Sarkozy et la Justice : où en est-on exactement ?
article

Sarkozy et la Justice : où en est-on exactement ?

Où est-il mouillé ? Simplement humide ? Sec ?

Réservé à nos abonné.e.s
La justice aime bien Sarkozy. Et Sarkozy le lui rend bien en dénonçant systématiquement un acharnement judiciaire et la partialité des juges. Selon les différents décomptes effectués par Le Monde ou Mediapart, son nom est cité dans une dizaine d'affaires à des degrés divers. De la mise en examen pour "corruption active" dans l'affaire dite "des écoutes" aux simples soupçons dans les affaires de financement libyen ou l'affaire Tapie, sans oublier les "nouvelles" affaires Bygmalion ou Air Cocaïne : @si a recensé toutes les casseroles judiciaires de la quincaillerie Sarkozy.




Avant, pendant et après son accession à l'Elysée : quand il s'agit d'évoquer les casseroles judiciaires qui plombent Nicolas Sarkozy, on n'a que l'embarras du choix. Au mois de mars, Le Monde dénombrait "sept affaires qui [le] menacent". Six mois plus tard, dans un nouveau papier de synthèse, le journal en comptabilise une "dizaine", tout comme Mediapart. Mais toutes n'ont pas la même importance.


Les anciennes affaires (2007-2012)

Il y a d'abord les affaires anciennes, dont nous vous avons déjà parlé amplement. Il s'agit des affaires Karachi, Kadhafi, Tapie, Bettencourt ou encore des sondages de l'Elysée.


1. L'affaire Karachi : bientôt entendu sous le statut d...

Il vous reste 95% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.