Cher Edward Snowden, il ne faut pas croire tout "Le Monde"
Man Hack
Man Hack
chronique

Cher Edward Snowden, il ne faut pas croire tout "Le Monde"

Non, Orange n'est pas la "botte secrète" des services secrets français et anglais

Réservé à nos abonné.e.s
Avant d'être chroniqueur à @si, Jean-Marc Manach était blogueur sur le site du Monde. Et parfois en désaccord avec ce qu'écrivait le journal papier sur les sujets de sa compétence. Mais que peut un simple blogueur, face aux journalistes du prestigieux journal ? Edward Snowden ayant récemment repris à son compte une erreur du Monde, Manach s'adresse ici au lanceur d'alerte américain. Ainsi qu'aux abonnés d'Orange.

Cher Edward, chers abonnés d’Orange,

je me permets de vous écrire parce que Le Monde vous a probablement induit en erreur en affirmant, en mars dernier que, «selon un document Snowden, la DGSE puise massivement dans les données de l’opérateur historique français», et que «les services secrets britanniques ont accès aux données des clients français d'Orange».

J’en suis d’autant plus peiné qu’Edward s’est basé sur cette «Une» du Monde pour expliquer, lors de sa première prise de parole en France, à l’invitation d’Amnesty International, que «la surveillance de masse a lieu...

Il vous reste 98% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

La protection à trous du lanceur d'alerte en France

Aux USA, 104 millions de récompense, et... deux ans de prison

Suicides chez Orange : France 5 retoque un projet de documentaire

Des avantages de l'externalisation pour éviter les sujets qui fâchent...

Autun et Couthures, deux festivals de journalisme à couteaux tirés

… sur fond de rivalité entre XXI et le groupe Le Monde

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.