Valls, ou l'art et la manière de meubler
article

Valls, ou l'art et la manière de meubler

Une journée (presque) ordinaire d'info continue

Réservé à nos abonné.e.s
Meubler ! C'est la consigne que l'ensemble des rédacteurs en chef de Paris avaient visiblement passé à leurs journalistes politiques en ce lundi 31 mars, lendemain de municipales perdues pour la gauche et jour annoncé du remaniement. Des lives des sites web, aux directs des chaînes infos, florilège de meubles meublants.

"On attend la fumée blanche à l'Elysée". Cette phrase prononcée par Jean-Jérôme Bertolus, le journaliste d'Itélé dépêché rue du faubourg Saint-Honoré, en dit long sur la façon dont les chaînes infos ont traité cette journée de remaniement : au doigt mouillé.

Avec une antienne : le remaniement est imminent. Imminent, à 8 heures, à 10 heures, à 11 heures, et à 14 heures. Quand 16 heures est arrivé, ils se sont un peu ravisés, estimant le délai...avant la fin de la journée.

Pourquoi une telle attente ?  "Pour être tout à fait honnête, depuis ce ma...

Il vous reste 91% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.