Sur Snapchat, "OhPlai" raconte la banlieue en tranches de 10 secondes
article

Sur Snapchat, "OhPlai" raconte la banlieue en tranches de 10 secondes

Après les Youtubeurs, les "snappeurs" (Streetpress)

Réservé à nos abonné.e.s
Un million de vues sur Facebook, 100 000 personnes qui regardent quotidiennement ses vidéos : OhPlai est devenu en à peine deux mois un phénomène sur Snapchat, une application qui permet (entre autres) de diffuser quotidiennement une succession de séquences de 10 secondes à ses abonnés. Au programme : quotidien dans la cité de la Grande borne de Grigny, gardes à vue et mystérieux "deal" avec une chaîne de télé, raconte Streetpress qui lui consacre un portrait.

"100 000 personnes suivent chaque jour [ce] gars de Grigny". Ni une star de la télévision, ni même Youtubeur, OhPlai est snappeur, du nom de l’application Snapchat (dont @si vous parlait ici) sur laquelle il filme avec son téléphone portable une succession de séquences de 10 secondes, diffusée quotidiennement à ses abonnés. Là où les Youtubeurs se sont emparés des formats de la chronique (politique par exemple, comme contre la loi travail) ou de la critique culturelle (dans le domaine des jeux vidéo ou des livres), le snappeur partage plutôt de courtes tranches de vie en mode selfie, des "témoignages" instantanés. Le cr&eacute...

Il vous reste 89% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.