abonné.e.s
C'est un touite posté le 14 septembre dernier qui n'en finit pas de tourner (1947 retouites à l'heure où ces lignes s'écrivent), la photo d'un rayonnage de bestsellères composé de bio ou pseudo-autobiographies affichant toutes la bobine d'une personnalité dont le poing se tient tout près du menton :


« Comment écrire un bestsellère, dit l'auteur du touite :
1. Mettez votre visage sur la couverture.
2. Mettez votre main sur votre visage. »

Voici les six ouvrages en question, ils concernent Walter Cronkite (journaliste), Steve Jobs (co-fondateur d'Apple), Jack Kenny (auteur et acteur) ; WC Fields (acteur), Hillary Clinton (politicienne amerlocaine), Sissi Spacek (actrice) :


Aucun de ces livres n'est de parution récente (1997, 2011, 1990, 1997, 2003 et 2012), aussi est-il probable que cet étalage relève du gag fomenté par un libraire new-yorkais à l'esprit mal tourné concevant quelque jalousie envers les acteurs, les journalistes, les représentants de commerce et les...

Il vous reste 91% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.