Saturation d'Internet : la saga d'une fausse alerte
article

Saturation d'Internet : la saga d'une fausse alerte

(et la vraie raison de la pression sur Disney +)

Réservé à nos abonné.e.s
Effet secondaire indésirable du confinement: les réseaux Internet et mobile français risqueraient la saturation, entraînant des mesures à l'encontre de certaines plateformes de streaming. Pourtant, rien n'indique l'imminence d'une telle situation.

Catastrophe pour les parents d'enfants en bas âge confinés dans des appartements étroits : Disney +, la plateforme de streaming de Disney qui promettait l'enfer à la concurrence (et des heures de tranquillité aux jeunes parents), sera lancée le 7 avril en France... avec deux semaines de retard. C'est "à la demande du gouvernement", actionnaire principal d'Orange, que Disney a décidé d'attendre un peu. Trois jours plus tôt dans les colonnes du Figaro, Stéphane Richard annonçait le plan : "J’en ai parlé aux autorités, j’ai saisi Bercy et l’Autorité des télécoms (Arcep). Peut-être qu’un report de quelques semaines du lancement de Disney + serait opportun." Pourquoi tant d'inquiétude chez le mastodonte des fournisseurs d'accès à internet (...

Il vous reste 94% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.