Téléfoot : rires au crépuscule
article

Téléfoot : rires au crépuscule

Réservé à nos abonné.e.s
Alors que Mediapro a officiellement renoncé aux droits de diffusion du foot français, la chaîne Téléfoot, créée pour l'occasion, vit ses dernières heures... sans connaître sa date de fermeture officielle. Dans cette situation unique, certains journalistes n'hésitent plus à dénoncer leur employeur en plein plateau.

"La fin du mirage" : voilà comment L'Equipe a décrit, dans son édition du samedi 12 décembre, l'annonce de la chute définitive de Mediapro. Cette fois, c'est donc la bonne : à force de refuser de payer aux clubs français leurs droits télé trimestriels (172 millions d'euros en septembre et 135 millions d'euros en décembre), le diffuseur sino-espagnol de la Ligue 1 de football version 2020 s'est vu retirer son privilège de diffuseur par la Ligue de football professionnel (LFP), et évitera les poursuites contre un pourboire de 100 millions d'euros versé aux instances dirigeantes - à des années-lumières des 830 millions d'euros annuels promis aux clubs de l'élite jusqu'en 2024. Victime collatérale du mirage : "Téléfoot, la chaîne du foot", créé...

Il vous reste 91% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.