Facebook, Twitter, et autres réseaux sociaux, dominent désormais la circulation de l'information. Pour le meilleur et le pire.

Publié le 06/01/2008  Alimenté le 22/11/2017
Snapchat
observatoire du par

Photo nue sur Twitter, vidéo de Perpignan : Snapchat, derrière le "revenge porn"

Quand les photos et vidéos "éphémères" restent

Deux affaires en trois jours. La photo d’une jeune fille mineure en plein acte sexuel et la vidéo d’un viol présumé ont été diffusées sur Twitter et Facebook entre le 1er et le 3 janvier 2016. Derrière la question de la diffusion de contenus à caractère sexuel sans le consentement des victimes, aussi appelée "revenge porn", une application a été utilisée dans les deux cas : Snapchat. De simple application d’envoi de "photos éphémères", l’appli est devenu un mode de communication très répandu chez les plus jeunes, notamment depuis de profondes modifications apportées par ses fondateurs.

C’était l’un des premiers mots clés populaires sur Twitter en France de 2016 : le nom d’une jeune fille d’une quinzaine d’années, que la famille préfère ne pas voir figurer dans les articles de presse, raconte Libération. En quelques heures le 1er janvier, 60 000 utilisateurs l'avaient mentionné. En cause, une photo d’elle prise en plein acte sexuel avec un garçon du même age. "On perçoit ses jambes nues, et son visage témoigne de sa stupeur d’être surprise pendant ce moment intime alors qu’elle s’accroche à la nuque de son compagnon", détaille le quotidien. Certains s’amuseront même à l’insulter en la mentionnant, à envoyer la photo en question à des membres de sa famille, ou à faire courir la rumeur de son suicide en ressortant un vieil article du Parisien relatant une histoire similaire. La famille essaie depuis de faire disparaître la photo, avec difficulté.

/media/article/s84/id8348/original.86802.zoom.jpg

Deux jours plus tard, dimanche 3 janvier, c’était cette fois une vidéo, diffusée sur Facebook et Twitter, qui était largement reprise et commentée. Celle-ci montre une relation sexuelle "particulièrement brutale, ressemblant à un viol, entre deux hommes et une femme", décrit l’AFP. La jeune fille, qui ne parait pas pleinement consciente sur les images, est par exemple pénétrée avec une bouteille de whisky. Pire : le montage "est accompagné de commentaires écrits dégradants sur la jeune femme tout au long de la relation sexuelle", précise l’agence. Une vidéo notamment reprise par le site d’extrême droite...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Derniers articles dans ce dossier...

nouveau media

Filoche, Haziza, vrais faux morts de la guerre blanche

chronique publié(e) le 22/11/2017 chez les matinautes

Impossible de ne pas faire le rapprochement. Tous deux étaient installés depuis longtemps dans le paysage. Gérard Filoche au PS, Frédéric Haziza sur ses plateaux de La Chaine Parlementaire. Tous deux ont été sortis du jeu dans la journée d'hier. Filoche, exclu du PS par le bureau national, ...

vignette auditions russie

Ingérence russe dans la campagne US : Facebook, Twitter et Google face aux sénateurs

Enfin des exemples de publications sponsorisées par des comptes russes

observatoire publié(e) le 02/11/2017 par Juliette Gramaglia

Satan et Jésus faisant un bras de fer, Satan déclarant "si je gagne, Clinton gagne". On sait enfin à quoi ressemblent certaines des publications diffusées sur Facebook, Twitter et Google lors de la campagne présidentielle américaine par des comptes russes. Les trois géants américains ...

nouveau media

Faux comptes : le Canard Enchainé à l'assaut de Facebook

lu publié(e) le 02/11/2017 par la rédaction

Le Canard Enchaîné contre Facebook. Dans un article de son édition du 1er novembre, le Palmipède raconte le combat qu'il mène depuis huit mois pour faire retirer de Facebook de faux comptes créés au nom du journal, se faisant passer pour des comptes officiels. Des "contrefaçons" qui posent ...

Tous les contenus de ce dossier >

Par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

#DPDA : comment France 2 a sélectionné les tweets pendant l'émission de Taubira

C'est tout simplement ce que l'on appelle la "fabrique du consentement": - La sélection des twitts qui fait croire que tout ...

Par Lea Andersteen
le 06/09/2013

Propos racistes de policiers sur Facebook ? Enquête de l'IGPN

Propos difficiles et tristes à lire, mais pour penser un peu contre moi-même je me demande ce que je deviendrais à la place ...

Par Sylvain B.
le 22/07/2013

"Contourner la loi est facile. Mais ce n'est pas anodin"

Vraiment déçu par l'émission qui n'a pas abordé la vraie question de fond : pourquoi ? Quel intérêt ont un bloggeur et un...

Par LuckyLuke
le 20/04/2012
Tous les forums >