Zoom sur les médias de la nouvelle gauche américaine
article

Zoom sur les médias de la nouvelle gauche américaine

Dans le forum de notre émission consacrée à Alexandria Ocasio-Cortez, un asinaute regrette que nous n'ayons pas assez creusé le paysage médiatique - organes militants, podcasts à succès, plateforme de vidéos anticapitaliste - de cette nouvelle gauche en pleine effervescence... et nous fournit une foule d'informations. Voici son commentaire, assorti de liens et de quelques précisions. Et c'est gratuit!

Dans le forum de l'émission que nous avons consacrée au succès d'Alexandria Ocasio-Cortez (AOC) et au renouveau de la gauche américaine, Chown écrit : "Un vent de gauche souffle (peut-être) sur le Parti démocrate américain, mais ce n'est pas du fait d'une poignée de nouvelles élues au congrès, bien au contraire. Elles ont été élues grâce à un mouvement, sans doute minoritaire, mais très actif au niveau local et dans les nouveaux médias (ce qui n'enlève rien aux qualités individuelles de ces élues).

Il a été brièvement évoqué le rôle du PAC Justice Democrats (les PAC sont des organisations privées qui influent sur les élus ou les élections)  dans l'élection de Madame Occasio-Cortez, mais vous avez omis de préciser que ce PAC, qui compte bien au nombre de ses cofondateurs des anciens de la campagne de Bernie Sanders, avait également pour cofondateur Cenk Uygur. Cenk Uygur est le fondateur, et présentateur de la chaîne YouTube TyT ("The Young Turks") qui existe depuis 2005 (sur YouTube, et avant sur d'autres ondes), se présente comme une alternative aux média de masse jugés trop conservateurs et compte aujourd'hui 4,5 millions d'abonnés.


"première plateforme de streaming post-capitaliste"

Depuis l'élection de 2016, il y a eu une explosion sur internet de l'audience des médias progressistes et un certain nombre de nouvelles émissions visant les jeunes (notamment) sont apparus. Ainsi, Chapo Trap House est le podcast qui a le plus d'abonnés payants sur la plateforme Patreon, le Majority Report de Sam Seder sur YouTube compte 650 000 abonnés. D'autres publications font également la promotion des idées portées par les jeunes progressistes, comme Jacobin, Baffler ou encore Current Affairs et récemment Means TV, "la première plateforme de streaming post-capitaliste".

Means TV est d'ailleurs issue de la société de production Means qui a produit le clip de campagne viral d'Alexandria Ocasio-Cortez dont vous avez diffusé un extrait. Cette société a été fondée par deux membre du Democratic Socialists of America (DSA) dont Ocasio-Cortez est également membre (et première élue au Congrès de cette organisation avec Rachida Tlaib). Le DSA a vu son nombre d'adhérents exploser depuis l'élection de 2016 et la campagne malheureuse de Bernie Sanders - aussi grâce au soutien des nouveaux médias évoqués plus haut. La branche new yorkaise du DSA est très active et a mené de nombreuses campagnes locales de porte-à-porte. Justice Democrats organise aussi des "canvassing" (consultations, sondages via le porte-à-porte) locaux.

défier systématiquement les vieux démocrates mainstream

Cette nouvelle gauche américaine est idéologiquement diverse (le démocrate Rohit Khana, soutenu par Justice Democrats, se dit "capitaliste progressiste", Alexandria Ocasio-Cortez et Rashida Tlaib sont membres du DSA). Il y a toutefois une stratégie commune qui est en directe opposition avec l'establishment du Parti démocrate : l'establishment vise à conquérir les électeurs indécis ("swing voters") et les conservateurs 'modérés', tandis que Justice Democrats et globalement la nouvelle gauche vise à convaincre les électeurs qui ont déserté les urnes (notamment les jeunes, les classes défavorisées‚ les minorités).

En outre, ils ont adopté pour tactique de défier assez systématiquement les membres du parti démocrates jugés trop conservateurs lors de primaires locales. L'objectif étant de vaincre ces élus, si possible, mais dans le cas contraire - au moins - d'altérer le discours politique en le ramenant sur des problématiques largement communes à cette partie de la gauche (sécurité sociale universelle, salaires minima, réforme de la justice pénale, Green New Deal ...). C'est aussi pour ça que la campagne Sanders a conduit un entretien avec Mike Render, connu sous son nom de rapper Killer Mike. Ce type de tactique peut porter ses fruits, on le voit dans l'importance qu'a pris la question de "Medicare for all" dans les primaires démocrates américaines. Un autre exemple anecdotique est la campagne malheureuse de Cynthia Nixon pour le poste de gouverneur de New York. Malgré une défaite cinglante, elle a permis d'attirer l'attention sur un groupe de sénateurs de l'Etat de New York systématiquement alignés sur les positions républicaines... 6 des 8 membres de ce groupes ont par la suite perdu leur siège.

Il est difficile de dire quelle est l'influence réelle de cette nouvelle gauche sur le Parti démocrate, ou la société américaine en général. Mais à la question posée par Daniel en début d'émission : "Peut-il y avoir une AOC en France?", la réponse est certainement négative : il ne semble pas exister un mouvement et des structures similaires à celles qui existent aujourd'hui aux Etats-Unis."


Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.