Notre ressource unique : VOS ABONNEMENTS

Vite-Dit

Les "vite dit" sont tous les contenus des médias français et étrangers qui nous semblent dignes d’être signalés. Si nécessaire, ils feront l'objet d'un traitement approfondi dans nos articles payants. La page des "vite dit" a pour fonction de donner aux non-abonnés une impression des centres d’intérêt du site. La page des "vite dit" est très fréquemment actualisée au cours de la journée.

Contenus sponsorisés : au tour de la presse ciné

Par le - 11h52 - grrr !

Le magazine Première a signé un article plutôt flatteur sur Spotlight, le dernier film de Thomas McCarthy, nominé aux Oscars 2016. Le hic? L’article est sponsorisé par… Warner Bros, le distributeur du film. Après Le Monde, Webedia, Gameblog ou encore Les Inrocks, c'est au tour de la critique cinématographique de "repenser" les frontières entre la pub et le rédactionnel.

C’est un lecteur de Première, déçu, qui a dénoncé en premier le procédé sur Twitter :


> Cliquez sur l'image pour un gros plan <

En effet, l’article élogieux du journaliste de Premiere, Christophe Narbonne, consacré au coup de cœur de la rédaction, Spotlight, se termine sur une note inattendue : "Cet article est sponsorisé par Warner Bros". Un détail regrettable pour un article qui, précisément, complimente le long-métrage pour "sa défense de la presse, sa raison d’être, son honneur".

L’article en question, intitulé "Oscars 2016 : pourquoi Spotlight peut mettre tout le monde d’accord", est un vrai plaidoyer pour le nouveau film de Thomas McCarthy. Il faut dire que le long métrage avait déjà reçu des critiques très positives dans le numéro de décembre-janvier où il avait été qualifié de «film événement». Cette fois, il est décrit comme le long métrage rassemblant "le casting le plus cool de 2015" -avec The Big Short -, mêlant "une intrigue aux enjeux multiples" qui "déplace les curseurs sans arrêt" et sachant "faire exister chacun des personnages". Bref, un "des grands films américains dont la vision du monde est à la fois morale, rigoureuse et édifiante, avec une vraie tenue formelle".


> Cliquez sur l'image pour un gros plan <

Sur Twitter, la revue a plaidé sa cause en assurant que son "coup de coeur" pour le film avait précédé le choix du sponsor, et non l'inverse :

 


> Cliquez sur l'image pour un gros plan <

Première invoque aussi son "honnêteté", pour avoir mentionné que l’article était sponsorisé :

 


> Cliquez sur l'image pour un gros plan <

Trop sympa, Premiere ? La revue respecte pourtant seulement la loi, qui interdit à la presse de dissimuler la qualité publicitaire de ses contenus, comme @si le rappelle souvent.


Abonnez-vous !
|

Derniers articles du dossier : Pub : les mille ruses

carte AC Origins

Egypte antique : Historia offre une pub gratuite à Ubisoft

100 pages pour la sortie d'Assassin's Creed Origins

enquête publié(e) le 05/12/2017 par Juliette Gramaglia

Ils ont remis le couvert. Après les numéros spéciaux sur Assassin's Creed Black Flag, Assassin's Creed Unity et Assassin's Creed Syndicate, le magazine Historiapublie un numéro spécial sur l’Égypte antique, en partenariat avec Ubisoft. Le tout pour fêter la sortie du dernier jeu de la ...

nouveau media

Les journalistes du Parisien refusent un label "Le Parisien" pour les marques

enquête publié(e) le 30/11/2017 par Capucine Truong

Et un projet de partenariat abandonné ! La rédaction du supplément du Parisien, le Parisien-Aujourd'hui en France Week-end , a voté il y a deux semaines une motion pour protester contre un partenariat avec un sondeur, visant (au terme d'un sondage sur "les marques préférées des Français") à...

Candia s'offre une émission entière de "La maison des maternelles" (France 5)

"C'est une émission un petit peu spéciale aujourd'hui..."

enquête publié(e) le 06/11/2017 par Hélène Assekour

Près d'une heure de publi-reportage sur le site de France Télévisions. La marque de lait Candia s'est offert les services de La maison des maternelles pour promouvoir le lait de croissance, à grands renforts de reportages laudatifs, experts sur mesure et placements de produits. Sans clairement ...

Tous les contenus de ce dossier >