L'équilibre instable de l'artiste
De Rembrandt à Tarzan
De Rembrandt à Tarzan
chronique

L'équilibre instable de l'artiste

Réservé à nos abonné.e.s

Penchons-nous sans tomber sur cette publicité pour Gaz de France, croisée ces dernières semaines dans la presse :


Elle fait partie d'une campagne, créée par l'agence Australie :

Depuis que le néerlandais Escher s'est mis à tordre le monde dans des gravures sur bois ou des lithographies, l'idée de faire poser ou courir des personnages sur les murs et les plafonds est devenue des plus banales :


Parfois cela a donné lieu à de très belles réclames télévisuelles, à l'exemple de cette bobine réalisée pour une boisson pétillante allégée en sucres :



D'autres fois c'est le manque d'idée qui a pr&eacut...

Il vous reste 85% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.