Coalition EI/erreur de date : Le Monde publie un (discret) rectificatif
Brève

Coalition EI/erreur de date : Le Monde publie un (discret) rectificatif

28 juillet – 9 août : il aura fallu presque deux semaines pour que Le Monde publie un "rectificatif" concernant son éditorial sur l’entrée en guerre de la France contre l’Etat Islamique.

Comme @si vous le racontait ici, dans un éditorial intitulé "Résister à la stratégie de la haine", le directeur du Monde, Jérôme Fenoglio, écrivait, au lendemain de l'attentat dans une église normande où un prêtre a été tué : "Nous ne sommes pas visés au hasard, mais pour ce que nous sommes. Nous ne sommes pas frappés pour notre appartenance à la coalition qui combat l'EI en Irak et en Syrie : la France ne l'a rejointe qu'après avoir été attaquée." Sauf que la France a rejoint la coalition en septembre 2014, soit plusieurs mois avant les attaques de Charlie Hebdo (comme l’expliquait en détail un article du… Monde).

Douze jours plus tard, dans son édition du 9 août 2016, le quotidien a donc publié un "rectificatif"… particulièrement discret. Alors que le texte de Jérôme Fenoglio occupait une demi page et un appel de Une, le rectificatif se trouve lui tout en bas à droite de l’avant dernière page du journal.

Le rectificatif de l'éditorial du Monde

"La France n'a pas été frappée par l'organisation Etat islamique (EI) avant d'avoir rejoint la coalition qui la combat en Irak et en Syrie, en dépit de ce -qu'indiquait l'éditorial publié dans Le Monde du 28 juillet,", peut-on lire dans ce petit rectificatif. "Paris a rejoint la coalition internationale en septembre 2014 ; le premier attentat commis par l'EI, contre Charlie Hebdo, est intervenu le 7 janvier 2015." Une précision que Le Monde avait apportée quatre jours plus tôt, sur son site.

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.